Principal / Genou

Articulation acromio-claviculaire

Les articulations ostéo-ligamenteuses de la ceinture scapulaire supérieure, à laquelle appartient l'articulation acromio-claviculaire, sont des structures complexes qui assurent la mobilité des bras. La fonctionnalité des ligaments et des muscles reliant l'acromion à l'extrémité distale de l'omoplate devient un facteur de risque de maladie et de lésion de l'articulation.

Anatomie et ligaments de la sinartrose

Selon la structure articulation acromioclaviculaire se réfère à une simple, des connexions plates et mobiles. Ses composants osseux sont le processus coracoïde de l'omoplate (acromion) et l'extrémité humérale de la clavicule. L'espace commun est divisé en deux chambres avec un disque hyalin. En raison du fait que les surfaces des os de contact sont plates, leur mouvement est fortement limité. La capsule fibreuse ne forme pas de poches supplémentaires et est attachée aux bords des bords osseux de l'articulation, renforcée par deux ligaments, tels que:

  • Acromioclaviculaire - relie le processus acromial à l'extrémité claviculaire de l'articulation claviculaire-acromiale.
  • Le ligament coraco-claviculaire. La particularité de ce composé est qu'il se compose de deux faisceaux de tissu conjonctif de plus petit diamètre: les ligaments trapézoïdaux et coniques.

Outre les stabilisants internes de l'articulation, la synarthrose acromio-claviculaire comprend des fibres qui forment la voûte de la jonction brachiale et sont tissées dans sa capsule. Ceux-ci comprennent: le ligament coracoïde-acromial, ainsi que les ligaments supérieur et inférieur de l'omoplate. L'espace entre les absorbeurs de fibres grossières est rempli de dépôts graisseux. Le tissu mou sert de moyen pour amortir les vibrations possibles et protéger les éléments durs de l'articulation des dommages.

La base osseuse de l'articulation acromio-claviculaire est fixe, mais elle permet un mouvement stable et contrôlé du membre supérieur.

Fonctions de connexion

Du fait que la clavicule est reliée de manière fixe au sternum, le long os spongieux sert de support à la ceinture supérieure des extrémités et permet:

  • levez la main;
  • manipuler la tête;
  • relier les membres à la mèche supérieure;
  • Mets tes mains derrière ton dos.

Grâce à l'anatomie, la clavicule stabilise le mouvement des membres supérieurs et permet leur contrôle. En raison de la rigidité de l'articulation sterno-claviculaire, vous pouvez participer à des activités sportives et maîtriser des activités associées à des manipulations manuelles actives et précises. La santé de l'articulation de soutien antérieure et la structure de la surface articulaire de la clavicule assurent 80% de la mobilité quotidienne des bras.

L'omoplate est à l'arrière de la ceinture du membre supérieur. Le gros os plat assure la stabilisation de deux grosses articulations: l'humérale et l'acromioclaviculaire. Les ligaments et les muscles sont attachés au corps de l'os et aux processus scapulaires, permettant au bras de faire un complexe de mouvements dirigés complexes, tels que:

  • rotation du bras tendu;
  • ramener;
  • monter au-dessus de l'horizontal;
  • pronation et supination de l'épaule;
  • apporter un bras droit à l'avant du torse.
En raison des particularités de la structure de l'articulation, une personne peut effectuer des mouvements de l'épaule dans trois plans.

Le disque d’amortissement, qui divise la cavité commune en 2 parties, augmente la zone d’interaction possible des structures et vous permet de vous déplacer dans trois axes. En raison de la structure complexe, les surfaces osseuses de l'articulation acromio-claviculaire ne s'emboîtent pas trop, ce qui permet à l'épaule de se déplacer avec une amplitude suffisante.

Pathologie de l'articulation clavicule-acromiale et les symptômes marqueurs de la maladie

Les articulations plates de la ceinture scapulaire supérieure sont plus sujettes à l'usure que les autres articulations. Les processus dystrophiques dans les os et les ligaments qui forment la synarthrose entre la clavicule et l'omoplate commencent après 35 ans. Les premiers signes de la maladie - une forte restriction de la mobilité du bras tendu et une gêne dans la partie supérieure de l'épaule. Les sensations désagréables s'accompagnent d'un affaiblissement des indicateurs de force musculaire et interfèrent avec les activités sportives et quotidiennes.

Facteurs de risque pour le développement de l'arthrose de l'articulation de l'épaule de l'ACU - long travail avec les mains au-dessus de la tête et exercices sportifs avec mélange et reproduction des membres.

Pause ACC

La lésion de la synarthrose acromio-claviculaire est assez fréquente. La pathologie est diagnostiquée dans 45% des cas après un accident, une chute de hauteur sur la surface latérale du corps et une perte de contrôle du vélo. La rupture de la capsule ligamentaire et articulaire est accompagnée d'une luxation. La liste comprend des symptômes pathologiques, en fonction de la gravité des dommages causés aux structures de liaison. Il existe les degrés suivants de rupture de l'ACC:

  • La première étape. La radiographie montre une augmentation de moins de 10% de la distance entre les zones de verrouillage de l'acromion et de la clavicule. Morphologiquement observé déchirure des fibres individuelles des ligaments, des tissus mous sur l'articulation œdémateuse. La victime ressent des douleurs aiguës et une limitation importante de la mobilité en raison du développement d'une inflammation. Si la maladie n'est pas traitée, une bursite se développe, la forme ovale de la capsule se gonfle et est visible à travers la peau, une arthrite secondaire de l'articulation acromio-claviculaire est possible.
  • Deuxième étape Il y a une violation complète de l'intégrité de l'amortisseur coractile. Rupture traumatique du SCA 2 degrés - subluxation de la clavicule. L'os est élastique lorsque l'acromion est pressé et il est très élevé au-dessus de l'épaule en raison d'une contraction musculaire importante. L'activité conjointe est sévèrement limitée.
  • Dégâts 3 degrés. Le ligament acromio-claviculaire est cassé, il se produit une luxation de la clavicule. L'étude des faisceaux montre une augmentation de la distance entre les zones voisines de plus de 30%.
Retour à la table des matières

Processus de l'âge dégénératif

Au début, l'arthrose ne se manifeste que par la pression exercée dans la région de l'articulation. La phase active du processus est caractérisée par les manifestations suivantes:

  • un resserrement à l'intérieur de l'articulation dû au fait que l'arthrose progresse sur fond d'inflammation;
  • douleur en mouvement;
  • raideur avec des manipulations brusques de la main;
  • augmentation douloureuse des tissus mous due à un œdème.
Retour à la table des matières

Diagnostic des maux

La détection précoce des symptômes d'anxiété aidera à arrêter les processus inflammatoires ou dégénératifs au début. Une attention particulière devrait être accordée aux plaintes des patients. Des informations sur la largeur et la forme de l'espace articulaire, la présence de fluide pathologique dans l'articulation et les anomalies des os et des ligaments peuvent permettre un examen par rayons X ou IRM.

Traitement de la fracture acromio-claviculaire et de l'arthrose

La subluxation de la clavicule est traitée par immobilisation absolue du membre par un bandage ou une orthèse, par la nomination d'analgésiques et d'anti-inflammatoires.

Dans la première phase des processus dégénératifs, le traitement de l'arthrose acromio-claviculaire consiste à réduire la charge de l'articulation. Dans la deuxième étape, les pommades non stéroïdiennes anti-inflammatoires sont prescrites. Avec des douleurs vives, il est possible d'introduire des inhibiteurs hormonaux de l'inflammation dans les tissus recouvrant l'articulation de l'épaule. Si l'orthopédiste diagnostique une arthrose acromio-claviculaire du 3ème degré, il sera opéré, car les autres traitements à ce stade sont inefficaces.

Traitement arthrosique des articulations acromio-claviculaires

Causes et mécanisme de développement de l'arthrose de la clavicule

L'arthrose de l'articulation claviculaire-acromiale et sternoclaviculaire est parfois appelée arthrose de la clavicule. Ils sont diagnostiqués beaucoup moins fréquemment que l'arthrose brachiale et leurs manifestations sont souvent confondues avec celles de celle-ci. Les 3 types d'arthrose de la ceinture scapulaire sont associés aux mêmes raisons:

  • fréquentes surcharges sur les épaules liées à des activités professionnelles (chargeurs, constructeurs, mineurs, forgerons), à des sports (haltérophilie, lancer du noyau, marteau, volley-ball, basket-ball);
  • blessures - dislocation de l'épaule, contusion, fracture de la clavicule et autres;
  • processus inflammatoires dans la cavité articulaire (arthrite) et les tissus mous périarticulaires (périarthrite scapulohumérale);
  • vieillissement naturel du corps, ralentissement des processus de récupération, modification de l'équilibre vers une dystrophie dégénérative;
  • troubles endocriniens, déséquilibre hormonal;
  • altération de l'apport sanguin et de la nutrition de l'articulation, ralentissement des processus métaboliques, stagnation.

L'arthrose du SCA ou de l'articulation sterno-claviculaire commence par des modifications dégénératives-dystrophiques du cartilage articulaire hyalin qui recouvrent les surfaces articulaires des os articulés.

Ceci est dû à l'usure mécanique, aux dommages, à l'activité d'un certain nombre d'hormones, d'enzymes, de médiateurs inflammatoires. Dans le même temps, les caractéristiques viscoélastiques du fluide intra-articulaire changent, la membrane synoviale le produit en quantités insuffisantes.

Et à partir de ce fluide, le cartilage articulaire reçoit des nutriments. Le cartilage se dessèche et devient rugueux, rendant difficile le mouvement des os articulés.

Il devient plus mince, à certains endroits, il découvre du tissu osseux pénétré par des terminaisons nerveuses, ce qui est accompagné de douleur.

La destruction du cartilage articulaire dans l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire entraîne les processus suivants:

  • os podhryascheva est compacté;
  • à certains endroits, il se forme des micro-cavités qui augmentent et fusionnent progressivement les unes avec les autres;
  • la croissance et l'ossification des bords du cartilage se produisent; il en résulte une croissance des os - des ostéophytes se forment sur les bords des zones articulaires, qui grossissent progressivement;
  • Les ostéophytes et les fragments de cartilage morts irritent la membrane synoviale, provoquant une inflammation - synovite. Cela se produit généralement lors du deuxième stade d'arthrose;
  • l'articulation est déformée, ses bords font saillie à travers la peau.

Causes de l'arthrose

informations à lire

L'arthrose de la ceinture scapulaire du bras, ainsi que des articulations vertébrales-côtières, commence toujours imperceptiblement pour le patient. En règle générale, il est à blâmer pour une petite blessure ou un effort physique excessif auquel l'articulation du bras a été exposée.

Après le temps, le cartilage commence à s'estomper et à s'amincir et la distance entre les bords osseux diminue.

L'exercice provoque souvent une arthrose de la ceinture scapulaire.

L'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire est généralement causée par des processus naturels de vieillissement entraînant une usure articulaire, un effort physique excessif, des ecchymoses, des blessures ou des fractures de la clavicule.

Ils conduisent à la déformation du cartilage hyalin et à une perte de capacité de dépréciation, ce qui augmente considérablement la charge sur les épaules.

La cause de l'arthrose est souvent une luxation de l'épaule, survenue il y a de nombreuses années.

Surtout souvent, la maladie est diagnostiquée chez les déménageurs, les forgerons, les mineurs, les haltérophiles.

L'inflammation conduit à ce que l'articulation commence à se déformer progressivement et à succomber aux changements dégénératifs. Dans l'articulation, appelée acromio-claviculaire, l'arthrose apparaît très souvent.

Par conséquent, les os, les articulations et les articulations des épaules commencent à faire très mal. Au sommet de l'épaule se trouve le processus scapulaire - acromion, qui se connecte à l'articulation de la clavicule.

À cet endroit, les os sont recouverts de tissu cartilagineux à surface lisse. En conséquence, la force de friction lors du mouvement de l'acromion et de la clavicule est minimisée.

Les mouvements dans les articulations et les articulations sont limités car ils ne sont observés que lorsque le bras bouge. Malgré cela, l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire est perturbée par un grand nombre de personnes, entraînant une détérioration du cartilage et des douleurs au bras, à l'épaule et aux os.

La localisation de l'arthrite se situe exactement au site de l'omoplate et de la clavicule.

Les personnes atteintes d'arthrose acromio-claviculaire ne peuvent pas comprendre pendant un certain temps que leurs articulations sont malades. Cela est dû au fait que dans le bras et l'épaule lors du mouvement, il existe des signes caractéristiques de surcharge des membres. Ceux-ci incluent les symptômes suivants:

  • inconfort lorsqu'une personne tente de lever la main;
  • raideur;
  • la douleur;
  • diminue la distance que la main se lève.

Ainsi commence l’arthrite en passant par 3 étapes de développement. Pour déterminer quel stade est observé chez un patient, seul un médecin peut le faire. Au premier stade, apparaissent les symptômes décrits ci-dessus, auxquels s'ajoute la douleur lorsque vous appuyez sur la clavicule. Seulement dans ce cas, les gens cherchent de l'aide médicale.

Au deuxième stade, les symptômes sont plus vifs. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Crunch et clique quand une personne bouge sa main.
  2. La douleur inquiète constamment, surtout la nuit.
  3. Il est très difficile voire impossible de lever une main ou de la ramener.

Pour le troisième stade est caractérisé par une très forte douleur, qui donne à la nuque et à tout le membre, si vous bougez votre main. Le syndrome de la douleur est observé même lorsque la main est immobile.

Cela indique que l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire se développe et progresse activement. Si le traitement ne commence pas immédiatement, une contracture et un engourdissement permanent peuvent se développer.

Beaucoup de gens croient que l'arthrose est le lot des personnes âgées. En effet, l'usure physiologique du tissu cartilagineux joue un rôle dans la formation de processus dégénératifs.

Cependant, on sait que les SCA sont plus souvent touchés en âge de travailler, lorsque de tels changements ne sont pas encore caractéristiques. Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres facteurs:

  • Augmentation de la charge sur l'épaule.
  • Blessures à la clavicule (entorses, contusions, fractures).
  • Inflammation de l'articulation (arthrite).

Étant donné que l'articulation acromio-claviculaire n'a pas la même mobilité que l'articulation de l'épaule, il semblerait que sa charge soit insignifiante.

Cependant, une tension musculaire prolongée pendant le travail manuel a un effet suffisant pour le développement de l'arthrose. Athlètes prédisposés aux maladies, haltérophiles, porteurs, forgerons, serruriers, mineurs.

En conséquence, le cartilage articulaire est endommagé, ce qui entraîne son amincissement et la perte de ses propriétés amortissantes. Il devient plus sensible au stress et, dans le métabolisme, les processus de destruction du collagène et des protéoglycanes commencent à prévaloir sur leur synthèse.

Par la suite, le tissu osseux sous-jacent, les ligaments et les muscles environnants se modifient, la membrane synoviale s’enflamme, ce qui rend le mouvement dans l’articulation de l’épaule encore plus difficile.

L'apparition d'une arthrose acromio-claviculaire est associée à un stress excessif sur les facteurs articulaires, traumatiques, inflammatoires et liés à l'âge.

Une affection pathologique accompagnée d'une inflammation des tendons et d'autres tissus mous de l'articulation de l'épaule est appelée tendinite.

Ce processus peut impliquer le tendon du sus-épineux, le tendon du biceps, la capsule articulaire.

Mais les lésions principales sont les articulations des os avec des ligaments.

La maladie est très fréquente chez les adultes et chez les athlètes qui se sont une fois blessés à l'articulation de l'épaule.

Les femmes plus âgées souffrent beaucoup plus souvent que les hommes. Ceci est directement lié aux troubles hormonaux de la ménopause.

Les symptômes

L'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire commence par un léger inconfort lorsque vous levez les mains, une légère douleur et une raideur. Lorsque le cartilage est abrasé, l'amplitude de la levée du bras diminue, la douleur devient plus forte. La maladie a quelques stades de développement, caractérisés par les symptômes suivants:

  1. La première étape - en appuyant sur la zone de la clavicule, le patient ressent une légère douleur, il note une gêne lorsqu'il se déplace avec son bras ou son épaule.
  2. La deuxième étape - vous entendez un craquement et des clics faibles lorsque vous déplacez votre main. Le syndrome de la douleur devient évident, le patient se réveille la nuit de la douleur, ne peut pas mettre sa main derrière son dos, le soulève verticalement.
  3. Le troisième stade - une douleur intense, s'étendant au cou et au bras, accompagne tout mouvement du membre, la mobilité est nettement limitée, le patient ressent une douleur même au repos. L'articulation de l'épaule en souffre, sa mobilité est perturbée et des contractures sont diagnostiquées. Si vous ne prenez pas de mesures d'urgence pour le traitement, l'épaule «gelée» devient souvent le résultat de la maladie.

L'arthrose acromio-claviculaire se développe toujours progressivement, comme toute maladie dégénérative du tissu articulaire. Dans la première étape, une personne ressent un peu de gêne lorsqu'elle lève les mains, clique dans l'articulation lorsqu'elle agite les bras. S'il y a douleur, la douleur est minimale.

L'état de l'articulation à ce stade est peu endommagé, mais l'amincissement constant du cartilage entraîne la progression de la maladie.

La deuxième étape est caractérisée par un syndrome de douleur plus prononcé lorsque vous essayez de faire le mouvement habituel, l'amplitude des mouvements diminue. Il devient difficile de placer la main derrière le dos, de la lever ou de la prendre sur le côté, tout en émettant des craquements caractéristiques.

Les douleurs nocturnes commencent par une position inconfortable. Des excroissances osseuses peuvent se former dans l'articulation, des ostéophytes, qui endommagent les tissus environnants avec des arêtes vives.

La troisième étape est une indication directe de la chirurgie de l’articulation de l’épaule, dans la mesure où la gamme de mouvements est très limitée et que les tentatives de lever le bras sont accompagnées de douleur et d’une sensation d’épaule gelée.

Les contractures qui en résultent, les spasmes musculaires et les dommages à l’ensemble de l’articulation de l’épaule sont une conséquence du traitement négligent de l’arthrose de l’articulation de l’acromion.

En cas d'arthrose de l'ACU, le tableau clinique est similaire à la lésion de l'articulation de l'épaule, provoquée par la proximité anatomique de ces articulations: la clavicule est reliée au processus acromial de l'omoplate, située directement au-dessus de sa cavité.

Mais il existe certaines caractéristiques de la maladie, déterminées par le rôle fonctionnel de cette articulation.

L'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire (SCA) se développe généralement à la suite d'un processus de vieillissement naturel ou à la suite de blessures. La pathologie est dégénérative, dystrophique et inflammatoire.

Souvent, la maladie s'accompagne de douleurs à l'épaule et de difficultés à satisfaire les besoins quotidiens habituels. Si le stade initial de la maladie, alors vous pouvez vous débarrasser du problème en peu de temps.

Lorsque l’arthrose acromio-claviculaire est instaurée, des efforts importants seront nécessaires pour un traitement réussi.

Articulation

L'articulation grudino claviculaire fait partie de l'articulation de l'épaule. L'épaule elle-même est constituée de l'omoplate, de la clavicule et de l'humérus. Cette articulation s'appelle l'articulation acromio-claviculaire.

Sous acromion, il faut comprendre un processus qui provient de l'omoplate et le relie à la clavicule. Comme les autres articulations humaines, elle s’articule à l’aide de l’appareil ligamentaire, de la capsule articulaire et est tapissée de tissu cartilagineux aux extrémités de l’os.

Le niveau de mobilité requis peut être atteint grâce à la structure physiologique particulière et à la grande élasticité du tissu cartilagineux articulaire. Cette articulation est fondamentalement différente de l'articulation du coude ou de la hanche dans les mouvements de faible amplitude.

Akromion est l'une des articulations sédentaires, car le mouvement de l'articulation ne se produit que par de forts mouvements du bras.

Si l'arthrite affecte l'articulation, une déformation du cartilage hyalin se produit. Le frottement naturel cesse d'être nivelé par le cartilage, provoquant un puissant syndrome de douleur.

Le volume réduit du tissu cartilagineux articulaire entraîne une perte de la fonction de dépréciation qui, dans son état normal, allège la charge sur les épaules.

Causes et symptômes

La principale cause de SCA dans les processus naturels d'usure des articulations. Le travail physique pénible affecte négativement la santé de l'articulation sterno-claviculaire. Les pathologies touchent les mineurs, les forgerons, les porteurs. Ces occupations provoquent une surcharge des épaules et le développement de maladies même à un jeune âge.

Une autre cause tout aussi importante de la maladie devient:

Il faut se rappeler qu'aucune blessure ne peut passer sans laisser de trace, car elle affecte les articulations et rapproche les gens de l'arthrose. Par conséquent, il est nécessaire de traiter soigneusement les entorses, contusions et fractures qui en résultent.

Il est important d'observer le mode post-traumatique et de donner à l'articulation touchée un repos, sans surcharge d'exercices.

Les symptômes de l'AKS seront:

  1. douleur à l'épaule;
  2. raideur des mouvements;
  3. fatigue trop rapide;
  4. crunch à l'intérieur de l'épaule.

Diagnostics

La première chose sur laquelle le médecin attire l'attention est le stade de développement de la maladie. En fonction du moment où le patient a remarqué les premiers symptômes et de la façon dont ils ont été exprimés, le médecin sera en mesure de tirer une conclusion sur le stade de l'arthrose et de prescrire un traitement.

C'est important! L'évaluation de la douleur par le patient sur une échelle de 2 à 10 points et l'importance de la douleur à l'épaule affectent son activité vitale.

Le diagnostic de la maladie des articulations de la ceinture du bras, ainsi que des articulations des côtes, est effectué au moyen d'un examen médical au cours duquel le médecin vous demandera de réaliser une série d'exercices physiques et de mouvements de la main.

Parfois, au lieu de l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire, on commence à traiter une arthrose brachiale et les méthodes de traitement de ces deux maladies sont proches mais non identiques.

L'arthrose AKC peut être confondu avec d'autres maladies qui manifestent des symptômes similaires. Pour un traitement efficace nécessite un diagnostic précis.

Pour établir exactement quelle articulation est affectée par l'arthrite, il ne suffit pas d'écouter les plaintes du patient. Pour faire un diagnostic précis, le médecin utilise les méthodes suivantes:

  • examen à la palpation, en prêtant attention au gonflement, à la couleur et à la température de la peau, à la localisation de la douleur et du craquement, à la déformation, qui est palpable avec une palpation profonde;
  • exécution de tests fonctionnels - un certain nombre de mouvements actifs et passifs. Critères de diagnostic précieux - réduction de l’amplitude, augmentation de la douleur et de la crépitation lors de certains mouvements;
  • blocage intra-articulaire diagnostique. En cas de suspicion d'arthrite d'une des articulations, un anesthésique local est injecté dans sa cavité. Si, après cela, la douleur disparaît pendant un moment, le problème réside précisément dans cette articulation;
  • techniques d'imagerie - rayons X dans plusieurs projections, scanner, IRM, ultrasons;
  • Les tests de laboratoire permettent de distinguer l'arthrose de l'arthrite, la périarthrite, mais pas pour clarifier la localisation du processus pathologique.

La présence d'arthrose est déterminée par un examen physique. En appuyant sur l'endroit affecté, la douleur apparaît.

Le médecin demande également au patient quels sont les symptômes et la durée de la maladie, à propos de blessures précédemment subies à l'épaule.

Confirmer le diagnostic aidera le blocage de la lidocaïne dans la cavité de l'articulation acromio-claviculaire. Le soulagement complet de la douleur indique un processus inflammatoire dans l'articulation.

Mais pour clarifier le diagnostic du patient est dirigé vers les rayons X, l'imagerie par résonance magnétique et les ultrasons. Les rayons X montreront un rétrécissement de l'interligne articulaire, la présence d'ostéophytes et des surfaces articulaires endommagées.

Avant de commencer le traitement, le médecin est tenu de poser un diagnostic complet.

Le diagnostic de l'arthrose acromio-claviculaire ne peut être fondé que sur les résultats de recherches supplémentaires. L'examen clinique permet de suggérer une maladie et de la confirmer à l'aide de techniques d'imagerie. Celles-ci incluent les procédures suivantes:

  • Radiographie de l'articulation.
  • Imagerie par résonance magnétique.
  • Tomographie par ordinateur.

Cet examen permet d'évaluer la gravité de l'arthrose par ses caractéristiques structurelles: rétrécissement de l'interligne articulaire et ostéophytes. De plus, déterminez la présence de tels changements dans les articulations adjacentes.

Traitement

Le traitement de l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire vise principalement à réduire la douleur. Corrigé à l'aide de médicaments, méthodes conservatrices incluant la thérapie physique.

Dans les cas graves de développement de la maladie, seule une intervention chirurgicale aidera.

Afin de soulager une personne de la douleur et de faciliter le mouvement du bras, des injections sont utilisées pour «geler» l'articulation de la ceinture scapulaire, lui procurant la paix. En même temps que le blocus médical, il est nécessaire de suivre un cours de thérapie physique pour le développement du bras.

Injections de soulagement de la douleur

La chirurgie consiste à enlever les arêtes vives de l'articulation qui blessent les muscles. Pendant l'opération, les médecins pratiquent une petite incision dans la peau ou utilisent un instrument chirurgical spécial, un astroscope.

En cas d'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire, le traitement doit être complet. Si elle commence tôt, les chances de ralentir le développement de la maladie sont plus grandes.

Mais en raison de symptômes bénins, le diagnostic précoce de l'arthrose est difficile, le traitement commence généralement au stade 2. Tout d'abord, il est nécessaire de protéger l'articulation contre les surcharges et en même temps d'activer l'activité motrice, ce qui est à son avantage.

Cette natation, yoga, gymnastique quotidienne. Des précautions doivent être prises pour normaliser le poids corporel.

La diététique est un autre élément indispensable du traitement non médicamenteux. Aussi montré:

  • massages;
  • physiothérapie - électrophorèse, thérapie laser et magnétique, exposition à des courants sinusoïdaux, UV;
  • traitement de spa;
  • Thérapie d'exercice.

Le traitement médicamenteux de l'arthrose acromio-claviculaire dépend du stade de la maladie. À un stade précoce, vous pouvez souvent vous passer de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques.

Mais au fur et à mesure que la maladie progresse, de plus en plus de médicaments puissants sont nécessaires pour l'anesthésie médicale. La douleur modérée et l'inflammation peuvent être arrêtées avec l'aide des AINS. En cas d'inflammation grave, les préparations hormonales sont bloquées et en cas de douleur intense, des analgésiques narcotiques peuvent être prescrits.

Avec les chondroprotecteurs qui protègent le cartilage articulaire de la destruction, la situation est inverse. Leur réception est plus efficace à un stade précoce et à 3 heures, ils sont inutiles.

Pour améliorer la nutrition des tissus articulaires, des vasodilatateurs, des complexes de vitamines et de minéraux peuvent être prescrits. Les remèdes externes (onguents, gels) ayant un effet vasodilatateur irritant local non seulement stimulent la circulation sanguine et le trophisme des tissus, mais soulagent également bien la douleur et l’inflammation.

Avec les spasmes musculaires, les relaxants musculaires peuvent être montrés. Mais ces médicaments ont de nombreux effets secondaires, il est préférable de relâcher les muscles par massage, physiothérapie.

L'intervention chirurgicale pour l'arthrose acromio-claviculaire est rarement utilisée. L'opération la plus populaire est la résection arthroscopique (retrait) de l'acromion.

Contrairement aux endoprothèses, une articulation artificielle n'est pas implantée chez un patient. Sur le site du processus à distance, le tissu conjonctif commence à se développer et forme une fausse articulation.

L'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire ne fait pas partie des maladies les plus courantes des articulations, mais le risque de développement de celle-ci chez les personnes qui mettent systématiquement la ceinture scapulaire au dessus de la norme est assez élevé.

Bien que cette articulation soit inactive, son arthrose conduit à une limitation prononcée des capacités fonctionnelles de la main. Si vous ne commencez pas son traitement en temps voulu, le malaise constant sera remplacé par une douleur intense persistante.

Les ostéophytes peuvent endommager les muscles de la coiffe des rotateurs, ce qui entraîne une immobilisation presque complète du bras. C’est la complication la plus dangereuse de l’arthrose du SCA. Vous devez donc accorder plus d’attention à sa prévention et à son diagnostic précoce.

Aux stades précoces, l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire est guérie avec succès par des méthodes conservatrices.

Pour éviter au patient des douleurs sévères et éliminer l'enflure de l'articulation, le médecin lui a prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofen, Voltaren, Xefocam) et des glucocorticoïdes (Diprospan, Kenalog).

Les chondroprotecteurs aideront à restaurer le cartilage endommagé.

Pour les douleurs sévères, des blocages sont réalisés dans la cavité articulaire, pour lesquels on utilise la lidocaïne, l'hydrocortisone, le diprospan, le Kenalog.

Une action efficace amène des méthodes physiothérapeutiques:

  • irradiation infrarouge;
  • thérapie ultra haute fréquence;
  • l'utilisation de courants modulés sinusoïdaux;
  • acupuncture;
  • l'apithérapie;
  • Hirudothérapie;
  • massage
  • exercices thérapeutiques.

Ils soulagent l'inflammation et l'enflure, améliorent la circulation sanguine, apportent des nutriments au corps, renforcent le système immunitaire, restaurent la mobilité de l'articulation.

Le plus efficace est le traitement de toute maladie articulaire dégénérative au premier stade, lorsque les changements sont minimes. Il est important de comprendre qu'il est impossible de restaurer complètement le cartilage et de le rendre en bonne santé. L'arthrose peut uniquement être arrêtée, mais pas complètement guérie.

Si le patient a remarqué une gêne à l'épaule et s'est immédiatement rendu chez le médecin, il a alors une chance de préserver la santé de l'articulation et l'amplitude des mouvements pendant une longue période. Parfois, ce type de déformation se retrouve au hasard, lors de l'examen radiographique et de tout autre examen instrumental de l'articulation de l'épaule.

Cela signifie que le processus de destruction du cartilage au premier stade est presque asymptomatique.

Le traitement du stade initial de la maladie consiste en la restauration d'une nutrition normale de l'articulation. Pour ce faire, on prescrit au patient des chondoprotecteurs, tels que "Artra", qui permettent d'administrer les substances nécessaires aux articulations: glucosamine et chondroïtine.

Les méthodes de physiothérapie, d'acupuncture, de bains de boue et de bains de sel sont très efficaces. En général, le traitement au sanatorium donne d'excellents résultats en cas d'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire.

Un cycle complet de procédures deux fois par an peut ralentir ou même arrêter le développement de la déformation du tissu articulaire.

Sous la direction d'un spécialiste en physiothérapie, il est possible et nécessaire de réaliser des exercices d'injection articulaire. Avant l'entraînement, des compresses de chaleur ou un frottement spécial sont nécessaires, après l'effort - froid sur les épaules.

Les exercices sur les muscles deltoïdes, épineux et subaigus sont effectués dans la position «le coude est pressé contre le ventre». Lorsque vous déplacez le bras sur le côté, vous pouvez effectuer une poussée horizontale au niveau de l'abdomen.

Vous ne pouvez pas surcharger le joint, car le processus de destruction progressera.

Lors de la limitation de la mobilité de l'épaule et de la présence de processus inflammatoires, il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le médecin peut vous prescrire un traitement par corticoïdes en vue d'une injection dans l'articulation de l'épaule. Ces médicaments peuvent réduire la douleur et soulager l'inflammation.

À ce stade, il est également important de faire de la thérapie physique, mais les exercices devraient viser à éviter l'apparition de contractures à l'épaule. En position ventrale, portez la main à la distance maximale disponible, en la laissant dans cette position, d'abord pendant quelques secondes, puis le temps passe à dix minutes.

Ces exercices vous permettent d’étirer les ligaments de l’articulation, ce qui ne fonctionne pas en raison de la déformation du cartilage, sans exercer de contrainte excessive sur l’articulation.

Si le patient ressent une douleur intense et que le traitement conservateur ne produit aucun résultat, il se voit proposer une intervention chirurgicale pour arthroplastie de résection.

L’opération consiste essentiellement à enlever quelques centimètres de l’extrémité de la clavicule de façon à ce que plus tard, le tissu cicatriciel remplisse l’espace vide et forme un faux joint.

Cette petite opération vous permet de soulager le patient de la douleur et de l’inconfort et de restaurer la quantité de mouvement dans l’épaule.

Pour traiter les maladies dégénératives de l’ACU, il faudrait utiliser des effets multidirectionnels sur l’appareil articulaire. Mais il convient de rappeler que leur effet dépend du stade des changements pathologiques.

Et si, à un stade précoce, il existe un traitement suffisamment conservateur, la question du traitement chirurgical est examinée plus avant.

Traitement médicamenteux

Les maladies du système musculo-squelettique, en particulier l'arthrose, sont des indications pour la nomination de certains médicaments. Ils utilisent non seulement des médicaments symptomatiques, mais également des médicaments qui modifient la structure du tissu cartilagineux.

Et si vous pouvez vous attendre à un effet rapide des premiers, les derniers exigent une réception assez longue. Pour l’arthrose acromio-claviculaire, les médicaments suivants sont recommandés:

  • Anti-inflammatoire non stéroïdien (Ksefokam, Dikloberl, Artrozan, Nimesil).
  • Chondroprotecteurs (Mukosat, Hondroksid, Don).
  • Vasculaire (Solcoseryl).
  • Vitamines et oligo-éléments.

Le traitement du syndrome douloureux prononcé est réalisé par administration intra-articulaire de médicaments hormonaux: Diprospan, Kenalog, Hydrocortisone. En outre, appliquez l'application de pommades en appliquant une crème ou un gel (Dolobene, Diklak, Objective T).

La prescription de médicaments est la compétence du médecin. Seul un spécialiste sait quelle posologie et quelle administration seront optimales pour le patient.

Physiothérapie

Le traitement non médicamenteux de l'arthrose comprend des méthodes d'exposition physique. Ils aident à se débarrasser de l'inflammation, à réduire la douleur et à améliorer les processus biochimiques du cartilage.

Ainsi, la kinésithérapie vise non seulement à éliminer les exacerbations, mais également à stimuler la régénération des tissus endommagés. Les procédures suivantes sont assez efficaces:

  • Courants sinusoïdaux.
  • Électrophorèse.
  • Irradiation UV.
  • Traitement au laser.
  • Magnétothérapie.
  • Réflexologie.

En plus de l'effet local, les méthodes physiques ont un effet général positif sur le corps en améliorant la circulation sanguine et en modulant les réponses immunitaires.

Gymnastique thérapeutique

Un traitement efficace des maladies du système musculo-squelettique, y compris l'arthrose de l'ACU, est impossible sans une gymnastique spéciale. Des exercices appropriés permettent d’élargir l’amplitude des mouvements, de renforcer les muscles et, dans une certaine mesure, de stimuler la synthèse des composants du tissu cartilagineux sans provoquer sa destruction.

Mais cela ne peut être fait qu'après l'élimination des phénomènes aigus: douleur et inflammation. Et avant, vous devriez à tout moment limiter la charge sur l'articulation, par exemple, en utilisant un bandage.

Les exercices commencent à se réaliser avec des mouvements légers pour la ceinture scapulaire, notamment:

Dans le corps humain, de nombreuses articulations cachées, dont la fonction au premier abord est invisible. En effet, seules quelques personnes savent que l'omoplate est reliée à la clavicule par une articulation mobile.

Le rôle principal de cette articulation est d'aider à lever les bras et à augmenter l'amplitude des mouvements de l'épaule. Dans certains cas, il se produit une dégénérescence traumatique ou l'âge des surfaces articulaires de l'articulation acromio-claviculaire, qui conduit à une maladie désagréable - l'arthrose.

En raison de la maladie, le fonctionnement du membre supérieur est gravement compromis, ce qui nuit gravement à la qualité de vie des personnes malades.

Prévention des maladies

Pour prévenir l'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire, il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain, d'abandonner les efforts physiques excessifs et d'éviter les blessures.

L'arthrose est toujours plus facile à prévenir, car la dégénérescence des articulations est très difficile à traiter. Les personnes qui exercent une charge constante sur la ceinture scapulaire doivent nécessairement échauffer l'articulation avant le travail, éviter les surcharges et les blessures. Toute blessure à l'épaule entraîne de nouvelles déformations de l'articulation.

Aux premiers signes d'inconfort, il est nécessaire de subir un examen, car il est impossible d'effectuer des exercices ou un travail habituels, cela peut considérablement accélérer la destruction du cartilage.

Innervation et structure de l'articulation acromio-claviculaire

Le système musculo-squelettique comprend de nombreux composants importants, mais l'articulation acromio-claviculaire joue un rôle indispensable dans le fonctionnement du membre supérieur. Toutes les anomalies affectant l'articulation se manifestent clairement aux stades précoces et peuvent donc être éliminées avant le développement de complications conduisant à une immobilité complète du membre entier.

Quelle est l'anatomie d'une articulation?

Structure osseuse

La clavicule est un petit os tubulaire de l'articulation de l'épaule, qui relie le sternum de l'articulation sterno-claviculaire au processus acromion de l'omoplate, où l'articulation acromio-claviculaire se forme à l'endroit de leur jonction. L'os du sternum a une fonction porteuse et est immobile, il est donc important de maintenir la santé de l'articulation, grâce à laquelle il est attaché à la clavicule.

Qu'est-ce qu'un périphérique de connexion?

Ligaments de l'articulation acromio-claviculaire

La surface articulaire, recouverte d'un tissu cartilagineux hyalin, est fixée aux bords des fibres de la capsule. Ajoute de la force à la coquille:

  • Ligament claviculaire. Grâce à elle, l'acromion scapulaire se connecte à l'extrémité de l'épaule de la clavicule.
  • Ligament coracoïde claviculaire. Exécute une fonction de verrouillage supplémentaire, empêchant le processus scapulaire de s’éloigner de l’extrémité brachiale de la clavicule.

Faisceaux d'omoplate

L'os remplit une fonction très importante, mais sa structure est plutôt vulnérable. Par conséquent, ses ligaments, sa fonctionnalité et sa résistance augmentent. Ceux-ci comprennent:

  • Transversale supérieure. Lors de la coupe du tissu osseux, une lumière est formée au niveau du point supérieur par lequel passe le nerf suprascapulaire.
  • Transversale inférieure. Conçu pour relier l'acromion et la capsule articulaire, il joue également un rôle mineur dans la fixation de l'articulation.
  • Ligament acromial coracoïde. Il est constitué de fibres solides qui s'étendent sur toute la surface scapulaire et fixent les processus coracoïdes et acromiaux.

À quoi sert l'appareil à cartilage?

La cavité articulaire acromio-claviculaire est tapissée au-dessus avec du tissu cartilagineux et est divisée par un disque conjonctif en 2 sections. Les principales fonctions de l’élément de séparation, qui assurent un mouvement complet de la jonction osseuse, sont les suivantes:

  • absorption des chocs en cours de déplacement;
  • cohérence des éléments d'articulation;
  • séparation de la capsule articulaire en 2 sections.

Quels muscles existent et quel est leur but?

Cette anatomie de l'articulation acromio-claviculaire peut être divisée en 3 sous-espèces de connexions:

  • Complexe d'épaule. Cet élément est considéré comme de tels muscles:
    • supraspastique, offrant la possibilité de rétracter le membre supérieur;
    • sous-osseuse, aidant à plier et à faire pivoter l'épaule dans la direction extérieure;
    • subscapularis situé sur la face interne de la jonction articulaire.
  • Buste et retour. Sa structure comprend deux grandes parties: les muscles claviculaires et sternaux-costaux, séparés par un sillon et se rétrécissant vers l'articulation de l'épaule.
  • Épaule. Le muscle biceps commence au niveau de l'omoplate et sa partie courte prend sa source au même endroit que le ligament coraco-claviculaire. Elle est capable de gérer le travail de l'épaule et du coude.

Congruence des éléments articulaires

La forme des surfaces adjacentes devrait avoir une conformité mutuelle, mais cela ne se manifeste pas toujours et des problèmes peuvent survenir pendant le fonctionnement. À cet effet, un disque de séparation est prévu dans l'articulation osseuse, ce qui la rend parfaitement conforme à la surface de l'articulation acromio-claviculaire, ce qui contribue à maintenir la plénitude du volume moteur.

Comment se passe le flux sanguin et l'innervation?

Nutrition L'articulation et ses tissus environnants sont obtenus par l'artère axillaire et son système. Il est situé sous la jonction musculaire pectorale et passe à travers le petit muscle de la poitrine avant de se fixer au processus coracoïde. L'innervation du complexe musculaire est assurée par les nerfs du tissage brachial, qui commencent à la base du cou et passent dans la région axillaire, s'étendent sous la clavicule et, en contournant le processus coracoïdien, descendent dans le bras. Très souvent, une lésion de l'omoplate peut entraîner une rupture des terminaisons nerveuses, ce qui affecte la sensibilité et la motricité de l'ensemble du complexe de l'épaule.

Comment va le mouvement?

Dans sa structure, le joint offre la possibilité d'effectuer une large plage de rotation dans plusieurs axes. Cependant, en raison de la force de l'appareil ligamentaire, la mobilité physiologique est limitée et le mouvement de l'articulation est possible avec une amplitude minimale. Grâce à cette caractéristique, la fonction de soutien de l'articulation de la clavicule acromiale est accrue, ce qui permet de faire face à la mobilité du membre supérieur.

Caractéristiques des violations se produisant dans l'articulation

Les raisons du développement du processus pathologique

L'arthrite de l'articulation acromio-claviculaire se forme sous l'influence de tels facteurs:

Symptômes accompagnant le développement de la maladie

La pathologie a des manifestations caractéristiques qui peuvent déjà être ressenties dans les étapes initiales. Leur intensité augmente et, vers le développement du grade 3, il atteint son apogée, alors que seules des mesures radicales peuvent aider. Les symptômes cliniques sont présentés dans le tableau:

Comment identifier les anomalies dans le travail de l'articulation?

Divers facteurs peuvent provoquer une gêne dans la région articulaire, par exemple une rupture de ligament ou une arthrite de la clavicule, de sorte que cela ne fonctionnera pas seul. Il est nécessaire de consulter un médecin qui procédera à un premier examen et prescrira des mesures de diagnostic. Grâce à la recherche, il est possible de déterminer la bursite, si une déformation s'est formée dans l'articulation (par exemple, une fente), le degré d'endommagement. Ils comprennent:

  • Rayon X du complexe de l'épaule;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • Échographie;
  • ponction.

Traitement de la malformation causée par une blessure ou une maladie

Après avoir contacté un spécialiste et effectué toutes les analyses nécessaires, un plan thérapeutique est élaboré, qui peut inclure plusieurs approches:

Parfois, Diprospan est inclus dans le traitement de la maladie.

  • Médicaments. Les AINS les plus couramment utilisés aident à réduire l'inflammation et la douleur dans l'articulation acromio-claviculaire, à lutter contre les poches et à améliorer la mobilité. Le traitement est complété par des agents hormonaux, tels que Diprospan, et des relaxants musculaires, auxquels on a recours au cours des derniers stades, lorsque le spasme musculaire devient réflexe. Dans ce cas, “Mydocalm” aide activement.
  • Opérationnel. Rarement tenu, comme d'habitude avec la maladie face à la phase initiale.
  • Physiothérapie et thérapie par l'exercice. Indiqué pour maintenir la santé des articulations et récupérer après une intervention chirurgicale.

Le traitement est complexe et est effectué sous surveillance médicale étroite.

L'articulation acromio-claviculaire joue un rôle clé dans la mobilité du complexe de l'épaule. Par conséquent, sous l'influence de divers facteurs, il affecte souvent des processus destructeurs qui se développent lentement et présentent des manifestations caractéristiques. Par conséquent, après avoir ressenti une gêne dans la région de la clavicule, il est recommandé de ne pas retarder la visite chez le médecin afin d'effectuer le traitement au début et d'éviter le développement de complications.

Anatomie de l'articulation acromio-claviculaire, son mouvement

Articulation acromio-claviculaire - l'articulation de la ceinture scapulaire du membre supérieur, formée par la clavicule et l'omoplate. Cet élément du système musculo-squelettique, en raison de son anatomie, n'effectue pas beaucoup de mouvements, mais a une grande signification clinique en raison du développement de processus pathologiques dans celui-ci.

Anatomie

Deux surfaces articulaires des os du membre supérieur sont impliquées dans la formation de l'articulation: la clavicule (son extrémité humérale) et l'omoplate (processus de l'acromion). Les structures osseuses sont complétées par un élément cartilagineux - le disque articulaire de l'articulation acromio-claviculaire.

Il divise la capsule en deux cavités, participe à la nutrition des éléments, à la dépréciation des mouvements.

Les mouvements

Les surfaces articulaires sont tellement relatives les unes aux autres que dans une articulation, il est possible de se déplacer le long de plusieurs axes dans un grand volume. Cependant, en raison du puissant appareil ligamentaire, la mobilité est physiologiquement réduite et les mouvements dans l'articulation sont minimes.

Une telle anatomie de l'articulation permet à l'articulation de jouer un rôle de soutien, de maintenir le membre supérieur mobile dans la ceinture scapulaire.

Ligament de l'articulation

Les fibres de la capsule articulaire sont attachées le long des bords des surfaces articulaires osseuses tapissées de tissu cartilagineux hyalin. La force supplémentaire de la coque est donnée par les formations suivantes:

  1. Ligament acromio-claviculaire. Il fixe l'extrémité de l'épaule de la clavicule et l'acromion de l'omoplate entre eux.
  2. Le ligament coraco-claviculaire. Cette structure sert d'élément de fixation supplémentaire: elle maintient le processus coracoïde de l'omoplate à l'extrémité de l'épaule de la clavicule.

Entre les éléments de connexion, il y a un espace dans lequel se trouve la fibre. Ce tissu adipeux est un absorbeur de choc supplémentaire. De plus, les vaisseaux qui le traversent alimentent les tissus environnants.

Faisceaux d'omoplate

L'omoplate est un os plat, sa résistance osseuse est insuffisante, mais elle supporte une charge importante en raison des deux articulations. Par conséquent, il existe des paquets qui complètent sa fonction et renforcent les éléments. Ceux-ci comprennent:

  1. Ligament crânien-acromial. Il va d'un processus de l'omoplate à l'autre. Il contient des fibres très fortes, maintient de manière fiable les processus coracoïdes et acromiaux entre eux.
  2. Ligament transverse supérieur de l'omoplate. Grâce à cet élément, la coupe du tissu osseux de l'omoplate à son extrémité supérieure forme un trou à travers lequel passe le nerf scapulaire important.
  3. Ligament transverse inférieur. Une petite structure tendue entre l'acromion et la capsule de l'épaule. Joue le plus petit rôle dans la fixation de l'articulation.

Pathologie d'articulation

Cette anatomie vise à remplir la fonction principale - la référence, qui peut être brisée sous l’influence de facteurs dommageables. Les maladies de l'articulation acromio-claviculaire comprennent:

  • Luxations et déchirures des ligaments.
  • Arthrose de l'articulation acromio-claviculaire.

Une pathologie inflammatoire (arthrite) se développe rarement, car l'articulation est entourée de tissus mous et il est difficile pour un agent infectieux de pénétrer dans la capsule.

Ruptures articulaires

Cette maladie est une pathologie très courante dans les sports lourds, ainsi que dans la vie quotidienne, avec des chutes et des blessures. La rupture et la luxation de l'articulation sont synonymes dans le cas de l'articulation acromio-claviculaire, car le déplacement des surfaces articulaires (composant nécessaire de la luxation) est impossible sans perturber l'intégrité des ligaments qui maintiennent les éléments ensemble.

Raisons

Que peut conduire à la rupture des éléments conjonctifs forts de la région scapulaire? La cause la plus courante de blessure est une chute sur l'épaule. Un poids corporel supérieur à la capacité d'amortissement des ligaments agit sur le tendon de l'omoplate. Les fibres ne supportent pas la charge et se cassent.

La probabilité d'une chute augmente avec la pratique de sports, le ski, ainsi qu'en hiver, lorsque la chute est causée par le glissement sur la glace.

Symptômes et diagnostic

Les manifestations de la maladie dépendront du degré de rupture du ligament. Il y a les options de dégâts suivantes:

  1. Étirement. Au stade initial, il existe une douleur dans la projection de l'articulation, une augmentation de la mobilité due à l'étirement des ligaments de l'articulation. La violation de l'intégrité des ligaments n'est pas observée.
  2. La rupture d'une des trois structures fibreuses (le plus souvent c'est le ligament acromio-claviculaire). Les dommages sont accompagnés par le développement d'un œdème, un hématome. Mouvement douloureux, parfois impossible.
  3. Rupture complète des ligaments et luxation de l'articulation. Au troisième degré, il y a une accumulation de sang dans la cavité articulaire, une douleur intense, une instabilité dans l'articulation est prononcée. Au-dessus de la capsule, le gonflement augmente, défini visuellement comme une bosse. À la tentative de mouvements on entend le craquement dans la projection d'une capsule, la douleur amplifie brusquement.

Le diagnostic est établi sur la base des antécédents, du tableau clinique de la maladie, des données de l'examen physique. Le médecin vous prescrira une radiographie de la ceinture scapulaire pour écarter une fracture. L'IRM (imagerie par résonance magnétique) aidera à établir un diagnostic avec un point en raison de la visualisation des ligaments, mais en raison du coût élevé de la procédure, elle est le plus souvent refusée.

Traitement

Le choix de la méthode de traitement dépendra de la gravité de la blessure. Au premier et au deuxième degré de rupture, l’épaule est immobilisée à l’aide de dispositifs de baguage ou de bandages modernes. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, diclofénac, ibuprofène) sont prescrits pour soulager la douleur.

Le troisième degré de rupture, accompagné d'une luxation de l'articulation, peut également être traité de manière conservatrice, mais avec cette méthode, il existe un risque élevé de développer une arthrose de l'articulation acromio-claviculaire. Par conséquent, il est conseillé de recourir à une intervention chirurgicale.

Sous anesthésie générale par incision au-dessus de la capsule de l'articulation, les extrémités articulaires des os participant à la formation de l'articulation sont comparées. Pour les maintenir dans la position souhaitée, vous aurez peut-être besoin de verrous (vis) ou d'une suture tendineuse.

Après l'intervention, l'immobilisation de la section du membre est également prescrite.

En fin de période postopératoire, la physiothérapie, la thérapie manuelle et les charges physiques dosées sont recommandées.

L'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire

Sous l'influence de facteurs traumatiques, des charges fréquentes sur la ceinture scapulaire, un traitement inadéquat des lésions articulaires, une pathologie telle que l'arthrose (arthrose) de l'articulation acromio-claviculaire peuvent se développer.

La maladie se caractérise par le détachement du tissu cartilagineux des surfaces osseuses, la dégénérescence des tissus articulaires, la croissance des processus épineux. Tous ces facteurs violent la comparabilité des éléments de l'articulation, les mouvements deviennent douloureux et l'inflammation locale se développe.

Les symptômes

Les manifestations de la maladie dépendent de la durée de l'évolution de la maladie, des facteurs concomitants et de l'état général du corps. Lorsque les premiers changements dégénératifs apparaissent, le patient constate une douleur lors de ses mouvements dans l'articulation, ce qui se produit également lors de la palpation de l'articulation.

Avec l'augmentation du degré de dégénérescence, la douleur augmente, elle augmente toujours le soir, après des charges intenses, soulever des poids. Il y a un resserrement, un sentiment d'instabilité dans l'articulation.

À la fin de la maladie, ces symptômes s’accompagnent d’une limitation de la mobilité jusqu’à la contraction. Il est impossible de croiser les bras sur la poitrine en raison de la douleur et de la dégénérescence de l'articulation. Avec cette étendue de la maladie, le traitement n'est que chirurgical.

Diagnostics

Lors de l'exécution d'activités de diagnostic, le médecin demandera certainement au patient le traumatisme subi, le sport, le travail physique pénible. Pour établir le diagnostic à un stade ultérieur, il existe suffisamment de données provenant de l'anamnèse et de l'examen clinique du patient.

Les études auxiliaires sont:

  • Radiographie de la ceinture scapulaire.
  • Imagerie par résonance magnétique.
  • Ultrason articulation acromio-claviculaire.

Toutes les méthodes à des degrés divers peuvent indiquer des signes de dégénérescence des surfaces articulaires, la présence d'ostéophytes (excroissances du tissu osseux), l'état de la clavicule et de l'omoplate.

Une autre méthode de diagnostic valable est la ponction. Dans cette procédure, une certaine quantité de liquide articulaire est introduite dans la seringue, qui est ensuite soumise à un examen microscopique. L'analyse indiquera la présence de signes d'inflammation, la présence de micro-organismes dans la cavité du sac articulaire, le facteur rhumatoïde - un marqueur des maladies rhumatismales.

Traitement

Pour le traitement de l'arthrose - une maladie dégénérative sévère nécessite souvent l'utilisation de plusieurs méthodes de traitement. Seule une approche intégrée peut soulager efficacement les symptômes et conduire à une régression de la maladie. En thérapie sont utilisés:

  • Traitement de la toxicomanie.
  • Physiothérapie.
  • Massages et exercices physiques.
  • Intervention chirurgicale.

Traitement de la toxicomanie

Parmi les médicaments utilisés, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les médicaments hormonaux, les relaxants musculaires. Le premier groupe de médicaments est nécessaire pour réduire l'intensité du syndrome inflammatoire. Les comprimés, les injections intramusculaires et intraveineuses, les gels et les pommades avec AINS éliminent la douleur, l’enflure, améliorent la mobilité des articulations.

Des agents hormonaux (diprospan) sont injectés dans la cavité articulaire et réduisent efficacement la douleur, mais l'utilisation fréquente de tels médicaments n'est pas recommandée.

Les myorelaxants sont utilisés aux derniers stades de la maladie, lorsque l’inflammation à long terme entraîne un spasme musculaire réflexe de la ceinture scapulaire. Un médicament comme mydocalm peut détendre les muscles. Son utilisation entraîne rapidement un soulagement des symptômes.

Physiothérapie

L'utilisation de la physiothérapie est recommandée pour renforcer l'effet des médicaments. Ces procédures atténuent les symptômes, éliminent l'inflammation et ont un effet positif sur le pronostic. Ceux-ci comprennent:

  • Électrophorèse.
  • UHF
  • Électromyostimulation.
  • Échographie.
  • Magnétothérapie.

Toutes les méthodes ont leurs propres contre-indications, elles sont donc prescrites par le médecin traitant.

Massage et thérapie par l'exercice

La gymnastique thérapeutique influe efficacement sur le pronostic de la maladie avec un traitement conservateur isolé et après une chirurgie articulaire. Les exercices sont effectués progressivement, selon les recommandations du médecin traitant.

Après l'entraînement, il est recommandé de détendre les fibres musculaires en massant la région endommagée.

Intervention chirurgicale

L'opération est nécessaire en cas d'arthrose de l'articulation acromio-claviculaire, si la maladie a atteint des stades irréversibles graves. Le plastique est fabriqué par une incision classique ou par arthroscopie (à l'aide d'une caméra et de micro-outils).

L’articulation acromio-claviculaire ne peut restaurer sa fonction et son anatomie physiologique que si le patient se conforme aux recommandations du médecin.