Principal / Poignet

Pourquoi la lombalgie pendant la grossesse?

Si le bas du dos fait mal pendant la grossesse, les causes ne sont pas toujours associées à une pathologie. La grossesse est une condition naturelle pour le corps féminin. Et cela me fait mal au dos pendant cette période car l'organisme est «reconstruit» en prévision des changements qui se produisent.

Causes de la douleur

Le mal de dos survient pendant la grossesse à différentes périodes de la gestation. On pense que dans la première moitié de la grossesse, le corps n'est pas soumis à des charges accrues. Ce n'est pas vrai Environ 30% des femmes se plaignent d'avoir mal au dos, même au premier trimestre. Cependant, la plupart des femmes souffrent de douleurs au bas du dos pendant la grossesse à l'approche de la vingtième semaine. Il est souvent difficile de dire pourquoi les maux de dos pendant la grossesse. Les douleurs lombaires chez les femmes enceintes sont parfois une conséquence de causes obstétricales et peuvent également être une pathologie indépendante. Les raisons obstétricales sont les maux de dos causés par une grossesse normale ou pathologique.

Obstétriciens

Les reins peuvent-ils faire mal pendant une grossesse normale? Oui, et c'est la raison la plus fréquente pour laquelle il se retire chez les femmes enceintes. Dans de nombreux cas, le début de la grossesse fait que la future mère a mal au bas du dos. La cause de la douleur est une augmentation rapide de l'utérus et la tension de ses ligaments. Ces sensations sont si courantes qu'elles sont considérées comme un autre signe qu'une femme est devenue enceinte.

  • Hormones et processus métaboliques

Au cours de la période d'attente de l'enfant, la femme doit faire face à un changement radical du contexte hormonal. Il y a une production accrue d'oestrogène, de progestérone et d'autres hormones responsables du bon déroulement de la grossesse. La relaxine est une cause fréquente de mal de dos grave. Cette hormone aide les ligaments et les tendons à devenir plus élastiques, les adoucit. La relaxine est nécessaire pour faciliter ensuite l’apparition du bébé.

Les éléments nécessaires à la formation du fœtus sont extraits du corps de la mère. Par conséquent, en cas de reconstitution insuffisante des "réserves", les os d'une femme peuvent recevoir moins de vitamines et d'oligo-éléments essentiels, en particulier de calcium et de phosphore. Il en résulte un affaiblissement des os du bassin et de la colonne vertébrale, ce qui peut causer des maux de dos chez les femmes enceintes.

  • Augmentation de la pression sur le bassin et la colonne vertébrale

La croissance du fœtus est la raison la plus «sûre» pour laquelle les femmes enceintes ont mal au dos. L'enfant grandit, la pression sur le sacrum de la mère augmente, ce qui provoque des douleurs dans la région lombaire. Une autre raison tout à fait physiologique pour laquelle le dos peut faire mal est un poids croissant, entraînant une pression accrue sur le bas du dos. Le centre de gravité change, la déflection de la colonne vertébrale se produit dans la colonne lombaire. Les muscles sont surchargés et entraînent des douleurs.

L'apparition de maux de dos chez les femmes enceintes entraîne parfois une position debout prolongée. L'utérus exerce une pression sur les nerfs et les vaisseaux sanguins qui entourent la colonne vertébrale. À cause de cela, ça fait mal au-dessous de la taille, à partir du troisième trimestre. La douleur donne aux jambes, aggravée par la charge.

En fin de grossesse, des maux de dos peuvent survenir à la suite de la pression exercée par la tête du fœtus sur les os de la hanche. Ceci est accompagné de l'apparition de l'hypertonus utérin. Puis la douleur apparaît vers 38 semaines. Si votre bas du dos vous fait mal pendant la grossesse pour cette raison, ne vous inquiétez pas. De telles sensations sont un phénomène complètement naturel.

Quelques semaines avant l'accouchement, la future mère peut ressentir des contractions de Braxton-Hickx. Les fausses contractions préparent le corps à l'accouchement suivant. Dans ce cas, en plus des douleurs qui s'étendent à la région lombaire, il y a une sensation de "pierre" dans l'utérus, il est difficile d'inhaler, il y a des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen. Puis ces symptômes disparaissent. Et après peu de temps, le ventre et le dos se mettent à gémir de nouveau. De telles sensations sont considérées comme normales, mais nécessitent toujours une attention particulière. Parfois, ils ne sont pas faciles à distinguer du travail réellement commencé. Si les contractions augmentent, répétez à intervalles réguliers, accompagnés d'une sortie de l'appareil génital, ne tardez pas avec une visite à l'hôpital.

Avec des pathologies

Si, au cours de la grossesse, le mal de dos est accompagné de pertes de tension et de crampes dans l'utérus, les médecins considèrent cette affection comme une menace d'avortement spontané ou de naissance prématurée.

Il est nécessaire de voir immédiatement le gynécologue. Dans certains cas, tirer le bas du dos pendant la grossesse en raison de l’exacerbation de maladies existantes ou de l’apparition d’une nouvelle pathologie. La grossesse s'accompagne d'une suppression naturelle de l'immunité. Un tel mécanisme est nécessaire pour que le fœtus ne soit pas rejeté par l'organisme maternel en tant que composant étranger. La conséquence est la vulnérabilité des femmes en ce moment. Il arrive qu'une femme ne soupçonne même pas les pathologies existantes tant qu'elle n'est pas enceinte. Pendant la grossesse, des douleurs dans le bas du dos peuvent indiquer une pathologie assez grave. Et si le gynécologue a exclu les raisons obstétricales de l'indisposition, vous devriez consulter un autre médecin, à savoir un neurologue, un urologue ou un néphrologue et un chirurgien.

  • Maladie rénale

Les reins et leurs maladies sont la raison pour laquelle le mal de dos fait mal pendant la grossesse. Sous l'influence des hormones, le ton des uretères change, l'urine stagne, conduisant au développement de processus infectieux. La pyélonéphrite est une complication courante de la grossesse. Il y a des douleurs douloureuses d'un côté du dos, envie fréquente d'uriner, des crampes, la température monte à des valeurs élevées. L'urine devient généralement trouble.

Si la douleur dans le bas du dos pendant la grossesse est prononcée, il est difficile de trouver une position dans laquelle la douleur diminue, le débit urinaire devient difficile, il y a un mélange de sang, éventuellement de coliques rénales. De tels symptômes servent d'indication pour une hospitalisation urgente.

Le diagnostic est posé par le médecin, sur la base des données des ultrasons et des tests de laboratoire sur les urines et le sang. Le traitement est effectué avec la nomination d'antibiotiques, d'antispasmodiques et d'antalgiques, et est obligatoire. La maladie peut avoir des conséquences graves, notamment une insuffisance rénale.

  • Pancréatite

Dans de rares cas, une femme enceinte peut présenter une inflammation du pancréas. Cela se produit lorsque le non-respect pendant la grossesse du régime alimentaire, la consommation d'aliments riches en graisse, en alcool, est un facteur héréditaire ou une conséquence du stress. Si le mal de dos pendant la grossesse est le zona, survient après ou pendant un repas, est accompagnée de fièvre, de nausées ou de vomissements, de selles avec facultés affaiblies, le médecin établit un diagnostic de pancréatite.

La maladie est diagnostiquée avec l'utilisation de l'échographie, l'IRM, est traitée dans des conditions stationnaires. Le traitement médicamenteux de la douleur au bas du dos pendant la grossesse repose sur une gamme de médicaments anti-inflammatoires et anti-douleur. Parfois, en cas d'échec du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Souvent, maux de dos pendant la grossesse en raison de l'exacerbation de problèmes existants du système musculo-squelettique. Si une femme a été torturée avec une ostéochondrose ou une sciatique avant la grossesse, la charge modifiée entraînera une aggravation. La source des problèmes est un système musculaire sous-développé du dos ou une courbure de la colonne vertébrale. Un tel diagnostic est indiqué par la survenue de douleurs dorsales sévères pendant la grossesse au deuxième trimestre ou plus tard.

Avec des problèmes neurologiques, les sensations douloureuses se déclenchent, elles diminuent dans la position «couchée» et augmentent avec l'effort, et un sentiment d'engourdissement peut survenir.

Il est très dangereux de se soigner soi-même. Après tout, la plupart des médicaments utilisés dans de tels cas sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans des cas exceptionnels, le médecin peut vous prescrire un antidouleur. Si le bas du dos vous fait mal pendant la grossesse en raison d'un problème neurologique, la solution la plus simple consiste à porter un bandage. Un corset spécial apportera un soutien au système musculo-squelettique sans nuire au développement du bébé.

  • Myosite

Un courant d'air ou une hypothermie peut entraîner un processus inflammatoire dans les muscles du bas du dos. Ensuite, la douleur se caractérise par un caractère vif et des mouvements limités. En plus du dos, la nuque et la ceinture scapulaire peuvent faire mal. Le traitement doit être effectué par un médecin capable de prescrire des médicaments sans danger pour l'enfant.

  • Symphysopathie

Avec une faible localisation de la douleur dans le dos et l'abdomen, vous pouvez suspecter une symphysite. La maladie sera indiquée par une démarche modifiée, qui acquiert le caractère de "canard". Se produit en raison de la divergence des os des os, est hérité. Si la raison pour laquelle le dos fait mal au cours de la grossesse est une symphysopathie, le médecin vous recommandera le repos au lit et le surveillera pendant toute la durée de la grossesse.

S'il y a des antécédents de blessures à la colonne vertébrale ou des caractéristiques congénitales du développement des arcades vertébrales, des charges accrues peuvent provoquer des douleurs dans le bas du dos pendant la grossesse. Les vertèbres peuvent bouger les unes par rapport aux autres, ce qui stimulera les lombalgies.

Une telle douleur peut être distinguée par une augmentation de la posture assise, lorsque des objets lourds apparaissent en train de se lever, lorsque la position du corps change. La douleur peut irradier vers les jambes. La difformité de la colonne vertébrale peut être vue visuellement. Les muscles qui entourent la colonne vertébrale des côtés sont dans un état de tension. Une démarche spéciale sur le «funambule» se développe. Si, en raison de spondylolisthésis, le bas du dos est malade pendant la grossesse, la maladie est traitée à l'aide de médicaments, de physiothérapie et de gymnastique.

Prévention

Si le bas du dos vous fait mal pendant la grossesse, il est important de vous rappeler une chose: en aucun cas vous ne pouvez vous laisser emporter par l'autodiagnostic et l'auto-traitement. La première chose que doit faire une femme enceinte, dans laquelle elle tire dans le bas du dos pendant la grossesse, est de contacter un observateur. Le médecin aidera également à prévenir les maux de dos pendant la grossesse, recommandera:

  • Refuser de porter des chaussures à talons hauts;
  • Surveiller le gain de poids en douceur;
  • Mener un mode de vie modérément actif;
  • Ne pas trop forcer, évitez de surcharger la colonne vertébrale;
  • S'engager dans une gymnastique spéciale;
  • Contrôler la posture;
  • Pour dormir, choisissez un matelas anatomique et un petit oreiller;
  • Apprenez à bien soulever des objets (pliez les jambes au niveau des genoux et ne vous penchez pas en avant);
  • Assurer une nutrition adéquate avec une teneur élevée en calcium et en phosphore.

Si une femme enceinte a le dos mal, ce n'est pas une raison pour paniquer. Cependant, il est nécessaire d'exclure les processus pathologiques possibles et d'obtenir des recommandations sur la manière d'éliminer les sensations désagréables. Si vous avez mal au dos pendant la grossesse, seul le médecin vous indiquera quoi faire.

Tire le bas du dos à 39 semaines de grossesse, que faire?

Douleur au bas du dos pendant la grossesse. Norm ou symptôme?

Pour toute femme, la grossesse est l'une des périodes les plus heureuses et les plus excitantes de la vie. Cependant, l'attente d'une réunion avec le bébé est souvent éclipsée par l'inconfort et les maux de dos pendant la grossesse.

En règle générale, plus de 75% des futures mères se plaignent de maux de dos, parfois elles accompagnent les femmes pendant la grossesse. Habituellement, de telles douleurs sont considérées comme normales, car le corps de la femme souffre de nombreux changements physiologiques. Néanmoins, vous ne devez pas les traiter à la légère, car ce symptôme peut être le signe d’une pathologie grave.

Examinons-le plus en détail: quelle est la cause de cette douleur, comment se porte le mal de dos pendant une grossesse normale et comment devrait-il réagir.

Quelle est la raison?

Voyons de plus près pourquoi le bas du dos fait mal différentes semaines pendant la grossesse.

La période de procréation est caractérisée par la production de l'hormone relaxine, qui détend les articulations fémoro-sacrées et les ligaments. Cela est dû à la nécessité de faciliter la sortie de l'enfant pendant l'accouchement.

L'augmentation du poids et la croissance de l'abdomen provoquent un déséquilibre, en raison duquel une femme doit garder ses épaules en arrière et se plier un peu. En conséquence, la colonne vertébrale acquiert une apparence incurvée, les muscles sont constamment en tension, ce qui provoque une douleur et un inconfort dans la région lombaire.

En outre, des pathologies du système musculo-squelettique, précédemment diagnostiquées chez une femme, entraînent de graves maux de dos.

Les maux de dos pendant la grossesse peuvent avoir les causes suivantes:

  • courbure rachidienne congénitale;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • muscles mal développés.

Douleur dans différents trimestres de la grossesse

Les femmes se plaignent souvent d'avoir seulement 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ou 12 semaines de grossesse, mais le rein est douloureux.

La raison en est la restructuration du corps de la femme et le changement des niveaux hormonaux. Les ligaments sont tendus, les articulations sont déplacées pour se préparer à la charge à laquelle elles devront bientôt faire face. Par conséquent, au début de la grossesse, le mal de dos fait mal à presque toutes les femmes.

Le deuxième trimestre de la grossesse est également souvent accompagné de maux de dos au cours de la treizième semaine et des semaines suivantes. Cela est principalement dû à la croissance du fœtus et à l'augmentation du poids du ventre de la mère.

Le centre de gravité se déplace et la future mère est obligée de se cambrer davantage, avec le plus grand poids dans la région lombaire. Augmente également la production de relaxine, ce que nous avons mentionné ci-dessus.

Une autre raison de la douleur au bas du dos peut être les mauvaises chaussures. Pendant la grossesse, le choix de la garde-robe doit être traité avec le plus grand soin.

Des chaussures inconfortables et serrées peuvent créer une pression sur le talon, ce qui provoque souvent des douleurs lombaires. La même chose vaut pour un mode de vie sédentaire. Même dans une période aussi délicate, les femmes ont besoin d'au moins un minimum d'exercice.

Les douleurs lombaires des premier et deuxième trimestres de la grossesse ne sont généralement pas prononcées, tandis que les délais de port d'un bébé peuvent être accompagnés d'un syndrome douloureux intense.

Le plus grand nombre de plaintes causées par le mal de dos concerne les 21, 30, 36 et 40 semaines de grossesse. La production de relaxine augmente plusieurs fois, provoquant le développement d'une symphysiopathie - le processus inflammatoire de la symphyse pubienne. En savoir plus sur la symphyse pendant la grossesse →

En plus de la pathologie, une carence persistante en calcium se développe car elle est principalement affectée au développement du fœtus. Avec la combinaison de ces problèmes, la future femme en travail commence à être perturbée par des douleurs au dos, souvent débilitantes.

Souvent, les futures mères ont noté une augmentation de la douleur en essayant de changer de position.

Les experts identifient d’autres raisons pour lesquelles la grossesse et le mal de dos se complètent:

  • La première raison pour laquelle le bas du dos fait mal pendant la grossesse est une augmentation de la charge exercée sur le groupe de muscles vertébraux et la colonne vertébrale elle-même. En règle générale, une douleur accrue survient après de longues marches ou un exercice mineur.
  • La seconde est l’exacerbation de pathologies des reins ou de la vessie. Dans ce cas, la localisation de la douleur est notée non seulement dans le bas du dos, mais également dans la région de l'aine. La colonne lombaire et les coliques rénales sont douloureuses.
  • La contraction utérine excessive est une autre raison pour laquelle une telle douleur peut survenir.


À partir de 38 à 39 semaines, la grossesse se manifeste par une augmentation du syndrome de la douleur: mal au dos. Une future mère peut remarquer une augmentation de la douleur sacrée associée à la baisse de la tête du bébé, ce qui conduit à un pincement des terminaisons nerveuses. En l'absence de toute pathologie, l'inconfort et la douleur disparaissent immédiatement après l'accouchement.

La douleur dans la colonne lombaire peut être une conséquence de la myosite - hypothermie, au cours de laquelle les muscles sont enflammés.

Au cours des dernières semaines de grossesse, le bas du dos et le bas de l'abdomen sont douloureux. Généralement, ces signes indiquent des combats d’entraînement, une sorte de préparation du corps au travail.

Dans certains cas, le mal de dos pendant la grossesse est un signe de névralgie. Le syndrome douloureux est de nature douloureuse et s'accompagne de picotements désagréables dans la région lombaire.

L'exacerbation de la pancréatite provoque souvent des douleurs dans la région sacrale. Cela est dû au type de douleur, manifesté en pathologie. La douleur est le zona, et donc souvent localisée dans le dos.

Ces douleurs sont-elles dangereuses?

Si une femme enceinte a des douleurs lombaires au premier trimestre, vous devez contacter votre médecin dès que possible pour écarter toute complication. Des douleurs sévères accompagnent divers processus pathologiques dangereux pour la mère et l'enfant à naître.

Les douleurs au dos et au dos, qui sont complétées par de la fièvre ou des pertes vaginales, doivent également être diagnostiquées.

Le syndrome de la douleur légère est considéré comme normal et ne nécessite pas d'arrêt avec des médicaments analgésiques. Tous les autres cas nécessitent une consultation avec un médecin.

Méthodes de traitement de la douleur

Le traitement sur ordonnance est effectué uniquement après avoir découvert la cause, ce qui a entraîné l'apparition de douleurs dans la région lombaire. Des douleurs au dos ou des maux de dos pendant la grossesse ne constituent pas une raison de prescrire l'automédication, ce qui aggrave souvent les symptômes.

Si vous prenez les cas standard, le traitement est le suivant:

  • douleur associée à des processus inflammatoires dans les reins ou le système urogénital, nécessite le traitement de la maladie sous-jacente;
  • si le bas du dos fait mal pendant la grossesse et que cela est dû à une pathologie de la colonne vertébrale, le traitement principal est le repos au lit, la thérapie locale avec des gels chauffants et l'utilisation de coussinets chauffants;
  • la douleur, accompagnée de spasmes dans le bas du dos pendant la grossesse, exclut le traitement médicamenteux - le massage est recommandé mais strictement destiné aux femmes enceintes;
  • Un autre moyen de soulager la douleur est de porter un bandage spécial et son utilisation devrait commencer à partir du deuxième trimestre.
  • La prise de calcium D3 réduit considérablement le risque de développer un symptôme. Les médecins recommandent donc de le commencer avant de planifier une grossesse.

Mesures préventives

Bien entendu, aucune femme enceinte n'est à l'abri de l'apparition d'un symptôme déplaisant. Néanmoins, certaines mesures préventives peuvent considérablement réduire leur manifestation et faciliter le déroulement de la grossesse.

Les experts recommandent ce qui suit:

  • Il est conseillé de combiner le processus de planification de la grossesse avec des activités physiques qui renforcent la vertèbre, les muscles et la santé en général;
  • peu importe le trimestre de la grossesse ne doit pas oublier le sport, choisissez des charges passives - fitness pour femmes enceintes, yoga, natation;
  • veillez à suivre le régime alimentaire, à augmenter l'apport en calcium et en magnésium;
  • Faites attention à la garde-robe, à savoir les chaussures, qui devraient être confortables et faites de matériaux naturels;
  • si le travail est sédentaire, vous devez prendre de courtes pauses toutes les heures et marcher pendant 10 à 15 minutes;
  • pendant la grossesse, le matelas orthopédique deviendra une acquisition utile, qui améliorera non seulement le sommeil, mais aussi la prévention des maux de dos;
  • exclure une augmentation de poids de plus de 3 kg.

La période de procréation est une période très délicate. Par conséquent, même avec un léger inconfort, vous devez contacter votre médecin. N'oubliez pas que le mal de dos n'est pas toujours un signe anodin de grossesse.

Auteur: Daria Tyutyunnik, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Lombalgie pendant la grossesse

La grossesse est l’une des périodes les plus heureuses de la vie d'une femme, mais toutes les futures mères ne se sentent pas à l'aise pendant les neuf mois. Ainsi, près de la moitié des femmes ont le bas du dos pendant la grossesse. Cette douleur est différente - douleur, tiraillement, sourde, vive, périodique ou constante, à donner au bassin ou aux jambes. Les raisons peuvent être des changements d'adaptation survenant dans le corps de la femme et une pathologie dangereuse. Par conséquent, il est utile de connaître les différences de symptômes de douleur afin de consulter un médecin à temps si nécessaire et de corriger le problème.

Causes non dangereuses de la douleur au bas du dos

Changements physiologiques

Utérus élargi. À mesure que l'enfant grandit, la taille de l'utérus augmente. À la fin du premier trimestre, il monte dans la cavité abdominale et peut exercer une pression sur les terminaisons nerveuses entourant la colonne vertébrale. Ensuite, il y a une douleur tirante dans la partie inférieure de la colonne vertébrale, qui est particulièrement ressentie en position couchée.

Prise de poids. La douleur au bas du dos après 5 mois de grossesse peut entraîner un gain de poids. De plus, 8 à 10 kg supplémentaires augmentent considérablement la charge sur la colonne vertébrale, en particulier sur la colonne lombaire. En conséquence, une surcharge musculaire irrite les racines des nerfs, provoquant une douleur vive qui s’aggrave après un effort physique, une longue marche, une position debout ou la position assise prolongée.

Décalage du centre de gravité. Au cours du dernier trimestre de la grossesse, un ventre développé déplace le centre de gravité du corps vers l'avant. Pour maintenir son équilibre, une femme est forcée de se fatiguer constamment les muscles de son dos. Cela peut entraîner un gonflement des tissus dans les zones d'innervation musculaire et la survenue d'une douleur sourde tirant en arrière. Il s'accompagne d'une sensation de lourdeur dans le bas du dos et l'abdomen et peut donner à la cuisse ou à la jambe.

Changements dans les niveaux hormonaux. La cause du mal de dos en fin de grossesse peut être une entorse des articulations pelviennes. Pendant cette période, les femmes enceintes produisent de manière intensive l'hormone relaxine, qui aide à ramollir ces ligaments avant l'accouchement. Les sensations douloureuses sont localisées dans le sacrum, les articulations de la hanche et la symphyse pubienne - dans des endroits où les os du bassin divergent.

Fausses contractions. En fin de grossesse, des douleurs dorsales récurrentes accompagnées d'une tension de l'utérus peuvent être un signe de contractions "d'entraînement" (contractions de Braxton-Hicks). Cela fait partie du "programme" de préparation du corps de la mère à la naissance d'un enfant. Elles diffèrent des contractions à la naissance en ce sens qu’elles n’augmentent pas avec le temps et sont irrégulières.

Problèmes individuels

Maladies du système musculo-squelettique. Si une femme reçoit un diagnostic d'ostéochondrose, de hernie intervertébrale ou de courbure de la colonne vertébrale, elle risque davantage d'avoir des douleurs au bas du dos pendant la grossesse.

Anomalie spinale forcée. Des douleurs dans le bas du dos peuvent survenir lorsque la charge de certaines parties de la colonne vertébrale est répartie de manière inégale. Cela peut être dû à une mauvaise posture ou au port de chaussures à talons hauts.

Prolonger la recherche du corps dans une position. Dans de telles conditions, le sang dans les vaisseaux entourant la colonne vertébrale circule plus mal et la pression du liquide céphalorachidien dans les disques vertébraux augmente. Le résultat est une irritation du nerf vertébral et des maux de dos. La position assise longue est particulièrement préjudiciable - la base du sacrum est comprimée, comme dans un étau, et lorsque vous essayez de vous lever, vous ressentez une vive douleur.

Causes dangereuses de la douleur au bas du dos

La menace de fausse couche ou de naissance prématurée

Le plus grand danger est la douleur contractée dans le sacrum, répétée à intervalles réguliers et associée à une douleur dans le bas-ventre. En même temps que le péritoine devient dur, l’utérus est tendu, on peut observer des écoulements bruns ou sanglants du vagin. Ces symptômes indiquent le début du travail prématuré ou une fausse couche imminente. Dans le cas d'un avortement spontané infecté, on note également des douleurs à la palpation, de la fièvre et un pouls rapide.

Pancréatite

Forte douleur environnante, excitant le bas du dos et la région épigastrique, caractéristique de l'inflammation du pancréas. Contrairement à une attaque de radiculite, la douleur lors de la pancréatite ne diminue pas avec un changement de position du corps. Les symptômes associés sont la diarrhée, l'hypotension artérielle, la perte d'appétit.

Maladies inflammatoires des reins et de la vessie

La douleur au bas du dos peut causer une cystite, une pyélonéphrite ou une lithiase urinaire. Ces conditions sont caractérisées par de la fièvre, des mictions douloureuses fréquentes et une turbidité de l'urine.

Symphysite

En fin de grossesse sous l'action d'hormones, le cartilage reliant les os du pubis se ramollit. Parallèlement, chez certaines femmes (la prédisposition héréditaire joue ici un rôle), les os de la symphyse pubienne acquièrent une mobilité excessive. La pathologie s'appelle symphysiopathie, son symptôme est une douleur dans le bas du dos et dans la région du cœur, aggravée par un changement de la position du corps. Parfois, il y a un gonflement dans la région pubienne. Avec une symphyse prononcée, la démarche d'une femme enceinte se balance, "canard".

Que faire si la douleur survient

Si, au cours de la grossesse, il n’était pas possible d’éviter les maux de dos, il est possible de les soulager en réduisant les effets des facteurs négatifs. Arrêter le syndrome de la douleur aidera à:

  • Dormez sur un matelas et un oreiller orthopédiques spéciaux pour les femmes enceintes.
  • Porter au cours du dernier trimestre du bandage prénatal, qui soutient l'abdomen et répartit uniformément la charge sur le dos.
  • Léger massage du dos. Ce massage est effectué pendant 5 à 7 minutes avec des mouvements caressants.
  • Douche chaude relaxante.
  • L'acupuncture L'acupuncture soulage efficacement la douleur et n'est pas contre-indiquée même en fin de grossesse, car elle n'affecte pas négativement le fœtus.

Si vous avez de graves douleurs au dos, même si elles ne sont pas accompagnées d'autres symptômes, vous devriez consulter un médecin. Si l'examen révèle que le syndrome douloureux est l'un des symptômes d'une maladie spécifique, le médecin vous prescrira un médicament ou un traitement de physiothérapie approprié:

  • Lorsque la pancréatite est un cours de traitement avec des préparations enzymatiques et des analgésiques, avec l'ajustement obligatoire de la nutrition.
  • En cas de calculs rénaux, les antispasmodiques et les analgésiques sont approuvés pour les femmes enceintes.
  • Le traitement de la pyélonéphrite consiste en un traitement de désintoxication, en prenant des antibiotiques et des anti-inflammatoires sans danger pour le fœtus.
  • Pour prévenir la progression de la symphysite, ils prescrivent des suppléments de calcium et des anti-inflammatoires n’ayant aucun effet sur le fœtus (ils utilisent souvent dans de tels cas une préparation naturelle de l’effet combiné de la canéphron).
  • Sous la menace d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée, le traitement est effectué dans un hôpital sous la surveillance constante d'un médecin. Pour réduire le tonus de l'utérus, on utilise généralement des antispasmodiques sous forme de comprimés ou de suppositoires (sans silo ou papavérine), des sédatifs ainsi que des analogues d'hormones. Dans la seconde moitié de la grossesse, les tocolytiques sont résolus, ce qui détend les muscles utérins.

Mesures préventives

Afin de ne pas surcharger le bas de la colonne vertébrale et de ne pas renforcer le corset musculaire du dos, les médecins recommandent:

  • Malgré l’augmentation du poids et le ventre bombé, essayez de marcher et de vous tenir en douceur, sans vous baisser ni plier la colonne vertébrale. Vous devez vous asseoir, appuyé sur le dos d'une chaise.
  • Les chaussures de grossesse doivent être confortables et avoir un talon bas et régulier.
  • Très utile pour améliorer l'élasticité des ligaments et renforcer les muscles du dos. Exercices réguliers, nager dans la piscine, yoga pour les femmes enceintes.

Si, lors de la planification de votre grossesse, traitez les maladies existantes de la colonne vertébrale et des organes internes et intégrez des aliments riches en calcium dans votre alimentation quotidienne, les chances que vous ayez mal au dos pendant la grossesse diminuent considérablement.

Que faire si mal au dos pendant la grossesse - principales méthodes de traitement + mesures préventives

Selon les statistiques, 75% des femmes ressentent des douleurs dans le bas du dos pendant la grossesse, en particulier au début. Dans la plupart des cas, cela est dû à des changements physiologiques dans le corps de la future mère, mais de tels symptômes peuvent également parler d'une pathologie grave.

Donc, vous ne devriez pas négliger les sensations douloureuses, mais vous ne devriez pas paniquer. L'essentiel est de connaître les causes des maux de dos et de savoir quoi faire pendant cette période et ce qui ne l'est pas. Comprenons ce sujet.

Douleur lombaire pendant la grossesse - selon la nature de la douleur

Pour comprendre la raison pour laquelle la longe a mal pendant la grossesse, il est possible d’observer les signes décrits ci-dessous. Il suffit d’écouter votre corps plus attentivement et de comprendre où se situe exactement la douleur et comment elle se manifeste. Sur cette base, il sera possible d'apprendre à agir.

Douleur coupante

Si la douleur se manifeste sous la forme d'une douleur aiguë et aiguë dans la région lombaire. Cela peut indiquer des maladies cachées ou des dysfonctionnements d'organes.

Raisons principales:

  1. Pyélonéphrite aiguë dans laquelle apparaissent des symptômes tels que fièvre, faiblesse musculaire, teinte rougeâtre de l'urine et douleur dominante à droite ou à gauche.
  2. Une urolithiase au cours d'une exacerbation provoque également une douleur intense au dos En même temps, il peut y avoir des attaques de vomissements et des traces de sang dans l'urine.
  3. L'approche du travail se caractérise par des douleurs aiguës, comme avant la menstruation.
  4. La divergence des points de suture sur l'utérus entraîne une douleur intense, en liaison avec laquelle il peut même arriver à s'évanouir. Le phénomène est assez rare et ne se manifeste que dans le cas d'une grossesse précoce après une précédente réalisée avec une césarienne.

De nombreuses autres pathologies provoquent des douleurs coupantes, par exemple une grossesse extra-utérine, des problèmes de tractus gastro-intestinal, des vers et autres.

Mais il convient de rappeler que toute douleur aiguë nécessite un appel immédiat à une spécialiste, quel que soit le stade de la grossesse où elle est apparue.

Tirant la douleur en arrière

L'un des symptômes les plus communs chez les femmes pendant la grossesse. Il apparaît comme une douleur douloureuse lors de la marche ou du déplacement et peut céder à une jambe ou aux deux.

Plus souvent, le mal de dos fait mal pendant la grossesse en fin de période, car pendant cette période la colonne vertébrale est surchargée. Cependant, si une femme avait des problèmes de colonne vertébrale avant la grossesse, tels que l'ostéochondrose de la colonne lombaire, il y aurait également des sensations lancinantes dans le dos.

Lorsqu'un symptôme survient à un stade précoce de la grossesse, un examen de routine par un gynécologue et un chirurgien est recommandé. Pour soulager la condition de la femme enceinte, un massage lombaire ou une kinésithérapie est prescrit.

Douleur lancinante

Si la douleur est si vive qu'elle semble traverser le bas du dos, on parle alors de maladies de nature neurologique. Dans ce cas, la femme doit passer un examen chez un neurologue.

Les motifs de préoccupation peuvent être les suivants:

  • pincement du nerf;
  • hernie spinale dans la colonne lombaire;
  • sciatique;
  • rétrécissement du canal rachidien;
  • radiculite;
  • ostéochondrose.

Si les pousses se trouvent dans la région lombaire et dans n'importe quelle direction, cela peut indiquer une colique rénale. Ensuite, vous devez faire attention aux autres symptômes connexes - fièvre, gonflement des jambes, hypertension.

Quelles sont les causes de la douleur au bas du dos?

Cela fait mal dans le bas du dos pendant la grossesse pour diverses raisons. Le plus souvent, en l’absence de douleurs coupantes et lancinantes, il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Cependant, savoir ce qui peut causer telle ou telle douleur est nécessaire.

Les raisons physiologiques courantes qui ne menacent pas la santé et le développement de l'enfant incluent:

  • charge, provoquant un déplacement du point de gravité du dos;
  • une forte augmentation du poids d'une femme;
  • diminution du tonus musculaire due à une défaillance hormonale;
  • mauvais mode de vie;
  • manque de vitamines dans le régime.

Il est important de déterminer à quel moment de la grossesse le dos dans la région lombaire fait mal, ainsi que le déroulement du processus de gestation.

Certaines femmes pendant la grossesse peuvent être observées à la sortie, semblable à la menstruation. Pour d'autres, rien ne se passe tous les mois pendant cette période du cycle, mais il peut y avoir une gêne au bas du dos, comme c'était le cas avant le retard de la menstruation et de la conception.

Au début

Si le rein est douloureux en début de grossesse, il est très probablement causé par les caractéristiques structurelles de l'os de la hanche. Le corps de la future mère est reconstruit pour faciliter la naissance du bébé.

Par conséquent, les os du bassin sous l'influence des hormones progestérone et relaxine divergent en raison du ramollissement des ligaments. Ce processus peut provoquer une gêne et une sensation de satiété dans le bas de l'abdomen et le dos.

Au deuxième trimestre, ces symptômes peuvent indiquer une répartition inégale de la charge sur la colonne vertébrale. Cela est dû à des modifications physiologiques entraînant des conséquences telles qu'une augmentation de la pression sur les intestins et le système urinaire.

L'élargissement du fœtus entraîne un déplacement des organes et une déviation de la colonne vertébrale, qui provoque des douleurs. Même visuellement, comme chez une femme dans une position, la silhouette change - l'abdomen devient arrondi et le dos dans le dos se déplace vers l'abdomen.

En retard

Si dans le premier et le deuxième trimestre de la grossesse, le rein ne fait pas mal à tout le monde, alors au cours des derniers mois de gestation, presque toutes les futures mères ont mal au dos. Et cette raison est plus que suffisante.

En premier lieu, l'augmentation rapide de la masse de l'enfant. C'est au troisième trimestre que le fœtus accumule les tissus adipeux et musculaires, approchant du poids vif nécessaire à la naissance (environ 3 kg).

Le deuxième facteur est l'hypermobilité des articulations de la hanche due à une influence hormonale accrue. Les os du bassin divergent de plus en plus, ce qui provoque une gêne dans le bas du dos.

Ne pas oublier la charge excessive sur les organes internes, qui travaillent actuellement à la limite. En particulier, la grossesse affecte le système urogénital, entraînant un gonflement et un gain de poids chez les femmes en raison de la rétention d'eau. Et cela, à son tour, augmente encore la charge sur la colonne vertébrale.

Si de telles douleurs sont dangereuses - avis des médecins

La lombalgie en début de grossesse signale une possible violation de la grossesse en cours. Par conséquent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste pour un examen et une détection rapide des pathologies.

Les douleurs aiguës sont particulièrement dangereuses car elles sont le plus souvent un signe de problèmes de santé des femmes. Et pour éviter les complications, il est nécessaire de suivre un traitement prescrit par le médecin traitant.

Si le bas du dos fait mal au bas-ventre et que la température monte ou si des pertes sanguines du vagin sont observées, c'est aussi une bonne raison d'aller chez le médecin.

Dans la plage normale, il s'agit d'un petit syndrome douloureux qui ne s'accompagne pas d'autres manifestations physiologiques et ne nécessite pas d'anesthésie. Dans d'autres situations, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Quoi ne pas faire avec les maux de dos

L'auto-traitement est strictement contre-indiqué, car certains signes peuvent indiquer des problèmes de santé assez graves. Et à cause de l'ignorance, vous ne pouvez que vous blesser davantage, vous ou votre bébé.

Il est dangereux de soulever des poids pendant cette période afin de ne pas provoquer de fausse couche. La masse maximale des articles soulevés au cours de cette période ne doit pas dépasser 3 kg.

Si la douleur coupe ou tire, des mouvements brusques doivent être évités.

N'utilisez pas d'analgésiques sans ordonnance médicale, car cela pourrait contribuer à un diagnostic erroné et nuire gravement au développement de l'enfant.

Méthodes de traitement de la douleur

Le traitement thérapeutique n'est prescrit qu'après un examen approfondi et l'identification des causes. Cependant, ne sous-estimez pas la douleur douloureuse, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, et plus encore si vous souhaitez vous auto-traiter, car cela peut nuire à la fois à la femme et à l’enfant.

Les méthodes de traitement standard sont appliquées en cas de douleur dans le bas du dos:

  1. Pour les inflammations de la vessie, des reins et du système urinaire, un traitement médicamenteux est prescrit, basé sur l'élimination de la maladie sous-jacente.
  2. Les problèmes de la colonne vertébrale sont résolus en réduisant la charge sur le dos et en chauffant avec des pommades et un coussin chauffant.
  3. Les douleurs spasmodiques sont éliminées avec un massage spécial pour les femmes enceintes.
  4. Plusieurs exercices physiques aident à soulager la douleur dans la région lombaire, car ils renforcent les muscles du dos.
  5. Au cours des dernières périodes, le médecin peut prescrire le port d'un pansement, ce qui réduira considérablement la charge sur la région lombaire, en particulier en présence d'une hernie ou d'autres pathologies de la colonne vertébrale.

Pour renforcer les os, ne pas interférer avec l'apport en calcium. Les médecins recommandent souvent de commencer au stade de la planification de la reconstitution de la famille. Mais avec lui, vous ne devriez pas en faire trop.

Mesures préventives - 5 conseils utiles

La longe peut commencer à faire mal, à la fois en début de grossesse et à une date ultérieure. Est-il possible d'empêcher ces manifestations?

Les experts disent que si vous vous préparez à l'avance à un tel inconfort, sa manifestation sera alors beaucoup moins importante, voire vous évitera. Cela ne nécessite que des mesures préventives régulières visant à renforcer les muscles et à améliorer le travail du système cardiovasculaire et osseux.

Voici quelques conseils qu'il est recommandé de suivre, même au stade de la planification de la grossesse, pour préparer le corps au moment crucial.

Conseil 1. Utilisez un bandage ou un corset stabilisateur.

Le port d'un corset spécial est recommandé à partir du deuxième trimestre (la 14e semaine de la période de gestation).

Le bandage se présente sous la forme d’une large ceinture qui aide à répartir uniformément la charge sur le bas de l’abdomen et le dos. Le corset agit comme un fixateur de l'abdomen et facilite grandement les mouvements.

Astuce 2. Effectuer une gymnastique quotidienne

L'exercice passif renforce non seulement les muscles, mais est également capable de soulager les tensions et de soulager la douleur.

Cela est dû au fait que lors du transport d'un enfant, certains muscles deviennent raides ou étirés, et la gymnastique aide à développer ces groupes musculaires et augmente ainsi le flux sanguin vers les organes nécessaires. De l'entraînement sportif fit du yoga, fitness, gymnastique pour les femmes enceintes.

Si le travail est sédentaire, il est donc très important de faire des exercices d'échauffement une fois par heure ou de faire une promenade et de respirer l'air frais. Assurez-vous de prendre soin de meubles confortables pour régler correctement la hauteur et l’inclinaison du dossier d’une chaise. Cela réduira la charge sur le bas du dos et sur toute la colonne vertébrale.

Astuce 3. Choisissez le bon matelas pour dormir

Si la douleur au dos vous fait mal après avoir dormi, la femme enceinte devra changer le matelas. Un oreiller spécial pour les femmes enceintes peut également aider à mieux détendre votre dos pendant votre sommeil.

Il est nécessaire de dormir couché sur le côté pour que l’estomac n’appuie pas sur les organes internes. Un ensemble de couchage bien choisi assurera une relaxation complète de tous les muscles, de sorte que le corps soit reposé le matin.

N'oubliez pas le repos quotidien, qui aide à soulager la colonne vertébrale. Cela est particulièrement vrai lorsque le dos commence à faire mal.

Astuce 4. Observez le régime quotidien

Un régime alimentaire approprié joue un rôle important non seulement dans la formation et la croissance du fœtus, mais également dans la santé de la mère.

Un apport complet en vitamines et en nutriments, notamment en calcium, favorise la synthèse d’une quantité suffisante d’hormones et renforce les os. Et pour une bonne maîtrise de tous les oligo-éléments, des promenades utiles au grand air.

Le coucher est à l'heure, car le meilleur moment pour se reposer est de 21h00 à minuit. En observant le régime, la levée du matin ne sera pas difficile.

Astuce 5. Visitez régulièrement la piscine

Sinon, comment soulager les maux de dos? Bien sûr, traitements de l'eau et la natation. Il renforce parfaitement les muscles et réduit en même temps la pression créée par la colonne vertébrale et tous les organes internes de la région lombaire.

Particulièrement recommandé de visiter la piscine pour les femmes, sans processus pathologiques graves, car ils permettent au moins en quelque sorte de réduire les maux de dos sans recourir à des méthodes médicales.

Mais les médecins recommandent de ne pas oublier le risque élevé d’infection pendant la grossesse, vous devez donc vous protéger autant que possible.

Mal de dos - commentaire du docteur:

Conclusion

Le processus de portage d'un enfant est très difficile et la future mère est obligée de surveiller en permanence l'état de son corps afin de lui apporter un soutien à temps.

Par conséquent, tous les symptômes, même les plus insignifiants, doivent être examinés par un spécialiste. Mieux vaut être une fausse alerte que de rater un moment pour révéler une maladie qui présente un danger pour vous ou votre bébé.

Lombalgie pendant la grossesse

Le rein et le dos pendant la grossesse ont fait mal à une femme sur deux. Certains se plaignent de malaises dès les premières semaines, d'autres commencent à ressentir de la lourdeur et des malaises à l'approche du troisième trimestre. Quoi qu'il en soit, vous devez surveiller vos sentiments et savoir comment y faire face. Nous expliquerons pourquoi les futures mères ont mal au dos à différents moments et comment soulager les maux de dos pendant la grossesse.

Pourquoi avoir mal au dos pendant la grossesse?

Les causes courantes de maux de dos pendant la grossesse comprennent:

  • des changements dans les proportions du corps et un déplacement du centre de gravité;
  • gain de poids de la future mère;
  • ramollissement des ligaments et des muscles sous l'action d'hormones;
  • mode de vie inapproprié - sédentaire ou avec des charges excessives.

Tous ces facteurs se manifestent à différents moments et peuvent être ajustés par l'exercice, la relaxation, l'utilisation d'un bandage, un massage délicat et d'autres méthodes simples.

Premières dates

Normalement, au cours du premier trimestre de grossesse, la longe fait assez mal et lorsque la position change, la gêne disparaît rapidement. La progestérone est le plus souvent à l’origine de sensations désagréables: sous l’effet de cette hormone, les ligaments et les muscles se ramollissent. De ce fait, la répartition des charges varie quelque peu, le bassin commence à se disperser légèrement, l'utérus se développe et exerce progressivement une pression sur les organes pelviens. En conséquence - un peu de douleur et une sensation de plénitude.

Causes de la lombalgie au premier trimestre

Deuxième trimestre

La cause des maux de dos chez les femmes enceintes après 14 semaines est le plus souvent un changement d’emplacement des organes internes et une augmentation de la charge du système musculo-squelettique. La taille de l'utérus avant la conception est d'environ 7 cm et, à la fin du deuxième trimestre, son fond se situe à 28 cm de l'articulation pubienne. Au fur et à mesure de sa croissance, il commence à exercer une pression non seulement sur la vessie et les intestins, mais également sur les os du bassin. L'abdomen augmente, avance, déplace le centre de gravité. De ce fait, la cyphose se forme, c'est-à-dire augmentation de la boucle dans le bas du dos. Le poids corporel habituel est inégalement réparti sur la colonne vertébrale. Il existe des zones de tension dans le bas du dos qui vous permettent de vous connaître lors de longues promenades, de travail sédentaire et de dormir dans une position inconfortable. À cela, il faut ajouter le fait que si une femme de cette époque repose souvent sur son dos, le risque de pincer une grande veine cave augmente. Un de ses effets indirects inclut, entre autres choses, les maux de dos.

Troisième trimestre

Le plus souvent, le rein a mal en fin de grossesse. Au troisième trimestre, la masse devient le principal facteur de gêne. Au cours des 3 derniers mois de développement intra-utérin, un enfant commence à accumuler plus rapidement de la graisse sous-cutanée et la future mère se rétablit bien. Cela augmente la quantité de sang circulant dans le corps. La charge sur les reins double, ce qui conduit souvent à un œdème et à une stagnation. Le péristaltisme de l'intestin, comprimé par la croissance de l'utérus, est perturbé, c'est-à-dire les déchets digestifs sont éliminés beaucoup plus lentement. En raison de toutes ces conditions préalables, le poids augmente et avec lui la charge sur la colonne vertébrale. La scoliose, la cyphose, la lordose et d'autres problèmes ne font que s'aggraver. Dans ce cas, les hormones préparent le bassin pour l'accouchement et assouplissent les ligaments, les articulations iliaques croisées deviennent mobiles, ce qui ne fait qu'aggraver les douleurs de tiraillement dans le bas du dos pendant la grossesse.

Pourquoi le bas du dos souffre-t-il tardivement?

Beaucoup de femmes enceintes sont intéressées par la question de savoir combien de temps la grossesse commence à faire mal au bas du dos. Tout d’abord, tout le monde n’a pas mal au dos. Tout dépend de l'état de santé et de forme physique. Si une femme a un indice de masse corporelle normal, pratique depuis longtemps des sports modérés, s’entraîne avec un corset musculaire et ne prend pas de poids supplémentaire, elle risque de ne pas remarquer de problèmes tels que la naissance ou une douleur douloureuse jusqu’à la naissance. Pour ceux qui mènent une vie sédentaire ou, au contraire, un style de vie hyperactif, la douleur au bas du dos survient généralement vers le milieu de la grossesse. A cette époque, la taille du fœtus dans le coccyx et pariétal augmente rapidement et, pour la construction de son système osseux, le calcium est prélevé dans le corps de la mère. De plus, le bébé commence à prendre de la graisse sous-cutanée et devient progressivement plus lourd. En raison de tels processus, le centre de gravité du corps se déplace rapidement, ce qui entraîne une modification de la répartition des charges sur la colonne vertébrale: douleur et fatigue lors de la marche prolongée ou du travail sédentaire.

Symptômes alarmants

Dans certains cas, les maux de dos pendant la grossesse ne peuvent être ignorés, en raison d’un gain de poids ou de la fatigue. Afin de réagir rapidement aux symptômes alarmants, vous devez être attentif à votre bien-être et à ses changements.

Ainsi, si la taille et le bas de l'abdomen font mal pendant la grossesse aux premiers stades (jusqu'à 12 semaines) et que la femme constate des faiblesses, des palpitations cardiaques et des vertiges, vous devez appeler une ambulance de toute urgence. Ces signes peuvent indiquer un détachement et l’apparition d’une fausse couche. Au deuxième trimestre, il est utile de se mettre en garde contre l'apparition de douleurs environnantes donnant sur le coccyx, le pubis et les hanches. S'ils ne passent pas en position couchée pendant 20-30 minutes ou s'ils acquièrent un caractère rythmique (ils durent le même temps et apparaissent à intervalles réguliers), vous devez également appeler le médecin. Peut-être de telles sensations sont-elles associées à l'hypertonus ou au début du travail prématuré. Plus tôt vous demandez de l'aide, plus vous avez de chances de préserver votre grossesse.

Quand avez-vous besoin d'aide?

Les maux de dos en fin de grossesse doivent également être signalés rapidement au gynécologue - au troisième trimestre, une augmentation du tonus utérin altère le flux sanguin dans le placenta, affecte négativement le flux de nutriments et d’oxygène vers le bébé et peut provoquer une hypoxie fœtale. Il existe également un certain nombre de maladies dans lesquelles des douleurs sévères surviennent pendant la grossesse dans le dos.

Pancréatite

L'inflammation du pancréas se manifeste dans les troubles digestifs, la détérioration, similaire à la toxicose. Pendant la grossesse, le mal de dos associé à cette maladie est de type zona, localisé dans la partie supérieure de l'abdomen et avancé lors d'attaques en direction de la colonne vertébrale. De tels symptômes sont un motif de traitement immédiat chez le médecin. Dans de telles circonstances, l'auto-traitement peut être dangereux non seulement pour la durée de la grossesse, mais également pour la santé de la femme.

Ostéochondrose, radiculite, hernie intervertébrale

Le pincement des disques intervertébraux, les dépôts de sel, les processus inflammatoires sont accompagnés par une gêne non seulement au lieu de la localisation, mais dans tout le système musculo-squelettique. Ainsi, en raison d'une ostéochondrose, d'une radiculite ou d'une hernie pendant la grossesse, tout le dos ou ses grandes sections font mal. Un stress constant peut entraîner une augmentation du tonus utérin et un travail prématuré. Il est impossible de ne pas en tenir compte. Après consultation avec le gynécologue, le thérapeute et le chirurgien, des méthodes de thérapie par l'exercice et de traitement peuvent être recommandées pour améliorer l'état de la future mère.

En raison de problèmes de dos, votre dos peut commencer à vous faire mal pendant la grossesse.

Maladie rénale

La glomérulonéphrite et la pyélonéphrite n'affectent en général qu'un seul rein, respectivement, en cas de maladie similaire pendant la grossesse, au dos ou au dos droit. De tels problèmes ne resteront pas inaperçus, car les troubles rénaux peuvent être dépistés par un test d’urine, qu’une femme subit régulièrement lors d’une observation dans une clinique prénatale. De telles conditions sont traitables, mais elles ne peuvent pas être démarrées. L'éclampsie et la prééclampsie en sont les conséquences graves.

Que faire si, pendant la grossesse, mal au dos?

La première chose à faire si vous avez mal au bas du dos pendant la grossesse est d'aller chez le médecin. Il n'est pas nécessaire de se retrouver avec une consultation avec le moindre malaise au dos. Si des sensations désagréables commencent à détériorer la qualité de la vie - elles perturbent le sommeil, ne passent pas au repos ou après des exercices de relaxation - vous devriez demander conseil.

Dans certains cas, il suffit qu'un spécialiste subisse un examen pour déterminer la cause du problème, dans d'autres, il sera nécessaire de passer des tests, de subir une échographie ou de consulter un médecin du domaine de la médecine concerné. Seule une approche complète et qualifiée du diagnostic permettra à la femme enceinte de se débarrasser des maux de dos et des maux de dos, ou du moins de les réduire au minimum. Il est absolument impossible de se soigner soi-même. Tout d’abord, différentes méthodes sont utilisées pour différents types de douleur: le chauffage peut aggraver l’inflammation et une thérapie par un exercice inapproprié peut aggraver l’état de la hernie. Il en va de même pour les onguents, les analgésiques et les recettes populaires - les moyens habituels et efficaces ne sont pas toujours résolus par les femmes enceintes et peuvent être dangereux à la fois pour le bébé et pour la femme elle-même. En un mot, en cas de problème dans la période de portage d'un enfant, la première étape devrait être de consulter un médecin.

Si vous avez mal au dos pendant la grossesse, vous devez coordonner le traitement avec votre médecin.

Mode de vie

Si le dos pendant la grossesse vous blesse non pas à cause de maladies complexes, mais pour des raisons physiologiques, vous devriez reconsidérer votre mode de vie. Les femmes qui travaillent longtemps en position assise doivent acheter une chaise confortable, faire une pause toutes les 40 à 60 minutes - se lever, se réchauffer. Pendant le travail, vous devriez essayer de garder le dos droit: la «courbe» de la colonne vertébrale répartit la charge de manière uniforme, ce qui entraîne une augmentation du nombre de problèmes de lordose, de cyphose, de scoliose et d’autres problèmes désagréables.

Les femmes qui passent beaucoup de temps debout - en raison de la nature de leurs activités professionnelles, s'occuper de leur deuxième enfant ou de la vie - ont également besoin de pauses. Il est nécessaire de se reposer, si possible, en position couchée ou semi-assise, en levant quelques jambes ou en plaçant des oreillers sous le dos pour que les reins «s'étendent» et se détendent.

Les futures mères ne doivent dormir que sur le côté. Pour plus de commodité, vous pouvez acheter un oreiller pour femme enceinte ou le fabriquer vous-même à partir d'un plaid ou d'une couverture. Un tel dispositif aidera à fixer le bassin et les épaules dans une position confortable, à éliminer les mauvaises charges sur les différentes parties de la colonne vertébrale et à rendre le reste plus qualitatif. Il n'est pas recommandé de dormir sur le dos dès le deuxième trimestre - un utérus lourd et en croissance exerce une pression sur la grande veine cave, ce qui engendre de nombreux troubles circulatoires, des engourdissements et des douleurs au dos au réveil.

La posture de sommeil doit être confortable et correcte.

Activité physique

L'entraînement avant la naissance doit être modéré, leur tâche n'est pas d'enregistrer des records sportifs, de renforcer le corps, d'augmenter de manière délicate son endurance sans stress excessif, de préparer l'accouchement et d'accélérer sa guérison. Si le mal de dos vous fait mal pendant la grossesse, il est nécessaire de minimiser les exercices impliquant des charges verticales sur la colonne vertébrale. Les meilleures options pour l'activité physique incluent:

  • Natation - L’immersion dans la masse d’eau réduit le poids de votre corps, tandis que différents groupes de muscles nagent pour travailler, c’est-à-dire élimine le risque de "surentraînement" d'un département. Dans le même temps, ces formations améliorent le travail des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, augmentent les fonctions d’adaptation et de protection du corps, aident littéralement à se détendre et à soulager les tensions.
  • Aquagym - les cours de groupe dans la piscine et le club de fitness sont dirigés par un instructeur qui présente des exercices avec différents équipements du côté de la piscine, destinés à renforcer le système musculaire, à des étirements soignés, à améliorer l'élasticité des ligaments et à des exercices de respiration qui contribueront non seulement à se débarrasser des maux de dos pendant la grossesse, mais aussi préparer le corps à l'accouchement.
  • Mom-yoga - un tel format de yoga exclut dans les cours pour débutants les exercices de torsion, de flexion et de posture inversée, tous les asanas ont pour effet de détendre différentes parties du corps, de soulager les tensions du dos et des jambes, de respirer de façon consciente et appropriée.

Le yoga aide à faire face aux maux de dos pendant la grossesse

Si le médecin recommande certains exercices de thérapie physique, vous devez suivre scrupuleusement les règles pour leur mise en œuvre, la séquence et le nombre d'approches.

Bandage

Le bandage prénatal est un produit orthopédique se présentant sous la forme d’une ceinture de largeur variable. Il a des fermoirs réglables qui vous permettent de redimensionner et de porter le même modèle jusqu'à la fin du troisième trimestre. Le port du pansement commence sur recommandation d'un médecin, généralement - à compter de 5-6 mois de grossesse, lorsque l'utérus en croissance commence à exercer une pression sur les organes et à déplacer le centre de gravité. L'utilisation d'un tel accessoire, si le bas du dos fait mal pendant la grossesse, aidera à redistribuer la charge et à réduire l'inconfort. Porter un pansement doit être correctement - en position ventrale, sécurisant une large base sous le ventre. La ceinture sera invisible sous les vêtements, elle ne réduira pas seulement l’inconfort du dos mais servira également de prévention des premières vergetures.