Principal / Diagnostics

Causes et traitement de la douleur au pied sous les doigts lors de la marche

La douleur sous les doigts lors de la marche est un symptôme courant de nombreuses pathologies et une plainte fréquente au sujet de la réception chez le chirurgien orthopédiste. Selon les statistiques médicales, les patients ressentent une gêne similaire dans 25% des cas cliniques. C'est un nombre énorme. En outre, il convient de noter que, dans la plupart des cas, la douleur provient des pathologies sévères du système musculo-squelettique pouvant transformer le patient en une personne profondément handicapée. Pour éviter cela, vous devez "connaître l'ennemi à vue".

Facteurs de douleur

Quelle que soit la source du problème, toutes les maladies, d’une manière ou d’une autre, sont provoquées par les facteurs décrits. Parmi eux:

  • Effort physique intense. Selon les recherches de spécialistes, la colonne vertébrale, les genoux et, bien sûr, les pieds sont soumis aux efforts les plus importants lors de la marche, de la course et de charges mécaniques intenses. Plus la vie d’une personne est active, plus la probabilité de souffrir de douleurs aux pieds est élevée.
  • Augmentation du poids corporel. Il existe une nette corrélation entre le poids corporel du patient et le risque de douleur. La personne obèse, plus le développement de problèmes avec le système musculo-squelettique est probable. La raison en est évidente: un poids corporel élevé entraîne une augmentation de la charge des pieds.
  • Mauvaise nutrition. Erreurs de nature alimentaire, en particulier si le régime est pauvre en calcium, les substances minérales provoquent souvent des douleurs dans les jambes.
  • Maladies du profil endocrinien. Les problèmes métaboliques peuvent entraîner la libération de grandes quantités de composants minéraux dans le sang. Le résultat peut être le dépôt de calcium et d'autres sels minéraux dans les structures du pied. Soi-disant chondrocalcinose.
  • Hérédité chargée. Une mauvaise prédisposition génétique entraîne la formation de pathologies du système musculo-squelettique. Bien sûr, les maladies elles-mêmes ne sont pas transmises.
  • La présence de mauvaises habitudes. Le tabagisme, l'abus d'alcool, tous ces facteurs entraînent une diminution de l'élasticité et de la souplesse des structures anatomiques du pied. Le résultat est évident: les changements dystrophiques dans la région du pied commencent.
  • L'hypodynamie. Les personnes assises au même endroit ne risquent pas moins que les patients engagés dans un travail physique intensif. La raison réside dans le développement de la stagnation dans l'ensemble du système musculo-squelettique.

C'est important! Tous ces facteurs peuvent être éliminés dans le cadre de la prévention. Tout est entre les mains de l'homme lui-même.

En conséquence, nous pouvons parler des groupes de risque suivants pour la formation de maladies du pied. Plus que d'autres sont à risque: les athlètes, les personnes engagées dans un travail physique et assises au même endroit.

Maladies probables causant des douleurs au pied

Les principales pathologies qui provoquent des douleurs au pied sous les doigts sont les suivantes: blessures, bursite, ostéoporose, fasciite, tendinite, tendovaginite, arthrite, névrome et pied plat.

Blessures

Le facteur le plus évident dans le développement de la douleur. Selon les statistiques du profil orthopédique, le plus grand nombre de cas cliniques concerne des contusions (60%). Fractures complètes et partielles un peu moins communes du calcanéum (5%), des phalanges des doigts (10%). Les 25% restants sont des lésions de ligaments: entorses, ruptures (un peu moins).

Les symptômes caractéristiques des lésions sont la douleur localisée au site de la lésion (ils peuvent être diffus, défocalisé), le gonflement du site de la lésion, les fractures et les contusions graves, la zone bleue de la lésion. De plus, les blessures sont provoquées par un effort physique excessif, des mouvements brusques, des coups.

Bursite

La bursite est une lésion dégénérative inflammatoire de la poche périarticulaire et des structures anatomiques environnantes (moins souvent). Le plus souvent, la bursite a un caractère professionnel. Ils souffrent des athlètes, des déménageurs, des constructeurs, des ouvriers et autres. La symptomatologie n'est pas assez spécifique. Comme le processus pathologique est localisé dans la région du tendon, distinguer la bursite de la tendinite est parfois une tâche impossible sans recherche objective. Parmi les manifestations caractéristiques peuvent être identifiés:

  • Syndrome de douleur intense. Il est localisé dans la région du talon, 2 à 3 doigts au-dessus, s'étend à tout le pied, avec une irradiation prédominante dans la région située sous les doigts.
  • Gonflement de la lésion. Développé en raison de l'inflammation et de la libération de grandes quantités de liquide intercellulaire.
  • Hyperémie de la zone touchée. Cela n'arrive pas toujours.

Dans certains cas, la bursite a un caractère infectieux-inflammatoire. Dans ce cas, la cause doit être recherchée au plus près d'une lésion infectieuse chronique. La flore pathogène est transportée sur le site de la lésion par les voies lymphogène et hématogène.

L'ostéoporose

Un problème qui concerne principalement les personnes âgées. Associé à des problèmes métaboliques. Le calcium est éliminé par lavage des os et pénètre dans la circulation sanguine, se déposant sur les tissus mous et entraînant leur calcification. C'est une maladie dangereuse et grave, qui augmente parfois la fragilité du tissu osseux. En plus du syndrome de douleur intense, aucun autre symptôme n'est observé. Les fractures spontanées des doigts, des jambes et du calcanéum sont possibles en s’appuyant sur la jambe douloureuse.

Fasciite

Elle est un éperon au talon. C'est une inflammation de l'aponévrose calcanéenne. À la suite du processus pathologique, des dommages permanents au calcanéum se produisent. Le résultat est la formation de cals stables, qui, avec le temps, se transforment en un éperon aigu (c'est pourquoi la fasciite a reçu son deuxième nom).

La croissance comprime les terminaisons nerveuses, les vaisseaux sanguins et autres structures anatomiques, provoquant une douleur intense. Les symptômes caractéristiques incluent en plus de la douleur:

  • Incapacité de se déplacer normalement. La boiterie se développe.
  • Diminution de l'activité motrice du pied.
  • Gonflement au site de la blessure.

A elles seules, la douleur est aggravée lors de la marche, affaiblie au repos.

Tendinite et tendovaginite

La tendinite est une inflammation du tendon, en particulier d'Achille. La tendovaginite a beaucoup en commun avec la tendinite, c'est pourquoi aucune explication n'est requise: les symptômes sont presque identiques. Le deuxième nom des pathologies décrites est «syndrome du pied en marche». Pour les maladies les plus courantes:

  • Douleur intense en marchant et au repos. Peu importe que le patient marche ou soit assis. Le malaise est toujours présent.
  • Œdème local sur le site de la lésion tissulaire.

La raison directe du développement du pied de marche est souvent la mauvaise sélection de chaussures (chaussures étroites et inconfortables), un effort physique prolongé associé à la marche (un autre nom du pied de marche est la maladie des recrues, ce qui est compréhensible sans explication).

L'arthrite

Maladie multidisciplinaire et multiforme. Dans la région de la semelle, les petites articulations périphériques (gros doigts, petits doigts) sont le plus souvent touchées. Il se développe sous deux formes principales: la goutte et la polyarthrite rhumatoïde. C'est une maladie très dangereuse et insidieuse qui se développe progressivement au fil des ans. Parmi les symptômes caractéristiques peuvent être identifiés:

  • Douleur de nature intense. Renforcé le soir, la nuit, avec une activité physique. À midi, la gêne disparaît.
  • Rougeur des articulations touchées.
  • Gonflement au site de la blessure.
  • Les joints deviennent chauds au toucher.
  • Déformations des articulations.
  • Diminution de l'activité motrice de tout le pied en raison de lésions concomitantes aux tendons.

L'arthrite nécessite un traitement immédiat, car elle engendre un handicap.

Névrome

Elle est considérée comme une tumeur bénigne du tissu nerveux localisée entre les doigts. Strictement parlant, le neurome n'est pas une néoplasie. C'est le soi-disant. hyperplasie des fibres nerveuses interdigitales. Le plus souvent, la maladie affecte les représentants du sexe faible et devient un obstacle important au port du talon, car elle se caractérise par un fort syndrome douloureux.

Pieds plats

Peut-être la pathologie la plus commune parmi toute l'humanité. Un signe pathognomonique est l’aplatissement du pied et le développement d’une charge inégale sur les jambes. Le pied est chargé statiquement. Cela signifie que toute la charge mécanique tombe sur les mêmes zones de la semelle, ce qui entraîne rapidement une usure des articulations. Les symptômes typiques incluent:

  • La formation d'un pied plat.
  • Douleur intense sous les doigts et dans la région du tendon d'Achille. Augmente pendant la période d'activité physique.
  • Crises convulsives dues à une surcharge musculaire.
  • Augmentation de la fatigue des jambes.

La maladie a une nature à la fois acquise et innée.

Mesures de diagnostic

Les médecins orthopédistes sont engagés dans le diagnostic et le traitement des pathologies décrites du système musculo-squelettique et du système musculo-squelettique dans son ensemble. Tout d'abord, il est recommandé de contacter un chirurgien généraliste afin d'obtenir les instructions appropriées et de subir un examen primaire. Lors de la consultation, le spécialiste pose des questions suggestives sur l'état du patient, ses plaintes, leurs limitations et leur nature. C’est ensuite au tour d’identifier les facteurs qui précèdent l’évolution de la maladie et des plaintes. Il est nécessaire d'établir quelles maladies une personne a souffert dans sa vie. C'est le soi-disant. collection d'anamnèse. Ne vous fiez pas à une évaluation visuelle de l'état du pied et des tissus environnants.

Un médecin expérimenté déjà à ce stade peut établir un diagnostic précis. Toutes les autres études visent à la vérification. Comme mesure supplémentaire du diagnostic primaire, on distingue les tests fonctionnels et la palpation du pied.

Parmi les mesures de diagnostic comprennent:

  • Radiographie du pied. Etude universelle donnant l’occasion d’évaluer l’état des jambes.
  • Diagnostic IRM / TDM. La méthode de recherche la plus informative. Il est considéré comme le «gold standard» dans l'examen des patients présentant un profil orthopédique. Cependant, il est peu accessible aux patients des pays de la CEI.
  • Arthroscopie Illustré pour évaluer l’état des articulations avec vos propres yeux.

De plus, il a été prouvé que des études de laboratoire, telles que:

  • Test sanguin général.
  • Analyse d'urine générale (augmentant éventuellement la concentration de sels urate avec la goutte).
  • Test sanguin pour le facteur rhumatoïde.
  • Biochimie du sang veineux.

Dans le complexe de ces études est plus que suffisant.

Thérapie

Le traitement complexe, y compris la pharmacothérapie, la mise en œuvre d'exercices spéciaux et l'utilisation de la médecine traditionnelle, est présenté.

Thérapie conservatrice

Il consiste en l'admission de groupes spécialisés de drogues. C’est le traitement le plus doux qui puisse aider aux stades précoces des maladies décrites. Parmi les groupes de produits pharmaceutiques:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Arrêtez l'inflammation. Ibuprofène, Nurofen, Ketorolac, Nise, etc.
  • Analgésiques. Soulager la douleur Le habituel Analgin, Baralgin fera l'affaire.
  • Chondroprotecteurs. Permet de restaurer le tissu cartilagineux et de normaliser l'état des articulations. Protégez également les structures anatomiques du pied contre les effets pathologiques de la nature endogène et exogène. Par exemple, Structum.
  • Solutions de réchauffement (Dimexide, etc.).

Dans le cadre du traitement conservateur, il est possible de distinguer le traitement orthopédique des tendinites, des blessures (port de plâtre, bandage élastique), du massage des pieds, de la physiothérapie.

Gymnastique

La gymnastique thérapeutique peut éliminer les symptômes de la maladie et normaliser la circulation sanguine au niveau des pieds touchés.

C'est important! La gymnastique n'est qu'un moyen auxiliaire de traitement des maladies.

Les exercices les plus sûrs et les plus efficaces pour l'épanouissement personnel:

  • Prends une petite balle. Mettez un pied dessus. En partant de la pointe pour la faire rouler au talon et en revenir. C'est un massage utile.
  • Scatter de petits détails sur le sol. Maintenant, essayez de les élever avec vos pieds.
  • Allongez-vous sur le sol. Commencez par faire pivoter vos pieds dans un sens, puis dans l’autre. C'est un exercice utile pour la normalisation de la circulation sanguine.

Dans le cadre d'exercices de groupe sous la supervision d'un médecin, une thérapie par l'exercice peut être effectuée et d'autres exercices.

Méthodes traditionnelles de thérapie

Il n'est pas recommandé d'utiliser des herbes. Le moyen le plus simple de recourir aux méthodes suivantes:

  • Fixez froid aux endroits touchés. Afin de ne pas provoquer d'engelures, vous devez envelopper quelques glaçons dans de la gaze et les poser sur vos pieds (sous vos orteils). Tenez pendant 3-5 minutes. Soulage l'inflammation et le gonflement locaux.
  • Douche de contraste. Plonger alternativement les pieds dans un récipient d'eau chaude et froide.
  • Bain de pieds. Pour sa préparation, il est recommandé de prendre un petit bassin, verser 2-3 litres d'eau. Infuser 4 à 10 gouttes d’huile essentielle d’orange ou d’autres agrumes. Gardez vos pieds dans la salle de bain pendant 10-15 minutes. La température de l'eau est strictement 35-40 degrés.

Prévention

En plus de ces techniques, les éléments suivants sont également indiqués:

  • Porter des semelles orthopédiques. Des semelles intérieures obligatoires sont attribuées aux personnes chez lesquelles un pied plat a été diagnostiqué.
  • Rejet des talons.
  • Porter des chaussures orthopédiques.
  • Diminution de l'activité du pied malade.

La douleur au pied sous les doigts est très inconfortable pour le patient. Il est possible de les traiter uniquement après un diagnostic approfondi et le début d'un traitement chez un spécialiste. Le pronostic de guérison est donc aussi favorable que possible. L'auto-traitement est strictement inacceptable. C'est le moyen d'aggraver la situation.

Pied douloureux des orteils inférieurs

Le pied humain a une structure anatomique complexe. Il met en évidence 26 os qui sont interconnectés avec du tissu fibreux. Si cela devient douloureux de marcher sur le repose-pieds, cela peut indiquer la présence de problèmes dans les structures internes. Lorsque la plante du pied près des orteils fait mal, il est difficile de s’acquitter de ses tâches quotidiennes et de mener une vie normale. Certaines causes conduisent à l'apparition de la douleur. En les connaissant, on peut empêcher la progression de maladies dangereuses et les empêcher de devenir chroniques.

Blessure au pied traumatique

Dans une situation où les orteils du pied sont blessés, cela peut provoquer une douleur du pied sous les doigts et un gonflement. Chacun doit avoir au moins une fois dans sa vie heureusement frappé ses doigts sur divers objets. Si vous vous êtes fait mal et que la douleur ne s'atténue pas avec le temps, vous devriez faire appel à un radiologue pour vous soumettre à un examen médical spécial en cas de fissures ou de déplacement des articulations sur le côté.

Les jeunes consultent rarement un spécialiste, sachant que les sensations douloureuses vont se dissiper. En raison de cette attitude insouciante à l’égard de la santé, les personnes âgées risquent de développer des maladies des os, notamment des douleurs débilitantes du pied sous les doigts, dues aux microtraumatismes obtenus plus tôt.

Pour que les os soient forts, il est recommandé de prendre des vitamines, notamment du calcium. Parfois, le pied fait mal au-dessous des orteils et il y a une gêne lors de la marche en raison du manque de substances nécessaires dans le corps. Les os s'affaiblissent et sont plus sujets aux blessures et aux fractures. Le problème du manque de calcium dans le corps, en général, rencontré par les jeunes enfants et les personnes âgées.

Ostéoporose, pieds plats

L'ostéoporose est une maladie qui nécessite une attention particulière. Les sensations douloureuses dans la région des pieds peuvent gêner non seulement pendant l'activité physique, mais également lorsque la jambe est au repos. L'ostéoporose est caractérisée par une diminution de la densité minérale osseuse. Dans le même temps, les changements dégénératifs ne contournent pas les articulations. L'une des principales caractéristiques distinctives de l'ostéoporose est le fait qu'en plus de la douleur, il n'y a pas de syndrome associé.

Il existe plusieurs conditions préalables au développement de cette maladie:

  • manque de calcium et problèmes de métabolisme dus à une mauvaise nutrition;
  • charge régulière sur les membres inférieurs;
  • le processus de vieillissement naturel du corps affecte les modifications du tissu osseux, ce qui a parfois pour effet de blesser le pied du bas près des doigts;
  • manque d'activité physique, mode de vie sédentaire;
  • maladies endocriniennes;
  • À la suite d'une grossesse, une femme peut être confrontée à une diminution du taux de calcium dans le corps.

Lorsque l'ostéoporose du pied blesse gravement le pied sous les doigts et que la douleur augmente en marchant ou en courant. En plus de l'activité physique, des sensations désagréables provoquent une palpation du pied.

Considérons une autre maladie. Pied plat: processus d'abaissement progressif de la voûte plantaire. La maladie est congénitale, mais elle est généralement contractée au cours de la vie sous l’influence de certains facteurs. La cause la plus fréquente de pieds plats est une mauvaise répartition de la charge sur le pied. Cela signifie qu'une personne souffre d'inactivité physique et est inactive, ou surcharge sa jambe. Pour que l'orthopédiste puisse établir un diagnostic, la méthode de podométrie et d'examen radiographique est utilisée.

Il existe des cas où les pieds plats se développent contre d'autres maladies, telles que la poliomyélite ou le diabète. Le groupe à risque comprend également les personnes portant des chaussures inconfortables au quotidien, souffrant d'obésité, et celles dont le travail est associé à une position debout de longue durée.

Tendovaginite, bursite

Tendovaginite en médecine s'appelle le processus inflammatoire dans le vagin synovial du tendon. Cette maladie survient dans des endroits souvent soumis à une activité physique, y compris le pied.

La tendovaginite est dans la plupart des cas la voie bactérienne due aux maladies purulentes, à l'arthrite et à l'ostéomyélite.

La maladie se manifeste par une douleur intense au pied lors d'une activité physique. Dans le même temps, la plante du pied sous les doigts gonfle et une rougeur est parfois observée dans cette zone. Il existe différents types de tendovaginite. Par exemple, dans le cas d’une forme infectieuse, la température de la peau du pied augmente chez les patients et l’état de santé général s’aggrave.

La phase initiale du traitement implique la physiothérapie et des médicaments antibactériens. S'il s'agit d'une tendovaginite purulente, le médecin procède à une autopsie de l'abcès pour empêcher une percée non autorisée et le contenu de pénétrer dans la zone environnante.

Tournons notre attention vers une autre maladie qui provoque une inflammation des articulations du pied. Il s'appelle bursite.

Plusieurs raisons peuvent entraîner l'apparition de cette maladie:

  • blessure au pied;
  • surpoids;
  • charge sur le pied (cours au gymnase, marche, transport d'objets lourds);
  • difformité du pied, par exemple en raison d'un pied plat;
  • porter tous les jours des chaussures et des pieds inconfortables;
  • frapper dans le sac articulaire d'agents infectieux avec circulation sanguine.

Les experts en matière de bursite comprennent des douleurs au pied sous les orteils, un gonflement du pied, une rougeur de la peau. Il existe plusieurs méthodes de médecine traditionnelle qui peuvent aider à se débarrasser de la bursite:

  • le sel chauffé dans un sac spécialement conçu à cet effet est placé sur le point sensible;
  • la décoction d’hypericum et d’achillée mille-neuve est utilisée comme compresse chaude;
  • Bains de pieds de 20 minutes à base d'huiles de conifères.

Si la bursite se présente sous une forme chronique sévère, la médecine conventionnelle seule est indispensable. Dans certains cas, recourir à la soi-disant bursectomie. Dans ce cas, le médecin procède à une autopsie enflammée de la bourse.

Varices, diabète, arthrite goutteuse

Les varices sont une maladie héréditaire. Mais si le traitement préventif est commencé à temps, la maladie peut être évitée.

Facteurs provoquant des varices:

  • travail lié à la présence constante sur ses pieds;
  • conséquence de l'accouchement;
  • surpoids, obésité;
  • coagulation sanguine anormalement élevée.

Avec des varices après une longue marche, la plante du pied ne fait pas mal près des orteils, mais elle se gonfle souvent l'après-midi. Au cas où la douleur deviendrait insupportable, les experts recommandent d'arroser vos pieds d'eau froide et de les placer sur un rouleau ou à une autre hauteur.

Chez les personnes atteintes de diabète, de nombreux organes sont touchés et les membres inférieurs ne font pas exception. Les taux élevés de sucre dans le sang provoquent des modifications de la structure des vaisseaux sanguins qui transportent les nutriments nécessaires aux pieds.

En règle générale, en particulier chez les diabétiques, le pied fait mal sous les orteils la nuit. Cela nuit au bon repos et perturbe le rythme habituel de la vie. En plus de la douleur, le patient peut ressentir des picotements dans le pied, des crampes et une perte de sensibilité.

Il est important de connaître un certain nombre de symptômes indiquant une violation du flux sanguin dans les jambes atteintes de diabète:

  • la desquamation de la peau est accompagnée de démangeaisons;
  • des taches pigmentaires peuvent apparaître sur la peau du pied;
  • les cheveux poussent sur les jambes, tombent;
  • la peau devient pâle et froide.

La douleur dans les membres inférieurs avec le diabète sucré est causée par l'athérosclérose, ce qui réduit la lumière des vaisseaux. Cela provoque une privation d'oxygène des tissus.

L’arthrite goutteuse est une autre maladie insidieuse qui perturbe les processus métaboliques de l’organisme. Des articulations toxiques d'acide urique peuvent commencer à se former dans les articulations. L’arthrite goutteuse n’est pas la maladie la plus agréable, mais elle est assez facile à traiter.

Une des raisons du développement de la goutte peut être un médicament contre l'hypertension. Parallèlement à l'arthrite goutteuse, des maladies du système urinaire se développent. Par exemple, une néphrite ou une lithiase urinaire peut être diagnostiquée. Habituellement, les hommes âgés de 25 à 50 ans sont plus sensibles à cette maladie.

Dans l'arthrite goutteuse, les grosses articulations des membres inférieurs sont touchées. Le pouce est le plus susceptible au processus inflammatoire. La peau va certainement virer au rouge et leur température monte. De plus, des changements irréversibles dans la poche intra-articulaire commencent. Il se forme des cavités qui se remplissent progressivement de cristaux d’acide urique.

La maladie peut être héréditaire, mais aussi résulter d'un mauvais mode de vie. Les experts recommandent de ne pas abuser des produits à base de viande, des bonbons et des boissons alcoolisées.

Que faire avec une douleur au pied sous les doigts

Très souvent, que ce soit avec des talons hauts, une longue marche ou un effort physique intense, les gens commencent à se plaindre de douleurs au pied sous les doigts, qui ne présentent pas de signes physiques externes, mais qui sont plutôt gênants lors des exercices quotidiens. La douleur sous les doigts a la propriété désagréable d'augmenter avec un effort prolongé, et à la fin, il devient difficile pour une personne non seulement de courir ou de sauter, mais aussi de marcher. Il est donc nécessaire de réfléchir au problème et de trouver des moyens de le résoudre. La douleur sous les doigts dans le pied lors de la marche peut être causée par diverses maladies du système musculo-squelettique, des blessures à long terme, des ecchymoses et d'autres causes. Afin d'éliminer le problème, il est nécessaire de procéder à un examen complet, d'examiner la cause de la douleur et de l'éliminer.

Des sensations douloureuses peuvent survenir à tout âge, quel que soit le type d'activité ou le statut social du patient. Des complications similaires peuvent donner des complications similaires, y compris des blessures et assez longtemps.

L'une des principales causes des professionnels de la santé met en évidence les lésions osseuses, les pieds plats.

L'ostéoporose

Description
La maladie se caractérise par une diminution de la densité osseuse, qui conduit à une fragilisation des os, ainsi que par la formation de cavités internes. Se produit en raison de troubles métaboliques, réduisant le niveau de calcium dans le sang. Les symptômes de l'ostéoporose peuvent être des douleurs dans la région lombaire, des douleurs dans les membres inférieurs et les articulations, une faiblesse musculaire, un gonflement, un gonflement des déformations dans la région du pied. Une diminution légère ou significative de la croissance chez les personnes âgées est également possible.

Au cours de l'exercice, la douleur dans le pied sous les doigts devient plus forte et, avec un exercice constant, elle devient constante.

Nature de la douleur
La douleur est aiguë, accompagnée de fissures. Lorsque des mouvements négligents peuvent se produire, le syndrome de la douleur est très fort, ce qui s'accompagne d'une sensation de brûlure dans la région endommagée. La fragilité du tissu osseux peut provoquer des fissures et des microtraumatismes qui, en marchant, commencent à se dilater et provoquent une douleur presque insupportable. Afin de déterminer la maladie, il est nécessaire de consulter un chirurgien ou un rhumatologue dans une clinique locale ou un établissement privé. Pour établir un diagnostic précis, il est impératif de passer une radiographie, une échographie à ultrasons, pour réussir les tests.

Sur la base de l'examen par un spécialiste, ainsi que des résultats des tests de laboratoire, le médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement. En tant que traitement, un régime spécial est généralement prescrit, ainsi que la prise de médicaments contenant de grandes quantités de calcium. La calcitonine est un des bons analgésiques, mais un médicament très résonant. Il fait un excellent travail pour réduire la douleur, mais n'affecte pas la progression de la maladie, mais peut augmenter la résorption osseuse. En médecine traditionnelle, divers onguents et teintures sont utilisés, mais ils n’ont pas d’effet thérapeutique prononcé et leur efficacité n’a pas été prouvée scientifiquement.

Pieds plats

Description
Les personnes qui ont un pied plat congénital ou acquis souffrent souvent de douleurs au pied, sous les orteils et au talon. Le pied plat est causé par l'affaiblissement du cadre musculaire, ce qui provoque une déformation du pied. S'il est douloureux de marcher sur le coussinet plantaire, il n'y a pas de «soulèvement» prononcé, le fait de porter une chaussure cause le syndrome de la douleur, alors il vaut la peine de vérifier si vos pieds sont plats avec un spécialiste. Le plus souvent, les enfants souffrent de pieds plats, mais ce problème commence à dépasser de plus en plus d'adultes. Mauvaises chaussures - une des causes de la maladie.

Les symptômes comprennent une fatigue rapide des pieds et de tout le corps, une douleur faible, une lourdeur et une faiblesse des mollets et des pieds lors de la marche.

Nature de la douleur
La douleur n'est pas forte dans la nature, mais a un fondement tirant. C’est la raison pour laquelle les orthopédistes proposent à ces patients de porter des chaussures orthopédiques, qui fixent le pied de façon sécuritaire, le forçant à prendre une position confortable (confortable), ne permettant pas aux os, aux articulations et au cartilage de se déformer de quelque manière que ce soit ou de prendre une position délibérément douloureuse. De bonnes chaussures, de la prévention - c'est tout le traitement.

Processus inflammatoires dans les ligaments et les articulations

Description
En tant que cause, il existe également divers processus inflammatoires et modifications des articulations et des ligaments. L'inflammation dans l'articulation est toujours accompagnée de sensations extrêmement douloureuses, les extrémités ne faisant que "se tordre" de la douleur. Des processus inflammatoires peuvent survenir avec des blessures sportives, l'hypothermie des articulations, les entorses, des troubles métaboliques et une immunité réduite du corps.

Les processus inflammatoires dans les ligaments doivent être traités rapidement, sinon le système musculo-squelettique pourrait présenter des problèmes importants.

Nature de la douleur
La nature de la douleur est vive et persistante. Dans certains cas, peut être accompagné de craquement. En tant que traitement, divers antibiotiques sont généralement prescrits, ils peuvent prescrire des procédures physiques. Aux fins du traitement, le médecin est tenu de prescrire un examen radiologique. Dans la médecine traditionnelle pour le traitement des processus inflammatoires sont utilisés une variété d'effets de réchauffement de teintures.

Neurome Morton

Description
Le névrome de Morton peut provoquer des douleurs dans le coussinet plantaire. Le neurome de Morton s'explique par le port fréquent de chaussures à talons, car l'avant-pied est gravement pincé et blessé. Le plus souvent, c'est le sexe féminin qui souffre de cette maladie car porter des chaussures à talons hauts est un privilège des filles. Extérieurement, l'inflammation ne se manifeste pas, ne forme pas de rougeur ou d'enflure, car ce n'est pas un œdème, mais une inflammation d'une certaine partie des nerfs.

Les symptômes sont une douleur à l'avant du pied, l'absence de tout signe externe d'inflammation, une douleur particulière lorsque vous portez des chaussures serrées ou à talons hauts.

Nous vous recommandons de regarder cette vidéo sur ce sujet.

Nature de la douleur
La maladie est causée par l'épaississement du nerf commun. La nature de la douleur est assez vive, pulsante, il peut y avoir une sensation de brûlure ou de tir. Avec la progression de la maladie, le temps entre les attaques de douleur diminuera et le pouvoir de la douleur augmentera. L'IRM, les rayons X, etc. sont utilisés pour diagnostiquer le neurome de Morton. Le traitement consiste à changer de chaussures, à porter des chaussures orthopédiques, à suivre une procédure physique ou à prendre des corticostéroïdes.

Érythromélalgie

Description
L'érythromélalgie est une maladie rare, elle s'accompagne de douleurs à la plante du pied sous les orteils. La maladie s'accompagne d'une expansion de petits vaisseaux sanguins, d'une augmentation de la température de cette région, de rougeurs, de douleurs au pied. La maladie peut résulter à la fois de maladies rhumatoïdes et d’engelures ou de brûlures.

Le plus souvent, la maladie se propage de manière symétrique, c'est-à-dire qu'elle s'étend sur deux jambes.

Nature de la douleur
La douleur est très vive, forte, lancinante. Avec l'évolution de la maladie, la douleur devient plus forte, la zone de la lésion peut s'étendre. Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de subir un examen sous forme de rayons X, d’échographie et d’analyse. Pour ce faire, contactez votre chirurgien ou votre rhumatologue. En tant que traitement prescrit onguent, antipyrétique, analgésique.

Changements d'âge

Description
Au fil du temps, les personnes âgées ressentent de plus en plus de douleurs dans les jambes, les métatarses des pieds et les jambes peuvent enfler et se fatiguer même après un effort mineur. De tels changements liés à l'âge peuvent déformer le pied de l'intérieur, provoquant une douleur accompagnée d'un gonflement, d'un gonflement et d'une rougeur.

Cela est dû au fait qu'avec l'âge, les os deviennent plus fragiles, les parois veineuses deviennent plus minces, le système immunitaire humain diminue de manière significative et devient plus susceptible à diverses maladies.

Nature de la douleur
La douleur peut être à la fois permanente et variable, accompagnée d'un resserrement des jambes. En tant que traitement, les médecins prescrivent des médicaments immunostimulants, contenant une grande quantité de calcium, une pommade. Ils peuvent également prescrire un sous-vêtement de compression, anesthésique. La médecine traditionnelle propose des teintures contenant du poivron rouge, du genévrier et d'autres substances chauffantes.

Ostéomyélite

Description
Un type de maladie infectieuse qui affecte tous les composants de l'os. C'est-à-dire que cela affecte non seulement la membrane osseuse, mais aussi la moelle osseuse. La composante molle commence à prendre de la taille, faisant éclater l'os de l'intérieur. La coque dure, à son tour, exerce une pression sur les vaisseaux sanguins et si l'agent pathogène infectieux tombe en dehors de l'os, un abcès se produit (remplissant la cavité de pus).

Si les os du pied métatarsien sont douloureux, si la température est élevée, une douleur intense est accompagnée de faiblesse, d'étourdissements, de nausées, de vomissements et d'un besoin urgent de contacter une ambulance. Il peut s'agir d'une ostéomyélite aiguë.

Nature de la douleur
Dans l'ostéomyélite chronique, la douleur est très persistante, le mouvement est difficile. Avec la version aiguë, la détérioration est brutale, la douleur est insupportable, le mouvement est complètement limité. Il est urgent de se tourner vers l'ambulance. Utilisé pour le traitement de la chirurgie en conjonction avec des rendez-vous médicaux.

Blessures traumatiques

Description
Après des blessures, il reste souvent des conséquences ou des complications. Les symptômes peuvent être une douleur persistante ou périodique, une faiblesse.

Il faut se tourner vers le chirurgien, faire une radiographie, une échographie.

Nature de la douleur
La douleur est tolérable, tirant. En guise de traitement, des pommades, des analgésiques et des injections anti-inflammatoires sont prescrits.

Endartérite oblitérante

Description
Les gros fumeurs ont souvent une endartérite oblitérante. Cette maladie est attribuée aux fumeurs, car les changements dans le système circulatoire sont causés par l'influence et les effets de la nicotine et d'autres impuretés nocives contenues dans les cigarettes. Il y a de nombreux cas dans l'histoire où des célébrités sont même décédées des suites de cette maladie, qui se développe rapidement en gangrène.

Avec l'endartérite oblitérante, une lésion à grande échelle des petits vaisseaux du système circulatoire des membres inférieurs est observée.

Nature de la douleur
Il peut être à la fois permanent et variable. Avec le développement de la maladie, la douleur peut devenir de plus en plus vive, une douleur des veaux est ajoutée, même au repos, un teint malsain, au dernier stade, la douleur est permanente, elle devient insupportable.

Ongles incarnés

Description
Une des maladies les plus courantes causant beaucoup d'inconvénients. Peut causer des douleurs près des doigts, creuser le sang dans la peau, provoquer une suppuration et de la fièvre.

Symptômes: ongle incarné incarné directement dans la peau du doigt.

Nature de la douleur
Douleur aiguë avec des mouvements négligents. La chirurgie peut être prescrite comme traitement.

Myélose funiculaire

Description
La myélose funiculaire est une maladie associée à une dégénérescence de la moelle épinière due à un manque de vitamine B12. Pour résoudre ce problème, il est nécessaire de faire appel à un endocrinologue, un neurologue et un immunologue, car la maladie se situe au carrefour des obligations professionnelles de ces médecins spécialistes.

En cas de violation de sensibilité ou d'engourdissement avec picotements, légère douleur, violation de sensibilité profonde et faiblesse des jambes.

Nature de la douleur
La douleur ne se manifeste pratiquement pas, il peut y avoir une douleur dans le dos ou la colonne vertébrale. En tant que traitement, une intervention chirurgicale est prescrite conjointement avec un traitement médical.

Neuropathie de la douleur

Description
La maladie est un processus de changement de neurones, accompagné de douleur, d'engourdissement, d'altération de la motricité des extrémités inférieures et supérieures.

Pour identifier et traiter la maladie, il est nécessaire de subir un examen complet, de faire appel à plusieurs spécialistes et de faire un scanner.

Nature de la douleur
La douleur est permanente, le degré de douleur dépend de la gravité de la maladie.

Un médecin doit être consulté en cas de dégradation grave de l’état de santé, de douleur aiguë, de faiblesse, d’engourdissement des extrémités, de forte augmentation de température. S'il est douloureux de marcher sur la jambe, il est alors nécessaire de fixer le pied avec un pansement élastique, de boire un anesthésique (Ketanov, Ketarol) et d'aller dans un établissement médical spécialisé. En passant l'examen, le diagnostic sera clarifié et il sera possible de commencer le traitement.
Premiers secours
Pour atteindre l'hôpital, il est nécessaire de fixer la jambe avec un bandage élastique, d'appliquer une pommade contenant de l'ibuprofène (Trempe Relief), de boire un anesthésique et un anti-inflammatoire.

Et puis immédiatement demander de l'aide médicale.

Causes de douleur au pied sous les doigts lors de la marche

Nous ne fixons souvent pas notre attention sur la légère douleur qui nous accompagne pendant le mouvement, que ce soit la marche ou autres manipulations corporelles. Pendant ce temps, l’inconfort ou la douleur, au premier abord apparemment triviaux, deviennent parfois un problème réel ou une pathologie grave.

Les médecins appellent constamment à «écouter» votre corps et, au moindre soupçon de douleur, à demander de l'aide. Si vous avez mal au pied sous vos doigts en marchant, vous devez contacter la clinique, car cela peut indiquer une maladie grave. Beaucoup ont blâmé une telle condition sur le surmenage des membres inférieurs suite à une longue marche, cette opinion est fausse. Examinons ce problème de tous les côtés et voyons ce qui est lourd de douleur et qui se manifeste dans la région du pied sous les doigts.

Fonctions du pied

Le pied est la principale partie des membres inférieurs d'une personne.

Ce sont souvent des chaussures qui sont une source d’irritation pour les pieds, quand une personne se sent gênée par des chaussures de mauvaise qualité ou des talons hauts. Il existe une forte probabilité de développer divers processus pathologiques dans le pied.

Les personnes en surpoids peuvent ressentir des douleurs dans la partie plantaire, car la charge exercée sur une petite zone du pied augmente plusieurs fois. Les patients qui sont forcés de s’allonger longtemps, collés au lit, souffrent souvent de l’amincissement des tissus musculaires et osseux. Lorsque vous appuyez sur la semelle lorsque vous marchez après une longue position allongée, vous ressentez souvent des douleurs, des crampes et des engourdissements.

Causes de la douleur

Le pied et la zone entre les doigts peuvent être douloureux pour plusieurs raisons. Il est indispensable de clarifier les facteurs provoquant la douleur, ce qui pourrait expliquer le développement de maladies et de troubles plus dangereux. Alors, qu'est-ce qui provoque le syndrome de la douleur:

  • La bursite est juste une maladie qui peut provoquer une inflammation et se propager à la zone sous les doigts. La bursite est localisée dans le tendon d’Achille et le site de l’inflammation est la capsule périarticulaire. Il se caractérise par des symptômes tels que œdème, douleur, rougeur de la peau autour du tendon d’Achille.
  • Les chaussures gênantes et les douleurs qui en résultent peuvent éventuellement conduire au développement de pieds plats. Dans ce cas, les symptômes sont les suivants: convulsions, aplatissement de la semelle, fatigue après une courte période et, bien sûr, douleur. Cette maladie peut être congénitale ou acquise. Avec une charge inégale sur le pied, il y a rapidement des inconvénients et de la douleur, qui se concentrent sur la voûte interne ou externe.
  • Cela fait mal entre et sous les doigts, généralement chez les personnes en surpoids. Le pied est soumis à une forte pression et les articulations du pied se déforment. Si une personne à part entière marche assez longtemps, la douleur s'intensifie et devient insupportable.
  • La fasciite plantaire ou, comme on l'appelle dans le backgammon, est une cause assez courante de douleur au pied. Ceci est dû au processus inflammatoire dans les tissus conjonctifs, c’est une inflammation qui ne permet pas de pénétrer complètement dans la jambe et qui gêne la marche. Lorsque le diagnostic est posé sur l'éperon, les patients ressentent souvent la douleur le matin. Aujourd'hui, de nombreuses personnes souffrent de ce néoplasme, qui apparaît à la suite d'une fasciite chronique.
  • Dans l'arthrite de petites articulations, la douleur au pied se concentre dans ou sous les doigts. Une inflammation aggravée est une raison très fréquente du mouvement limité. On note des rougeurs entre les doigts, un œdème de la plante du pied, une fatigue rapide lors des mouvements, une raideur des phalanges et des articulations après le sommeil.
  • L'ostéoporose est une pathologie des os qui apparaît sur fond de modifications métaboliques. La douleur intense est concentrée dans le pied sous le pouce, souvent à cause de l'ostéoporose. Il est possible d'arrêter une douleur intense, cela n'est possible qu'avec des médicaments. Les patients présentent un syndrome douloureux prononcé avec une pression sur la partie plantaire de la jambe.
  • En raison d'un manque de muscle et de tissu ligamenteux, une douleur dans la région du pied peut survenir. Ces problèmes tourmentent souvent les femmes pendant la grossesse, les personnes en surpoids et celles qui ont longtemps été clouées au lit à la suite d’une blessure ou d’une maladie grave.
  • Avec l'âge, la composition des ligaments et des articulations, leur structure. Cette catégorie de personnes est sujette au développement de maladies dangereuses affectant l’ensemble du système musculo-squelettique. La douleur à l'orteil de la jambe n'est qu'un des symptômes.
  • L'athérosclérose oblitérante peut provoquer de nombreux processus destructeurs associés aux vaisseaux des jambes. Pour ceux qui fument, ce problème est particulièrement important car la maladie est compliquée par l'exposition à la nicotine. Au stade initial, les doigts et la semelle deviennent plus sensibles et plus engourdis, puis le processus se propage aux jambes. De tels processus destructeurs de la santé ne doivent pas être ignorés, car si vous ne commencez pas un traitement, la maladie atteindra un stade avancé et pourra entraîner l'amputation des membres inférieurs.
  • Les névromes et autres néoplasmes bénins peuvent causer des douleurs au pied. Le neurome de Morton est un gonflement local des tissus mous qui se forme juste en dessous ou entre les doigts.
  • La tendovaginite sous forme d'œdème externe est provoquée par diverses lésions des tissus mous, que seules les rayons X peuvent montrer. Cette maladie survient souvent après avoir porté des chaussures étroites et des chaussures de taille différente.
  • Les blessures, les entorses, les fractures et les crevasses des orteils sont souvent la cause de la douleur. Une personne peut sans succès sauter, marcher, replier la jambe. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin de toute urgence. De tels dommages ne restent généralement pas sans conséquences.

Ce ne sont pas tous les facteurs qui peuvent causer de la douleur entre les doigts ou près des orteils du pied lors de la marche. Parfois, le coussinet plantaire fait mal pour d'autres raisons, par exemple s'il s'agit d'une maladie de nature neurologique ou rhumatologique. De telles pathologies nécessitent un traitement complexe à l'aide de dispositifs médicaux, de physiothérapie et de dispositifs spéciaux.

La classification de la douleur dépend du site de localisation et de la cause. De par sa nature, il est différent: aigu, terne, tirer, douloureux, cuire au four, couper, temporaire, permanent, augmentant au cours de l'effort physique. Ainsi, le facteur caractéristique de la maladie peut être partiellement déterminé par les caractéristiques du syndrome douloureux.

Diagnostic de la maladie

En cas de douleur dans le coussinet ou entre les orteils, un spécialiste devrait être consulté. Un chirurgien, un orthopédiste, un rhumatologue et un traumatologue peuvent vous aider. À l'examen, la méthode du médecin de palpation identifie les signes possibles de la maladie. En l'absence de tout dommage de l'extérieur, le patient reçoit une référence pour un examen plus détaillé des parties internes du pied à l'aide de l'appareil:

  1. IRM et tomographie sur ordinateur;
  2. Examen aux rayons X de la colonne vertébrale et de tous les membres;
  3. Balayage radio-isotopique pour déterminer l'inflammation ou l'infection dans les tissus articulaires et musculaires.

Traitement

Sur la base des résultats après les mesures de diagnostic, un diagnostic est établi et un traitement est prescrit, qui comprend un certain nombre de méthodes différentes. Cela dépend complètement de la nature de la maladie, de son stade et de sa localité.

  • Il arrive qu'un ongle incarné devienne une cause de douleur, alors un traitement chirurgical est indispensable.
  • Un traitement hormonal sera nécessaire en présence d'une maladie telle que l'ostéoporose. Ici, vous aurez besoin d’aide pour les suppléments de calcium et les vitamines, les complexes de vitamines et de minéraux en seront un bon exemple.
  • Le pied plat est corrigé à l'aide de dispositifs spéciaux, qui sont des semelles orthopédiques ou des chaussures à pied plat.
  • Lorsque les nerfs pincés nécessitent une assistance spécialisée, des thérapeutes manuels et une thérapie physique avec la sélection d'exercices uniques pour ce cas.
  • Pour les blessures mécaniques, la zone du pied qui a été blessé est examinée, un bandage est appliqué, si la fixation est requise, du gypse est fabriqué.
  • Si la douleur est provoquée par un processus inflammatoire, un traitement anti-inflammatoire avec utilisation de médicaments, compresses, pommades et autres médicaments est recommandé.

Si nous divisons les méthodes de traitement en plusieurs types, nous pouvons alors distinguer les principales, que nous examinerons plus loin.

Façon conservatrice

Avec cette méthode de traitement, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Agents non stéroïdiens à usage externe et interne;
  • Médicaments contre la douleur;
  • Moyens pour frotter et chauffer;
  • Chondroprotecteurs.

Le traitement traditionnel comprend le gypse, les pneus pour réparer les blessures, le scotch. Pour un meilleur apport de sang au point douloureux et aux ganglions lymphatiques, un massage peut être prescrit, il améliore le métabolisme et aide à la guérison des tissus.

Gymnastique

La gymnastique thérapeutique comprend plusieurs exercices simples:

  1. En position couchée ou assise, il est recommandé de faire pivoter les pieds dans 10 directions différentes 10 fois;
  2. Faire rouler une petite balle sur le sol ou soulever (saisir) de petits objets avec les orteils.

Tous les exercices sont effectués pieds nus.

Manière populaire de récupération

Ici, il est nécessaire de souligner quelques procédures très utiles qui viennent s’ajouter aux méthodes ci-dessus:

  • Les bains thérapeutiques, dans lesquels des huiles essentielles sont ajoutées, des extraits à base de plantes aident grandement à accélérer le processus de récupération. Des ingrédients naturels naturels sous forme d’huile de genévrier, d’huile de lavande, d’eucalyptus peuvent améliorer la circulation sanguine, détendre les muscles et soulager la douleur.
  • Une douche de contraste pour les membres inférieurs améliore également le flux sanguin et stimule la régénération des tissus.
  • Les lotions froides contribuent à l'élimination de l'œdème et des processus inflammatoires. Ici, il est important d'agir sans fanatisme, sinon il pourrait y avoir une hypothermie, ce sera suffisant pour 3 minutes pour la procédure.

Les mesures de réadaptation folklorique ne peuvent être effectuées sans le consentement du médecin.

Intervention chirurgicale

Dans le cas où le traitement traditionnel perd de sa pertinence et qu'il n'y a aucun espoir d'éliminer la douleur, une méthode chirurgicale est utilisée. L'opération sera montrée dans le neurome de Morton, qui s'accompagne d'une inflammation des structures ligamenteuses, qui provoque la croissance et la prolifération des tissus. Le processus est assez douloureux, parfois insupportable en sentiments.

Avec le développement de la névrite traumatique, les patients ne peuvent plus se passer d’intervention chirurgicale, d’autant plus que la maladie se développe rapidement et rapidement en une phase chronique. Ici, une douleur intense est accompagnée jusqu'à l'opération elle-même et seul un chirurgien peut la soulager.

Les pathologies vasculaires des membres inférieurs provoquent souvent des douleurs désagréables dans la plante des pieds et sous les orteils. Pour transporter la nourriture contenue dans le sang, il faut des vaisseaux sains, mais les varices ne le permettent malheureusement pas. Il existe une menace non seulement pour les membres inférieurs, mais également pour la vie humaine.

Ainsi, il faut comprendre que la douleur entre les orteils ou la gêne dans le coussinet peut être un prérequis dangereux pour des pathologies très dangereuses, dont la prévention dépend entièrement du patient lui-même.

Prévention

De quoi éviter les ennuis et se protéger contre les douleurs à la plante du pied? Certaines règles ne sont pas délicates, dont le respect vous permettra de garder vos pieds dans une forme saine et belle.

  1. Examinez vos chaussures et dites au revoir à celle que vous êtes inconfortable ou petit. Si la semelle est usée à l'intérieur des chaussures, achetez des semelles orthopédiques et mettez-les à l'intérieur, elles vous aideront beaucoup et prolongeront la durée de vie de vos chaussures préférées.
  2. Les femmes devraient cesser de porter des chaussures à talons hauts et aux orteils étroits.
  3. Les pieds doivent rester propres et au chaud. L’hygiène personnelle doit être respectée indépendamment de la fatigue ou des contraintes de temps. Utiliser des crèmes avec un effet adoucissant est simplement nécessaire, surtout en été, lorsque les pieds transpirent, deviennent rapidement souillés et se craquelent.
  4. Jeter les chaussettes synthétiques, elles provoquent la transpiration et les pieds commencent à se mouiller et à courir. Économisez de l'argent et obtenez des chaussettes en tissus naturels présentant une bonne hygroscopicité.
  5. Soyez prudent avec une pédicure, ne laissez pas les rayures et surtout l'inflammation.
  6. Perdez du poids s'il y a un problème avec les jambes. Votre corps en bénéficiera dans tous les sens. Une bonne nutrition aidera dans cet exercice long et difficile à améliorer le métabolisme et le métabolisme.
  7. Inclure dans le régime alimentaire des fruits, des légumes, des baies, des noix, en abandonnant toute la farine, la graisse, le sel.
  8. Le régime à boire doit être observé quotidiennement et non de temps en temps. Buvez au moins 2 litres par jour.
  9. Utilisez des complexes de vitamines et de minéraux.

Les avis

Lorsque le repose-pieds vous fait mal en marchant et qu'il y a un inconvénient et une gêne entre les doigts, il est inacceptable d'ignorer ces phénomènes. Ne «conduisez pas la maladie dans un coin», sinon, après une courte période, elle vous répondra dans son intégralité: avec complication, stade chronique et transitoire clinique, qui ne peuvent être arrêtés que sur la table d'opération.

Pied douloureux au-dessous des orteils: pourquoi les coussinets font mal, comment traiter le pied

Nous proposons aujourd'hui un article sur le sujet: "Un pied fait mal au-dessous des orteils: pourquoi les coussinets font mal, comment traiter le pied." Nous avons essayé de tout décrire clairement et en détail. Si vous avez des questions, posez-les à la fin de l'article.

  • Les préoccupations les plus évidentes
  • Intervention chirurgicale
  • Un seul mot à propos de flatfoot
  • Prévention des maladies du pied

La partie du corps qui subit la plus grande charge n'est pas moins vulnérable. La douleur au pied sous les orteils lors de la marche est l'une des plaintes les plus courantes. Il est désagréable pour une personne d’attaquer, parfois en état de repos, les pieds douloureux.

Le pied n'a que 3 points de pivotement: deux à l'avant et le talon à l'arrière. Les orteils ne sont pas aussi développés que sur les mains. A leurs pieds, ils sont pratiquement immobiles et remplissent une fonction différente, prenant en charge le soutien du talon lors de la marche. Mais la «responsabilité première» de l'équilibre prend le pouce.

Les préoccupations les plus évidentes

Les gens se plaignent souvent de la gêne ressentie sous les doigts. Les facteurs qui influencent les causes d’une telle douleur au pied sont très divers:

  1. Affection des structures des tissus mous des jambes entraînant des douleurs.
  2. Modifications pathologiques des os et des phalanges associées à des modifications de la structure et du relief.
  3. Blessures aux articulations des doigts et des phalanges dues à des entorses, des contusions, des fractures.
  4. Changements dystrophiques dans la colonne lombaire. Dans ce cas, la gêne s'étend de bas en haut presque jusqu'à la taille, affectant les régions fessières, les cuisses. Le patient ne sera pas capable de bouger, encore moins de marcher sur les membres.
  5. Violation des nerfs rachidiens.
  6. Pincement du nerf sciatique.
  7. Pied plat (longitudinal ou transversal).
  8. Arthrite, inflammation de la semelle, arthrose.
  9. Varices.
  10. Complications du diabète (sensation de brûlure dans les pieds la nuit ou lorsque le corps est en position horizontale à tout moment de la journée).
  11. Surtrainer les pieds.
  12. Croissance osseuse.

Afin de comprendre exactement la raison de votre indisposition, il est nécessaire de passer un examen par des spécialistes. Il s'agit d'un large éventail de profils et de spécialisations de médecins. Nous devrons faire appel à un rhumatologue, un orthopédiste, un chirurgien, un neurologue, un thérapeute.

La douleur au pied lors de la marche peut avoir un caractère différent:

  • douloureux;
  • aigu;
  • sensation de picotement;
  • d'un côté (sous les patins gauche ou droit);
  • propagation de la douleur sur tout le pied.

Regarde bien tes semelles. Il est possible qu'il y ait des callosités sous les doigts ou se durcir avec des tiges (shipigi). Les endroits les plus communs où les excroissances de la peau sont centrées sont les coussinets des pieds. Vous pouvez également frotter les surfaces latérales des doigts avec des chaussures, souvent même pas neuves.

Shipigi avait le plus mal. Ils ont une tige «vivante» qui coupe profondément dans la peau. Après son retrait, vous pouvez vous débarrasser définitivement de la maladie. Ils cuisent et, en enlevant la racine, se cautérisent. Pas de verrues moins douloureuses. Ces tumeurs sont plus courantes sur les mains, le corps et le visage, mais elles ne contournent pas les jambes. Leur élimination est possible dans les conditions du bureau du dermatologue. Pour cela, il existe des appareils et des outils spécialisés.

Les cors ne causent pas de douleur intense, à l'exception des vieilles formations dans lesquelles une personne ne s'engage pas. Par une longue marche, ils se font connaître par des picotements et des gémissements désagréables. Les cors se défont facilement et sont enlevés avec une brosse spéciale pour les jambes.

La pénétration de l'ongle de l'un des doigts provoque une douleur insupportable. Vous devez soigner soigneusement vos ongles, surveiller votre hygiène, couper régulièrement.

Une prise de poids forte et rapide peut entraîner une charge importante sur les membres. Jusqu'à ce qu'ils soient habitués à une telle tournure des choses, ils vont souffrir. Le mode de vie sédentaire et sédentaire entraîne des perturbations dans la structure de la plante des pieds, manifestations dystrophiques. Vous devez vous déplacer plus et former votre corps. Un effort physique modéré empêche le développement de divers types de maladies associées aux articulations, aux vaisseaux sanguins et aux muscles.

Retour à la table des matières

Si le neurome de Morton survient (inflammation des ligaments avec prolifération tissulaire), un chirurgien orthopédiste vous prescrira un traitement. La maladie provoque des douleurs insupportables, car elle est provoquée par un pincement des nerfs ou une augmentation de la pression sur ceux-ci. De plus en plus de femmes souffrent de maladies - les amants marchent constamment sur des talons hauts. Plus tard, même dans des chaussures ordinaires, une femme ressent la sensation d’une pierre coincée dans une chaussette. La névrite traumatique devient rapidement une étape chronique, sinon son élimination. La douleur sous les doigts continuera jusqu'à ce que le traitement soit administré. Indépendamment de cette maladie ne passe pas.

La localisation de la douleur dans la jambe avec cette maladie se produit dans les intervalles entre 2 et 3 doigts. Moins souvent - du 3 au 4ème. Si vous marchez longtemps ou si vous portez de gros sacs, le malaise augmente. Les orteils ont aussi mal, ils ont mal.

Les troubles circulatoires et les problèmes liés aux vaisseaux apportent également beaucoup de problèmes, ce qui affecte également les jambes. Les dommages aux vaisseaux des membres ne sont pas une cause moins grave conduisant le patient à un chirurgien vasculaire. Ces violations ne mènent pas toujours à une chirurgie. Le traitement aide souvent à faire face à la maladie. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent:

  1. Orteils blanchâtres.
  2. Douleur en portant du poids.
  3. Sensations désagréables lorsque les membres tombent dans un espace froid ou gèlent fortement dans le froid dans des chaussures étroites.

Ces caractéristiques accompagnent l'athérosclérose et l'endartérite des artères. L'ostéopathie et le rachitisme commencent par une gêne aux membres inférieurs. Les semelles se rappellent la douleur dans la région sous les doigts. Appuyez sur les os avec vos doigts et, si vous ressentez déjà une douleur familière, vous devez consulter un ostéopathe ou un orthopédiste.

Le diagnostic de toutes les maladies associées est établi de plusieurs manières. Parmi eux:

  1. Rayon X de toutes les zones de la colonne vertébrale et des extrémités.
  2. Imagerie par résonance magnétique.
  3. Tomographie par ordinateur.
  4. Le balayage radio-isotopique, qui permet de déterminer s'il y a une inflammation ou une infection dans les tissus et les articulations.

Les changements dans les membres, en particulier les plus bas, se produisent avec l'âge. Une personne vieillissante est sujette à la perte de fonctions de protection qui se concentrent dans les os métatarsiens. Les dislocations et les blessures entraînent des douleurs. Mais dans ce cas, la raison est toujours claire.

Retour à la table des matières

Un seul mot à propos de flatfoot

Si cette maladie survient, la fonction d’amortissement au niveau de la semelle disparaît. Les extrémités se fatiguent rapidement et la douleur ne survient pas seulement sous les doigts, mais aussi aux jambes, aux genoux et à la cheville. Dans ce cas, une personne peut être en état de repos.

Les pieds plats dérangent souvent les adolescents. Il est formé depuis l'enfance et, si vous ne faites pas de massages, ni d'exercices visant à éliminer la maladie, vous pouvez devenir invalide à 18 ans. Bien sûr, le degré de flatfoot est différent et tout ne progresse pas.

Chez les adultes, les pieds plats surviennent lorsqu'ils passent le plus clair de leur temps debout. Beaucoup sont obligés de faire ce métier. Les vendeurs, les coiffeurs, les chargeurs, les travailleurs de la machine sont en danger.

La déformation de la semelle est due à une fracture avec un traitement infructueux, surtout en cas de surcharge pondérale.

Retour à la table des matières

Prévention des maladies du pied

Il est urgent d'immobiliser le membre concerné, de boire un médicament anesthésique et de consulter un spécialiste. Vous pouvez prendre un analgésique et un anti-inflammatoire. Après l'examen, en plus des médicaments, une action directe pour guérir la maladie établie, le médecin vous prescrira également des analgésiques.

L'acupuncture est souvent prescrite comme traitement. Il est utilisé lorsqu'un nerf est pincé ou que la moelle épinière est blessée lors d'une blessure. Ces techniques sont utilisées en association avec une thérapie grave de base.

À titre de prophylaxie ou après une blessure au stade de la réadaptation, un entraînement physique thérapeutique est applicable. L'exercice améliore la circulation sanguine et renforce le système musculaire. Affichage physiothérapie, traitement avec des sangsues. La principale chose - pour éliminer l'inflammation, le cas échéant, pour trouver et éliminer la cause de la maladie.

Il est utile de marcher beaucoup, mais modérément. Nous devons trouver un "terrain d'entente" dans ce processus. Courez si ça vous aide.

Il est préférable de consulter toutes les mesures préventives avec votre médecin.

Tout dépend de la nature de la maladie qui a affecté vos membres. Dans certains cas, le repos complet est indiqué, dans d'autres cas, un effort physique intense.

- Il s’agit de la jambe finale qui comprend le tarse, le tarse et les orteils. Dans le pied, on peut distinguer des parties telles que le talon, la montée, la plante du pied, la voûte plantaire (la partie de la plante qui ne touche pas le sol pendant la marche), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur aux pieds est un symptôme courant pouvant accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous allons examiner les principaux.

En raison de la nature de la douleur au pied et aux orteils, elle peut être aiguë (se produit rapidement) et chronique (s'inquiéter longtemps). La douleur peut toucher les différentes parties du pied décrites ci-dessus, accompagnée dans certains cas de démangeaisons, d'engourdissements, d'enflures, de brûlures, de changements de la peau et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement lié à la maladie des pieds, de l’ensemble du membre inférieur et à des maladies courantes du corps. Les procédures diagnostiques et thérapeutiques sont toujours définies en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente.

L'ostéoporose

C'est une maladie caractérisée par une douleur au pied, qui ne s'accompagne d'aucun autre symptôme. La douleur survient au repos, au cours de l'effort physique augmente. Si vous appuyez sur le pied à l'endroit où les os sont situés près de la peau, vous ressentez une douleur très vive. Raison

- lessivage du calcium et du phosphate des os du pied. Cela peut contribuer à des états tels que:

  • manque de calcium et de minéraux dans l'alimentation quotidienne;
  • stress excessif constant sur les os du pied;
  • modifications osseuses liées à l'âge;
  • surpoids: il y a de très fortes charges sur les os des membres inférieurs;
  • mode de vie sédentaire, repos prolongé au lit pour diverses maladies;
  • grossesse: le fœtus en développement nécessite une grande quantité de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

Le diagnostic de l'ostéoporose est réalisé par tomographie à rayons X et par ordinateur.

Le traitement de la douleur des pieds causée par l'ostéoporose consiste à prescrire du calcium et des médicaments à base de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Lorsque les maladies endocriniennes sont des hormones prescrites.

Varices varices Les varices des jambes sont une stagnation du sang dans les membres inférieurs, ce qui entraîne une surdistension pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir que de la lourdeur dans les pieds et les jambes. Le soir, il y a gonflement. À l'avenir, sous la peau des jambes, les veines élargies et trop étirées deviennent visibles. La douleur et le gonflement des pieds sont observés dans la plupart des cas aux derniers stades de la maladie. Dans ce cas, la peau des jambes commence à souffrir d'un manque constant d'oxygène, sa coloration s'assombrit et des ulcères trophiques peuvent apparaître.

Les principales causes de varices sont les désordres congénitaux de la structure de la paroi veineuse, l'insuffisance cardiaque, le surpoids, la position debout ou debout permanente.

La douleur aux pieds avec les varices est diagnostiquée chez le médecin, lors de l'examen. Au début, vous pouvez utiliser différentes crèmes et onguents pour soulager la douleur aux pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué.

Endartérite oblitérante Une maladie très répandue dans le monde moderne, caractérisée par des douleurs dans les pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante ne sont pas bien compris à ce jour. Il est considéré que le tabagisme est l’un des facteurs les plus importants qui provoquent des infractions.

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et qui survient le plus souvent chez les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans le même temps, douleur chronique aux pieds et autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: douleur brûlante au pied pendant le refroidissement;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse dans les pieds, boiterie.

Au fil du temps, sans traitement, le flux sanguin dans le pied devient si grave que l'endartérite oblitérante entraîne le développement d'une gangrène.

Le traitement de la pathologie dans les premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, on peut prescrire des onguents et des crèmes pour soulager les douleurs aux pieds. D'autres interventions microchirurgicales sont effectuées sur les vaisseaux à pied. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et qu'une gangrène se développe, une amputation est réalisée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication.

, en particulier le type I sans traitement approprié.

Le diabète sucré est une maladie qui augmente le taux de glucose sanguin. L'hormone insuline, responsable de l'absorption de glucose par les cellules, n'est plus en mesure de gérer correctement ses fonctions. Mais lorsque cela se produit un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, l'athérosclérose est considérablement accélérée. Les plaques athérosclérotiques se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins souffrent le plus. En eux, le flux de sang est brisé.

Pied diabétique - le nom figuratif des changements qui se produisent dans les pieds en violation du flux sanguin. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Il y a une douleur et un gonflement dans les pieds, une boiterie. Les changements trophiques sous la forme d'ulcères se développent sur la peau. Un engourdissement et une douleur dans les pieds, une faiblesse dans les muscles des jambes indiquent une déficience grave de la circulation sanguine.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux causés par le diabète, il est nécessaire de surveiller en permanence la glycémie, de prendre des médicaments hypoglycémiants prescrits par un médecin.

Si la complication est déjà apparue, divers médicaments, la physiothérapie. Si nécessaire, différents types de traitement chirurgical.

Fasciite plantaire et épine de talon

L'aponévrose plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part du calcanéum, s'étend sur toute la surface plantaire du pied et s'attache à la tête des os métatarsiens. Le fascia renforce le pied, lui permet de porter des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment exposé à un stress important, il est surétiré, blessé et une inflammation se développe. Cette affection est connue sous le nom de fasciite plantaire et son symptôme principal est une douleur au pied lors de la marche.

La fasciite plantaire peut se développer pour les raisons suivantes:

  • charge constante sur le pied, associée à un travail ardu ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: lors de la marche, le fascia plantaire est blessé sous l'influence d'une masse corporelle importante;
  • Le pied plat provoque une perturbation de la forme normale du pied et une extension excessive du fascia.

Les personnes les plus susceptibles à la fasciite plantaire sont les personnes présentant une faiblesse congénitale du tissu conjonctif. Avec cette maladie, il y a une douleur dans le côté du pied et dans la montée. Particulièrement caractérisée par l'apparition de douleur le matin lorsqu'une personne se lève et va quelque part. Au cours de la marche prolongée, la douleur augmente également, entraînant parfois le développement de boiteries.

Le fascia plantaire enflammé peut s'ossifier au niveau du site de fixation au calcanéum. Dans le même temps, il existe des douleurs de piqûres marquées au talon du pied, aggravées lors de la marche. Cette maladie est connue en médecine sous le nom d'éperon de talon.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il est nécessaire de décharger les pieds. Nécessaire pour éliminer tous les exercices lourds. Si vous ressentez une sensation de fatigue ou de douleur pendant la marche, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Un massage avec de la glace et une serviette froide contribue à soulager le processus inflammatoire dans l'aponévrose.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, en particulier si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour la douleur à la jambe, prescrites par l'orthopédiste.

Le diagnostic des éperons est établi après examen du chirurgien orthopédique et radiographie. Dans les premiers stades de cette maladie, ainsi que la fasciite, peuvent être traités par des méthodes conservatrices. Aux stades ultérieurs, la chirurgie est effectuée.

La bursite des têtes des os métatarsiens Les phalanges des orteils sont reliées aux têtes des os métatarsiens à l'aide des articulations. Dans ces endroits sont des sacs articulaires - la soi-disant bourse. Normalement, ils sont protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l’âge, il devient de plus en plus mince, ce qui fait que la bourse ressent une charge constante pendant la marche. Cela peut provoquer des douleurs aux doigts et aux articulations du pied, une violation de leur configuration. On peut noter une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes. En cliquant dessus marque aussi la douleur.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après une radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures de diagnostic. Le traitement est effectué avec l'utilisation d'anti-inflammatoires qui soulagent la douleur dans le pied, la thérapie physique. Parfois, des injections d'hormones sont prescrites dans les poches articulaires. Dans le cas de la bursite chronique, qui ne peut pas être traitée par un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est utilisée.

Pieds plats
Pieds plats

- Un problème commun qui entraîne des douleurs aux pieds et d’autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de sa voûte plantaire - la partie interne de la plante du pied qui s’élève au-dessus du sol sous la forme d’une voûte plantaire. En conséquence, une personne commence à compter lorsqu'elle marche, non seulement à l'extérieur, mais également à l'intérieur du pied. Lorsque cela se produit deux processus pathologiques:

  • des changements dans l'interposition normale des os du pied, la configuration des articulations, ce qui provoque une douleur dans le pied;
  • dans la région de la voûte plantaire, il existe des vaisseaux et des nerfs importants: lorsqu'ils sont pieds nus, ils sont comprimés pendant la marche, ce qui accroît le syndrome douloureux.

Les pieds plats et la douleur qui l'accompagne peuvent être causés par les raisons suivantes:

  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'action de charges constantes du ligament du pied chez de telles personnes, il est beaucoup plus facile de s'étirer, de sorte que la déformation apparaît;
  • le rachitisme, transféré dans l'enfance, contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale dans la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • charges intenses et excessives, telles que lever une barre, debout;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • Parfois, un pied plat se développe après un traumatisme, au cours duquel une fracture des os du pied se produit.

Aux premiers stades du pied plat, la douleur au pied est absente. Seulement très fatigué après une longue marche peut être ressenti. En outre rejoint le syndrome de la douleur. Flatfoot peut être exprimé de manière si forte que cela entraîne une douleur intense et le développement de boiteries.

Le diagnostic est réalisé par rayons X, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec les pieds plats suggère ce qui suit:

  1. Physiothérapie et gymnastique. En cas de pied plat fortement prononcé, ils ne doivent être effectués que sous la surveillance d'un médecin orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent la configuration normale du pied.
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures de restauration: marcher sur la rosée, le givre, les pieds nus sur le sol et les cailloux. Il convient de rappeler que les procédures de revenu doivent être effectuées de manière méthodique et progressive.
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et de pommades spéciales pour la douleur dans les jambes - elles sont aujourd'hui présentées dans les pharmacies dans une large gamme.

Ligamentite La ligamentite est une inflammation des ligaments qui provoque une douleur au pied. En fonction du ligament enflammé, une douleur peut être notée du côté du pied, de l'ascension, de la partie plantaire, de la région de la cheville. Caractérisé par la douleur lors de la flexion du pied ou d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de causes:

  1. Microtrauma sous des charges excessives. Dans le même temps, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Les médicaments anti-inflammatoires (crèmes et onguents spéciaux pour la douleur aux pieds), le reste sont utilisés pour traiter cette affection, parfois des injections sont administrées à des lots de médicaments hormonaux (pour des douleurs très vives).
  2. Maladies infectieuses, par exemple la brucellose. L'utilisation d'antibiotiques est à la base du traitement des pathologies causées par des agents pathogènes.

Le diagnostic de ligamentite n’est établi que chez le médecin, après radiographie et échographie.

La ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, qui sont à l'origine de douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds.

La ligamentose se développe avec un effort physique constant et trop intense, une circulation sanguine altérée dans les ligaments, leurs microtraumatismes, une ligamentite fréquente. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis du tissu osseux. Les exemples classiques de ligamentose incluent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum postérieurement).

La ligamentose se caractérise par de graves douleurs aiguës au talon ou au pied, qui se produisent pendant la marche.

Le diagnostic de ligamentose et de douleurs au pied est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et comprend les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion de l'effort physique intense, séjour prolongé sur les jambes;
  • utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour soulager la douleur au pied;
  • l'imposition d'un bandage compressif;
  • physiothérapie, massage, méthodes de traitement de physiothérapie.

Blessures au pied

Différents types de blessures sont une cause très courante de douleur au pied. Les types de blessures au pied les plus courants sont les suivants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes. Elles se produisent à la suite d'accidents vasculaires cérébraux et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, de gonflements, d'hématomes (ecchymoses) sur la peau. Souvent, lorsqu'une ecchymose est nécessaire pour effectuer une radiographie afin d'exclure une luxation ou une fracture. Au cours des trois premiers jours suivant la blessure, il est recommandé de se reposer, de la glace et des compresses froides. En outre, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d’alcool et des filets d’iode sont prescrits.
  2. Entorses Cela se produit souvent lors de sports, de jeux en plein air ou de travaux physiques difficiles. Immédiatement après la blessure, il se produit une douleur intense, un gonflement et une hémorragie sous la peau. Étant donné que dans la plupart des cas, les ligaments de la cheville sont touchés, on note une douleur intense dans la partie supérieure du pied. Le mouvement devient limité. Lorsque le ligament est tendu, un bandage est appliqué, on lui montre le repos et l'utilisation d'anti-inflammatoires pendant plusieurs jours. Les entorses doivent également être distinguées des fractures pour lesquelles un examen radiographique est utilisé.
  3. Ligament déchiré. Pour que cela se produise, un effet traumatique très puissant doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il existe une très forte douleur au pied persistante. Un œdème prononcé survient rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué selon les mêmes méthodes que les entorses, mais pour une période plus longue.
  4. Disloquer. La luxation la plus commune se produit dans l'articulation de la cheville. Le pied peut être dévié en avant, en arrière, latéralement. Les dislocations du talus, qui fait partie du tarse, sont également courantes. Souvent, la douleur dans les orteils peut aussi être due à leur luxation. Comme les os du tarse sont reliés entre eux de manière assez fiable, les subluxations se produisent le plus souvent lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que par les dislocations associées à des fractures. En même temps, il y a une très forte douleur dans le pied, un œdème prononcé, une hémorragie sous-cutanée, un mouvement dans le pied est presque impossible. Le diagnostic de luxation est établi après radiographie. Traitement - reconstitution sous anesthésie locale ou générale, imposition d'une attelle en plâtre.
  5. Les fractures Dans le même temps, une douleur intense dans la région du pied est associée à des signes classiques: perturbation du mouvement, déformation, œdème grave, hémorragies. Parfois, une fracture ou une fissure mineure peut ressembler à une ecchymose ou à une entorse et le diagnostic ne peut être établi qu'après une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, le retrait du déplacement (repositionnement) est effectué sous anesthésie locale ou générale. S'il n'y a pas de déplacement, un plâtre long est simplement appliqué sur le pied.

Pied plat transversal

Il existe un type de pied plat distinct - le pied plat transversal. Il se développe avec l'âge et on l'appelle aussi en médecine pied croisé. En même temps, il y a une douleur au milieu et à la voûte plantaire, dans la zone du coussinet adipeux sous la base des orteils du pied.

Normalement, debout ou en marche, la plus grande partie du poids du corps repose sur le premier os métatarsien, qui relie le gros orteil. Les os des deuxième et troisième métatarsiens ont moins de poids et les quatrième et cinquième os ont des charges minimales. Avec un pied qui s'étend transversalement, ce rapport est perturbé: les deuxième et troisième os métatarsiens sont les plus sollicités. C'est le mécanisme principal pour le développement des troubles.

Le pied plat transversal se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, qui est initialement localisée dans la région du gros orteil, puis peut s'étendre à tout le pied;
  • la douleur au pied lors de la marche augmente, en particulier si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment aplati, le pouce déviant vers l’extérieur;
  • sur le côté plantaire du pied, plus près des doigts, apparaissent des cors douloureux - un épaississement de la peau.

Le diagnostic est établi par

. Si l’expression transversale et la douleur au pied sont modérément exprimées, le traitement est effectué à l’aide de chaussures orthopédiques spéciales, de crèmes et de pommades pour la douleur au pied, la physiothérapie, le massage et la physiothérapie. Dans les cas avancés, une opération sur le pied peut être indiquée.

Panaritium et ostéomyélite

Maladies inflammatoires purulentes entraînant des douleurs au pied, les plus courantes

, quand les agents pathogènes envahissent les doigts. Les portes d'entrée pour eux sont de petites blessures.

Les signes de félon sont une forte douleur lancinante ou une contraction dans la pointe, son gonflement, sa rougeur. De la plaie, des gouttelettes de pus peuvent être libérées. Au début, quand la suppuration n’est pas encore apparue, on peut appliquer des bandages avec la pommade Vishnevsky ou la pommade ichthyol. Si la suppuration a déjà eu lieu, alors vous devez consulter un chirurgien qui fera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, en clinique.

Ostéomyélite - inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os en même temps que le sang - l'ostéomyélite dite hématogène se développe. Le processus est déclenché par une petite blessure. Après cela, les douleurs dans les os du pied augmentent progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. Dans l'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation d'urgence est indiquée dans un hôpital chirurgical. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongles incarnés

La cause de la douleur à l'orteil peut être ce que l'on appelle un ongle incarné, dont la croissance se produit de manière incorrecte. Le plus souvent, cette condition se développe après des blessures. Le patient ressent de fortes douleurs de saccades et de piqûres à l'orteil Vu de l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n’est que chirurgical. Chez l'adulte, un ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale.

La goutte
La goutte

- C'est une maladie caractérisée par des troubles métaboliques, à la suite desquels de l'acide urique se dépose dans les articulations. Ceci est facilité par des facteurs tels que:

  • consommation excessive de viande rouge et d'abats;
  • abus de café, alcool, tabagisme;
  • dysfonctionnement rénal, insuffisance rénale entraînant une altération de l'excrétion de l'acide urique par l'organisme.

Pour la douleur dans les articulations des pieds provoque une telle manifestation de la goutte, comme goutteuse

. Une crise d'arthrite goutteuse se caractérise par les symptômes suivants:

  • la douleur peut survenir dans diverses articulations, très souvent elle est localisée dans la région du premier orteil du pied;
  • la douleur survient soudainement, à tout moment de la journée;
  • la douleur dans les pieds est très forte, insupportable pour le patient, elle peut être aggravée de manière significative en touchant simplement la couverture;
  • dans le même temps, il existe d'autres signes d'inflammation: œdème, augmentation de la température cutanée au site de la douleur;
  • l'attaque disparaît complètement seulement après 6-7 jours;
  • au cours de l'évolution chronique à long terme de l'arthrite goutteuse, la formation de soi-disant tophi - des excroissances causées par le dépôt de sels d'acide urique dans la région de l'articulation touchée est caractéristique.

Le diagnostic est établi après un examen médical par un médecin qui effectue des études spéciales. En tant que traitement, les médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, un régime alimentaire approprié.

Polyarthrite rhumatoïde

C'est une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations sont touchées, principalement des mains et des pieds. Dans le même temps, il existe des douleurs caractéristiques dans la région des orteils. Mécanisme de développement

assez complexe et actuellement pas complètement compris. Mais on sait que la première attaque de la maladie peut être provoquée par les facteurs suivants:

  • exercice excessif;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.

Les signes de la polyarthrite rhumatoïde sont assez caractéristiques:

  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, on note une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds;
  • douleur dans les orteils des pieds et des mains, qui s'aggravent en position assise et dans la même position;
  • l'état général du patient souffre également: malaise, comme pour les infections respiratoires aiguës, diminution de la capacité de travail, dépression, diminution ou manque d'appétit.

Mais les douleurs dans les articulations des orteils ne sont pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, le décès du patient peut résulter de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale.

Le diagnostic de douleur au pied dans la polyarthrite rhumatoïde ne peut être posé que par un médecin professionnel. Des recherches supplémentaires telles que

, radiographie. Le traitement de la douleur aux pieds et d’autres manifestations de la maladie est réalisé à l’aide de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires,

Rhumatismes Le rhumatisme est une maladie auto-immune déclenchée par une bactérie streptocoque qui provoque généralement des maux de gorge. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également ses propres tissus, en particulier les valvules cardiaques et le cartilage articulaire.

Les douleurs rhumatismales au pied sont rares. La cheville n'est atteinte que dans les cas où la maladie évolue de manière sévère. Dans ce syndrome de la douleur a certaines caractéristiques:

  • il y a une douleur et d'autres symptômes dans la zone de lever le pied;
  • la douleur est accompagnée d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et fièvre de la peau au niveau de l'articulation;
  • les douleurs sont assez fortes, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.

La douleur et les autres symptômes articulaires ne sont pas la manifestation la plus grave du rhumatisme. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des défauts valvulaires se forment progressivement.

Le diagnostic est établi par un rhumatologue. Pour le traitement, utilisez des anti-inflammatoires, de longs traitements antibiotiques.

Comment fonctionne le pied et son but

C'est une structure anatomique complexe composée de 26 os qui forment deux intersections de l'arc. Longitudinal est formé sur la longueur du pied et transversalement dans la largeur.
Les os sont principalement interconnectés les uns aux autres par un tissu fibreux - ligaments. Les muscles associés à une aponévrose dure (fascia plantaire) assurent la stabilité de la section médiane. Le pied a un groupe de muscles profonds et superficiels qui commence dans le tiers inférieur de la jambe et s'attache à différents niveaux aux os. À l'intérieur, il y a également des dépôts de graisse qui absorbent l'énergie d'impact qui tombe sur le pied lors du processus de marche, de course et de saut.

Des douleurs dans le pied sous le pouce et à d’autres endroits pendant la marche indiquent que quelque chose ne va pas avec l’une des structures internes en interaction. Quand et dans quelles circonstances il apparaît, ainsi que sa localisation sont les clés pour déterminer ce qui le cause. Lorsque le pied fait mal près des doigts et dans d'autres zones, le corps réagit aux changements et passe en «mode d'urgence» afin de réduire ces sensations. Les modifications biomécaniques ou les maladies peuvent gêner les mouvements normaux et causer des dommages supplémentaires.

Qu'est-ce qui cause la douleur au pied?

La douleur à la plante du pied sous les doigts et à d’autres endroits peut être provoquée par différentes raisons, notamment: blessures, déformations, chaussures anormales, virus, maladies.

Blessure résultant d'une exposition externe
Une cause commune est la mauvaise position de la jambe, qui conduit à une violation de l'action des forces vectorielles qui lui sont imputables. Porter des chaussures trop dures ou des talons hauts, des chaussures avec un laçage puissant peut également causer des hématomes au niveau de la zone de pression, ce qui blesse souvent le coussinet sous le gros orteil et ailleurs.

Entorses, muscles et fractures
Se produisent généralement soudainement. Ils provoquent des tensions dans les muscles du pied. Une entorse à la cheville se produit lorsque les ligaments qui maintiennent les os entre eux sont surchargés et que leurs fibres sont trop tendues. La faiblesse de l'appareil ligamentaire dans les articulations conduit à ce que la pelote pincée sur le pied fait mal sous le pouce lors de la marche.

Stress excessif, muscles meurtris ou brisés
Ils se produisent, par exemple, lorsque vous frappez un objet pointu. Conduire à une surcharge du cadre musculaire et du fascia du pied. En même temps, en marchant, le pied dans la région du pouce et d’autres endroits fait mal. Diverses maladies peuvent être diagnostiquées. L'achillotendinite est une blessure au tendon qui s'attache au calcanéum à l'arrière du talon. La métatarsalgie est une douleur qui survient sous la tête de 2-3 à 4 os métatarsiens.

Dommages causés par la pression ou à la suite d'un renversement soudain du pied Peut causer des dommages stressants aux os et aux articulations. Les blessures sans gravité résultant de la pression, par exemple lorsqu'une personne marche sur une jambe, endommagent les muscles et les ligaments. En même temps, la plante du pied fait mal près des doigts et ailleurs.

Une blessure directe causée par un coup de pied peut provoquer des ecchymoses, des lésions de la peau ou même des fractures osseuses.
La métatarsalgie est une douleur qui survient sous la tête de 2-3 à 4 os métatarsiens. Un traumatisme à l'ongle peut entraîner une accumulation d'hématome sous l'ongle et une perte temporaire ou permanente de l'ongle. Les lésions répétées des os, des muscles, des ligaments et peuvent conduire à la croissance de tissus osseux et cartilagineux, appelés éperons ou exostoses.

Blessure ouverte ou fermée due à un coup de pied
Cela peut provoquer des lésions cutanées, des ecchymoses, un gonflement ou même des fractures osseuses. Une lésion de l'ongle entraîne une accumulation d'hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de la plaque de l'ongle. Les blessures répétées des os, des muscles et des ligaments entraînent la croissance du tissu osseux et cartilagineux, appelé exostose - un éperon sur le coussinet plantaire.

Microtraumatisme dû à une surtension
Peut être causé par des travaux sur des surfaces inégales, trop dures ou molles. Une surtension constante entraîne des fractures de stress, une tendinite, une fasciite, une arthrose aiguë et chronique. Les traumatismes du fascia plantaire sont également une cause fréquente de douleur. Sa base est attachée au calcanéum et s'étend de manière distale sur toute la surface de la sole, se connectant avec la tête des os métatarsiens, fournissant un soutien à la voûte plantaire. Lorsque le fascia plantaire est endommagé, il se produit une réaction inflammatoire qui peut être une source de douleur dans le coussinet plantaire lors de la marche.

Déformation du pied
Les coffres vous permettent de répartir uniformément la charge de poids lorsque nous nous tenons debout. Déformés, trop hauts ou trop bas (pieds plats), ils peuvent provoquer des douleurs et des tensions dans les jambes.

Mauvaises chaussures

Les chaussures peuvent aussi être une source de douleur aux membres inférieurs. Un port bref de chaussures de modèle étroit conduit à des éraflures, des callosités et des écorchures sur les jambes, lorsqu'il est douloureux de marcher sur le coussinet plantaire. L'utilisation prolongée de telles chaussures entraîne la formation de "graines", une hyperkératose, une irritation des nerfs et des articulations, un mouvement des doigts ainsi qu'une source de microtraumatismes. Si les cônes sur vos jambes vous font mal, contactez immédiatement l'orthopédiste.

Virus, bactéries et autres maladies

Les verrues sont généralement situées à la surface de la plante et sous stress peuvent provoquer des irritations et des douleurs. La raison de leur apparition est un virus.

Les ongles incarnés sont une source courante de douleur dans le pied près du pouce. Il provoque une irritation et provoque parfois une infection.

Le diabète, la maladie de Hansen et la goutte sont des affections courantes qui affectent les membres inférieurs. Les maladies des nerfs du pied peuvent provoquer un engourdissement et une sensation de brûlure: on parle de neuropathie périphérique.

La douleur au pied est un symptôme qui indique un certain processus pathologique du système musculo-squelettique du pied ou une conséquence d'une blessure. Dans tous les cas, le traitement n'est prescrit que par un médecin, après l'examen et un diagnostic précis.

Étiologie

La douleur au pied peut être une manifestation des processus pathologiques suivants:

  • l'ostéoporose;
  • pieds plats;
  • talon éperon;
  • les varices;
  • pied diabétique;
  • type d'endartérite oblitérante;
  • une ligamentite;
  • l'ostéomyélite;
  • la goutte;
  • rhumatisme;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

En outre, la douleur au pied peut être due à des dommages mécaniques à l'articulation - fracture, luxation, blessure grave, entorse ou rupture du ligament.

Classification

La douleur dans le pied en marchant ou au repos distingue ces types:

  • diffuse;
  • excitant tous les pieds;
  • type local.

La nature de la manifestation de la douleur et sa localisation peuvent indiquer une cause fondamentale. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez tenter indépendamment d’éliminer ce symptôme déplaisant. L'automédication peut entraîner de graves complications.

Symptomatologie

Dans ce cas, il est difficile d’isoler le tableau clinique général, car la nature des symptômes dépend de la maladie sous-jacente.

Une douleur à la plante du pied peut indiquer l'apparition d'une ostéoporose ou d'une arthrite caractérisée par le tableau clinique suivant:

  • la douleur peut perturber une personne même au repos, avec une pression sur le talon, la douleur peut augmenter;
  • le matin, il peut y avoir une raideur dans les articulations, un engourdissement des orteils;
  • fatigue accrue, même avec une activité motrice courte;
  • la douleur dans les doigts des membres inférieurs peut augmenter après un exercice prolongé ou une inactivité prolongée;
  • malaise général;
  • perturbation du cycle du sommeil;
  • détérioration de la capacité de travail.

La douleur au pied d'en haut ou dans la partie plantaire est présente dans les cliniques d'arthrose, de pied plat et de goutte. Avec de tels maux, les patients seront dérangés par les symptômes suivants:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • craquements dans le pied en marchant;
  • fatigue
  • amincissement de la peau;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut être vive, paroxystique, même en état de repos complet;
  • des déformations du pied sont possibles;
  • le syndrome douloureux peut survenir soudainement;
  • élévation de la température locale;
  • dans le cours chronique de la maladie, des croissances peuvent se produire dans la région de l'articulation touchée.

Joint sain et modifications de l'arthrose

Une douleur au pied entre le talon et l'orteil, qui donne aux côtés, peut être un signe du développement de l'éperon du talon ou d'une fasciite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur au pied lors de la marche augmente;
  • la plus grande sévérité du symptôme est observée le matin, quand une personne commence juste une activité motrice;
  • gonflement;
  • hausse de la température locale.

Si le traitement n'est pas instauré à temps, une telle violation peut entraîner une boiterie chronique.

La douleur du pied sous les orteils lors de la marche peut indiquer à la fois un effort physique excessif et des processus pathologiques graves (arthrite, ostéomyélite, goutte, pieds plats). Le tableau clinique suivant est observé:

  • douleur intense du caractère perçant ou coupant;
  • gonflement, gonflement dans le développement du processus pathologique;
  • à mesure que le processus inflammatoire s'aggrave, la douleur traverse toute l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • température corporelle basse ou fébrile;
  • signes d'intoxication générale.

La présence d'un tel tableau clinique peut indiquer le développement d'un processus purulent-inflammatoire, dangereux pour la santé et la vie des personnes.

La cause de la douleur dans la partie supérieure du pied peut être un rhumatisme, une ligamentite et d'autres maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, le symptôme est accompagné du tableau clinique suivant:

  • la douleur doit être de courte durée, courte mais prononcée;
  • inflammation, gonflement de l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • rougissement de la peau dans la région de l'articulation touchée.

La douleur à la jambe de la hanche au pied peut être une manifestation d'ostéochondrose et de hernie intervertébrale. Cependant, seul un médecin peut déterminer l'étiologie exacte après l'examen. Dans de tels cas, le tableau clinique suivant peut être exprimé:

  • le syndrome douloureux survient lors d'une activité motrice;
  • irradiant vers la région des fesses, du dos;
  • raideur en mouvement;
  • faiblesse dans les bras et les jambes;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut déranger une personne même au repos.

La douleur dans le pied peut se manifester dans une maladie telle que le pied diabétique, les symptômes sont les suivants:

  • gonflement du pied, augmentation de la douleur, même avec des charges statiques mineures;
  • faiblesse dans les jambes, engourdissement;
  • rougeur du membre atteint, cyanose de la peau;
  • élévation de la température locale;
  • ulcération de la peau.

Dans ce cas, si le traitement ne commence pas à temps, la complication du processus pathologique peut nécessiter une amputation du membre.

Dans la maladie variqueuse des jambes, le syndrome douloureux n’est observé que dans les derniers stades de la maladie. Au stade initial du développement de la maladie, une personne ne peut ressentir qu'un gonflement, une lourdeur, une fatigue des jambes.

Il faut comprendre que la manifestation de ce symptôme peut être à la fois un signe de dommage mécanique et un processus pathologique grave. Par conséquent, l'automédication ou ignorer ce signe ne peut pas être. A la première occasion, vous devez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même.

Diagnostics

Pourquoi les pieds font mal, ne peut dire qu'un spécialiste médical qualifié, après l'enquête. Tout d'abord, un examen objectif approfondi du patient est effectué, avec clarification des plaintes et collecte de l'historique de la maladie et de la vie. Les méthodes de diagnostic suivantes peuvent être utilisées pour établir un diagnostic et prescrire le traitement correct:

Arthroscopie de cheville

  • radiographie du membre affecté;
  • échographie de l'articulation;
  • IRM
  • la scintigraphie;
  • arthroscopie;
  • myélographie;
  • discographie de contraste;
  • électrospondylographie.

Le programme de diagnostic exact est prescrit par le médecin sur la base des antécédents recueillis et du tableau clinique actuel.

Traitement

Le traitement de base dépendra entièrement du diagnostic et de l'étiologie de la cause sous-jacente. Un traitement conservateur n’est pas toujours conseillé. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Le traitement médicamenteux peut inclure de tels médicaments:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • des analgésiques;
  • les décongestionnants;
  • anticoagulants - pour les hématomes;
  • améliore le flux sanguin;
  • vitamines et oligo-éléments.

En plus du traitement médical, le médecin peut prescrire une procédure physiothérapeutique, un cours de thérapie manuelle et des exercices de physiothérapie.

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’ajuster le régime car l’embonpoint nuit également au fonctionnement du système musculo-squelettique.

Si le traitement est commencé rapidement, des complications graves peuvent être évitées. Sinon, développement possible de maladies concomitantes pouvant éventuellement conduire à une invalidité.

Prévention

Éliminer complètement le risque de développer cette maladie est possible si les recommandations suivantes sont mises en pratique:

  • porter uniquement des chaussures confortables, correctes, en orthopédie,
  • traiter en temps voulu toutes les maladies infectieuses et autres processus pathologiques;
  • bien manger;
  • observer le régime quotidien;
  • effectuer un exercice modéré.

En outre, il convient de garder à l’esprit l’importance d’un examen médical préventif systématique.