Principal / Réhabilitation

Quels sont les analgésiques pour l'ostéochondrose et comment les prendre?

Les analgésiques pour l'ostéochondrose sont souvent utilisés pour soulager la douleur. Les préparations sont divisées en plusieurs groupes. Le plus célèbre signifie Analgin, Baralgin, Diclofenac, Ibuprofen.

Contenu:

Classification des analgésiques

Les analgésiques sont divisés en narcotiques ayant des effets sur le système nerveux central et non narcotiques. Le premier est prescrit uniquement pour supprimer les douleurs intenses. Leur utilisation prolongée peut entraîner une dépendance physique et mentale, et non des doses de mort contrôlées. Ces médicaments ne sont disponibles que sur ordonnance.

Les analgésiques non narcotiques ont un effet analgésique moins prononcé. Leurs actions suffisent à soulager la douleur liée à l'ostéochondrose. Le principal avantage est l'absence de dépendance à la drogue.

Les analgésiques non narcotiques sont divisés en plusieurs groupes:

  • les dérivés traditionnels de pyrazolone (Analgin, Spazgan, Baralgin);
  • des médicaments combinés comprenant plusieurs composants et produisant des effets analgésiques et antipyrétiques (Pentalgin, Brustan, Ibuklin, Cuffetine);
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - soulagent efficacement la douleur et l’inflammation (Nurofen, Nalgezin, Ketorol, Dolomin);

En fonction de la méthode d'utilisation, les médicaments sont divisés en:

  • comprimés pour administration orale;
  • onguents et gels à usage externe;
  • solutions intramusculaires.

Médicaments oraux

Leur utilisation est pertinente à certains stades de l'ostéochondrose, de la localisation et de l'intensité de la douleur. Les médicaments oraux peuvent arrêter la douleur thoracique modérée. Vous devez donc savoir quels comprimés prendre.

Au début de la maladie, vous pouvez boire de l’Analgin et du Baralgin. Avec l'augmentation de la douleur des médicaments prescrits sur la base de Ketorolaka. Les médicaments, sauf l'action analgésique, éliminent les processus inflammatoires.

Lorsqu’on exprime un inconfort, on prescrit des analgésiques à base de flupirtine. Les médicaments modernes ont un fort effet analgésique et n'appartiennent pas aux médicaments opioïdes. En réduisant l'excitabilité des neurones, les impulsions nerveuses sont bloquées et leur conductivité est réduite. L'effet analgésique dure environ 6 heures.

L'effet thérapeutique des comprimés est complété par des pommades et des gels analgésiques. Ils sont appliqués sur le site de l'inflammation, soulagent le gonflement et améliorent la circulation sanguine. Les plus populaires sont: Voltaren emulgel, Ketonal, pommade à l'ibuprofène, indométhacine. Les pommades et les gels sont considérés comme les médicaments les plus sûrs dans le traitement de l'ostéochondrose. La tâche de la thérapie est d'éliminer un inconfort important pour un traitement ultérieur.

Administration parentérale

Les médecins recommandent les injections intramusculaires de médicaments analgésiques en cas de forts syndromes douloureux cervicaux et lombaires. Leurs avantages:

  • effet thérapeutique rapide;
  • calcul de dosage précis;
  • effet direct sur le foyer inflammatoire, en contournant le tractus gastro-intestinal;
  • action longue.

Une attention particulière doit être portée aux anti-inflammatoires non stéroïdiens - une nouvelle génération de médicaments destinés à soulager les syndromes douloureux. Ils bloquent la synthèse des prostaglandines, réduisent la douleur, arrêtent la production de l'enzyme cyclooxygénase, qui contribue au processus inflammatoire.

Avantages des moyens non stéroïdiens:

  • effets secondaires minimes;
  • élimination des processus inflammatoires;
  • élimination rapide des syndromes douloureux;
  • action longue.

Liste des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens populaires:

Malgré l'efficacité du soulagement des syndromes douloureux, ces médicaments ont plusieurs effets secondaires. Ils sont prescrits avec prudence en cas d'insuffisance rénale et hépatique, de maladies du tractus gastro-intestinal, du système cardiovasculaire. Les contre-indications directes sont la grossesse, les enfants de moins de 12 ans et l’allaitement.

Des fonds pour le soulagement d'une douleur intense

Les analgésiques narcotiques ne sont utilisés que pour soulager une douleur insupportable. Les médecins les prescrivent avec prudence. Avec l'utilisation à long terme de médicaments provoquent une dépendance chronique. Habituellement, les injections sont administrées par voie intramusculaire en milieu hospitalier.

Avec douleur intense prescrite:

L'action des opioïdes dure environ 6 heures. En même temps, une personne éprouve de l'euphorie, la douleur passe, un sentiment de sécurité et d'émancipation se produit. Les médicaments ont tendance à s'accumuler dans le corps. Avec une utilisation régulière, la concentration en opiacés dans les tissus augmente. La toxicomanie se produit après 2-3 injections.

Les médecins tentent de prescrire des analgésiques à faible effet narcotique. Ceux-ci incluent la codéine, le tramadol, l'hydrocodone. Après administration orale, l'effet de l'anesthésie se produit dans les 15 minutes. L'utilisation fréquente de la drogue crée une dépendance.

Note Les analgésiques ne soulagent que la douleur et dans certains cas, l'inflammation. Ils ne constituent pas le traitement principal de l'ostéochondrose.

Les analgésiques sont efficaces au stade initial de l’ostéochondrose. Ils soulagent la douleur pendant une courte période, permettant à une personne de commencer un traitement de base.

Vous pouvez également être intéressé par ces matériaux GRATUITS:

  • Une bonne nutrition pour la santé de la colonne vertébrale et des articulations: 10 composants nutritionnels essentiels pour une colonne vertébrale en santé
  • Êtes-vous inquiet à propos de l'ostéochondrose? Nous vous recommandons de vous familiariser avec ces méthodes efficaces de traitement de l'ostéochondrose des sections cervicale, thoracique et lombaire sans médicament.
  • Est-ce que la douleur causée par l'arthrose du genou ou de la hanche cesse? Le livre gratuit intitulé «Plan pas à pas pour la restauration de la mobilité des articulations du genou et de la hanche pendant l'arthrose» vous aidera à faire face à la maladie à domicile, sans hôpital ni médicament.
  • Livres gratuits: "TOP-7 exercices nocifs pour les exercices du matin, que vous devriez éviter" et "7 erreurs majeures dans l'entraînement physique débutant à la maison et au gymnase" - après avoir lu ces livres, vous apprendrez comment les fonctionnalités de la par rapport aux entraînements pour les personnes qui pratiquent le fitness depuis longtemps.
  • Cours de formation unique gratuit "Les secrets du traitement de l'ostéochondrose lombaire" dispensé par un médecin agréé en thérapie de l'exercice, a mis au point un système unique de récupération de toutes les sections de la colonne vertébrale, qui a déjà aidé plus de 2000 clients!
  • Des techniques simples pour soulager la douleur aiguë lorsque vous pincez le nerf sciatique, voir cette vidéo.

Les analgésiques les plus efficaces contre l'ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie extrêmement dangereuse dont la manifestation principale est une lésion de l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale.

Étant donné que la plupart des gens n'ont pas la possibilité de s'inscrire immédiatement pour une consultation avec un médecin qualifié, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur les analgésiques pour l'ostéochondrose qui sont les meilleurs et les plus efficaces.

Au stade initial, cette maladie ne présente pas de symptomatologie prononcée et ne se manifeste généralement qu’au troisième ou au quatrième stade, lorsque les néoplasmes pathogènes touchent les nerfs, les capillaires et les fibres musculaires proches, provoquant ainsi les sensations les plus douloureuses.

Si vous quittez la maladie sans votre attention, l'ostéochondrose peut provoquer une violation de nombreux processus métaboliques et l'apparition de hernies dans les disques intervertébraux.

Caractéristiques de la thérapie

Aujourd'hui, les pharmacies disposent d'une vaste gamme de produits destinés à éliminer les sensations douloureuses causées par cette maladie. Et ils sont produits sous différentes formes, il y a des comprimés, des solutions injectables, des timbres et des suppositoires.

Les pilules sont considérées comme des analgésiques traditionnels, mais le médicament doit être choisi en fonction de la région touchée - cervicale, lombaire ou thoracique.

En règle générale, les symptômes de la maladie varient en fonction de la région de la lésion. C'est pourquoi les médicaments anti-inflammatoires et anesthésiques doivent être sélectionnés correctement.

Comme il est extrêmement difficile de choisir le médicament optimal vous-même, il serait beaucoup plus judicieux de faire appel à un médecin pour obtenir une ordonnance. Dans ce cas, le patient sera en mesure d'obtenir un effet positif dans les plus brefs délais.

Le principe d'action des analgésiques

Tout médicament anesthésique bloque la douleur et soulage le patient pendant un certain temps, il ne combat pas la source initiale de la maladie. L'effet de ces médicaments peut différer légèrement selon leur origine: synthétique, semi-synthétique et naturel.

  • Dans la plupart des cas, un effet positif après la prise d'analgésiques est dû au fait que, lorsqu'ils pénètrent dans l'organisme, ils commencent à produire des prostaglandines, qui agissent directement sur le foyer inflammatoire.
  • D'autres médicaments de ce groupe empêchent la transmission d'impulsions de douleur au cerveau, grâce à quoi le patient ressent également un soulagement.
  • Dans les pharmacies, vous pouvez également trouver des médicaments qui non seulement soulagent la douleur, mais aussi éliminent l'inflammation. Ces médicaments sont généralement disponibles sous forme d'injections pour une administration intramusculaire.

Classification des médicaments

Quelle que soit la forme de ces médicaments, les médecins les distinguent par leur effet sur les types suivants:

  • Symptomatique. Aide à éliminer la douleur et les principaux symptômes de la maladie. Ce groupe comprend les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques qui contiennent des composants qui affectent l'activité de l'enzyme qui favorise le développement de l'inflammation.
  • Améliorer la circulation sanguine. Dans l'ostéochondrose, la plupart des patients souffrent de spasmes vasculaires dus à une obstruction capillaire et à un manque de nutriments. Cette maladie interfère également avec le plein rendement des produits de désintégration de l'activité vitale des cellules vasculaires, ce qui affecte également leur état. Après avoir pris cette catégorie de médicaments, les vaisseaux se dilatent et l'état général du patient s'améliore considérablement.
  • Tissu cartilagineux restaurateur. Ces médicaments contribuent à la restauration et à la croissance du cartilage, tout en luttant contre la raideur des vertèbres des colonnes cervicale et vertébrale.
  • Les antidépresseurs et les sédatifs. Étant donné que l'ostéochondrose est souvent accompagnée d'exacerbations et survient généralement sous une forme prolongée, environ 40% des patients souffrent de dépression, ce qui les empêche de lutter contre la maladie. C’est la raison pour laquelle de nombreux médecins prescrivent également un sédatif aux patients, ce qui aide à réduire l’impulsion douloureuse. Quelque temps après avoir pris de tels médicaments, le système nerveux commence à fonctionner correctement, ce qui augmente les chances d'un traitement positif.

Lors du traitement de l'ostéochondrose, il est nécessaire de comprendre que, quels que soient les analgésiques efficaces et efficaces, ils ne représentent qu'une partie du traitement et ne permettent pas à eux seuls d'éliminer la maladie. Les médecins disent que pour obtenir un effet positif et une rémission prolongée n'est possible qu'avec une approche intégrée.

Pilules

La plupart des personnes souffrant de douleurs causées par l'ostéochondrose préfèrent utiliser des comprimés préformés, qui sont maintenant produits par différentes sociétés et appartiennent à différentes catégories de prix. Ces comprimés sont généralement fabriqués à base de paracétamol, d’ibuprofène, de kétorolac ou de diclofénac.

Habituellement, les remèdes suivants sont prescrits aux patients:

  • Antispasmodiques. Éliminer la douleur causée par l'inflammation du cartilage, aider à détendre les muscles. Un des médicaments les plus populaires dans ce groupe est le diclofénac et le mydocalm.
  • Moyens visant à soulager la douleur. Les comprimés de ce groupe sont très souvent utilisés pour les premiers secours, les plus efficaces étant Ketanol et Ketanov.
  • Des analgésiques qui aident à «geler» les terminaisons nerveuses dans la zone touchée. L'outil le plus puissant de ce groupe est le butadion.

Bien que la plupart de ces médicaments soient vendus sans ordonnance, s'ils sont utilisés illettrés, ils peuvent provoquer diverses complications. Il est donc recommandé de les utiliser uniquement après avoir consulté un médecin.

Pansements

De nombreux médecins recommandent aux patients d'utiliser un patch anesthésique pour l'exacerbation de l'ostéochondrose - un produit totalement sans danger avec un minimum d'effets secondaires.

Ces patchs ne provoquent presque jamais de complications, sont aussi efficaces que possible et éliminent les sensations douloureuses le plus rapidement possible.

La seule contre-indication à leur utilisation est l'intolérance individuelle de certains composants. Les patchs les plus populaires sont Nanoplast et Voltaren, ils augmentent le flux sanguin dans la lésion et combattent le processus inflammatoire.

Beaucoup ne savent pas comment engourdir les zones touchées lors de l'exacerbation de l'ostéochondrose. Très bons dans la lutte contre cette maladie ont prouvé divers onguents et gels à usage externe.

Étant donné que ces agents ont des effets locaux, leur utilisation est totalement sûre. Après le traitement de la zone touchée, l'outil augmente le flux sanguin et améliore la microcirculation, ce qui conduit à la normalisation de nombreux processus métaboliques.

Les médecins disent que ces gels peuvent être utilisés même par les personnes atteintes de maladies chroniques, car ces médicaments ne sont pas capables de causer des complications. Mais pour avoir un effet positif, le médicament doit être sélectionné par un spécialiste, sinon la situation ne peut qu'aggraver.

Les onguents les plus populaires ayant un effet analgésique prononcé sont Kapsikam et Finalgon.

Injections et blocages

Les injections douloureuses peuvent à juste titre être attribuées aux moyens les plus puissants et les plus efficaces. La substance active étant injectée dans la zone inflammatoire, l’effet apparaît en quelques minutes seulement. Des injections similaires sont divisées en 2 catégories en fonction des effets sur le corps:

  • Chondroprotecteurs. Contribuer à la restauration de la structure.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'injection de telles substances guérit les tissus mous en ralentissant le processus inflammatoire.

Les experts appellent le traitement de la maladie par injection de blocage. L'ingrédient actif est généralement de la Novocaïne ou de la lidocaïne. L'injection de l'un de ces médicaments aide à bloquer le signal de douleur et réduit la sensibilité des terminaisons nerveuses. Le blocus élimine également le gonflement des tissus dans la zone touchée.

Caractéristiques de la nomination de fonds pour l'ostéochondrose dans différents départements

Très souvent, on demande aux médecins quel type de remède il vaut mieux utiliser pour éliminer la douleur liée à l'ostéochondrose. Il est impossible d'y répondre immédiatement, car le médicament doit être choisi en fonction de la zone spécifique concernée.

Colonne lombaire

Avec la défaite de la colonne lombaire, la plupart des médecins recommandent de préférer les pommades et les gels à usage externe:

  1. Dolobene. Ce médicament a un effet complexe, il aide non seulement à éliminer les symptômes, mais combat également le processus inflammatoire. Dolobene a également un effet antimicrobien et empêche la formation de caillots sanguins. En raison de cet effet, les tissus et les articulations sont très rapidement restaurés, le patient commence à se sentir beaucoup mieux, sa capacité de travail lui est rendue.
  2. Fastum gel. Élimine la douleur, régule la circulation sanguine et renforce les articulations. Comme le médicament est capable de pénétrer dans les couches profondes des tissus, il contribue également à l'élimination de l'œdème.

Région cervicale

Une lésion dégénérative-dystrophique de cette partie de la colonne vertébrale survient chez près de 80% des personnes de plus de 25 ans. Les médecins disent que cette forme de maladie est la plus courante, car elle peut être provoquée par un excès de poids, des troubles métaboliques et l’absence d’effort physique minimal.

Les analgésiques les plus efficaces contre l'ostéochondrose cervicale:

  1. Finalgon. Cette pommade vise à rétablir le métabolisme, à arrêter le processus inflammatoire et à soulager les sensations douloureuses.
  2. Hondroksid. Élimine les symptômes de l'ostéochondrose et aide à restaurer le tissu cartilagineux.
  3. Plâtre au poivre. Ce patch anesthésique est imprégné d'extraits de piment rouge et de belladone. Étant donné que les deux substances ont un effet irritant, elles activent les processus métaboliques et le flux sanguin, ce qui contribue à la restauration du tissu nerveux.

Ostéochondrose thoracique

Dans l'ostéochondrose de la région thoracique, les médicaments ne doivent être choisis que par le médecin traitant, car en l'absence de traitement opportun, la pathologie peut entraîner de graves complications pouvant aller jusqu'à la déformation du cartilage et du tissu osseux, ainsi que la destruction des ligaments.

Cette maladie peut être traitée à l'aide de divers médicaments:

  1. Glucosamine et Hondroxid. Les chondroprotecteurs aident à activer et à accélérer le processus de récupération du cartilage touché.
  2. Analgésiques L'ibuprofène est l'analgésique le plus populaire dans cette catégorie.
  3. Pommades et gels à base de glucocorticoïdes.
  4. Injection. Le plus souvent utilisé blocus avec une action prolongée anesthésique. Une série de ces injections aide à améliorer la circulation sanguine et à restaurer les tissus cartilagineux.

Remèdes populaires

Bien que la médecine et la pharmacologie soient actuellement très développées, certaines personnes préfèrent encore être traitées à l'aide de recettes folkloriques, connues dans l'Antiquité. Les moyens les plus efficaces sont:

  • Pommade à base de miel. Pour sa préparation, vous devez mélanger 200 g de miel de tilleul avec 150 ml de vodka et 250 ml de radis. Tous les composants doivent être soigneusement mélangés, versé la masse obtenue dans un bocal avec un couvercle et mis au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Lorsque la composition épaissira légèrement, elle sera prête à l'emploi. La pommade au miel doit être frottée deux fois par jour sur les zones touchées.
  • Jus de thym et plantain. Pour sa préparation, vous aurez besoin de 100 g de chaque plante, ils devront être mélangés et comment être broyés dans un mélangeur. Puisque ces herbes ont l'effet le plus puissant et activent le processus anti-inflammatoire, il suffit de prendre du jus sur leur base 10 ml trois fois par jour.
  • Teinture d'ortie. On broie 100 g de plantes dans un mélangeur, on verse le jus obtenu avec 100 ml d'alcool et une petite quantité de miel (2 c. À soupe). Tous les ingrédients doivent être soigneusement mélangés, après quoi la teinture est retirée pendant 2 semaines dans un endroit sombre pour le vieillissement. Lorsque l'outil est prêt, il doit être pris le matin pendant 10 ml.

En guise d'alternative, la ceinture en laine de chien, à porter au bas du dos, a également fait ses preuves.

Lors du traitement avec de tels remèdes, il est nécessaire de comprendre qu'ils sont auxiliaires et ne doivent être utilisés que comme complément à un traitement médicamenteux.

Le meilleur remède contre l'ostéochondrose

Il est impossible de dire quel médicament est le plus efficace, car le corps de chaque personne perçoit tel ou tel médicament individuellement.

Les médecins disent que l'outil idéal devrait non seulement éliminer la douleur et combattre l'inflammation, mais aussi normaliser la circulation sanguine dans la zone touchée et restaurer la mobilité des articulations. Dans la sélection du médicament doit également prendre en compte les complications possibles et les effets secondaires.

Chaque personne devrait se rappeler que l'ostéochondrose est une maladie très grave qui, en l'absence de traitement en temps opportun, peut entraîner une invalidité. C'est pourquoi, lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de rechercher une aide qualifiée dès que possible.

Analgésiques avec ostéochondrose

Le soulagement de la douleur dans l'ostéochondrose est le premier agent prescrit au patient dans le cadre d'un traitement d'association. Le stade initial de la maladie ne provoque pas de douleur intense. Mais sans traitement, le développement de la maladie s'accélère et la douleur augmente et devient permanente. Le médecin choisit des analgésiques individuels pour traiter l'ostéochondrose chez un patient particulier.

La prise d'analgésiques pour le traitement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique et lombaire est prescrite pour préserver le patient de la souffrance physique et émotionnelle. Les blocages, les injections, les patchs ou les comprimés sont utilisés. Tout type de médicament, que ce soit des pilules anesthésiques pour l'ostéochondrose ou un autre type de moyen, permet au patient de reprendre une vie normale le plus rapidement possible.

Pilules

Les analgésiques contre l'ostéochondrose sont divisés en types d'exposition: les analgésiques ne sont pas des compositions narcotiques, les agents non stéroïdiens contre les processus inflammatoires, les médicaments qui soulagent les spasmes - relaxants musculaires, sédatifs et vasodilatateurs, améliorent le flux sanguin. Pour les analgésiques en cas d'ostéochondrose cervicale ou d'autres manifestations de la maladie, des analgésiques sont prescrits, ce qui réduit le niveau de douleur et soulage l'inflammation. Les médecins préfèrent utiliser:

Un autre groupe d'analgésiques dérivés du para-aminophénol (phénacétine, paracétamol) et de l'acide propionique. Pour l'anesthésie, utilisez:

  • Le paracétomol;
  • Panadol;
  • La citramone;
  • Strymol;
  • Les flutabs;
  • Ascofen.

En plus des analgésiques, il existe d'autres moyens de soulager la douleur liée à l'ostéochondrose. Cela signifie soulager l'inflammation du tissu cartilagineux. Les médecins utilisent des anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens:

  • Le piroxicam;
  • L'ibuprofène;
  • Nurofen;
  • Brufen;
  • Indométacine;
  • Le kétorol;
  • Nise;
  • Nimesil.

Les myospasmolytiques sont également prescrits, ils soulagent la douleur, détendent les muscles et protègent leur pression supplémentaire sur la zone touchée.

Les sédatifs arrêtent les signaux de douleur actifs en inhibant l'activité du système nerveux. En d'autres termes, ce sont des sédatifs. Utilisez de tels médicaments:

Les injections

Le syndrome de la douleur dans l'ostéochondrose est mieux éliminé par injection. Les injections sont plus efficaces, car les composants pénètrent plus rapidement au centre du processus inflammatoire. En quelques minutes, un soulagement de la douleur dans le dos ou une crise aiguë d'ostéochondrose de la colonne cervicale peut être soulagé.

Les AINS et les chondroprotecteurs entrant dans la composition de l'injection affectent les tissus mous, ralentissent les processus de dégradation, éliminent les poches, l'inflammation, les douleurs au cou et au dos, les engourdissements des extrémités et d'autres symptômes. Des antispasmodiques, des glucocorticostéroïdes, des médicaments à base de vitamine B et des analgésiques sont également ajoutés à la composition.

Vous cherchez comment éliminer la douleur liée à l'ostéochondrose, vous souhaitez utiliser des injections dans l'ostéochondrose de la région thoracique. Ici, le malaise est toléré, contrairement à l'ostéochondrose cervicale et lombaire, où la douleur est vive, aiguë.

Les blocages, en d'autres termes, bloquent les injections, soulagent les douleurs intenses. Blocage paravertébral mis dans certaines zones de la colonne vertébrale, optimal pour l'injection. La composition est injectée dans les tissus mous situés dans la région des terminaisons nerveuses. Lors d'un bloc épidural, des injections sont effectuées dans la région du disque intervertébral. Appliquer des médicaments:

Le processus est complexe et nécessite une phase préparatoire approfondie. Lorsque des blocages sont utilisés avec l'ostéochondrose cervicale, chaque action est effectuée avec un soin particulier pour éviter les dommages aux artères, aux veines et aux fibres nerveuses. Pour mener à bien la procédure a permis aux professionnels de la santé avec une vaste expérience et expérience.

Crèmes, onguents, gels

L'utilisation de pommades anti-douleur chauffantes est autorisée pour l'auto-traitement. Les ingrédients actifs des pommades irritent la peau dans la zone touchée, se réchauffent, améliorent la microcirculation sanguine et les processus métaboliques. Parmi les nombreux médicaments, les médecins préfèrent:

  • Apizartron;
  • Dimexidum;
  • Capsicama;
  • Chimnalgon;
  • Menovazina;
  • Fastum-gel.
  • Nous vous conseillons de lire: quelle pommade convient le mieux à l'ostéochondrose cervicale

Les médicaments conçus pour éliminer la douleur, mais pas le traitement de la maladie. La récupération n’est possible qu’avec l’utilisation intégrée de pommades et d’autres agents ayant un effet thérapeutique. Les chondroprotecteurs, chauffants, anti-inflammatoires, onguents à effet complexe sont utilisés exclusivement pendant la journée, appliqués par mouvements circulaires, sans frottement important sur la peau.

  • L'utilisation de fastum-gel vous permet d'éliminer la douleur, de normaliser les performances des articulations. Contient des composants anti-inflammatoires non stéroïdiens, éliminant les poches, l'inflammation, la douleur;
  • Dolobene - un médicament à effet complexe. Utilisé pour soulager la douleur, l'inflammation, restaurer les tissus au niveau cellulaire, en fournissant un effet contre l'apparition de caillots sanguins, la formation de microbes. La composition est rapidement absorbée, pénètre dans le nidus de la pathologie, améliore le flux sanguin dans les vaisseaux, active les fonctions de travail des articulations;
  • Pour Capsicam, il est particulier d'améliorer la circulation sanguine, les processus métaboliques de la région endommagée, la restauration du tissu musculaire;
  • La restauration du cartilage, l'élimination des envies douloureuses, l'inflammation se fait par le chondroxyde.

Pansements

Lorsque l'ostéochondrose cervicale provoque une douleur ressentie dans les membres supérieurs, les épaules, allant à l'arrière de la tête, les médecins recommandent l'utilisation de patchs, tels que Dorsaplast. Il est déterminé sur la région du cou derrière, sans affecter la région de l'artère carotide, les ganglions lymphatiques. Utilisation populaire du patch avec base de poivron. Le tissu est imprégné d'extraits de poivrons, de belladone. La base a un effet stimulant sur la peau, l'irrite, améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques d'importance locale.

  • Ce sera intéressant pour vous: des analgésiques pour le mal de dos

Pour éliminer la douleur aiguë en cas d'ostéochondrose cervicale, le patch est fixé pour une période de trois à cinq jours. Superposé le matin, âgé de 12 heures. Si nécessaire, autorisé à quitter la nuit.

En ce qui concerne l'ostéochondrose lombaire, les fonds sont appliqués dans le bas du dos, à travers la colonne vertébrale. Le pansement anesthésique soulage la douleur dans la région lombaire et s'étend à une ou deux jambes. La raison en est les terminaisons nerveuses pincées de la colonne vertébrale, la survenue de spasmes musculaires des nerfs pincés.

Symptômes et traitement de la sciatique thoracique

Comment faire des injections pour des douleurs dans le dos et le bas du dos?

Comment porter un corset pour la colonne vertébrale

Analgésiques pour l'ostéochondrose

L'ostéochondrose dans les premiers stades ne passe pas inaperçue chez l'homme et est totalement indolore. Cependant, les exacerbations de cette maladie peuvent causer une douleur intense. Ils surviennent lors du pincement des nerfs, des vaisseaux sanguins et des tissus mous.

Les anti-inflammatoires et les analgésiques aident une personne à se débarrasser de la douleur, augmentant ainsi l'activité et la qualité de vie.

Quand faut-il soulager la douleur?

Il est conseillé de prendre des analgésiques souffrant d'ostéochondrose lorsqu'il est urgent de soulager la douleur. Les comprimés ont l'effet le plus long, une exposition sans douleur et la dose optimale. Seulement maintenant, ils créent une dépendance, il faut donc clairement limiter le déroulement de leur admission.

Si les pilules sont efficaces en tant que premiers soins, alors qu’il est impossible de bouger même d’une douleur insupportable, seule une injection peut vous sauver.

Classification des analgésiques

Les analgésiques corrects pour l'ostéochondrose seront prescrits par un médecin. Les anesthésiques médicaux comprennent:

  1. Oral - destiné à une administration orale (comprimés, gélules).
  2. Local - utilisé à l'extérieur (patchs, gels, pommades).
  3. Médicaments parentéraux - intramusculaires (injections, injections).

La différence entre les agents oraux et les agents parentéraux se situe dans le temps: les comprimés commencent à agir uniquement après 30 minutes - 2 heures, tandis que l'injection soulage la douleur après 10-15 minutes.

En outre, les remèdes peuvent des remèdes populaires et des massages.

Toutes les procédures de traitement peuvent également être divisées en plusieurs groupes:

  • Éliminer la douleur. Cela inclut la prise de médicaments non stéroïdiens et d'analgésiques pour traiter l'ostéochondrose. Le résultat ne sera perceptible qu’à la fin du traitement.
  • Améliorer la circulation sanguine. L'ostéochondrose s'accompagne généralement d'un spasme des vaisseaux sanguins, c'est-à-dire d'une diminution de leur perméabilité. En conséquence, les cellules reçoivent moins de nutriments et les produits de décomposition sont dégradés. Par conséquent, les vasodilatateurs peuvent avoir un effet positif.
  • Tissu cartilagineux restaurateur. Le traitement vise à éliminer la rigidité vertébrale. Ce sont exactement les moyens qui combattent la maladie, pas ses conséquences.
  • Antidépresseurs L'état supprimé ne permet pas à l'organisme de vaincre rapidement la maladie. Par conséquent, les antidépresseurs peuvent à la fois réduire la douleur et réduire la dose requise de pilules.
  • Remèdes populaires. Celles-ci sont éprouvées depuis des années et de nombreuses générations pour éliminer la douleur à partir d'ingrédients naturels.

Seule une thérapie complexe peut améliorer l'état du patient. Les analgésiques pour l'ostéochondrose ne constituent qu'une partie du traitement, même s'il est le plus important.

Pilules contre la douleur

Les comprimés antidouleur pour l'ostéochondrose sont fabriqués par différentes sociétés et sous différents noms. La substance active peut être:

Analgin - l'analgésique le plus populaire

  • Le diclofénac;
  • Le paracétamol;
  • L'ibuprofène;
  • La nimésulide;
  • Le kétorolac;
  • Meloxicam.

Le médecin traitant peut prescrire:

  1. Antispasmodiques. Ils soulagent la douleur causée par l'inflammation du tissu cartilagineux. L'effet vise à détendre les muscles. Ceux-ci incluent: Diclofenac, Mydocalm, etc.
  2. Médicaments pouvant être utilisés comme premiers secours pour soulager la douleur. Les plus populaires: Ketanov, Ketanol, Nimesil.
  3. Les analgésiques, qui pendant un certain temps "gèlent" les terminaisons nerveuses dans la zone touchée. Ceux-ci incluent, par exemple, Butadion.
  4. Acide acétylsalicylique. Soulage également parfaitement la douleur. Remèdes connus: Citramon et Paracétamol.

Lorsque des douleurs fréquentes et intenses conduisent à un état dépressif, le médecin peut vous prescrire des antidépresseurs ou des sédatifs. Ils ont un effet calmant sur le système nerveux, augmentant ainsi l'efficacité du traitement. Effet positif a teinture de valériane ou motherwort. Les médicaments les plus puissants ne doivent pas être pris sans avoir consulté le médecin, car avec un usage prolongé, ils sont très dangereux pour l'homme.

Analgésiques

Les patchs anesthésiques avec ostéochondrose ont un minimum d'effets secondaires, tout en garantissant une efficacité maximale. Les contre-indications à leur utilisation consistent uniquement en une intolérance individuelle aux composants (principes actifs ou substances permettant l’adhérence du patch).

Pommade anti-douleur

Contrairement aux pilules, les pommades ou les gels sont plus sûrs. Cela est dû à leur exposition locale.
La pommade est appliquée sur le point sensible. À son tour, il augmente le flux sanguin, améliorant la microcirculation. Avec la normalisation des processus métaboliques, la douleur disparaît.
Bien sûr, l'utilisation de pommade, non contrôlée par le médecin, n'est pas aussi compliquée que de prendre des pilules. Cependant, dans de rares cas, ce type d’auto-traitement peut aggraver la situation.
Pommades populaires fournissant l'anesthésie pour l'ostéochondrose: Finalgon, Kapsikam, etc.

Injections et blocus

L’injection est de droit l’anesthésique le plus puissant contre l’ostéochondrose. La spécificité de ses effets: la substance est introduite précisément au centre de l'inflammation. Par conséquent, la dose augmentera et l'effet se manifestera plus rapidement. De nombreux analgésiques se présentent également sous la forme d'injections.

Les injections ont un impact rapide

Les effets sur l'évolution de la maladie, utilisés pour les injections, sont divisés en:

  • chondroprotecteurs - affectent la restauration du tissu cartilagineux;
  • AINS-moyen - affecte les tissus mous, ralentissant les processus inflammatoires.

Soulignez les principaux avantages des injections:

  1. La vitesse d'exposition en raison de l'écoulement du médicament directement dans le sang.
  2. Précision de dosage La totalité du médicament a un effet thérapeutique, alors que la substance active contenue dans le comprimé est partiellement détruite par l’action des enzymes.
  3. Impact direct. Le médicament est injecté directement dans l'endroit douloureux, il n'affecte donc pas tout le corps.
  4. Les compte-gouttes intraveineux donnent généralement un résultat meilleur et plus durable que les comprimés.

Les analgésiques souffrant d'ostéochondrose ne sont pas moins efficaces que les injections.

Les injections ne doivent être utilisées que pour soulager des douleurs très vives, lorsque les autres médicaments ne peuvent pas aider.

Une série de tirs autour de la lésion s'appelle un blocus. La Novocaïne ou la Lidocaïne, fréquemment utilisées à ces fins, bloquent les influx de douleur et gèlent les terminaisons nerveuses dans la région douloureuse. Le blocus aide également à éliminer les poches dans la zone touchée.

Vidéo sur les analgésiques pour l'ostéochondrose

Comment soulager la douleur liée à l'ostéochondrose sans utiliser de médicaments

Aucun médicament anti-douleur pour l'ostéochondrose n'empêche le développement de la maladie. Le traitement médicamenteux peut être associé à des méthodes de soulagement de la douleur simples et accessibles au public. Une posture correcte pour soulager la douleur peut réduire la charge sur la colonne vertébrale.

L'anesthésie pour l'ostéochondrose cervicale est réalisée comme suit:

  1. Reposez-vous sur un oreiller orthopédique couché sur le côté ou sur le dos.
  2. Porter un collier spécial pendant 2-3 heures par jour.

Soulagement de la douleur dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire:

  1. Allongez-vous sur le dos, pliez les genoux et l'articulation de la hanche. Placez un petit oreiller sous vos genoux.
  2. Allongez-vous sur le côté en tirant les jambes pliées vers le menton. Pour aligner la colonne vertébrale, placez des coussins ou des rouleaux sous la tête, le bas du dos et les genoux.
  3. Allongez-vous sur le ventre, la tête sur le côté. Mettez un oreiller sous votre ventre.

Dans chacune de ces positions, couvrez bien le bas du dos avec un foulard chaud, un tapis, une veste, etc. Il est inacceptable d'utiliser un coussin chauffant à cette fin!

Les préparations à base de plantes aideront à soulager la douleur

Composants médicinaux pouvant faire partie de la médecine traditionnelle:

  • Origine végétale: herbes, racines, huiles naturelles. Sont prises à la fois vers l'intérieur (décoctions, teintures) et vers l'extérieur (frottements, bains, compresses).
  • Origine animale: venin de serpent et d'abeille, œuf, graisse. Des analgésiques, des onguents et des compresses chauffantes sont préparés à partir de ces produits.
  • Produits chimiques: alcool, térébenthine, iode, analgine. Utilisé pour préparer le frottement au chaud.

Étant impliqué dans la préparation de médicaments à base de composants toxiques, il est particulièrement important de respecter le dosage et de suivre les instructions.

Méthodes Express

Éliminer rapidement la douleur dans le dos aidera les analgésiques traditionnels souffrant d’ostéochondrose, qui sont préparés à partir d’ingrédients improvisés.

  1. Tisane à la canneberge et au bouleau.
    Faites infuser dans un verre d’eau bouillante pendant 1 c. feuilles séchées de airelles et de bouleau. Strain. Buvez des gorgées toute la journée.
  2. Miel + Pommes De Terre.
    Râpez une pomme de terre crue, ajoutez autant de miel par volume. Appliquez le mélange sur le tissu et appliquez une telle compresse pendant 1,5 heure sur le point sensible. L'effet est rapide, mais court.
  3. Gingembre + Ail.
    Râpez-les à parts égales, ajoutez un peu de beurre. Appliquez le mélange sur un point sensible.
  4. Huile de sapin ou de menthol.
    Frottez une petite quantité d'huile dans la zone douloureuse à l'arrière.

Frais de fines herbes

Collecter les herbes doivent verser de l'eau bouillante, insister et filtrer. Ensuite, vous pouvez boire ce bouillon et l’ajouter au bain. Tous les composants sont dans n'importe quelle pharmacie.
Voici une liste de différentes préparations à base de plantes efficaces pour traiter toutes les maladies du système musculo-squelettique:

  • Camomille, pissenlit, calendula, prêle, immortelle, agripaume, tributaire.
  • Calendula, millepertuis, camomille, feuilles de bouleau et fraises.
  • Thym, rosier, alpiniste, mélisse, mélilot, sabelnik, plantain, feuilles de myrtille, chambre.

N'oubliez pas que tout anesthésique pour l'ostéochondrose cervicale, ainsi que l'ostéochondrose de la région thoracique ou lombaire, ne doit être utilisé qu'après consultation d'un médecin. Sinon, le traitement ne peut qu'aggraver la situation.

Analgésiques avec ostéochondrose

✓ Article vérifié par un médecin

Le compagnon constant du processus dégénératif-dystrophique, connu sous le nom d'ostéochondrose, est douloureux. Aux stades initiaux de la maladie, leur gravité est plutôt faible - le patient peut amortir les modifications néfastes de son état en ne faisant que de la fatigue ou, par exemple, en dormant dans une mauvaise position. Parallèlement, au fur et à mesure que la maladie progresse, les vaisseaux et les nerfs commencent à s’impliquer dans le processus pathologique, dans le contexte duquel les manifestations douloureuses deviennent de plus en plus intenses.

Ostéochondrose et son traitement

Pour le traitement de l'ostéochondrose sont complexes. Et les composants anesthésiques sont les composants principaux de tout complexe de ce type. À leur sujet et sera discuté au cours de l'histoire d'aujourd'hui.

Plus l'ostéochondrose progresse, plus la douleur est forte

La nécessité d'utiliser des analgésiques

Les médicaments considérés sont pris s'il existe une indication directe de leur utilisation, c'est-à-dire les douleurs. L'opportunité d'utiliser un moyen particulier est déterminée par le médecin.

Le médecin déterminera la nécessité de soulager la douleur et vous prescrira un remède.

Attention! Les informations sur les médicaments sont données strictement pour examen. Seul un spécialiste qualifié peut choisir la bonne préparation pour un cas particulier et créer un programme optimal pour son utilisation.

Les analgésiques sont traditionnellement utilisés sous forme de comprimés et d'injections. Les premiers sont utilisés pour les douleurs modérées et se caractérisent par un long effet cumulatif, à savoir: Les modifications cliniques positives ne sont observées qu'après un certain délai (en moyenne quelques jours) après le début du traitement.

Injections et injections de soulagement de la douleur

Le recours à des injections est utilisé dans des situations où la douleur devient impossible à supporter et interfère avec une activité normale.

Variétés d'analgésiques

Types d'analgésiques

En fonction des caractéristiques d'utilisation et d'action, les analgésiques sont classés en plusieurs groupes. À propos d'eux dans la table.

Tableau Classification des analgésiques

Conformément aux données statistiques moyennes, l'anesthésie à partir de comprimés a lieu en moyenne après 30 à 120 minutes. Les injections soulagent déjà après 15 minutes.

Outre les analgésiques, le programme de lutte contre l'ostéochondrose comprend des médicaments appartenant à plusieurs autres catégories. Vous trouverez des informations sur les médicaments traditionnellement utilisés dans le tableau ci-dessous.

Tableau Médicaments utilisés dans le traitement de l'ostéochondrose

Ensuite, vous êtes invité à en apprendre davantage sur les caractéristiques des différentes formes de libération d'analgésiques utilisées dans le traitement de l'ostéochondrose.

Analgésiques sous forme de pilule

Parmi la gamme très impressionnante d'analgésiques utilisés dans le programme de traitement complexe de l'ostéochondrose, il est possible de distinguer des médicaments tels que le Diclofenac, le Meloxicam, ainsi que l'ibuprofène, le kétorolac, etc.

Les spasmolytiques sont souvent prescrits. De tels médicaments aident à se débarrasser de la douleur causée par une inflammation du tissu cartilagineux. Ils détendent les muscles et libèrent des événements indésirables. Les médicaments les plus populaires de ce groupe sont Mydocalm.

Nimesil, Ketanov et d’autres préparations similaires sont utilisés pour soulager rapidement la douleur.

Souvent utilisé signifie que cela contribue à la "congélation" temporaire des terminaisons nerveuses touchées, ce qui contribue également à la lutte contre la douleur, par exemple Butadion.

Parmi les sédatifs qui aident à apaiser le système nerveux et à augmenter l'efficacité du traitement, il est tout d'abord nécessaire de mettre en évidence la teinture de valériane - un moyen populaire et, s'il est utilisé correctement, sans danger.

Fonds à usage local

Les correctifs spéciaux sont un bon moyen de se débarrasser plus efficacement de la douleur relativement faible. L’avantage essentiel de ce système est l’absence presque complète d’effets secondaires indésirables. La seule contre-indication est l'intolérance individuelle aux composants présents dans la composition du produit.

Également comme moyen d'actualité, il convient de noter les onguents et les gels. Ils ne constituent pas un substitut complet aux pilules / injections et ne peuvent être considérés que comme un complément efficace.

Le traitement de la zone touchée avec une pommade aide à améliorer le flux sanguin avec la normalisation ultérieure des processus métaboliques et la diminution concomitante de la gravité des sensations douloureuses.

Parmi les pommades analgésiques populaires utilisées dans l'ostéochondrose, on peut distinguer, par exemple, Kapsikam et Finalgon.

Onguent Grindex "Kapsikam" analgésique réchauffement photo

Drogues injectables

L'injection vous permet de vous débarrasser rapidement de la douleur. Le médicament est injecté directement dans le site de la pathologie.

Dans le cas d'ostéochondrose, des injections peuvent être administrées, d'une part, des chondroprotecteurs (aident à restaurer la structure du tissu cartilagineux), d'autre part, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (réduire / éliminer l'inflammation, tout en réduisant / supprimant la douleur).

Injections d'ostéochondrose

Parmi les principaux avantages des injections, il convient de noter les points suivants:

  • la vitesse de réception des foyers pathologiques;
  • la capacité de définir le dosage le plus précis;
  • impact direct sur les zones perturbatrices;
  • un résultat clinique positif d'utilisation plus prononcé et durable, par rapport aux pilules et, en particulier, aux pommades.

En général, on a recours à des injections dans des cas extrêmes, lorsque la douleur devient insupportable, et que les autres méthodes d'exposition disponibles n'offrent pas le résultat souhaité.

Blocus avec ostéochondrose

Dans les cas graves, effectuez un blocage du médicament - une série d'injections, à travers lesquelles le blocage de la douleur est impulsif dans une zone perturbée. En même temps que l’élimination de la douleur, le blocage aide à réduire les poches.

Soulagement de la douleur non médicinale

En association avec des médicaments, vous pouvez utiliser des techniques publiques de base permettant de réduire la gravité de la douleur.

    Dormez sur un oreiller orthopédique et un matelas de haute qualité, assez dur.

Collier avec ostéochondrose cervicale

Le dernier point appelle des éclaircissements. En règle générale, après s'être débarrassés de la douleur, les médecins développent des complexes spéciaux d'exercices de gymnastique thérapeutique. Ceux-ci sont sélectionnés individuellement, en tenant compte des particularités de l'état d'un patient particulier. Suivez les recommandations du médecin.

Recettes folkloriques contre la douleur

Il existe un certain nombre de recettes populaires qui vous permettent d'éliminer rapidement la douleur. À leur sujet dans les tables.

Tableau Recettes populaires pour le soulagement d'urgence de la douleur

Analgésiques pour l'ostéochondrose - une liste de médicaments

Les analgésiques soulagent les douleurs de divers types dues à l'ostéochondrose

Beaucoup d'entre nous ont l'habitude de percevoir l'ostéochondrose comme une chose insignifiante rappelant le grand âge. Mais cette maladie n’est pas si difficile dans le choix de ses victimes.

Selon la définition, l'ostéochondrose est une inflammation des tissus mous entourant les disques intervertébraux qui provoque le pincement des terminaisons nerveuses de la moelle épinière.

Les influx nerveux conduits aux tissus, à cause de cela, il y a des défaillances dans les organes internes et les systèmes, la douleur locale.

En conséquence - incapacité partielle ou totale, épuisement physique et moral, nécessité d'abandonner certains des plaisirs habituels de la vie et des loisirs.

Un signe des derniers stades de l'ostéochondrose est un processus dégénératif des disques intervertébraux, provoquant une douleur intense.

Aujourd'hui, l'ostéochondrose ne peut être complètement guérie, mais il existe de nombreux analgésiques (comprimés, pommades, solutions) qui peuvent soulager la douleur, supprimer l'inflammation et même contribuer à la restauration partielle du tissu cartilagineux.

Caractéristiques des analgésiques

Pour éliminer les symptômes associés à l'ostéochondrose, il existe un certain nombre d'analgésiques analgésiques. Médicaments dont le but principal est de supprimer la douleur sans affecter les autres types de sensibilité. Ils sont divisés en groupes selon divers critères.

En fonction de la méthode d'application des analgésiques émettent:

  1. analgésiques oraux - pris à l'intérieur (comprimés);
  2. analgésiques locaux - appliqués à l'extérieur (pommade);
  3. analgésiques parentéraux - sont administrés par injection (solutions).

Selon la méthode d'action, les analgésiques sont divisés en:

  1. analgésiques narcotiques (affecte le système nerveux central. supprime les douleurs aiguës);
  2. analgésiques anti-inflammatoires non stéroïdiens (arrêt de l'inflammation);
  3. les analgésiques qui améliorent la circulation sanguine (assurent la circulation du sang dans les tissus);
  4. les relaxants musculaires (réduire le tonus musculaire autour du foyer de l'inflammation);
  5. les sédatifs (ils combinent les effets sur le système nerveux central et la myorelaxation).

Certains analgésiques ont des propriétés associées, à la fois positives (fébrifuges, antispasmodiques) et négatives (oppression des centres vitaux, dépendance). L'utilisation d'analgésiques n'est possible qu'après consultation d'un médecin et en stricte conformité avec les dosages.

Vidéo utile sur les analgésiques pour l'ostéochondrose

Prendre des médicaments contre la douleur

Prendre des comprimés contre la douleur due à l'ostéochondrose

L'acceptation des analgésiques est pertinente, aux premiers stades de l'ostéochondrose, lorsque la douleur n'est pas assez forte, car ils commencent à agir au plus tôt après 30 minutes. L'analgine reste l'analgésique le plus répandu parmi les comprimés.

En savoir plus sur la façon de traiter l'ostéochondrose au stade initial, lisez ici.

Assez souvent prescrit aspirine, butadione, nimesil, paracétamol, citramon, kétanol. Ces médicaments sont simplement suffisants pour être achetés dans une pharmacie, mais une utilisation anormale peut provoquer une indigestion ou des allergies et même des saignements d'estomac.

Aux derniers stades de l'ostéochondrose, des analgésiques puissants sont utilisés - narcotiques. Ceux-ci incluent: tramadol, tramal, pentazocine, phénaline, qui suppriment la douleur intense.

Addictif. Au cours du traitement, des antidépresseurs peuvent également être prescrits afin de calmer le système nerveux. Ceci a un effet positif à la fois sur le traitement et sur le moral du patient.

Quelle pommade est préférable pour éliminer la douleur?

Les avantages de l'utilisation de pommades comprennent la disponibilité de leur achat et la facilité d'utilisation relative.

Les pommades sont les analgésiques les plus sûrs pour l'ostéochondrose. Cela ne signifie pas que dans ce cas, ils sont moins efficaces. Les pommades sont appliquées directement sur le site de la source de l'inflammation. Par son action onguent peut être divisé en plusieurs catégories.

Pommade anti-inflammatoire. Les pommades de cette catégorie soulagent non seulement la douleur (ayant dans leur composition principalement des analgésiques anti-inflammatoires non stéroïdiens bloquant la synthèse des prostaglandines - ostéochondrites inflammatoires), mais en éliminent également la source.

Supprimant les poches et augmentant la circulation sanguine, les pommades permettent la mobilité de la partie affectée de la colonne vertébrale, ramenant son propriétaire à son mode de vie habituel pendant une période suffisamment longue. Ces pommades comprennent les médicaments suivants: voltaren emulgel, cétonal, pommade à l’ibuprofène, pommade au nurofène, pommade à l’indométacine.

Analgésiques et pommades chauffantes. Contribuer à l'amélioration du métabolisme dans les tissus cartilagineux et vertébraux, soulager les spasmes musculaires, la douleur. Plus efficace pour l'ostéochondrose cervicale et lombaire (le meilleur résultat est obtenu en enroulant une partie lubrifiée de la colonne vertébrale avec un foulard ou une écharpe simple).

En vertu de son effet tonique, les pommades de cette catégorie sont utilisées pendant la journée. Appliquez une fine couche. En plus d'être thérapeutiques, ils ont également des propriétés préventives. Ces pommades comprennent: finalgon, nicoflux, kapisk, pommade à la térébenthine.

Action complexe pommade. Les onguents ont plusieurs propriétés dans l'ostéochondrose: la suppression rapide des processus inflammatoires. Ils suppriment la douleur, régénèrent les zones touchées des tissus cartilagineux et ont un effet antibactérien. Parmi eux, on distingue particulièrement les onguents dolobène et phytobène.

Pommade homéopathique. En raison de leur structure minérale et végétale, ils contribuent à la réparation des tissus. Soulager la douleur et prévenir le développement de l'ostéochondrose. Ces pommades ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires (à l'exception des allergies). Certains des noms de ces pommades: larkspur, sabelnik, traumel.

Onguent chondroprotecteur. Ils suppriment l'inflammation, régénèrent les tissus cartilagineux affectés par l'ostéochondrose, renforcent les tissus conjonctifs et agissent comme une douleur analgésique atténuée. La principale caractéristique de ces pommades est la stimulation de la synthèse de fluide dans les articulations, le maintien de l'équilibre du calcium dans les tissus osseux, l'arrêt du développement de l'ostéochondrose. Ceux-ci incluent: hondroksid, chondroïtine, hondroart.

À propos de l'effet des chondroprotecteurs dans l'ostéochondrose est écrit ici.

Les avantages de l'utilisation de pommades comprennent la disponibilité de leur achat et la facilité d'utilisation relative. Cependant, les analgésiques locaux n'éliminent que temporairement la douleur et ne contribuent pas au traitement de l'ostéochondrose.

Injections et blocages

L’injection est le moyen le plus efficace de supprimer la douleur liée à l’ostéochondrose, car L’analgésique pénètre aussi rapidement que possible au centre de l’inflammation.

À son tour, la méthode d'injection est divisée en:

  • sous-cutané;
  • intramusculaire;
  • intraveineux;
  • blocus épidural (dans la colonne vertébrale elle-même);
  • blocus paravertébral (près de la colonne vertébrale).

Malgré son effet puissant, les injections analgésiques ne font que soulager la douleur et ne contribuent pas à l'élimination du foyer inflammatoire.

En règle générale, dans le cas de l’ostéochondrose, l’analgésique est injecté par voie intramusculaire (en particulier lors de l’ostéochondrose de la région thoracique), puis tombe instantanément dans les tissus et soulage la douleur.

Le diclofénac est l’un des analgésiques les plus couramment utilisés selon cette méthode.

La voie d'administration intraveineuse est utilisée pour accélérer l'écoulement de l'analgésique dans le sang.

Aussi, cette méthode est préférable pour l'ostéochondrose cervicale, vous permettant d'ajuster la circulation cérébrale.

Cependant, l’inconvénient est la difficulté de mise en œuvre sans assistance médicale. Des médicaments plus souvent prescrits tels que analgine, tramadol, morphine.

Les blocus paravertébraux sont pratiqués dans certaines zones proches de la colonne vertébrale, dans les tissus mous autour du nerf ou dans les cavités des cavités des articulations intervertébrales. La novocaïne, la dexaméthasone, est utilisée pour leur mise en oeuvre.

La méthode épidurale d'administration de l'analgésique est utilisée dans les derniers stades de l'ostéochondrose, lorsqu'il est nécessaire de supprimer la douleur aiguë le plus rapidement possible. Elle est réalisée exclusivement dans des établissements médicaux par un spécialiste qualifié.

Donne la possibilité pour le blocus (anesthésie des processus nerveux) à travers la lidocaïne, la novocaïne. Le plus difficile à réaliser est considéré comme un blocage dans la région cervicale, car il existe un risque de frapper les veines, les artères, les fibres nerveuses.

Les substances contenant des vitamines sont introduites par voie sous-cutanée, de nature plus prophylactique que anesthésique, mais sont activement utilisées dans le traitement complexe de l'ostéochondrose.

Malgré son effet puissant, les injections analgésiques ne font que soulager la douleur et ne contribuent pas à l'élimination du foyer inflammatoire.