Principal / Poignet

Comment le bassin de l'homme

Grâce au travail bien coordonné de nos systèmes nerveux, musculaire et circulatoire, le dispositif squelettique ne cessera jamais d’étonner, de ravir et de générer des questions. À la recherche de réponses, nous sommes obligés de nous rappeler des leçons de biologie ou de rechercher des informations sur Internet. Aujourd'hui, nous allons comprendre la structure du bassin d'une personne, en apprendre davantage sur ses fonctions et discuter des détails et des différences significatives entre le bassin féminin et masculin.

Structure pelvienne humaine

Le bassin crée deux os pelviens et un sacrum. Ils sont reliés par des articulations inactives et renforcés par des ligaments. Les nerfs et les vaisseaux sanguins traversent de nombreux trous dans le squelette. L'anatomie du bassin est telle que ses os le restreignent des côtés et de l'avant. Derrière le limiteur est le coccyx, qui est l'achèvement de la colonne vertébrale.

L'aide Les os du bassin sont également appelés anonymes, et les os du bassin en latin sonne comme os coxae.

Caractéristiques de genre

La structure du bassin et l'anatomie de ses organes internes chez les femmes et les hommes sont complètement différentes. L'anatomie du bassin d'une femme tient compte de la fonction que lui attribue la nature - la reproduction de la progéniture. Pour un obstétricien-gynécologue, non seulement le tableau clinique est important, mais également la structure des rayons X de cette région. Taz - participant direct à l'accouchement.

Les os du bassin féminin sont plus larges et plus denses, la convexité est moins prononcée. Les os du pubis sont reliés à angle droit. Les tubercules des fesses et les plans iliaques des os sont séparés de 27 cm. La lumière du bas bassin est plus large et ressemble à un ovale. La taille du bassin est également plus masculine et son plan incliné est d'environ 60 °.

Le bassin masculin est plus prononcé dans la cape, caractérisé par un angle inférieur net. Le plan iliaque et les tubercules sciatiques sont plus proches les uns des autres. La lumière de la partie inférieure du bassin ressemble à un ovale long, sa taille est inférieure à celle de la femme et son angle d'inclinaison est d'environ 50 à 55 °.

Approvisionnement en sang

Les artères suivantes sont impliquées dans l'apport sanguin à l'articulation de la hanche:

  • branche ascendante de l'artère latérale;
  • branche profonde de l'artère médiale;
  • artère ligamentaire circulaire;
  • branches des artères fessières inférieure et supérieure;
  • branches de l'artère iliaque externe et des artères hypogastriques inférieures.

La signification de ces vaisseaux dans l'approvisionnement en sang de la cuisse est différente. La principale force de la tête fémorale se situe aux dépens des branches de l'artère médiale, qui se courbent autour de la cuisse. La branche ascendante externe de l'artère de flexion de la cuisse joue un rôle nettement moins important dans l'apport sanguin à l'articulation. Le rôle des branches fessières supérieures et inférieures, ainsi que des artères iliaques externes et hypogastriques inférieures est relativement faible.

Le sang s'écoule de l'articulation de la hanche par les veines qui accompagnent les vaisseaux artériels, puis tombe dans les veines fémorale, hypogastrique et iliaque.

Plexus nerveux

L'articulation de la hanche possède un système nerveux riche. L'innervation est réalisée par les nerfs du périoste, des structures neurovasculaires périarticulaires ainsi que par les branches des gros troncs nerveux (nerfs fémoral, sciatique, obstructif, supérieur et inférieur glutéal et superficiel).

La partie postérieure-inférieure des articulations est innervée par les branches des nerfs sciatiques, fessiers supérieurs et superficiels. La partie antérieure est la branche articulaire du nerf obturateur. Ligament rond et coussinet adipeux - la branche postérieure du nerf obturateur. Le système nerveux de ces structures comprenait également des branches du nerf fémoral et du nerf fessier supérieur.

Squelette d'os

Le squelette de la ceinture pelvienne commence à se former pendant la période de développement intra-utérin. Après la naissance, l'articulation de la hanche se présente sous la forme de cartilage, qui commence à se durcir progressivement, puis à faire saillie, formant une structure osseuse plus solide.

Le processus dure jusqu'à ce que l'organisme adulte soit complètement formé. Après cela, la croissance osseuse cesse, mais la forme, la localisation et la structure changent.

Pour plus de clarté, faites attention à la photo du squelette du bassin d'une personne avec une description des os.

L'os pelvien (en latin - os coxae) est le plus gros os humain et la partie la plus massive du système musculo-squelettique. Il se compose de trois sections: iléale, sciatique et pubienne. L'intersection de ces zones commence à la puberté.

Cela se produit uniquement dans les zones où la pression sur le bassin est maximale. L'un de ces sites est l'acétabulum, dans lequel la tête du fémur est localisée. Après avoir connecté ces parties, une articulation de la hanche est formée.
La partie iliaque comprend l'aile (expansion dans la partie supérieure de l'os) et le corps.

Il est situé au dessus du cotyle. Un bord de l'aile se présente sous la forme d'une coquille Saint-Jacques, à laquelle est attachée la musculature de l'abdomen. À l'arrière de l'ilium, son avion est combiné à l'articulation sacro-iliaque.
Le pubis est sous l'acetabulum de l'avant.

Il se présente sous la forme de deux robinets reliés en angle. Entre eux se trouve la couche cartilagineuse. Tous ces éléments forment la symphyse pubienne.

L'aide La structure des os du bassin d'une femme tient compte de sa capacité à avoir un bébé. Lorsque le fœtus quitte l'utérus, les tissus cartilagineux peuvent être déformés, ce qui entraîne la séparation des os du bassin. Cela facilite le processus d'accouchement.

L'ischion est situé à l'arrière du bassin (au même niveau que l'os pubien, mais du côté opposé). La structure osseuse de cette section a une surface bosselée, de sorte qu'une personne peut prendre une position assise.

En outre, la section de la hanche comprend le coccyx et le sacrum, créant une cavité pelvienne annulaire.

Sur le plan anatomique, le bassin est divisé en deux sections: le grand bassin est la partie de l'os sans nom, qui se trouve en haut, et le petit bassin, sa partie étroite, en bas. Les os du petit bassin divisent conditionnellement la ligne de démarcation qui longe le haut du sacrum, puis jusqu'au contour arqué de l'ilion, il capture également la partie externe de l'os pubien et la symphyse du même nom.

Des deux côtés, de nombreux os de la cavité abdominale, du dos et de la colonne vertébrale sont attachés à ces os. Certains muscles des jambes partent d'eux. Ainsi, le squelette musculaire est formé.

Structure musculaire

Le système musculaire est représenté par les muscles viscéraux et pariétaux. Les muscles pelviens sont situés autour de l'articulation de la hanche de tous les côtés. Chaque groupe est originaire du sacrum, de la colonne vertébrale, des os fémoraux et pelviens.

Les muscles jouent un rôle important dans la formation du diaphragme pelvien. Cela inclut les muscles appariés, qui soulèvent l'anus, ainsi que les non appariés. Voici les muscles iléus-coccygien, pubien-coccygien, ainsi que le puissant muscle circulaire du rectum.

Fonctions

L'articulation de la hanche a une structure complexe et remplit les fonctions suivantes:

  1. Soutien - pour maintenir la colonne vertébrale. Il sert de centre de gravité du système musculo-squelettique.
  2. Protection - met en garde les organes internes (vessie, intestins et organes génitaux) contre les influences physiques extérieures et les dommages. La valeur de la ceinture pelvienne est difficile à surestimer, car elle protège les organes vitaux du corps humain. Puisque la fonction principale est la protection, s’il est endommagé, il existe un risque de complications associé à une atteinte des organes internes. Par conséquent, les lésions de l'articulation de la hanche entraînent le plus souvent des conséquences graves.

Conclusion

La ceinture pelvienne masculine et féminine remplit les mêmes fonctions vitales, soutient la colonne vertébrale et protège les organes internes des dommages. Cependant, la structure du bassin féminin est très différente de celle du mâle. La nature de l’organisme de la femme n’ayant plus pour fonction de porter et de donner naissance à un enfant, son bassin a donc été conçu de manière à sécuriser et à faciliter au maximum ces processus.

Anatomie pelvienne humaine

Au cours du développement évolutif de l'homme, son squelette a subi des modifications, notamment une amélioration de la structure du bassin. La rectitude a entraîné une augmentation significative de la charge sur les os du bassin. En conséquence, ils ont pris l’apparence d’un bol doté d’une large base qui permettait aux membres inférieurs d’exercer efficacement des activités fonctionnelles.

La structure du bassin humain est une structure anatomique assez complexe, qui varie avec l'âge.

Chez les enfants, les os du bassin sont reliés entre eux au moyen de ligaments élastiques. À l'âge adulte, une articulation ductile du tissu conjonctif est remplacée par du tissu osseux.

Changer la position relative des composants de l'articulation de la hanche. Ces transformations se produisent afin de résister à la charge de l'organisme en croissance.

Caractéristiques de genre de la structure

L'anatomie de la ceinture pelvienne dépend du sexe de la personne. Cela est dû au fait que les femmes en âge de procréer peuvent avoir des enfants. C'est l'activité générique qui a influencé la structure du bassin. Parmi les caractéristiques sexuelles doivent être soulignés:

  • La taille transversale du bassin chez les femmes dépasse de manière significative la longitudinale. Cette forme large fournit un soutien pour l'utérus qui se développe pendant la grossesse.
  • Pour la localisation physiologique des membranes de la vessie, la base osseuse du bassin a un fond aplati.

Les paramètres de la ceinture pelvienne sont importants pour le déroulement normal du travail. Ils sont donc mesurés chez toutes les femmes enceintes. L'estimation de la taille et de la forme est effectuée par un gynécologue à l'aide d'un appareil spécial - le tazomer. Une mesure supplémentaire est réalisée par voie intravaginale. Pour déterminer avec précision les dimensions internes du bassin permet l'échographie.

Des chercheurs européens ont proposé d'utiliser les différences d'indices de la ceinture pelvienne du fœtus comme facteur de confirmation du sexe de l'enfant à naître. Par conséquent, lors de la réalisation d'une échographie, le spécialiste attire l'attention non seulement sur les zones d'ossification, mais mesure également les paramètres clés des os du bassin.

Fonctions pelviennes

La structure spécifique des os pelviens est déterminée par leurs fonctions. Au cours du processus de développement évolutif, l'homme a commencé à se déplacer verticalement, ce qui a accru la charge sur les parties inférieures du squelette. À cet égard, il y avait une augmentation de la base osseuse, les ligaments ont été remplacés par des articulations fortes. Parmi les principales fonctions du bassin sont les suivantes:

  • Référence. La ceinture pelvienne représente la totalité de la charge de la moitié supérieure du corps.
  • Moteur. Les membres inférieurs sont attachés aux os du bassin, ce qui permet un mouvement dans l'espace.
  • Garder l'équilibre En raison du changement de position du corps au cours du développement, le centre de gravité s'est déplacé. Les os massifs de la partie inférieure du corps contribuent à sa stabilisation lors de diverses actions.
  • De protection. Les os pelviens servent de protection aux organes internes des systèmes génito-urinaire et reproducteur, les parties inférieures du tube digestif.
  • Participation à une activité professionnelle. Les caractéristiques anatomiques du bassin d'une femme lui permettent de créer des conditions physiologiques pour le fœtus en croissance. En raison des changements de fond hormonaux, il se produit un appareil ligamenteux. Cela provoque le déplacement des os pendant l'accouchement et la restauration de la ceinture pelvienne dans la période post-partum.

La structure

L'anatomie du bassin humain n'a longtemps pas été un secret. La structure du squelette du membre inférieur est parfaitement comprise. Le développement de méthodes de diagnostic instrumentales, telles que les rayons X, la résonance magnétique et la tomographie par ordinateur, les ultrasons, nous a permis de suivre l’onglet, la formation et les caractéristiques de l’âge de la ceinture pelvienne.

Dans certaines sources Internet, le squelette des membres inférieurs est uni par erreur sous le nom commun d’os de la hanche. Comme en fait, la situation avec la structure du bassin, nous considérons ci-dessous.

Squelette d'os

La structure du bassin d'un enfant et d'un adulte est différente. Dans l'enfance, la ceinture est représentée par trois ligaments élastiques d'os interconnectés. Entre 14 et 16 ans, le tissu conjonctif malléable est calcifié. Se produit la fusion de parties individuelles du squelette en un seul os - l'innommé. Examinons plus en détail chacun d’eux:

  1. Os d'ilium. C'est l'arrière de la ceinture pelvienne, reliant la colonne vertébrale. Il sécrète le corps et l'aile, se terminant par une crête. Cette structure sert d'ancrage au corset musculaire de la paroi abdominale. Il y a une fosse sur la surface intérieure de l'Ilium. Il est connu pour avoir un appendice situé sur le côté droit du corps - une partie du caecum, souvent impliquée dans le processus inflammatoire.
  2. L'ischion Il est situé entre le ilium et l'os pubien et est représenté par le corps et la branche. Sur sa surface, il y a un énorme monticule, qui représente la charge principale quand une personne est assise. En position verticale, cette formation anatomique n'est pas visualisée, car au-dessus se trouve une épaisse couche de graisse sous-cutanée et de fibres musculaires.
  3. L'os pubien. Les os pubiens droit et gauche sont reliés entre eux au moyen de cartilage, formant une symphyse. Son rôle est génial chez les femmes. Pendant la grossesse, les propriétés du cartilage changent. Il devient mou, ce qui augmente la distance entre les os du pubis et élargit le diamètre du canal de naissance. Au-dessus de la symphyse se trouve une couche de tissu adipeux qui forme le pubis.

Articulation de la hanche

La ceinture pelvienne est constituée d’articulations de la hanche, à l’aide desquelles sont fixés les membres inférieurs. La jonction de l'iléon, des os sciatiques et pubiens forme l'acétabulum. Il comprend la partie articulaire du fémur - la tête. En raison de la forme particulière de la surface, l'articulation de la hanche est capable de faire des mouvements dans trois plans, et l'appareil ligamentaire développé empêche leur amplitude excessive.

La partie articulaire de l'articulation est recouverte de cartilage hyalin. Il assure un glissement en douceur de la tête fémorale dans le cotyle. Cela contribue également au liquide synovial qui remplit la cavité de l'articulation. En plus de la fonction de lubrification, il fournit:

  • nutrition du cartilage;
  • réduit la charge, ayant un effet d'amortissement.

Le fonctionnement normal de l'articulation de la hanche assure une posture stable et offre une gamme complète de mouvements.

Les navires

L'approvisionnement en sang à la ceinture pelvienne s'est développé. Il est fourni par une grande artère iléale, divisée en petites branches. Le réseau capillaire tresse les organes internes, nourrit le système musculo-squelettique. Le sang s'écoule dans les vaisseaux veineux situés à la surface ou en profondeur.

Pathologie

La pathologie de la ceinture pelvienne est le plus souvent associée à des effets traumatiques. Les plus dangereuses sont les fractures des os du bassin, qui endommagent les organes internes. Violation de l'intégrité de l'intestin, la vessie complique considérablement l'état du patient, aggravant le pronostic de son rétablissement.

Parmi les maladies de l'articulation de la hanche, une pathologie dysplasique associée à un défaut congénital du tissu conjonctif de l'articulation occupe une place particulière. Les méthodes modernes de diagnostic et de traitement peuvent aider efficacement les patients, mais dans les cas avancés, le seul moyen d'aider une personne est l'endoprothèse.

Comment fonctionne l'os pelvien, le support principal d'une personne?

L'os pelvien constitue un support fiable pour l'ensemble du squelette humain, ainsi qu'une structure solide pour protéger les organes situés dans le bas de l'abdomen. L'anatomie des os du bassin présente un intérêt particulier en ce qui concerne leur structure et le temps nécessaire à la formation finale des structures.

Anatomie de l'os pelvien

Chaque os du bassin est divisé en trois comme suit:

  1. Ilium - un os tombant qui forme l'os pelvien supérieur. Vous pouvez le toucher en mettant simplement vos mains sur vos hanches.
  2. L'os sciatique est la partie de l'os de la hanche qui se trouve à l'arrière, ressemblant à un arc de cercle.
  3. Pubic - lobe antérieur de la base des os du pelvis.

Une fois connectés, ces os créent l’acétabulum, l’évidement principal dans lequel se trouve la tête du fémur.

À l’âge des enfants (jusqu’à l’âge de 16 à 18 ans), ces os s’unissent en cartilage; à un âge plus avancé (après 18 ans), ce tissu se durcit et se transforme progressivement en un os solide, appelé pelvien. La photo montre le corps de l'os sciatique.

Intéressant À la base de l'os sciatique se trouvent des bosses, des os grossiers et épaissis. Chez les personnes, on les appelle «os assis», car en position assise, le poids humain est réparti sur les os du bassin.

Anatomie pelvienne normale

La jonction pubienne à l'avant et les articulations sacro-iliaques, qui sont formées à partir du plan auxiliaire de la partie postérieure de l'os et de la base du sacrum, constituent l'anatomie normale de l'os pelvien. Dans la vidéo, vous pouvez vous familiariser avec la structure du bassin d'une personne.

Anatomiquement, le bassin est divisé en deux sections:

  1. Large - partie très étendue de l'os (située au sommet du bassin).
  2. Petit bassin - sa partie étroite (située au bas du bassin).

Les deux bassins sont classiquement divisés par la ligne dite frontière qui longe le haut du sacrum, puis au contour arqué du ilium, elle capture également la partie externe de l'os pubien et la symphyse du même nom.

Des deux côtés, de nombreux os de la cavité abdominale, du dos et de la colonne vertébrale sont attachés à ces os. Certains muscles des jambes partent d'eux. Ainsi, il devient squelette musculaire.

La structure du petit et du grand bassin

Le bassin est une proportion de la partie inférieure du squelette humain. En plus du coccyx et du sacrum formés par deux os du bassin. En plus des os, les articulations pelvienne et ligamentaire servent de support à tout le corps.

Le grand bassin à l'avant de l'ouverture, de part et d'autre de celui-ci sont les plans de l'Ilium, et derrière les vertèbres lombaires et le lieu de formation du sacrum.

Le bassin est un espace cylindrique sur les côtés duquel se trouvent les parties inférieures des os iliaques et sciatiques. Les os du pubis forment les parois frontales du bassin, tandis que le dos est formé des os du sacrum et du coccyx.

La conversion de grand en petit crée un passage supérieur. Et le passage inférieur - des os du pubis, du coccyx et des bosses sciatiques.

Articulations pelviennes et ligamentaires

L’articulation de la hanche a une structure complexe et remplit une fonction extrêmement importante dans la vie d’une personne. Grâce à cette connexion, une personne peut effectuer de telles actions:

L'articulation est constituée de la tête fémorale et du cotyle. Les parties des rainures qui sont en contact étroit avec la tête de la cuisse sont étroitement recouvertes de tissu cartilagineux. Dans la partie médiane de l'acétabulum, il y a une fosse qui est remplie de tissu conjonctif et qui s'enroule autour de la membrane synoviale. C'est dans ce trou que le ligament de la tête fémorale est attaché.

Les experts identifient les types de ligaments suivants:

  1. Ligament iléo-fémoral. Le ligament le plus stable et le plus dense du corps humain, sa plénitude atteint 1 cm.
  2. Le ligament fémoro-pubien est beaucoup moins développé que le précédent. Puisque ce ligament provient de l'ischion formant l'acétabulum, il se situe derrière l'articulation.
  3. Le ligament circulaire est une confluence de brins de collagène remplissant la capsule articulaire. Ces mèches recouvrent le cou de la cuisse.

La nature a formé les articulations de la même manière pour les protéger des dommages en mouvement. Par conséquent, elle a placé les ligaments dans la métaphyse des articulations, ce qui permet de tourner les jambes vers la droite ou la gauche.

Chaque lot est responsable d’une fonction spécifique:

  1. Grâce au ligament ilio-fémoral, une personne a la capacité de se tenir droite et de ne pas se replier.
  2. Le ligament pubien-ischio-fémoral contribue à tourner et à se rétracter le long des côtés des membres inférieurs.
  3. Grâce aux ligaments circulaires, le cou des hanches est fixé.

Les ligaments de l'articulation de la hanche sont conçus pour réduire le déplacement de cette articulation.

Caractéristiques de la structure du bassin chez les enfants

La structure de l'os pelvien se poursuit pendant la croissance de l'enfant. De plus, cette structure est inégale, comme par intervalles, du stade de croissance rapide au stade de croissance lente.

Au moment de la naissance, presque tous les os du nouveau-né sont composés de tissu cartilagineux. Les tissus osifiés ne sont exprimés que dans de petites sections des os de la hanche, situées à distance les unes des autres. C'est pourquoi les os du bassin d'une personne dans son enfance ressemblent le plus à une dépression en forme d'entonnoir.

Intéressant Par type génital, les os ne commenceront à se former que pendant la puberté.

En moyenne, les os du bassin chez les garçons de moins de 3 ans se développent beaucoup plus rapidement que les filles. Cependant, vers 6 ans, les filles rattrapent leur retard de développement et vers 10 ans, les os du bassin dépassent considérablement leur taux de développement. les garçons

Quelque part entre 13 et 14 ans, de petites différences sexuelles dans les os commencent à apparaître et à 18 ans, ces différences sont clairement visibles. La structure des os du bassin chez les hommes est plus proche de 23 ans, chez les femmes de 25 ans.

Caractéristiques des os du bassin chez les femmes et les hommes et leurs différences

Chez les hommes comme chez les femmes, tous les os sont presque identiques, à l'exception du pelvien. Ils sont uniques en leur genre et possèdent quelques caractéristiques sexuelles distinctives, en particulier le pelvis.

Intéressant Chez les hommes, les os du bassin sont plus étroits et plus hauts, tandis que ceux des femmes sont plus larges et légèrement plus bas. Chez les hommes, ils sont plus épais, chez les femmes - plus subtils.

La structure des os du bassin féminin présente les différences suivantes:

  1. Ils sont plus larges et plus denses, la convexité est moins prononcée.
  2. Les os du pubis sont articulés sous la forme d'un angle droit (90-100 degrés).
  3. Les fesses et les plans iliaques des os sont éloignés les uns des autres. Cette distance atteint 25 à 27 cm.
  4. La lumière du bas bassin est plus large et ressemble quelque peu à un ovale, la taille du bassin est également un peu plus grande et le plan incliné du bassin est de 55 à 60 ° C.

En outre, le bassin remplit dans le corps de la femme la fonction la plus importante du canal de naissance.

La structure des os du bassin chez l'homme présente les différences suivantes:

  1. Le bassin est plus prononcé dans la cape, l'angle aigu du bassin, il fait 72-75 ° C.
  2. Le plan iliaque et les tubercules sciatiques sont plus proches les uns des autres.
  3. La distance entre les épines supérieures de l’os iliaque est proche de 22 - 23 cm,
  4. La lumière du bas bassin ressemble déjà à un long ovale, la valeur est plus petite et l'angle d'inclinaison est compris entre 50 et 55 ° C.

Ainsi, on peut affirmer sans crainte de se tromper que l’anatomie du bassin par rapport au sexe est très différente chez les hommes et les femmes, mais tout se résume à une chose: la taille. Le bassin féminin est plus grand. Cela est dû à la naissance des enfants. C'est le large bassin qui est nécessaire au déroulement normal du travail, car à la naissance, l'enfant passe par un trou (ouverture) dans sa région inférieure.

Anatomie pathologique

Les anomalies osseuses sont nombreuses et dépendent de nombreux facteurs, allant du sous-développement osseux intra-utérin (que l'on trouve le plus souvent chez les prématurés) à des lésions (luxations, fractures) qui ont ensuite conduit à la pathologie des os pelviens.

Les anomalies les plus courantes sont le bassin large, étroit ou déformé.

  1. Large. Aujourd'hui, distinguer bassin et anatomiquement large bassin. Cette pathologie est très probablement chez les personnes en surpoids.
  2. Étroit En plus de large, ils sont divisés en cliniquement et anatomiquement étroit. Les causes d'un bassin étroit peuvent être un trouble du développement à l'intérieur de l'utérus de la mère, une nutrition inadéquate, certaines maladies graves, telles que le rachitisme.
  3. Déformation (déplacement des os). Dans 99% des cas, le corps du bébé se déplace à la naissance (si les os du bassin sont déformés, l’enfant passe également par le canal utérin, les os du pelvis ne sont pas seulement pliés et tout le squelette est déplacé). Cette pathologie est transmise de mère en enfant. Et seulement chez 1% des patients, une lésion pelvienne est survenue à la suite de la blessure.
  4. Aplasie ou hypoplasie - cette maladie héréditaire est assez rare et se caractérise par l’absence ou le sous-développement de l’un des os du bassin.
  5. Acétabulum profond - la tête du fémur est située plus profondément. La pathologie peut être à la fois unilatérale et bilatérale (la plus courante).
  6. La divergence de la symphyse pubienne - est le plus souvent observée chez les patients présentant des troubles du système nerveux central, une exstrophie de la vessie ou de la colonne vertébrale.

Les données radiographiques donnent une image plus claire du degré d'anomalie.

Anomalies rares

Parfois, il existe les types de déformations suivants:

  1. Entonnoir - est déterminé par la diminution de la taille du bassin de l'entrée à la sortie.
  2. Hypoplastique. Les os du bassin sont uniformément rétrécis des deux côtés.
  3. Infantile Bassin uniformément rétréci anatomiquement, typique des enfants.
  4. Nain Le type le plus complexe du bassin infantile.
  5. Kososuzhenny. Il y a un rétrécissement inégal des os du bassin des deux côtés, souvent provoqué par une courbure de la colonne vertébrale.
  6. Lorda. Anatomiquement petite taille de l'entrée du bassin, prédéterminée par la lordose dans la région lombaire près du sacrum.
  7. Illégal Le même bassin des deux côtés.
  8. Scoliotique. L'obliquité pelvienne est causée par une scoliose dans la région lombaire.
  9. Spondylolisthetic. Bassin causé par le glissement du sacrum de la vertèbre lombaire en V.
  10. Plat. Donc, le plus souvent, considérez le bassin, réduit à tous égards.

L'articulation elle-même a une structure très complexe et se caractérise par des changements dans la période de la vie.

L'os de la hanche est considéré comme l'un des plus gros os du corps humain. Le fémur est un os tubulaire de forme cylindrique légèrement incurvée à l'avant et élargi au bas. À l'arrière de l'os se trouve une surface rugueuse à laquelle les muscles sont attachés. L'articulation de la hanche est formée par la cavité articulaire et la tête de la cuisse.

La tête du fémur est déterminée dans l'appendice le plus proche, qui a un plan articulaire, et c'est grâce à lui qu'il est attaché au cotyle. Et, à son tour, il est attaché au cou marqué, qui forme un angle d'environ 120 à 130 ° C avec l'axe de l'os de la hanche, ce qui permet aux os du bassin de soutenir le corps en mouvement et d'assurer un fonctionnement normal.

Nous vous serions très reconnaissants d’évaluer et de le partager sur les réseaux sociaux.

Bassin humain: structure et taille

Le bassin est la partie du squelette humain située à la base de la colonne vertébrale. Un squelette musculaire est attaché à l'avant et à l'arrière des os du bassin, ce qui comprend les muscles de l'abdomen, du dos et de la colonne vertébrale. De plus, certains muscles des membres inférieurs commencent dans cette zone. Les fractures du bassin sont les lésions les plus dangereuses et les moins traitables.

La structure du pelvis humain (pelvis) comprend deux os pelviens qui, reliés entre eux et avec le sacrum, forment un anneau osseux fermé. Cette partie du squelette humain sert de support au corps et de lieu de fixation des membres inférieurs. Le bassin est divisé en un grand bassin (pelvis major), qui forme un tout avec la cavité abdominale, et un petit bassin (pelvis minor).

Anatomie humaine: la structure du grand et du petit bassin

Gros gaz - le haut du bassin - formé par les ailes des os iliaques des côtés, V vertèbre lombaire en arrière. Le bassin est formé derrière la surface pelvienne du sacrum et du coccyx, des côtés - les corps des os iliaques, des os sciatiques et des ligaments pelviens, et en avant - les os pubiens, la symphyse pubienne et la membrane obturatrice.

Dans l'anatomie de la structure pelvienne, la limite entre le bassin majeur et le bassin mineur est la ligne de démarcation (iinea terminalis). Il est formé par la ligne arquée des os iliaques, le promontoire, la partie antérieure la plus saillante de la colonne vertébrale entre la vertèbre lombaire en V et la base du sacrum, la crête pubienne et le bord supérieur de la symphyse pubienne.

Une des caractéristiques de la structure du bassin est que le sacrum est inséré entre les deux os du bassin comme un coin et sert de clé à la voûte formée par les deux os du bassin qui repose sur la tête fémorale.

Le bassin dans la position verticale d’une personne présente une inclinaison importante vers l’avant, et le degré d’inclinaison du bassin varie d’une personne à l’autre et varie en fonction de la posture et de la position du corps.

Pour mieux comprendre la structure du bassin, regardez ces photos:

Les principales dimensions du bassin d'une femme (avec table)

Le squelette pelvien a des différences sexuelles prononcées: le bassin féminin est plus large et plus court que le masculin. Chez les femmes, toutes les tailles du bassin sont plus grandes que chez les hommes, car le fœtus pendant le travail le traverse. Caractéristiques sexuelles et individuelles du bassin formées à l’âge de 18 à 20 ans.

Tableau "Les principales dimensions du bassin féminin":

Taille du bassin

Distance déterminée entre les structures anatomiques

Magnitude
voir

Os pelviens humains: anatomie, structure et fonction

Le plus gros os du squelette humain est l'os pelvien. Il joue un grand rôle dans l'activité du système musculo-squelettique, en combinant le corps avec les membres inférieurs. Sa structure anatomique dérangeante est due à la diversité des fonctionnalités et à l’énorme charge de travail, qui exerce une pression des deux côtés.

Caractéristiques anatomiques de la ceinture pelvienne

La section de la hanche est constituée d’une paire d’os de la hanche appartenant au groupe des aplats. Ils contribuent à la stabilité des membres inférieurs en répartissant uniformément la charge, qui dépend du poids corporel. Les os du bassin du mâle sont unis dans la symphyse pubienne et, avec la région sacrale et le coccyx, forment un pelvis. À la naissance d'une personne, les deux os du bassin sont représentés par trois parties distinctes, séparées par des formations cartilagineuses. Au fil du temps, ils grandissent ensemble, formant un os holistique, et leur articulation est appelée cavité hémisphérique profonde ou charnière, qui se connecte à l'articulation de la hanche. En raison de l'origine de l'os pelvien, ils sont habitués à le considérer comme un os composé de trois parties.

Os pelviens

Les os pelviens humains constituent la partie la plus massive du système musculo-squelettique et la structure de l’os pelvien est déterminée par la fonction de soutien. Il se compose de trois départements différents: iléal, sciatique et pubien. L'intersection de ces zones commence à la puberté. Cela se produit uniquement dans les zones où la pression sur le bassin est maximale. L'une de ces zones est la dépression de la charnière dans laquelle la tête du fémur est localisée. Donc, après l'articulation de ces parties, une articulation de la hanche est formée.

La partie iléale du bassin composée de l'aile et du corps est localisée au-dessus de la charnière. Un bord de l'aile se présente sous la forme d'une coquille Saint-Jacques, à laquelle est attachée la musculature de l'abdomen. À l'arrière de l'os iliaque, son plan est combiné à l'articulation sacro-iliaque

Dr Bubnovsky: «Un produit bon marché n ° 1 pour rétablir un apport sanguin normal dans les articulations.» Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations ressemblent à l'âge de 18 ans, il suffit de les enduire une fois par jour. "

Le pubis est localisé sous la cavité de la charnière à l'avant. Il se présente sous la forme de deux robinets reliés en angle. Entre eux se trouve la couche cartilagineuse. Tous ces éléments forment la symphyse pubienne. Il joue un rôle très important lors de l’accouchement chez la femme: lorsque le fœtus quitte l’utérus de la mère, les tissus cartilagineux peuvent se déformer, ce qui entraîne la séparation des os du bassin. Cela contribue à la naissance normale de l'enfant. Ce fait explique pourquoi l'os pelvien chez l'homme est beaucoup plus étroit que chez la femme.

L'os sciatique est localisé à l'arrière du bassin, au même niveau que l'os pubien, mais du côté opposé. La structure osseuse de cette section a une surface bosselée, grâce à laquelle une personne peut prendre une position assise. Cette zone est recouverte de muscles et d'une couche de graisse qui adoucit la situation. En outre, la section de la hanche comprend le coccyx et le sacrum, créant une cavité pelvienne annulaire.

Articulation pelvienne

L'articulation de la hanche produit des actions très importantes qui permettent aux gens de marcher, courir, sauter ou effectuer d'autres manipulations associées à ce service. Son développement commence au cours de la période de gestation, quand un organisme minuscule est en train de se former. Après la naissance, l'articulation de la hanche se présente sous la forme de cartilage, qui commence à se durcir progressivement, puis à faire saillie, formant une structure osseuse plus solide. Ce processus se poursuit jusqu'à ce que le corps humain adulte soit complètement formé. Après cela, la croissance osseuse cesse, mais d'autres processus - les changements de forme, de localisation et de structure - continuent.

La tête de l'articulation de la hanche est recouverte de chair cartilagineuse et le cou du fémur est relié directement à l'os du cotyle. À l'extérieur, le plan d'articulation est recouvert d'un tissu durable et à l'intérieur, il est renforcé de plusieurs ligaments qui remplissent des fonctions de protection, contribuant à la dépréciation des os de l'articulation de la hanche pendant le mouvement et protégeant également les vaisseaux sanguins à l'intérieur de l'articulation.

Les ligaments iliaco-fémoraux, dont le diamètre peut atteindre 10 mm, sont considérés comme les ligaments les plus forts du corps humain. Ils effectuent des actions très importantes: freinage, mouvements tournants ou allongés. Les ligaments fémoro-pubiens agissent de la même manière, mais seulement dans une position non repliée.

Fonctions principales

L'anatomie de l'os pelvien humain est dotée d'une structure complexe et remplit les fonctions suivantes.

  1. Soutien - pour maintenir la colonne vertébrale.
  2. Protection - prévient les organes internes de la ceinture de la hanche des influences physiques extérieures et des dommages: urée, intestins et organes reproducteurs. Elle est considérée comme la fonction la plus importante, car elle protège les organes vitaux du corps humain.
  3. La section de la hanche sert de centre de gravité du système musculo-squelettique.
  4. Hématopoïétique - favorise la production de sang en raison de la grande quantité de moelle osseuse rouge.

Étant donné que la fonction principale du pelvis est la protection, les dommages aux organes internes de la ceinture pelvienne comportent des risques de complications. Par conséquent, les lésions du département de la hanche entraînent le plus souvent des conséquences graves.

Comment maintenir la force du département de la hanche

La principale méthode de prévention du service de la hanche est le contrôle du poids corporel. Plus il est grand, plus la charge sur le bassin est forte. Les experts ont calculé la charge en fonction de la catégorie de poids de la personne. Un kilo supplémentaire a une charge de 2 kg de plus que la norme pour la marche, 5 kg de levage et 10 kg pour la course ou le saut. Ainsi, l'obésité contribue à la détérioration rapide des articulations et au risque d'arthrose. Par conséquent, les sports prolongent la période d'usure des articulations de la région pelvienne.

En cas de maladie pathologique des articulations ou d'obésité, les médecins recommandent d'effectuer des exercices simples, de marcher davantage ou de faire du vélo. La natation a également un effet bénéfique sur les articulations. De plus, avec de tels sports, la pression sur les articulations pelviennes n'est pas exercée. Pour les fractures, une fois que les os sont déjà envahis, les médecins recommandent d'augmenter progressivement la charge. Ceci est fait pour s'assurer que les joints sont renforcés et adoptent leurs performances antérieures.

Chez les personnes en âge de prendre leur retraite, les os ne sont plus aussi robustes et risquent davantage de se blesser. Par conséquent, pour augmenter leur force, il est nécessaire de manger des aliments riches en calcium. Une grande partie de cet élément contient des produits laitiers, des céréales et des légumineuses, des noix, des légumes verts, du poisson et des fruits. En outre, les patients peuvent prescrire des médicaments contenant une quantité suffisante de calcium.

Guidé par les informations ci-dessus, il peut être noté qu'un mode de vie sain, comprenant une nutrition adéquate, la pratique de sports ou d'une gymnastique légère, contribue au travail à long terme des articulations de la ceinture pelvienne. En outre, une quantité suffisante de calcium dans le corps, nécessaire pour renforcer le tissu osseux, réduira le risque de blessure.

Os pelviens humains: anatomie, structure et fonction

Elena Polyakova, médecin

  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
(4 votes, moyenne: 3.5 sur 5)

Le bassin est la partie du squelette où se rejoignent les membres inférieurs et le tronc. Les os du bassin forment la ceinture pelvienne. Il comporte deux sections: une grande (partie supérieure) et un petit bassin (partie inférieure). L'os pelvien (os coxae) remplit presque toutes les fonctions du squelette et, surtout, l'os porteur, c'est ce qui explique sa structure atypique. C'est le plus gros os du corps humain.

La structure du bassin chez les hommes et les femmes est différente. Il est lié à l'accouchement

Anatomie et structure

La structure de la ceinture pelvienne est due à ses fonctions importantes. Le bassin humain est constitué de deux os pelviens sans nom, le sacrum et le coccyx. À l'aide d'articulations, tous ces os sont reliés dans un anneau qui forme la cavité pelvienne.

Les os pelviens chez les enfants de moins de 16 ans sont constitués de trois os distincts: les os sciatique, pubien et iliaque, qui sont reliés entre eux par le cartilage. Avec l’âge, ils grandissent ensemble et fonctionnent comme un seul os pelvien.

Dans la région pelvienne, les extrémités inférieures sont reliées au corps: le fémur s'articule avec l'acétabulum de l'os pelvien, formant une articulation de la hanche. La structure de cette zone présente des différences entre les sexes, ce qui est dû à la fonction de reproduction des femmes. Chez les femmes, le bassin est plus bas et plus large, à la fois dans la coupe transversale et dans le sens longitudinal. Les ailes de l'Ilium et les tubercules sciatiques d'une femme sont plus étendues sur les côtés. De nombreux muscles importants et massifs du corps sont attachés aux os du bassin. La forme des os qui composent le bassin et leur emplacement sont visibles sur la photo ci-dessous.

Fonctions

La fonction principale des os du bassin - le soutien, c’est pourquoi ils doivent être aussi solides que possible, capables de supporter des charges élevées.

Le squelette du membre inférieur d'une personne est divisé en une ceinture composée de deux os du bassin et d'une partie libre. Cette séparation est apparue en liaison avec la fonction de support de cette partie du squelette en tant que principale, car ces os sont massifs, avec des articulations fortes. La ceinture est représentée par l'os pelvien, la partie libre comprend les os suivants: le fémur, la rotule, la jambe et le pied. L'anatomie de la ceinture pelvienne implique les fonctions principales suivantes de cette partie du squelette:

  • Supports et mouvements: tout le poids de la moitié supérieure du corps tombe sur le bassin.
  • Protection: l'os pelvien protège les organes internes de la personne situés dans la cavité pelvienne.

Prop et mouvement

L'anatomie humaine prévoyait la création d'un élément de soutien très résistant, ce qui conduisait à la fusion d'os pelviens individuels en un os solide et massif. Au centre, sur sa surface externe, se trouve une rainure - le cotyle, nécessaire à l'articulation avec la tête de la cuisse (voir photo). C’est le point principal auquel le transfert de pression de masse et de mouvement de la partie supérieure d’une personne tombe. C’est pourquoi sa force et sa surface doivent être suffisantes: il a un diamètre important, une profondeur et une arête parfaite. À ce stade, trois os du bassin, sciatique, iléon et pubien, se développent ensemble pendant l’adolescence.

Un os pelvien adulte comprend trois os imbriqués: iliaque, sciatique, pubien ou pubien.

De plus, le bassin est directement impliqué dans les mouvements du corps dans l'espace. C'est sa structure unique qui fait marcher l'homme, qui maintient l'axe d'équilibre et assure la répartition correcte des charges élevées. Aucun animal n'a une structure similaire. L'articulation de la hanche donne aux gens la possibilité de marcher, avec ses troubles et ses maladies, cette fonction en souffre immédiatement. Cette partie du squelette sert également de support à la colonne vertébrale.

Protection

La valeur de la ceinture pelvienne en termes de protection est difficile à surestimer. L'anatomie humaine est telle qu'il existe dans la cavité pelvienne un certain nombre d'organes vitaux protégés de manière fiable par des os solides: il s'agit de la vessie, de presque tous les organes reproducteurs et de plusieurs organes situés dans la cavité abdominale inférieure, qui appartiennent au système digestif du corps. La fonction de protection de la femme revêt une importance particulière: le plancher pelvien est impliqué dans le processus de port du fœtus pendant la grossesse. La connexion avec le sacrum se produit à travers les surfaces articulaires situées sur le ilium et sur le sacrum. Et bien que ce type de connexion soit attribué aux articulations, les mouvements y sont très limités car ces deux structures osseuses sont solidement fixées par un appareil ligamenteux puissamment développé. Cette structure aide les femmes pendant la grossesse à maintenir l'utérus dans une certaine position.

La région pelvienne est une partie importante du corps, dont la santé est nécessaire pour surveiller de près et consulter un médecin en cas de malaise et de sensations désagréables. Il est important de se rappeler que la détection rapide d'une pathologie dans cette zone sauvera une personne de graves problèmes de santé, y compris d'immobilisation complète.

Toute l'importance de la structure du bassin masculin et féminin

Pas encore de commentaires. Soyez le premier! 4,934 vues

Tous les composants du corps humain sont conçus de manière unique par la nature et remplissent clairement leurs fonctions, qu’il s’agisse de la structure du fémur ou du pelvis. Cette partie du corps est une ceinture des membres inférieurs, qui présente des articulations de la hanche des deux côtés. Cette zone du squelette est une sorte de continuation de la colonne vertébrale et effectue de nombreuses tâches chez l'homme. Avec la structure du bassin d'une personne est nécessaire de comprendre, car, malgré la similitude, l'anatomie de ses femmes et ses hommes est différente.

Structure sans détails

Le total des composants peut être appelé deux - il s’agit du sacrum et de deux os non nommés, également appelés pelviens. Connecter leurs articulations sédentaires, qui sont renforcées par des ligaments. Il y a une entrée et une sortie recouvertes de muscles. Ces caractéristiques sont plus importantes chez les femmes car elles ont une influence sur le déroulement du travail. Il y a beaucoup de trous par lesquels passent les vaisseaux et les nerfs. À l'aide d'os pelviens anonymes, il se limite à l'avant et sur les côtés. Derrière la restriction est le coccyx, qui est une continuation de la colonne vertébrale.

Os du bassin sans nom

La structure de ces os pelviens est unique en son genre, car ce sont trois os de plus qui ont des articulations inférieures à 16 ans puis qui fusionnent, ce qui est confirmé par l'anatomie aux rayons X. Cette articulation pousse ensemble dans l'acétabulum, dont le nom est traduit du latin par vinaigre. Au niveau de cette formation se trouve l'articulation de la hanche qui, chez l'homme, est renforcée par des ligaments et avec l'aide des muscles. Composants osseux sans nom:

L'iliaque a un corps situé dans la région de la cavité de la charnière, ainsi qu'une aile. Sur la face interne il a une concavité, la forme est due au fait qu'il y a des boucles de l'intestin. Ci-dessous, la ligne sans nom, qui limite l'entrée du bassin et sert de guide à un homme pour des médecins, ceci s'applique aux femmes. Sur la surface externe, il y a trois lignes - le lieu de fixation des muscles fessiers. Sur le bord de l'aile passe l'arête qui se termine par les os iliaques antérieur et postérieur supérieur, il a un bord extérieur et un bord intérieur. Il existe des os iliés supérieur et inférieur, antérieur et postérieur, qui sont des repères anatomiques importants chez l'homme.

Le deuxième os, qui a un corps dans la région de la charnière, est le pubien. Il a deux branches et forme une autre articulation - la symphyse pubienne. Cette formation s'appelle la demi-articulation, car elle présente certains signes d'une articulation, les mouvements sont absents ou sous forme de glissement, mais elle diverge lors de l'accouchement, ce qui augmente la cavité du petit bassin. La branche supérieure est horizontale et la inférieure - verticalement. Reliant l'os sciatique, ils limitent l'ouverture de l'obturateur.

La symphyse pubienne est renforcée par des ligaments, appelés longitudinaux supérieur et inférieur. Parfois, lors de l'accouchement, leur rupture se produit, comme le montre l'anatomie des rayons X sur l'image produite. La branche supérieure est le limiteur de l'entrée de la cavité pelvienne chez l'homme. Le fond limite le plan de sortie.

Le troisième os est le sciatique, son corps, il pousse ensemble dans l'acétabulum de l'articulation de la hanche. Un processus, qui a une butte, s'écarte du corps, c'est sur lui que la personne s'appuie en étant assise.

Sacrum

Dans les temps anciens, le sacrum était considéré comme un os sacré et a donc reçu son nom en latin - sacrame, ce qui se traduit par sacré. Cet os, sans doute, peut être appelé une continuation de la colonne vertébrale. Extérieurement, il ressemble à la colonne vertébrale, mais il a grandi ensemble. Chez l'homme, il s'agit de cinq vertèbres, qui ont une surface lisse à l'avant, dans l'anatomie, on l'appelle pelvienne. Des traces de fusion sont visibles sur cette surface et il existe également des trous à travers lesquels les nerfs pénètrent dans la cavité pelvienne d'une personne.

La surface postérieure est inégale et présente des renflements caractéristiques de cette partie de la colonne vertébrale. Ces bosses servent à attacher les muscles et les ligaments. Le sacrum aux os sans nom est relié à l'aide d'articulations renforcées par des ligaments. La partie la plus saillante, qui est une cape, sert de guide à une personne lors d’une étude chez un médecin - un gynécologue.

Le sacrum se termine par le coccyx, qui fait partie de la colonne vertébrale, et comprend de 3 à 5 vertèbres. Pendant le travail, il est poussé en arrière, permettant à l'enfant de naître sans problèmes. Il possède également des points d'attache pour les muscles du plancher pelvien.

Différence pelvienne

Chez une femme, la composante osseuse et les organes internes présentent certaines particularités. Le bassin féminin remplit des fonctions importantes - est impliqué dans l'accouchement. Dans cet aspect, non seulement son anatomie clinique et radiologique, mais également sa forme sont importantes pour le médecin. Chez les femmes, le bassin est plus large et plus bas, les articulations de la hanche sont situées à une distance plus grande, les os ne diffèrent pas en épaisseur. La forme du sacrum dans le bassin masculin est plus étroite et plus concave, la cape et la colonne vertébrale inférieure sont plus saillantes. Dans le bassin féminin, le contraire est vrai: le sacrum est large et ne se distingue pas beaucoup.

La forme de l'angle pubien chez les hommes est aiguë et va de 70 à 75 cm. Chez les femmes, elle est plus directe et va de 90 à 100 cm, les ailes du bassin féminin sont déployées et les tubercules sciatiques sont éloignés. Les points de repère d’une personne peuvent être des saillies osseuses. Ainsi, chez les femmes, la distance entre les os supérieurs avant varie de 25 à 27 cm, tandis qu'elle est en moyenne de 22 à 23 cm chez les hommes.

Chez les femmes, le plan d’entrée et de sortie du petit bassin est plus large et, en haut, le trou chez les femmes ressemble à un ovale transversal, alors qu’il est longitudinal chez les hommes. Et le volume est plus important dans le bassin féminin, ce qui est associé à l'accouchement. Les caractéristiques sont dans l'angle d'inclinaison. Dans le bassin féminin, il est égal à 55-60 degrés, tandis que chez les hommes, 50-55 degrés.

Pour les os du bassin d'une personne, la taille de l'entrée et de la sortie du bassin est importante. L'entrée de la gynécologie est la distance entre le bord supérieur de la symphyse et la pointe du cap le plus saillant en avant. Le débit est déterminé à partir du bord du coccyx et du bord inférieur de la symphyse. Les dimensions latérales sont situées au sommet des points les plus éloignés de la ligne anonyme, les plus basses entre les tubercules ischiatiques.

Vous pouvez facilement poser le sol sur les os du bassin du squelette. Cette circonstance est utilisée lors des fouilles archéologiques ou lors des examens médico-légaux, lorsque seul le squelette est chargé de déterminer à qui il appartient. Les dimensions pelviennes sont prises en compte par les obstétriciens pendant le travail et lors de leur planification. Si les dimensions sont déformées ou insuffisantes, la livraison est effectuée de manière opératoire, par césarienne. La taille du bassin est définie et enregistrée dans la carte de la femme enceinte lorsqu’elle contacte pour la première fois la clinique prénatale. Chez les hommes, le bassin n'a pas cette valeur.

Entrejambe

La sortie du bassin s'appelle le périnée et est fermée par les muscles, qui sont importants pour les femmes car elles participent au processus d'accouchement. Le périnée masculin, comme la femme, est responsable de l'acte de défécation, de la miction et de la fonction des organes génitaux. Le périnée humain est constitué des muscles du plancher pelvien, du dispositif de soulèvement de l'anus et du sphincter externe. Il y a aussi plusieurs muscles qui affectent la fonction sexuelle, contribuent à l'érection, rétrécissent l'entrée du vagin, par exemple, sciatique-caverneux.

Les organes qui sont dans le bassin

La structure de cette partie du corps humain ne peut être imaginée sans organes pelviens. Dans la cavité du gros bassin, il s'agit de boucles intestinales dans lesquelles se trouvent l'utérus et le fœtus. Toujours dans la région iliaque droite, à droite, la personne a une annexe, bien que les options pour son emplacement puissent être différentes.

Les femmes et les hommes de la cavité pelvienne présentent certaines caractéristiques des organes génitaux. La vessie et l'urètre sont dans les deux sexes, de même que le direct et une partie du côlon. Près de la colonne vertébrale se trouvent des vaisseaux, des nerfs et une partie des muscles des articulations. Près du rachis pelvien se trouvent le plexus nerveux et les ganglions lymphatiques.

Dans le petit bassin, l'homme a une prostate qui englobe l'urètre, ses muscles et les vésicules séminales situées à côté, ainsi que le cordon spermatique.

Parmi les organes pelviens, une femme a des ovaires composés de muscles, de trompes de Fallope, d’utérus, de son col de l’utérus et du vagin. En outre, la cavité des organes génitaux de la femme communique avec la cavité abdominale, qui se caractérise par la propagation de l’infection. L'espace entre les organes est occupé par des fibres. Près du rectum, cette fibre devient dans certains cas enflammée, provoquant une paraproctite.

Approvisionnement en sang et plexus nerveux

Les organes pelviens ont leur propre apport en sang et leur innervation, partant de la colonne vertébrale. Les nerfs sont représentés sous forme de plexus, ainsi que de nerfs séparés. Les nœuds sacraux et coccygiens sont considérés comme les plus importants dans la pratique. Certains nerfs quittent le canal rachidien et pénètrent dans la cavité pelvienne de manière indépendante.

Il y a aussi des artères et des veines près de la colonne vertébrale. Les plus grandes sont les artères iliaques communes qui s'étendent de l'aorte. A partir de chacun d'eux, la branche externe est ramifiée de chaque côté, elle va à la cuisse, et à l'intérieur, qui fournit les organes pelviens et les artères iliaques. L'écoulement du sang s'effectue dans les mêmes veines de la veine cave supérieure.

L'anatomie du bassin est très difficile. Outre le fait qu'il s'agisse d'un conteneur pour les organes internes, il porte également la charge pendant la marche et la distribue. Toute courbure des os du bassin chez les femmes peut affecter le succès de l'accouchement, la capacité à porter le fruit. Chez les deux sexes, la courbure, par exemple après une blessure, peut provoquer une boiterie, une douleur ou une perturbation des organes pelviens, et l'anatomie aide à déterminer la cause dans de tels cas.

La connaissance de chaque détail de la structure du bassin vous permet de poser le diagnostic, de comprendre la cause du développement d'une maladie. Dans certains cas, les caractéristiques structurelles sont utilisées pour l'examen afin d'établir le sexe. Des informations sur la structure du bassin sont également nécessaires lors de l'examen et de la lecture des images radiologiques.