Principal / Genou

Mal de dos entre les omoplates

La douleur dans n'importe quelle partie du corps n'est pas normale. Vous ne devriez pas retarder une visite chez un spécialiste s’ils durent longtemps. Le diagnostic est en grande partie dû au foyer de douleur.

Si la douleur se produit entre les omoplates, la recherche de la cause exacte devient assez problématique. En raison d'une maladie, l'installation du médecin peut prendre beaucoup de temps. La douleur n'est pas toujours le résultat de problèmes de dos. Elle peut être provoquée par diverses pathologies des tendons, des ligaments et des muscles de la région interscapulaire.

Souvent, la douleur entre les omoplates dans le dos est associée à une sensation de lourdeur plutôt désagréable, ainsi qu’à une sensation de brûlure. Dans la plupart des cas, il se retire complètement ou s’est émoussé lorsqu’une personne change de position. Si la douleur ne disparaît pas après un changement de posture, elle est souvent causée par une maladie cardiaque, des problèmes de colonne vertébrale et d'autres maux. Il y a beaucoup de raisons.

Quelles maladies provoquent des douleurs entre les omoplates dans le dos?

L'apparition d'une douleur interscapulaire peut être un symptôme d'une maladie. Lorsqu'elle s'accompagne de chair de poule, d'une sensation d'engelure et d'un engourdissement, la personne peut souffrir de l'une des affections suivantes:

  • l'angine de poitrine;
  • cardiopathie ischémique;
  • cyphose;
  • la scoliose;
  • névralgie intercostale;
  • spondylarthrose;
  • ulcère peptique ou ulcère duodénal;
  • la cyphoscoliose;
  • hernie discale de l’une des épines, située dans la région thoracique.

Une douleur persistante entre les côtes est souvent due à un effort physique prolongé sur les muscles de la ceinture scapulaire. Ils sont caractéristiques non pas pour les entraînements, mais pour mener des styles de vie principalement sédentaires. Cela cause le fait que les travailleurs mentaux, les couturières et les dactylographes souffrent de ce problème.

La partie vertébrale thoracique est pratiquement immobile et les changements de déformation ne lui sont pas caractéristiques, en particulier les plus significatifs. Des situations exceptionnelles sont bien sûr possibles. La présence ou l'absence de déformation montre un examen aux rayons X. Il est fortement recommandé de la subir, car la douleur dans cette zone est typique d'un exercice prolongé. Par conséquent, la courbure peut être présente dans une certaine mesure.

La douleur interfaciale est ressentie différemment. Cela est dû à la cause fondamentale de son occurrence. Si c'est un problème avec les tendons, c'est complètement différent.

Médecins compétents pouvant aider à traiter la douleur entre les omoplates

Le cercle de médecins à qui il est nécessaire de s’adresser pour énoncer que le diagnostic exact est vaste, est causé par une source qui a conduit à l’émergence d’un problème. Une personne souffrant de douleur interscapulaire doit être visitée puis traitée par l'un des spécialistes suivants:

  • cardiologue;
  • rhumatologue;
  • traumatologue;
  • un gastroentérologue;
  • un neurologue.

Le traitement peut impliquer le recours à un chiropraticien et à un massothérapeute. Tout est déterminé par le diagnostic.

Causes de maux de dos entre les omoplates

Les sources de développement et d'occurrence d'un problème décrites ci-dessus sont assez diverses, mais étant donné que, dans la plupart des cas, la cause est associée à des charges, elle se manifeste souvent par une charge prolongée sur la ceinture scapulaire. Cette dernière est le plus souvent due à une posture incorrecte, ce qui conduit à une scoliose ou, en termes simples, à la courbure de la partie vertébrale.

Souvent, les maux de dos, ressentis dans la région située entre les omoplates, provoquent une ostéochondrose des services vertébraux cervicaux ou thoraciques. Cette maladie est souvent accompagnée d'une spondylarthrose du thorax. Les dommages aux organes internes ne sont pas une raison fréquente conduisant à l'apparition d'une douleur interscapulaire. Ils sont le plus souvent accompagnés d'autres symptômes.

La scoliose est une maladie acquise à la suite d'un mode de vie malsain. Son développement provoque un long séjour dans une position. Ceci conduit à la création d'une charge significative sur les groupes musculaires de la région cervicale, ainsi que sur les vertèbres.

En règle générale, l'ostéochondrose se développe à la suite de toutes sortes de lésions des disques intervertébraux. Cela peut être une stratification, une inflammation, une déformation.

La maladie peut survenir n'importe où dans le service vertébral. La scoliose se produit souvent sur le fond de la spondyloarthrose et de l'ostéochondrose. Chacune des affections est généralement accompagnée d'une douleur localisée au dos dans la région située entre les omoplates.

En outre, les maladies pulmonaires, y compris l'inflammation, c'est-à-dire la pneumonie, peuvent être à l'origine du problème. Afin d'éviter cet extrême, les médecins conseillent de subir une fluorographie chaque année. Maladies associées à des troubles cardiaques, rarement accompagnées de douleurs interscapulaires. Si le problème commence à vous gêner, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Traitement de la douleur entre les omoplates dans le dos

La plupart des gens, pour soulager leur état, ont recours à la physiothérapie, qui implique la mise en œuvre d'exercices dans le cadre de la thérapie physique, de médicaments. Parmi les médicaments, le plus souvent, prennent des anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, notamment le nichika, le cétonal et d’autres analogues.

Les traitements médicamenteux et les traitements de physiothérapie sont généralement combinés. Recours fréquent à des cures thermales, à des procédures manuelles et d’acupuncture, à des massages, à la thérapie laser et magnétique, à l’échographie et à l’électrophorèse au lidz Le schéma exact est sélectionné par le médecin. Le spécialiste choisit le traitement qui convient le mieux au patient, en fonction du diagnostic, afin d'éliminer rapidement la douleur et d'accélérer le rétablissement.

La thérapie physique, associée aux procédures ci-dessus, aide à soulager et à soulager la douleur dans la région interscapulaire. Elle est nommée par le médecin traitant lorsque le syndrome douloureux commence à reculer, implique le développement et l'exécution quotidienne de certains exercices. Il ne cesse de le faire, et après la récupération, pour prévenir les rechutes.

Les experts recommandent absolument à tout le monde d’essayer de créer les conditions les plus confortables pour une charge optimale du système musculaire. Cela implique une posture et une démarche correctes, une position confortable pendant le sommeil et une mobilité, c'est-à-dire une certaine activité physique.

Quel genre de vie s'appelle correct?

Depuis son plus jeune âge, il a été expliqué à tout le monde qu’il importait d’abandonner les mauvaises habitudes, de maintenir un style de vie roulant et de faire du sport, mais tout le monde ne sait pas ce que cela signifie. Le concept d'un mode de vie sain est plus complexe, car il implique de prendre en compte la situation écologique et de respecter les bases d'une nutrition adéquate, ainsi que d'autres facteurs importants. Mais le régime alimentaire est d'une importance primordiale.

Quels produits doivent être jetés?

Pour que le corps fonctionne normalement, les aliments suivants ne doivent pas faire partie de l'alimentation humaine:

  • farine et confiserie;
  • sucre, chocolat et beurre;
  • saucisses et produits à base de saucisses;
  • restauration rapide

La quantité de jus concentré que vous buvez devrait être minimisée.

Que devriez-vous manger tous les jours?

Il est recommandé d'inclure dans le régime alimentaire:

  • saumon kéta, saumon rose, chinchard, truite;
  • veau et bœuf;
  • viande de poulet et de dinde;
  • plus de légumes et de fruits;
  • fruits secs et céréales;
  • yaourt naturel, kéfir et fromage cottage;
  • Les fromages Adyghe et hollandais, ainsi que la mozzarella et le gouda.

Il est nécessaire de surveiller la compatibilité des produits et de ne pas tout utiliser en même temps. Vous ne devriez pas manger du bortsch, des pommes de terre avec de la viande en même temps, chanter des plats avec kissel.

Mal de dos dans la colonne vertébrale entre les omoplates

La manifestation de la douleur, quel que soit son emplacement sur le corps humain, est un mauvais signe. Si vous êtes inquiet pendant longtemps pour avoir mal au dos au niveau des omoplates, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un pratiquant.

Ce symptôme peut indiquer la présence de diverses maladies aux racines nerveuses, aux muscles, aux tendons ou à la colonne vertébrale. Il arrive aussi que la douleur soit le résultat de maladies d'organes internes. Pour éviter la transformation de la maladie en une forme chronique et ses complications, un diagnostic détaillé doit être posé.

Causes d'inconfort dans la zone interscapulaire

[Teaser 1] La douleur dans le dos au niveau des omoplates peut entraîner des violations de l’intégrité des ligaments, des tendons, des tensions musculaires. De légères sensations douloureuses qui se produisent après le changement de posture d'une personne peuvent indiquer une maladie cardiaque et des anomalies des régions vertébrales.

Lorsque l'engourdissement et les picotements sont probablement causés par:

  • scoliose, cyphose, cyphoscoliose;
  • l'ischémie;
  • hernie du disque vertébral;
  • névralgie intercostale;
  • spondylarthrose;
  • ulcère de l'estomac ou ulcère duodénal.

Des symptômes supplémentaires aideront à déterminer pourquoi la douleur au dos entre les omoplates de la colonne vertébrale.

Un grand nombre de pathologies peuvent être divisées en syndromes majeurs, en fonction des caractéristiques de la douleur:

  • Dans la poitrine et la région interscapulaire;
  • Si inhalé;
  • En tournant et en inclinant la tête;
  • Spasme pointu;
  • Après le sommeil;
  • Pendant la grossesse
  • Dans le cou;
  • Après l'entraînement;
  • En toussant;
  • Donner dans le cou, la main, le ventre.

Lorsque le dos fait mal entre les omoplates de la colonne vertébrale, cela peut être une manifestation de la cyphose, de la scoliose ou de la hernie dans la région thoracique. Notez la nature prononcée de la douleur qui apparaît le soir. Dans l'ischémie, un spasme apparaît lors d'une charge élevée. Il est nécessaire de prendre de la nitroglycérine et le malaise disparaîtra.

Lorsque la cholécystite se aggrave lors de la prise d'aliments gras, et l'hépatite saignements des gencives et se caractérise par un changement visuel de la peau. En plus de la toux et de l’augmentation de la température corporelle, les douleurs dans le dos des omoplates peuvent signifier une pleurésie ou une pneumonie.

Le sommeil dans une position inconfortable s'exprime sous forme de sensations douloureuses. Est-ce que la flexion excessive et la rotation de la tête sont gênantes? Donc, vous avez une ostéochondrose cervicale. Un spasme aigu indique une atteinte des nerfs ou des racines. Avez-vous des douleurs dans la région interscapulaire lorsque vous inclinez la tête? C’est ainsi que se manifestent les processus inflammatoires dans les groupes musculaires du service vertébral, lésions du tendon.

Lorsque vous avez mal au dos entre les omoplates de la colonne vertébrale lors de l'inhalation, cela peut être un signe de névralgie ou de maladie pulmonaire. Les tirs de bardeaux sont caractéristiques des névralgies. La palpation de la région sous les côtes et les respirations profondes aggravent l'inconfort du patient. Dans le zona, les symptômes ci-dessus sont complétés par de la fièvre et l'apparition de bulles de liquide sur le corps.

L'inflammation des poumons s'accompagne de toux, de frissons, de nausées et de faiblesses, et la douleur entre les omoplates donne au sternum. Si le mal de dos au niveau des épaules augmente la nuit et est caractérisé par la présence d'un lumbago, il s'agit d'un signe clair de spondylarthrite ankylosante, de spondylarthrose ou d'ostéochondrose - maladies dégénératives dystrophiques de la partie vertébrale. Lorsque vous placez vos mains derrière votre dos, soulevez-vous ou faites d'autres mouvements, les spasmes se renforcent. [Teaser 1]

Chez les femmes enceintes, le dos entre les omoplates de la colonne vertébrale provoqué par le mouvement temporaire du centre de gravité fait mal. Accompagné de fièvre ou de fatigue peut indiquer le développement d'une pyélonéphrite ou d'une pneumonie.

La surcharge musculaire dans les régions thoracique et cervicale pendant l'exercice pendant l'entraînement physique peut se manifester sous forme de douleur.

Une exacerbation d'ostéochondrose vous «réveillera» le matin avec une douleur sourde et douloureuse. Pour réduire l’inconfort, vous pouvez utiliser un bain chaud et appliquer une pommade chauffante.

Les ulcères peptiques ou les troubles gastro-intestinaux se manifestent sous forme de douleur entre les omoplates après avoir mangé. Parallèlement à cela, vous pouvez éprouver des nausées, des éructations. Une gêne lors de la déglutition peut entraîner une inflammation de la médiastinite, des ulcères de l'œsophage ou une maladie du diaphragme.

La nature de la douleur, en donnant dans la main, peut signifier que vous avez une ostéochondrose du thorax supérieur ou du col utérin. Le spasme augmentera avec une posture inconfortable ou une longue charge sur le cou. La douleur entre les omoplates et la nuque peut indiquer un blocage de la sortie de la bile, de l'anévrisme, de la périarthrose ou d'une crise cardiaque. Ces symptômes dangereux nécessitent une attention médicale immédiate.

La nature de la douleur entre les omoplates

Malgré le fait que le seuil de douleur et les sensations diffèrent d'une maladie à l'autre, la nature des spasmes peut indiquer la présence d'une certaine maladie.

On distingue les types de douleur suivants dans la zone interscapulaire:

  • fort
  • pointu;
  • brûlant;
  • douloureux;
  • aigu;
  • tirant

Un spasme aigu est une conséquence de l'atteinte, une inflammation des nerfs spinaux. En cours de route, un gonflement apparaît. Les coliques apparaissent non seulement au centre du dos, mais également dans l'hypochondre droit. Des crampes sévères surviennent lors de saillies, de pancréatites et de névralgies.

Avec la névralgie intercostale, la douleur est si forte que la personne a peur de respirer. La pancréatite est accompagnée d'indigestion, de faiblesse, d'ébullition dans l'intestin. Si la cause est un infarctus du myocarde, alors il y a une arythmie, une faiblesse, le patient peut perdre connaissance.

Pendant la maladie coronarienne, la douleur est brûlante, constrictive, mais de courte durée. Au repos, tous les symptômes de spasmes disparaissent. Lorsque la racine nerveuse est étranglée, la nitroglycérine ne vous soulage pas et les spasmes ne peuvent être soulagés qu'en prenant une certaine posture et en buvant des analgésiques.

Les attaques de cholécystite ou d'ulcères pénétrés seront aiguës. Ils surviennent généralement après avoir mangé des aliments frits ou épicés. Accompagné de douleurs abdominales. Les maladies de la colonne vertébrale et des os peuvent être identifiées par des sensations douloureuses et douloureuses.

Ces douleurs sont caractéristiques de la spondylarthrose, de la fibromyalgie et de la cyphoscoliose. La douleur sourde a les causes suivantes: pathologie des ligaments, des articulations et des muscles. Des sensations de couture se produisent avec la pleurésie, le TRI, les exacerbations de la maladie de la vésicule biliaire.

Traitement de la douleur entre les omoplates

Il est possible de soulager la maladie à l'aide de médicaments, de physiothérapie et d'une thérapie par l'exercice. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - nichka, novomis, cétonal et d’autres ont fait leurs preuves.

Les méthodes physiothérapeutiques comprennent:

  • échographie;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser;
  • thérapie manuelle;
  • acupuncture;
  • électrophorèse.

Seul un professionnel peut choisir une méthode de traitement, car un complexe spécifique est requis pour chaque cas. À risque - patients menant une vie sédentaire. Ce sont des employés de bureau, des programmeurs, des caissiers, qui s’assoient souvent le dos voûté, la tête baissée.

Cela conduit à une mauvaise posture, l'affaiblissement des muscles et des ligaments, le risque de scoliose augmente. En cas de diminution des symptômes douloureux, vous pouvez procéder à des exercices de physiothérapie. Un exercice régulier accélère la récupération.

Tout d’abord, vous devez contacter le thérapeute qui, sur la base des résultats des tests, vous aidera à comprendre les actions à venir. L'urologue, le cardiologue, le néphrologue et le gastro-entérologue aideront à clarifier la situation.

Avec le syndrome de la douleur, qui est localisé dans la région interscapulaire, vous ne pouvez pas tolérer plus de soixante minutes. Les symptômes associés de dyspnée, fièvre, toux et hémoptysie nécessitent l'intervention immédiate d'un expert médical.

Sinon, vous pouvez essayer d'éliminer la douleur avec l'exercice.

  1. Le torse tourne, qui ressemble à une torsion, sur les côtés.
  2. Coudes à rotation circulaire. Les mains sont sur les épaules.
  3. Les mains se lèvent, la paume de la main sur la tête. Dans le même temps, la tête est abaissée et le regard est concentré sur les mains.

L'auto-massage permet d'éliminer les douleurs légères. Serrez la brosse dans un poing, tirez le pouce, mettez le dos dans le dos. Faites glisser votre doigt de manière à pousser le poing vers la région cervicale.

Vous pouvez soulager la gêne en faisant des mouvements le long de la colonne vertébrale. L'augmentation de la douleur lors d'un massage est le signe d'un processus inflammatoire, ainsi toutes les manipulations cessent immédiatement.

Pour réduire la sensibilité de la zone douloureuse, vous pouvez utiliser le gel Fastum, le diclofénac ou le Voltaren. Utilisez les méthodes d'anesthésie populaires. Du miel en quantité de 100 grammes est mélangé avec de l'aloès 50 grammes et 150 ml de vodka.

Après douze heures de vieillissement, la perfusion est utilisée pour réchauffer et frotter les zones atteintes. Compresse utile moutarde sèche 50 grammes, camphre alcool 50 grammes et trois blancs d'œufs. Le mélange est infusé pendant dix heures, puis utilisé pour des compresses.

Prévenir l'apparition de symptômes douloureux

La prévention de la douleur la plus fiable - l’absence de mauvaises habitudes, une fatigue excessive et un mode de vie actif. Grâce à une surveillance constante, vous éviterez le besoin de traiter des maladies de la colonne vertébrale et des muscles. Un sommeil confortable, une mobilité adéquate et une alimentation équilibrée sont à la base de la santé de chaque personne.

La prévention comprend les étapes suivantes:

  • traitements de massage;
  • protection contre les courants d'air et le refroidissement excessif;
  • bon régime alimentaire;
  • levage de poids contrôlé;
  • activités sportives.

Pour le fonctionnement normal des organes internes, exclure de tels produits: saucisses, saucisses, chocolat, sucre, confiserie, jus concentrés, restauration rapide. En consommant des produits compatibles, vous pouvez ajuster le travail du tractus gastro-intestinal et éviter les dysfonctionnements des autres organes internes.

Douleur entre les omoplates

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux.

La douleur entre les omoplates est un symptôme principalement associé aux pathologies de la colonne vertébrale: les vertèbres elles-mêmes, les disques intervertébraux, les racines nerveuses des ligaments. Mais parfois, la douleur dans le dos entre les omoplates est une conséquence de la pathologie du système respiratoire, du cœur et d'autres organes de la poitrine.

Par la nature de la douleur entre les omoplates peut être:
• aigu - il se développe dans un délai relativement court, puis peut passer assez rapidement ou augmenter considérablement;
• chronique - généralement d'intensité plus faible que aiguë, mais dérangeant plus longtemps.

Le mal de dos peut être constamment dérangeant ou se produire périodiquement. Il peut apparaître sans raison apparente, ou lors d'efforts physiques intenses, dans une certaine position du corps.

Pour un médecin qui examine une personne souffrant de maux de dos, chaque caractéristique est très importante. À la réception, le patient doit fournir des informations détaillées sur le moment et la raison de la douleur, sur les facteurs qui les provoquent et sur d’autres symptômes. Tout cela est important lors de la déclaration du diagnostic et de l'objectif de l'inspection ultérieure.

Examinons plus en détail les principales maladies pouvant entraîner des douleurs entre les omoplates.

Fatigue musculaire excessive au dos

Cette affection n'est pas encore une maladie, mais au fil du temps, elle peut entraîner des pathologies telles que l'ostéochondrose, une mauvaise posture, la hernie discale.
La douleur entre les omoplates associée à la surcharge des muscles du dos peut survenir dans les cas suivants:

• pendant un effort physique excessif, soulever des poids importants;
• lorsque vous travaillez dans une longue pose monotone, assis ou debout;
• Les femmes enceintes souffrent souvent de douleurs entre les omoplates, car la colonne vertébrale est soumise à de lourdes charges lorsque le fœtus se développe.

Le plus souvent, la douleur dans la région interscapulaire inquiète les personnes dont le métier est associé à un travail prolongé à l'ordinateur, les chirurgiens, les chauffeurs, les dactylographes, les couturières, etc.

Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire. En tant que mesure de prévention des maladies de la colonne vertébrale, chez toutes les personnes souffrant de maux de dos récurrents, il est nécessaire d’organiser correctement le mode de travail et de repos, de conserver un style de vie mobile, de privilégier les formes de loisirs actifs. Des cours de massage général périodiques seront utiles.

Scoliose

La scoliose de la colonne thoracique est une maladie dans laquelle la courbure de la colonne vertébrale se produit avec sa torsion simultanée. Selon les statistiques, environ la moitié de la population mondiale souffre de pathologie. De plus, il existe très souvent des scolioses du segment thoracique de la colonne vertébrale, souvent associées à des courbures dans d'autres départements. Comme on le sait, les côtes sont connectées aux vertèbres thoraciques et, par conséquent, avec cette maladie, il y a violation de la forme de la poitrine.

Parmi les causes de la scoliose sont telles que la faiblesse congénitale des os et des ligaments, les malformations des vertèbres, le maintien prolongé dans la même position, par exemple, le travail à l'ordinateur, l'intense effort physique excessif.

La douleur entre les omoplates est l'un des premiers symptômes de la scoliose de la colonne vertébrale thoracique. Elle commence à être perturbée même lorsque des modifications visibles de la colonne vertébrale sont encore absentes. Autres symptômes de la maladie:
• fatigue accrue des muscles du dos;
• asymétrie des épaules: elles sont à différentes hauteurs;
• douleur à la poitrine, le plus souvent principalement droite ou gauche;
• une douleur entre les omoplates peut être constamment dérangeante ou peut survenir après des charges intenses, avec un long séjour en position debout ou assise;
• si vous regardez le patient par derrière, la courbure de la colonne vertébrale dans la région thoracique est perceptible (dans les premiers stades de la maladie, elle n'est presque pas détectée);
• si le patient est debout, il est possible de noter l’asymétrie de son corps, une hauteur différente de la position des mains.
Le diagnostic final de la scoliose est réalisé après radiographie thoracique en deux projections: une droite et une latérale. Le traitement consiste à limiter l'effort physique, à porter un corset dur, à se faire masser, à se faire soigner. Ces patients sont en cours de traitement et sont sous la surveillance d'un médecin orthopédiste.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose de la colonne thoracique est la cause la plus fréquente de maux de dos entre les omoplates. Auparavant, cette maladie était considérée comme un âge. Aujourd'hui, les premiers stades de l'ostéochondrose sont détectés même chez les enfants de sept ans.

L'ostéochondrose est une maladie dystrophique caractérisée par le développement progressif de troubles articulaires, par lesquels des vertèbres adjacentes sont interconnectées. Par la suite, un processus inflammatoire se développe à cet endroit, dans lequel les tissus environnants, y compris les racines nerveuses, sont attirés. Ceci est la cause de maux de dos entre les omoplates.

Le développement de l'ostéochondrose est favorisé par des troubles congénitaux de la structure des os et du cartilage, de la malnutrition, des troubles de la posture, du surpoids, d'un style de vie sédentaire, de lourdes charges sur la colonne vertébrale, d'un long séjour dans la même position de tension.

Maux de dos avec ostéochondrose, lancinante, persistante. Ils peuvent augmenter de manière significative avec l'effort physique, les mouvements brusques, même la toux et les éternuements. En outre, il existe d'autres symptômes:
1. Douleur à la poitrine, souvent caractérisée par les mots «l'enjeu est». Parfois, ce symptôme peut être interprété à tort comme un signe de maladies des organes internes, en particulier du cœur et des poumons.
2. Sensation de faiblesse dans les mains, engourdissement, fourmillements, sensation de «chair de poule rampante». Le plus souvent, ce symptôme suggère que l'ostéochondrose thoracique est associée au cervical.
3. Des violations du mouvement des mains, des difficultés respiratoires dues à une diminution de la mobilité des côtes peuvent être notées.
4. Lorsque le patient se redresse ou lève les épaules, il peut ressentir un resserrement.


Le diagnostic d'ostéochondrose de la colonne thoracique est établi après interrogatoire et examen du patient par un médecin, qui effectue une radiographie. Médicaments utilisés, physiothérapie, massage, physiothérapie, méthodes spéciales d'étirement de la colonne vertébrale pour le traitement de la maladie. Avec l’inefficacité des méthodes conservatrices, une intervention chirurgicale est prévue.
Un neurologue et un orthopédiste spécialisé dans le traitement de l’ostéochondrose.

Hernie intervertébrale

La hernie discale de la colonne thoracique est assez rare. Le plus souvent, cette pathologie est localisée dans la région lombaire ou cervicale. L'essence des changements pathologiques réside dans le fait que la partie externe du disque intervertébral, l'anneau fibreux, les larmes et sa partie centrale, le noyau gélatineux, en ressort. Dans ce cas, la distance entre les vertèbres sus-jacentes et sous-jacentes diminue, les racines nerveuses sont pincées. De plus, ils sont compressés par un disque intervertébral déformé. Dans une hernie intervertébrale de la colonne thoracique, la douleur entre les omoplates présente les caractéristiques suivantes:

• elle est constamment inquiète, très prononcée, ce qui lui permet même de prendre une position contraignante pour soulager la douleur;
• la douleur n'est observée qu'à un seul endroit, - où se situe le foyer pathologique;
• en même temps, des douleurs thoraciques assez intenses se manifestent; parfois, on a l'impression qu'elles sont causées par une pathologie du cœur ou des poumons;
• En raison de la douleur entre les omoplates de la hernie intervertébrale dans la région thoracique, des tensions musculaires se produisent et, par conséquent, la colonne vertébrale devient courbée.

Les méthodes les plus efficaces pour diagnostiquer une hernie discale dans la région thoracique sont la tomodensitométrie et l’imagerie par résonance magnétique. La pathologie est prise en charge par un orthopédiste ou un neurologue. Les médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, exercice thérapeutique. Dans la plupart des cas, cela suffit pour éliminer la douleur entre les omoplates et les autres symptômes de la maladie. Avec flux persistant est effectuée une intervention chirurgicale.

Névralgie intercostale

Lorsque la névralgie intercostale est généralement une douleur marquée dans la moitié droite ou gauche de la poitrine. Mais parfois, ils sont localisés dans la région interscapulaire. La douleur est observée dans les cas où les racines nerveuses sortant des trous intervertébraux de la région thoracique sont comprimées pour l'une des raisons suivantes:

Ostéochondrose;
• violations de la posture et de la scoliose thoracique;
• charges excessives;
• soufflage, hypothermie;
Blessures de la colonne thoracique;
• rhumes et certaines maladies infectieuses.

Les maux de dos dans la névralgie intercostale se caractérisent par les caractéristiques suivantes:

• ils dérangent presque constamment le patient, de jour comme de nuit;
• la douleur peut augmenter avec la toux et les éternuements, après l'effort, avec un changement de la position du corps dans l'espace;
• une douleur accrue peut également être déclenchée en tâtonnant ou en appuyant sur la poitrine.

En général, les douleurs au dos entre les omoplates disparaissent d'elles-mêmes au bout d'un moment. Mais ils sont souvent impossibles à distinguer de la douleur liée à l'ostéochondrose et à la scoliose. Par conséquent, il est toujours utile de consulter un neurologue pour exclure ces maladies.

La névralgie intercostale est plus fréquente chez les personnes de plus de 40 ans. Chez les enfants, cela ne se produit jamais.

Cardiopathie ischémique

Angine de poitrine

En général, l'angine de poitrine est caractérisée par une douleur derrière le sternum, qui est très forte, a un caractère pincé et brûlant et n'est pas perturbée plus de 5 minutes. Mais parfois, la maladie n’est pas très caractéristique. Le syndrome douloureux peut survenir dans la région interscapulaire. Dans ce cas, la douleur peut être décrite comme suit:

• ils sont les mêmes que d'habitude pour l'angine: se produisent seulement sous la forme d'attaques, ne durent pas plus de cinq minutes, brûlent, pressent;
• une douleur de la région interscapulaire peut apparaître sous l'omoplate gauche, dans la main gauche;
• le plus souvent, cette affection se développe chez les personnes âgées atteintes d’athérosclérose, d’hypertension artérielle;
• la douleur entre les omoplates et l'angine ne dure jamais plus de cinq minutes;
• lors de la prise de nitroglycérine, la douleur dans l’angine de poitrine disparaît presque toujours presque immédiatement.

Il est presque impossible de distinguer l’angine de poitrine de celles résultant de lésions de la colonne vertébrale. Pour ce faire, vous devez consulter un thérapeute ou un cardiologue et vous faire tester. Lors d'une crise aiguë, si la douleur est intense et ne disparaît pas dans les 5 minutes, il est préférable d'appeler une ambulance. La nitroglycérine est utilisée pour traiter l'angine de poitrine. Dans le même temps, un traitement est prescrit pour les maladies concomitantes.

Pour plus d'informations sur l'angine de poitrine, les maladies coronariennes, consultez l'article suivant: Maladie coronarienne

Infarctus du myocarde

Dans l'infarctus du myocarde, le flux sanguin vers le cœur est considérablement perturbé, entraînant la mort d'une petite partie du muscle cardiaque. Les crises cardiaques sont également caractéristiques d'une crise cardiaque. Ils sont encore plus forts que l'angine. Mais parfois, l'infarctus du myocarde n'est pas tout à fait caractéristique:

• douleur entre les omoplates;
• douleur dans seulement la moitié de la poitrine et de la main gauche;
• douleur dans la mâchoire inférieure (à cause de cela, l'infarctus du myocarde est même confondu avec des maladies dentaires);
• Des symptômes similaires à ceux de l'asthme peuvent apparaître: essoufflement, respiration sifflante.

Le mal de dos entre les omoplates dans l'infarctus du myocarde se manifeste par les symptômes suivants:
• elle est très forte, le patient à ce moment-là éprouve une grande peur, a peur de mourir;
• la douleur ne passe pas plus de 5 minutes;
• si la pression artérielle est mesurée en même temps, elle sera réduite;
• caractérisé par l'apparition de pâleur, de sueur froide.

L'apparition de signes d'infarctus du myocarde, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Le diagnostic est établi après électrocardiographie (ECG). Le traitement est effectué uniquement à l'hôpital. Au début, le patient doit être dans l'unité de soins intensifs.

À propos des symptômes et des premiers secours en cas de crise cardiaque, lisez l'article: Crise cardiaque

Ulcère peptique

Dans un ulcère gastrique, la membrane muqueuse de l'organe est érodée par l'acide chlorhydrique et un défaut se forme sur celui-ci. Dans le même temps, des douleurs se font sentir «sous la cuillère» derrière le sternum et sur le côté droit de la poitrine. Mais souvent, ils peuvent être reflétés dans la région interscapulaire, sous l'omoplate droite ou gauche. Cela est dû au fait que toutes les terminaisons nerveuses de notre corps sont interconnectées.

Le mal de dos entre les omoplates dans l'ulcère gastrique se caractérise par les caractéristiques suivantes:
1. Elle peut survenir immédiatement après un repas (tôt), quelque temps après (tard), avec une longue pause entre les repas (faim), la nuit.
2. Le mal de dos est accompagné de symptômes tels que des éructations, des brûlures d'estomac, des nausées.
3. Le soulagement survient généralement après des vomissements, en appliquant un coussin chauffant chaud sur le dos et en prenant des médicaments visant à réduire l'acidité du suc gastrique.
4. En cas de vomissement, il a un goût acide.
Sans examen médical et recherche, il est impossible d'affirmer avec certitude que la douleur est causée par une maladie de l'estomac. La méthode principale pour le diagnostic de l'ulcère peptique - fibroesophagogastroduodénoscopie - FGDS. Il s’agit d’une procédure endoscopique, connue de la plupart des gens comme «avalant une ampoule électrique». Le traitement des maux de dos est la nomination de médicaments contre les ulcères gastriques. Dans les cas plus graves, traitement chirurgical.

En savoir plus sur l'ulcère gastrique dans l'article: Ulcère de l'estomac

Cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire, causée par des infections, une violation de la composition normale et un écoulement biliaire normal. Cette maladie est caractérisée par une douleur sous le bord droit, s'étendant dans la main droite et sous l'omoplate droite. Mais parfois, la douleur peut être plus incertaine, se produire dans la région interscapulaire.

Les causes de la douleur au dos entre les omoplates pour la cholécystite sont le fait que les nerfs qui s'approchent de la vésicule biliaire ont de nombreuses connexions avec d'autres nerfs du thorax et de l'abdomen. La douleur dans ce cas est caractérisée par les caractéristiques suivantes:
• comme facteurs provocants tels que le jeûne prolongé, la consommation d’aliments gras, épicés, frits, fumés;
• la douleur se présente sous la forme d’attaques, a un caractère piquant, elle est souvent très forte;
• des symptômes tels que fièvre, nausée, vomissement, peau jaune peuvent survenir;
• lors des vomissements, la bouche a un goût amer, les vomissures contiennent des impuretés de bile vert foncé;
• après avoir vomi, pris des analgésiques, des antispasmodiques (pas de spa, etc.), la douleur diminue.
Un diagnostic précis est établi après un examen par un gastro-entérologue, un hépatologue ou un médecin généraliste, et une échographie du foie et de la vésicule biliaire. Lorsque la cholécystite est attribué à un cours de traitement standard.

Pour plus d'informations sur l'inflammation de la vésicule biliaire, lisez l'article: Maladie biliaire.

Pancréatite

La pancréatite est une maladie résultant du processus inflammatoire dans le pancréas. Cet organe est composé de trois parties: la tête, le corps et la queue. Chacun d'entre eux peut s'enflammer séparément, puis la douleur est ressentie dans la partie correspondante de l'abdomen. Si toute la glande est enflammée, la douleur entoure le corps et apparaît souvent entre les omoplates.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur est généralement une piqûre accompagnée de fièvre, d’appétit, de nausées, de vomissements, de ballonnements, de constipation ou de diarrhée. Tout cela est provoqué par des erreurs de régime, par la consommation d’une grande quantité d’aliments gras, épicés, frits, fumés.

Dans la pancréatite chronique, il se produit des exacerbations périodiques, dans lesquelles la douleur entre les omoplates peut être brûlante et ennuyeuse. Elle est très forte et cause beaucoup de douleur au patient.

Le diagnostic exact est établi après une échographie du pancréas. Dans le même temps, le foie, la vésicule biliaire, le duodénum et l’estomac doivent également être examinés. Le pancréas et tous ces organes étant très proches les uns des autres, le processus inflammatoire se propage souvent.

Le traitement de la pancréatite aiguë, ainsi que des exacerbations chroniques, est toujours effectué à l'hôpital. Nommé faim le premier jour, repos au lit, froid sur le pancréas, médicaments. À l'avenir, le patient doit prendre des enzymes et d'autres médicaments, suivre un régime.

Des informations sur la pancréatite sont disponibles sur le lien suivant: pancréatite aiguë, pancréatite chronique

Mal de dos entre les omoplates dans les maladies du système respiratoire

Pneumonie (pneumonie)

Le processus inflammatoire qui recouvre le tissu pulmonaire. Ceux-ci peuvent être de petits foyers ou un lobe entier du poumon. Il y a des douleurs dans la poitrine, dont l'emplacement correspond au foyer pathologique dans le tissu pulmonaire. Avec la défaite des organes postérieurs provoque une douleur entre les omoplates. D'autres symptômes sont notés:
• élévation élevée de la température corporelle, détérioration significative;
• toux, essoufflement;
• Au début, la toux est sèche, mais les expectorations commencent à reculer.
Les thérapeutes et les pneumologues sont engagés dans le diagnostic et le traitement de la pneumonie. Le diagnostic est établi après un examen radiologique du thorax sous deux projections: droite et latérale. Tous les patients atteints de pneumonie doivent être hospitalisés, au repos, des antibiotiques et d'autres médicaments symptomatiques sont prescrits.

En savoir plus sur la pneumonie dans l'article: Pneumonie

Pleurésie

Spondylarthrose

Il s'agit d'une lésion des articulations entre les vertèbres adjacentes, qui a beaucoup en commun avec l'ostéochondrose. Progressivement, la destruction du cartilage commence, il est remplacé par du tissu osseux et des protrusions osseuses apparaissent sur les vertèbres. La douleur entre les omoplates est marquée par une spondylarthrose de la colonne vertébrale thoracique.

La pathologie est favorisée par un effort physique excessivement intense, des microtraumatismes de la colonne vertébrale et des troubles métaboliques qui surviennent chez les personnes âgées.

Les douleurs dorsales dans l'espace interscapulaire ressemblent beaucoup à celles provoquées par l'ostéochondrose. Elle est également chronique, avec des périodes d’exacerbation, aggravée après un travail physique et peut se propager aux mains. Distinguer la spondylarthrose de l'ostéochondrose n'est possible que par rayons X.

Les neurologues et les orthopédistes traitent du traitement de la pathologie. Physiothérapie nommée, massage, physiothérapie. Dans les cas graves, la chirurgie est utilisée.

Myosite des muscles du dos

Une douleur entre les omoplates peut survenir avec une myosite des muscles du dos. La myosite est un processus inflammatoire dans le tissu musculaire, qui peut être dû à:
• soufflage banal et hypothermie;
• infections respiratoires aiguës, autres infections, principalement virales;
• surtension constante des muscles du dos, qui se rencontre le plus souvent chez les personnes de certaines professions;
• des blessures au dos ou une série de blessures mineures;
• surmenage, refroidissement excessif des muscles lors de la nage en eau froide.
Si le mal de dos entre les omoplates et la myosite survient soudainement, la maladie est aiguë. La myosite chronique se développe avec le temps. Dans les deux cas, on note des douleurs musculaires constantes d'un caractère gémissant, qui sont aggravées pendant le mouvement, le travail musculaire, la palpation.

Le plus souvent, la myosite normale n'est pas une condition dangereuse. La douleur dans la région interscapulaire peut être traitée indépendamment avec l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires, le réchauffement des onguents.

Néanmoins, lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, il est utile de consulter un chirurgien pour vous examiner. Le fait est que, dans certaines infections, la myosite dite purulente se développe, ce qui est une affection plus grave. En fait, cela crée un abcès dans les muscles entre les omoplates, source de douleur. Souvent, avec une myosite purulente, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Blessures au dos

Blessure au dos

Fracture vertébrale

Dans la région thoracique, les fractures vertébrales sont assez rares. Mais c’est là qu’ils sont les plus dangereux, puisqu’un canal suffisamment étroit pour la moelle épinière passe par les vertèbres thoraciques. Si cette dernière est comprimée par des fragments de vertèbre, des violations très graves peuvent alors se développer.

Le plus souvent, il s'agit de la fracture dite de compression des vertèbres, lorsqu'une substance osseuse est fissurée dans le corps de la vertèbre et que sa hauteur diminue. Ce type de fracture est le plus facile, mais très rusé. La douleur entre les omoplates au moment et après la blessure peut être très faible et la victime pense avoir subi une simple blessure. Mais chaque jour qui passe, les douleurs deviennent de plus en plus sévères, ce qui nous oblige finalement à nous tourner vers un traumatologue. Il est très dangereux d'être debout avec une blessure à la colonne vertébrale. Tout léger déplacement peut provoquer une lésion de la moelle épinière.

La radiographie thoracique est utilisée pour diagnostiquer avec précision une fracture vertébrale par compression. La tomodensitométrie est une technique encore plus précise.
Tous les patients présentant une fracture de la colonne vertébrale doivent être immédiatement placés à l'hôpital. Ils sont pour la traction quelque temps: pour ceci, la tête du lit soulève et attache la victime à lui pour les aisselles.

Luxation de la vertèbre

C'est une condition où la vertèbre supérieure se déplace quelque peu par rapport à la vertèbre inférieure. Dans la région thoracique, les luxations et les subluxations vertébrales sont rares, car la colonne vertébrale est immobile et la cage thoracique est une structure stable. Pour provoquer la subversion de la vertèbre thoracique, il est nécessaire d’avoir une blessure assez forte. Le déplacement de la vertèbre, entraînant des douleurs au dos entre les omoplates, peut survenir au fil du temps, à la suite d'efforts constants (spondylolisthésis).

Avec la subluxation de la vertèbre dans la région thoracique, les mêmes symptômes sont observés comme avec la fracture. Un diagnostic final ne peut être fait qu'après radiographie et tomographie par ordinateur.

Le traitement est également similaire - traction sur un lit incliné pour les aisselles. Mais le traitement dans ce cas ne continue pas aussi longtemps qu'une fracture.

Pourquoi le dos fait-il mal entre les omoplates?

Les maux de dos entre les omoplates ne constituent pas une maladie distincte, mais seulement un symptôme d'une gamme assez étendue de pathologies: les maladies de la colonne vertébrale, le système musculo-tendineux et les racines nerveuses «responsables» de cette région comprennent également.

Dans la région interscapulaire peut également donner de la douleur dans diverses maladies des organes internes.

Un diagnostic rapide et précis de la cause réelle de la douleur entre les omoplates évitera le développement de complications ou de processus chroniques graves.

Le contenu

Principales raisons ↑

Nous énumérons les principales maladies qui peuvent manifester ce symptôme:

  • lésions traumatiques des structures constitutives de la colonne vertébrale thoracique et cervicale;
  • modifications ostéochondrotiques dans la région thoracique ou cervicale;
  • courbure de la colonne vertébrale sur le côté (scoliose);
  • cyphose et cyphoscoliose;
  • spondylarthrose;
  • hernie intercostale;
  • hernie entre les vertèbres thoraciques;
  • périarthrose huméro-scapulaire;
  • névralgie intercostale;
  • l'herpès zoster et certaines autres maladies infectieuses;
  • maladies cardiaques: maladie ischémique, infarctus du myocarde;
  • pathologie du médiastin (organes situés entre les deux poumons);
  • maladies de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum;
  • maladies du foie et du système hépatobiliaire;
  • maladies des poumons et de leurs membranes - la plèvre;
  • maladie rénale;
  • exécution fréquente d'un certain type d'action dans le contexte de maladies systémiques.

Afin de comprendre au moins un peu l’énorme quantité de pathologie (pour savoir à quel médecin s'adresser), ventilons les principales causes du syndrome douloureux en fonction des caractéristiques de cette douleur.

Dans la poitrine et entre les omoplates

Habituellement manifesté par:

  • cyphose (courbure de la colonne vertébrale dans le sens antéro-postérieur, renflé en arrière);
  • la scoliose;
  • hernie intervertébrale thoracique.

Dans ce cas, la douleur est présente depuis longtemps, ont une gravité différente, généralement absente le matin, augmente le soir.

De plus, la douleur peut être un symptôme:

  • maladie coronarienne: dans ce cas, l'apparition de douleurs au plus fort de l'activité physique; il passe généralement en prenant un comprimé de nitroglycérine;
  • cholécystite: la douleur est alors associée à la consommation d'aliments gras;
  • hépatite: elle se caractérise également par une augmentation des saignements (par exemple, après le brossage des dents), des changements de couleur de la peau;
  • pneumonie et pleurésie: il y aura une toux, de la fièvre, des signes d'intoxication.

En inspirant

Les causes de la douleur entre les omoplates lors de l'inhalation peuvent être:

  • Névralgie intercostale. Elle a un caractère de tir et de zona. Renforce avec une respiration profonde, un mouvement brusque du corps, en sondant la zone malade entre les côtes. Une élévation de la température est caractéristique si la névralgie est causée par le virus du zona. Dans le même temps sur la peau de la zone douloureuse sera visible de petites bulles avec un liquide clair.
  • Maladies pulmonaires. Dans ce cas, la douleur entre les omoplates est également présente lors de l'inspiration, augmente avec l'inspiration profonde et est accompagnée de fièvre, le plus souvent de la toux (l'absence de toux ne signifie pas l'absence de pneumonie), la faiblesse, la fatigue et parfois des nausées et un manque d'appétit.

Si la douleur est aggravée en ne prenant même pas une profonde respiration et si elle est douloureuse sous l'omoplate droite, nous pouvons parler d'abcès diaphragmatique.

Après le sommeil

L'ostéochondrose cervicale se manifeste presque toujours lorsque vous dormez dans une position inconfortable.

La «vérification» dans ce cas sera l'augmentation de la douleur lorsque la tête est tournée, elle est trop étendue.

Douleur rachidienne aiguë

Dans la plupart des cas, ce symptôme indique une irritation, une sensation de brûlure ou une inflammation des racines d'un ou de plusieurs nerfs spinaux.

En tournant la tête

C’est ainsi que se manifestent les maladies de la colonne vertébrale (principalement l’ostéochondrose) au niveau des vertèbres cervicales inférieures - thoraciques supérieures.

Cette condition ne s'accompagne pas d'une élévation de température, d'une faiblesse, d'une perte d'appétit.

En inclinant la tête

Ce type de douleur se manifeste par une inflammation des muscles de la région interscapulaire, ainsi que par la défaite de leurs tendons, de leurs ligaments et de leurs points d'attache à la vertèbre.

Entre les omoplates et dans le cou

On parle presque toujours de maladies de la colonne vertébrale (le plus souvent - dégénératif-dystrophique, c’est-à-dire l’ostéochondrose, la spondylarthrose, la spondylarthrite ankylosante).

La douleur peut être décrite comme aiguë, lancinante ou douloureuse. Mais cela doit toujours être associé au mouvement, intensifié lorsque vous tournez la tête, levez les mains, pliez le cou ou placez les mains derrière le dos.

Le syndrome douloureux peut augmenter la nuit.

Pendant la grossesse

Habituellement, une telle douleur indique une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale due au déplacement du centre de gravité.

Mais cela passe après un repos, n'est pas accompagné de fatigue, de fièvre.

Ces derniers symptômes, associés au syndrome de douleur interscapulaire, peuvent indiquer une pneumonie ou une pyélonéphrite.

Après l'entraînement

C'est ainsi que se manifeste la douleur résultant d'une surcharge ou des muscles d'une région donnée, ou de la partie thoracique (moins communément cervicale) de la colonne vertébrale.

Le matin

La douleur sourde et douloureuse qui survient le matin et peut réveiller une personne parle d'une exacerbation de l'ostéochondrose.

Sa caractéristique est la réduction de la douleur lors du bain chaud, en appliquant à cette zone une crème chauffante.

Une fièvre et des symptômes d'intoxication parlent de maladies des organes internes.

Quand tousse

Habituellement, la douleur lorsque la toux est caractéristique de la névralgie intercostale.

Mais il se caractérise également par:

  • zona;
  • paroxystique;
  • douleur lors de l'exploration de l'espace intercostal.

Il peut être administré au niveau du dos, sous l'omoplate, ce qui nécessite des recherches supplémentaires (échographie de l'abdomen, électrocardiogramme, radiographie des poumons) pour exclure les maladies des organes internes.

La douleur est dans la névralgie qui augmente dans une certaine position du corps, lors de la marche, de l'effort physique.

Après le repas

C'est ainsi que se manifeste un ulcère peptique, principalement dans l'estomac, mais parfois dans le duodénum.

Le fait que cela devienne plus facile si vous buvez de l'Omez ou de la ranitidine après des vomissements, ainsi que si vous appliquez un appareil de chauffage à chaud sur le dos, confirme un ulcère peptique.

En plus de la douleur, cette pathologie est caractérisée par des brûlures d'estomac, des éructations, des nausées.

En avalant

La connexion de la douleur entre les omoplates avec la déglutition nécessite une consultation obligatoire avec un médecin.

Il peut s'agir de maladies graves telles que:

  • une inflammation ou un ulcère dans l'œsophage;
  • inflammation des organes situés entre les deux poumons (médiastinite);
  • maladie du diaphragme (alors, sauf en cas de douleur en avalant, la douleur augmentera avec de telles charges, lorsque la pression intra-abdominale augmente).

Donner à la main

Ceci est un symptôme d'ostéochondrose de la région cervicale ou thoracique.

Dans ce cas, la douleur augmente avec la charge sur le cou, sa longue position inconfortable. Il peut aussi y avoir des vertiges, la chair de poule dans les mains.

Élévation de la température, vomissements, faiblesse ne devrait pas être.

Ventilation au cou

Ce diagnostic est assez compliqué.

Ce symptôme peut se manifester par des maladies de la colonne vertébrale et une pathologie mettant la vie en danger:

  • Périarthrose périphérique. Dans ce cas, le mal de dos dans la main est associé à certains mouvements. Pas accompagné de fièvre ou d'un changement dans l'état général de la personne.
  • Coliques biliaires. Il se produit en raison du chevauchement de la sortie de la bile avec une pierre. La douleur est vive et lancinante. L'état général en souffre également.
  • Maladie aortique - anévrisme. Elle se caractérise par une douleur localisée principalement derrière le sternum, qui se loge sous l’omoplate et dans le cou.
  • Infarctus du myocarde. Elle peut très rarement se manifester sous forme de douleur non rétrosternale mais interscapulaire s'étendant jusqu'au cou. Souvent, avec cette maladie potentiellement mortelle, la douleur sera localisée derrière le sternum, dans l'omoplate, dans le bras gauche et dans le cou.

Fig.: Anévrisme aortique

Donner à l'estomac

Il s'agit généralement d'un ulcère peptique - l'estomac ou le haut de l'intestin. Accompagné de nausées, éructations, brûlures d'estomac, ballonnements.

La douleur est associée à manger.

Après l'accouchement

Ces douleurs indiquent généralement l'apparition ou l'exacerbation d'une pathologie rachidienne:

  • la cyphoscoliose;
  • protrusion discale;
  • la scoliose;
  • spondylarthrose.

Mais ces problèmes ne doivent pas causer de perte de conscience, de fièvre, de détérioration de la santé.

Avoir un enfant

Presque toujours, c'est un signe de développement d'une scoliose due à une mauvaise posture.

Dans ce cas, vous pouvez voir que les coins inférieurs des omoplates, ainsi que les épaules, sont à des niveaux différents.

Si la douleur est associée à l’alimentation, il existe des éructations ou des brûlures d’estomac, il peut s’agir d’une gastrite ou d’un ulcère peptique.

La connexion de la douleur avec la consommation d'aliments gras, une sensation de ballonnement peut parler à la fois de dyskinésie biliaire et de cholécystite.

Dans ce cas et dans l'avant-dernier cas, une visite chez le gastroentérologue pédiatrique ne devrait pas être différée.

Pourquoi le côté droit fait-il mal en dessous des côtes? Lire ici

Nature possible de la douleur ↑

Donnons divers exemples de maladies en fonction de la nature de la douleur.

Il est nécessaire de prendre en compte le fait qu’il n’existe aucune garantie directe et absolue d’un diagnostic précis, car le seuil de douleur et les sensations d’une même maladie diffèrent d’une personne à l’autre.

Pointu

La douleur de cette nature apparaît généralement en réponse à une atteinte, une inflammation ou une irritation d'une ou plusieurs racines des nerfs rachidiens: c'est ce que l'on appelait autrefois la «radiculite».

C'est une conséquence d'autres conditions pathologiques, telles que l'ostéochondrose ou la scoliose. Pour cette raison, un gonflement et une inflammation se produisent dans la région de la colonne vertébrale pincée, ce qui provoque la tension réflexe de certains muscles du dos.

En raison de ce spasme musculaire, la racine est serrée encore plus.

Les coliques biliaires se manifestent également par des douleurs aiguës, elles se manifestent non seulement entre les omoplates, mais également dans la région de l'hypochondre droit.

Dans ce cas, il existe un lien entre la consommation d'aliments gras, épicés, frits ou épicés: la douleur apparaît 3 à 5 heures après un tel repas.

En plus de la douleur, le bien-être général souffre également, des nausées et des vomissements apparaissent.

Forte

Ce mot est le plus souvent caractérisé par une douleur dans de telles conditions:

  • Saillie du disque intervertébral;
  • Névralgie intercostale, au cours de laquelle une personne a même peur de respirer;
  • Pancréatite Il s'accompagne d'autres symptômes: ballonnements, diarrhée, violation de l'état général;
  • Infarctus du myocarde. Dans ce cas, le bien-être souffre aussi beaucoup. Il y a souvent une perte de conscience, des arythmies, une baisse de la pression artérielle.

Fig.: Saillie et disque intervertébral hernié

Cinglant

Dans ce cas, 2 états sont différenciés - la pathologie cardiaque ischémique (son sous-type est l'angine de poitrine) et l'ostéochondrose.

Dans les douleurs cardiaques:

  • sera brûlant, resserrant;
  • ne dure pas longtemps (seulement en cas de crise cardiaque);
  • passe quelques minutes après la prise de nitroglycérine;
  • ne dépend pas du mouvement;
  • s'apaise en paix.

Avec la violation de la même douleur de la racine nerveuse:

  • associé au mouvement;
  • passe après avoir pris des analgésiques ou en prenant une certaine position;
  • ne répond pas à la nitroglycérine.

Pointu

Observé avec de telles maladies:

  • attaque de cholécystite: apparaît en réponse à la consommation d'aliments gras, épicés et frits, il fait également mal à droite sous les côtes
  • un ulcère de l'estomac qui a pénétré (pénétré) dans le pancréas: dans ce cas, la douleur ne sera pas seulement entre les omoplates, mais aussi dans l'estomac
  • exacerbation de l'ostéochondrose de la région thoracique: une telle douleur est apparue en réponse à une sorte de mouvement ou de levée de poids.

Pénible

Ce type de douleur parle presque toujours de maladies de la colonne vertébrale et des os:

  • la cyphoscoliose;
  • hernie du disque intervertébral;
  • syndrome de la côte scapulaire;
  • la fibromyalgie;
  • spondylarthrose.

Dans certains cas, un ulcère peptique et une maladie coronarienne peuvent survenir.

Tirant

C'est la douleur caractéristique des structures musculo-squelettiques:

  • syndrome myofascial;
  • ostéochondrose de la région thoracique ou cervicale;
  • syndrome de la côte scapulaire.

Terne

Près de 90% des causes de la douleur, décrites par la caractéristique "sourd", sont dans la pathologie des muscles, des tendons et des ligaments.

Les autres causes sont presque également réparties entre ostéochondrose et pathologie des organes internes (pneumonie, angine de poitrine, cholécystite, cholélithiase).

Si la colonne vertébrale est la cause de la douleur, elle peut être décrite comme suit:

  • la douleur ne se propage pas à d'autres parties du corps;
  • augmente avec l'effort physique, qui implique des muscles endoloris;
  • Le complot fait mal en sondant.

Couture

Ceci est un symptôme des conditions suivantes:

  • Pleurésie. Ensuite, en plus de la douleur, une personne remarquera une toux, une faiblesse.
  • Début de perforation de l'ulcère. Dans ce cas, auparavant, il y avait des douleurs abdominales, des brûlures d'estomac, des nausées, des ballonnements.
  • Dystonie végétative.
  • Coliques biliaires.
  • Pyélonéphrite.

Quels sont des signes de douleur? ↑

Des symptômes supplémentaires vous aideront plus précisément à comprendre le type de maladie causée par la douleur dans la région interscapulaire.

Brûle et cuit le dos entre les omoplates.

Causes de cette condition:

  • Ostéochondrose de la région thoracique ou cervicale;
  • Une attaque de coliques biliaires;
  • Oesophagite par reflux;
  • Colique rénale.

Dos engourdi

Les causes de ces symptômes:

  • ostéochondrose thoracique;
  • cyphose, cyphoscoliose;
  • périarthrite huméro-scapulaire;
  • spondylarthrose;
  • CHD;
  • ulcère peptique;
  • la pleurésie;
  • une pneumonie;
  • dyskinésie biliaire.

Démangeaisons

C'est une combinaison assez rare de symptômes - douleur entre les omoplates et le dos qui pique.

Peut survenir avec une colique biliaire, ainsi que pour le zona.

Congélation

Cette combinaison de symptômes peut être caractéristique de l'une des deux maladies suivantes:

  • atteintes à la racine nerveuse de la colonne vertébrale dans lesquelles passent les fibres sensibles;
  • exacerbations de pyélonéphrite chronique.

La température

Si la douleur entre les omoplates est accompagnée d'une augmentation de la température, cela est caractéristique des maladies des organes internes:

  • pneumonie
  • tuberculose pulmonaire ou osseuse
  • hépatite
  • cholécystite
  • pancréatite
  • pyélonéphrite.

Toux

La toux et la douleur entre les omoplates sont accompagnées de maladies du système broncho-pulmonaire:

  • la trachéite;
  • pneumonie avec pleurésie;
  • la tuberculose;
  • tumeur du poumon.

Fig.: Tuberculose pulmonaire

Difficile de respirer

Ceci est un signe clair de lésion pulmonaire.

Cette combinaison de symptômes se traduit par une pleurésie, une pneumonie.

Nodule dans la gorge

Indique que l'œsophage souffre - il peut s'agir de maladies inflammatoires, de tumeurs ou de varices en cas de cirrhose du foie de l'œsophage.

Nausée

La douleur entre les omoplates et la nausée se manifestent:

  • ulcère peptique;
  • infarctus du myocarde;
  • abcès sous-phrénique;
  • maladie du foie;
  • maladie rénale.

Écorchure

Ces deux signes - douleur entre les omoplates et les éructations - indiquent presque toujours une lésion du tube digestif supérieur.

Donc, cela peut être: reflux gastro-oesophagien, cholélithiase et ulcère gastroduodénal.

Essoufflement

Ceci est un symptôme, ce qui en soi indique que vous avez un besoin urgent de l'aide d'un médecin, car votre état de santé est en danger de mort.

Cette combinaison de symptômes apparaît:

Comment traiter l'ostéochondrose cervicale? Lire ici

Quelles sont les raisons d'un mal de tête au cou? Découvrez ici.

Que faire ↑

Le syndrome douloureux de cette localisation n’est pas recommandé pendant plus d’une heure.

Si elle s'accompagne d'essoufflement, de fièvre, de faiblesse, de toux et d'hémoptysie, vous devez appeler un médecin et ne pas deviner l'origine de cette douleur.

S'il n'y a pas de tels symptômes, vous pouvez essayer d'éliminer vous-même la douleur.

Exercice

  1. Nous mettons nos mains sur nos épaules, leur faisons des mouvements circulaires avec nos coudes, plusieurs fois en arrière.
  2. Nous levons les mains, puis levons les mains elles-mêmes, fermons les paumes au-dessus de la tête. Dans ce cas, la tête est abaissée, le regard est fixé sur les mains.
  3. Tourner le torse à gauche et à droite (torsion).

Vidéo: exercices pour maux de dos

Massages

Vous pouvez faire un auto-massage.

Pour cela:

  • les pinceaux serrent les poings, sortent le pouce, les placent dans le bas du dos. Nous touchons le doigt pour que le poing se déplace lentement vers la colonne cervicale.
  • Vous pouvez également faire des mouvements caressants avec une ou deux mains le long de la colonne vertébrale.

Si le massage devient plus douloureux, cela indique la présence d'une inflammation. Nous devons l'arrêter.

Vidéo: auto-massage pour maux de dos

Autres méthodes d'auto-traitement

Incluez l'application sur la zone dans laquelle vous ressentez le plus de douleur, sous forme de pommades préparées indépendamment des herbes et de médicaments officiels:

  • Fastum Gel;
  • Diclofenac ou Voltaren Gel;
  • Prendre 50 ml de moutarde sèche, de l'alcool de camphre et de la vodka, mélanger avec 3 blancs d'œufs battus. Tous les composants sont mélangés, insistez 10 heures dans un endroit sombre, puis appliquez-les sous forme de compresse.
  • Mélangez 100 grammes de miel, 50 ml de jus d'aloès et 150 ml de vodka. Infuser pendant 12 heures, appliquer en compresse.

Quels médecins contacter?

La liste des médecins commence par un thérapeute.

Ensuite, des spécialistes plus étroits suivent:

  • gastroentérologue;
  • vertébrologue ou neuropathologiste;
  • néphrologue;
  • traumatologue;
  • cardiologue;
  • urologue

Mesures de prévention ↑

Ils dépendent de la cause du syndrome douloureux. T

Donc, si la douleur a été causée par la cause la plus courante - l'ostéochondrose, la prévention se situe dans les points suivants:

  1. Massage périodique et physiothérapie.
  2. Levage de poids approprié.
  3. Activités sportives.
  4. Il est nécessaire d'éviter les surcharges, les courants d'air.
  5. Bonne nutrition.

Ainsi, la douleur entre les omoplates peut être le symptôme d'un grand nombre de maladies.

Les principaux coupables sont la colonne vertébrale, ses muscles et ligaments de soutien.

Mais une telle douleur peut également indiquer que certains organes internes sont gravement atteints, ce qui nécessite un examen et un traitement approfondis, souvent en milieu hospitalier.

Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de VKontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus, My World ou Twitter.

Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide des boutons du panneau à gauche. Merci beaucoup