Principal / Ecchymose

Douleurs au bas-ventre et au bas du dos

Lorsque vous avez mal à la taille et au bas-ventre, vous devez adopter des motifs différents: femme, homme et commun aux deux sexes. Ils sont toujours associés à des troubles nécessitant l'aide de médicaments.

Douleurs abdominales et lombaires douloureuses: qu'est-ce que c'est, comment se débarrasser

Lorsque vous avez mal à la taille et au bas de l'abdomen, il vous suffit de comprendre l'essentiel: le syndrome de la douleur est très important pour comprendre le problème et le supprimer davantage. La douleur est toujours un marqueur de maladies mortelles.

Par conséquent, notre corps réagit comme ça. Vous ne pouvez pas le noyer. Vous devez écouter votre corps. Il essaie de signaler les problèmes de santé.

Une personne a juste besoin de consulter un médecin afin d'identifier et de guérir la pathologie.

Les douleurs abdominales basses, dans le bas du dos sont les causes du spectre gynécologique, urologique et communes aux hommes et aux femmes. Commençons par les sources communes.

Sources générales

Les causes de la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen sont multiples: maladies intestinales, inflammatoires, maladies de la colonne vertébrale inférieure.

Annexe inflammation

Cette inflammation aiguë et dangereuse avec des douleurs en bas à droite, s'étendant parfois jusqu'à l'estomac et au milieu de l'abdomen.

La douleur est douloureuse, gauche et droite, ainsi que d'autres symptômes - fièvre, vomissements, problèmes de miction et de défécation, faiblesse générale, léthargie.

La réponse à la question "Comment et pourquoi ça fait mal dans l'abdomen et donne dans le dos?" Est liée à la façon dont l'appendice est situé à l'intérieur de la cavité abdominale.

Il peut aller au bas du bassin, situé près du foie. Elle peut également être localisée de manière atypique - optez pour l’intestin, puis tirez, douleur légère dans le bas du dos, il n’y aura pas de symptômes lumineux.

En cas de progression aiguë, une infection et une péritonite peuvent survenir. La douleur dans le bas de l'abdomen devrait immédiatement poser un problème pour leur santé. Sans chirurgie ne peut pas faire.

Infections intestinales

Avec les infections intestinales, dont les agents pathogènes sont des microbes pathogènes, il existe des douleurs douloureuses dans la région lombaire et l’abdomen. Ils n'ont pas de localisation claire.

Ils s'accompagnent d'autres symptômes: diminution de l'appétit, nausées, selles molles, selles avec du sang, mucus. L'aide d'un spécialiste des maladies infectieuses est nécessaire ici.

En règle générale, en plus d'un traitement purement médical, un régime spécial d'action légère est requis. Dans les cas graves, laver l'estomac.

Les moyens suivants sont utilisés pour normaliser l'environnement eau-sel:

  • solutions spéciales, par exemple "Regidron";
  • consommation excessive d'alcool;
  • Indomethacin pour la diarrhée;
  • les enterosorbants, tels que Smekta, Enterosgel;
  • agents réduisant la microflore intestinale et meilleur multicomposant, par exemple, Linex;
  • des prébiotiques pour la reproduction de micro-organismes bénéfiques, par exemple Hilak Forte, connu depuis longtemps.

Muscles faibles

La source de la douleur au bas du dos devient un gros ventre. Les muscles du dos du corps et les muscles abdominaux sont des antagonistes. Lorsque les muscles du dos sont tendus, les muscles avant sont détendus.

De nombreuses femmes, hommes, ont un ventre large, détendu et bombé. Quelle est la raison? Habituellement, ils disent dans ce cas sur l'obésité.

Mais le fait est que la graisse a une propriété: elle se dépose là où il y a des muscles détendus. Si les muscles n'étaient pas relâchés, la graisse sur le devant de l'abdomen ne serait pas retardée.

Pourquoi détendre les muscles abdominaux? Parce que les muscles du dos sont tendus en raison de troubles patho-biochimiques de la colonne lombaire.

Lorsque, dans ce cas, il est conseillé de renforcer les muscles de la colonne vertébrale, cela est absolument faux. La région lombaire a pris une charge énorme.

Les muscles spinaux et si spasmes, tendus, tordus, il y a un déséquilibre musculaire. Ils ont besoin du contraire pour se détendre.

Pour ce faire, il est nécessaire de renforcer la fonction de leur antagoniste - les muscles abdominaux, la paroi abdominale antérieure.

Et ici, un autre mythe est déclenché, selon lequel vous devez entraîner ces muscles en levant les jambes. En fait, il existe le moyen le plus simple.

Il est nécessaire d’essayer de surveiller l’état de votre abdomen, d’y aspirer constamment afin de créer une tension isométrique des muscles de la paroi abdominale.

Ensuite, les muscles de la colonne lombaire se relâcheront par réflexe et la douleur dans le bas du dos diminuera.

Ainsi, si vous suivez la forme de votre abdomen, une tension mentale constante à ajuster, à rentrer dans votre estomac, cela améliorera la fonction de la colonne vertébrale inférieure.

Troubles de la colonne vertébrale

Le dos est une partie importante du corps qui nécessite un traitement spécial. Cela peut être une douleur intense, dangereuse pour tout le corps. Selon les statistiques, plus de 50% des adultes travaillant dans le monde souffrent de maux de dos.

Seulement 10% d'entre eux s'adressent aux médecins. Dans ce cas, le mal de dos, en particulier dans sa partie inférieure, est un symptôme dangereux. Les maladies de la colonne vertébrale affectent rapidement d’autres organes internes et muscles au cours du processus de la maladie.

La douleur dans le bas du dos peut être associée à des problèmes au niveau des reins, du système digestif et, chez l’homme, à une diminution de la puissance. Il est donc important de comprendre les raisons: pourquoi ça fait mal au bas du dos.

La douleur dans la région lombaire est familière à beaucoup. Les douleurs sévères dans le bas du dos, qui tirent, ont des causes spécifiques - les maladies.

Nous devons savoir pourquoi le bas du dos fait mal, quel organe est touché par cette maladie.

Quelles sont les causes du mal de dos? La douleur douloureuse est un symptôme évident. Il est difficile de trouver une personne qui n'aurait pas mal à la taille au moins une fois dans sa vie.

La cause la plus courante est le développement d'une ostéochondrose avec toutes les conséquences qui en découlent, jusqu'aux larmes des disques, aux protrusions de la hernie.

La douleur peut provenir d’autres maladies - maladie rénale, car les reins sont situés dans la région lombaire, maladies de la région sacro-iliaque avec modifications inflammatoires.

Les symptômes graves méritent une attention particulière: raideur du bas du dos, douleurs nocturnes. Ils peuvent parler de maladies rhumatismales, la température augmente.

La douleur lombaire nécessite une attention particulière. Il est très important non seulement d'arrêter la douleur elle-même, mais l'essentiel est d'éliminer les raisons qui la sous-tendent.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour éliminer la douleur:

  • Méthodes de thérapie orientale - acupuncture, massage avec frottement avec des pommades, acupression;
  • méthode de massage myofascial. Il ressemble à la médecine chinoise, il affecte les structures du tissu conjonctif qui sont responsables du processus de maintien de la colonne vertébrale. Ils doivent être dans un état élastique, les muscles - dans un certain ton. Si elles souffrent d'hypertonie, elles ont des spasmes et doivent être retirées à l'aide d'un massage myofascial.
  • méthode d'hirudothérapie (traitement avec des sangsues). Leech placé après le massage myofascial au-dessus et au-dessous de la zone douloureuse. Leech en tant que seringue biologique donnera un effet analgésique, il a des propriétés anti-inflammatoires, aidera à améliorer la circulation sanguine et la microcirculation.

Ces méthodes vous permettent de relâcher les muscles contractés et contractés, de soulager leurs spasmes et de soulager la douleur, d'améliorer la circulation sanguine. Dans certains cas, il peut s’agir d’une mesure d’urgence pour soulager la douleur associée à l’ostéochondrose.

Pyélonéphrite

La douleur rénale liée à la pyélonéphrite est due à l’étirement de la capsule rénale. Il sera constant et irradiera non seulement dans le bas du dos, mais aussi le long de l'uretère.

En urinant, il y aura des douleurs, l'urine peut devenir trouble et mousseuse en raison de l'apparition de protéines ou de la couleur de la chair de la viande, car les globules rouges pénètrent à travers la membrane rénale.

Praticien traditionnel par interrogatoire, une analyse complète des données du patient permet d'établir un diagnostic. Il prescrit le traitement en fonction du diagnostic.

Maladies oncologiques

Le mal de dos peut être un symptôme de diverses tumeurs. Dans le cas d’une maladie oncologique, la douleur du ventre de la nature douloureuse se fait sentir («se faufiler») jusqu’au bas du dos.

Chez les hommes, le pourcentage de cas de cancer de la vessie est nettement plus élevé que chez les femmes. La douleur se propage à d'autres organes de la cavité abdominale, la colonne vertébrale. De là à la taille, un abdomen fait mal.

Problèmes gynécologiques

La localisation de la douleur indique une pathologie. Si la douleur est dans le bas de l'abdomen, les filles, les femmes, ont probablement une pathologie pelvienne - l'utérus, les appendices, les ovaires, les trompes. Nous devons chercher le problème ici.

Si la douleur est passée de aiguë à sourde, le processus inflammatoire est passé de la phase aiguë à l'inflammation dite diffuse.

Par exemple, une douleur aiguë survient pendant un kyste, et quand un kyste se rompt, son contenu se déverse dans la cavité, la douleur s'atténue légèrement.

Mais cela ne signifie pas que cela est devenu meilleur. Au contraire, cela signifie une chose: la situation s'est aggravée. Par conséquent, vous devez contacter immédiatement un gynécologue.

En plus des kystes, les tumeurs utérines, ovariennes et ovariennes peuvent causer des douleurs. Ces cas sont très dangereux pour la vie d'une femme. Ils peuvent entraîner une péritonite.

Chez les femmes, les douleurs au bas du dos surviennent souvent pendant les menstruations normales. Douleurs tiraillantes essentiellement gênantes qui s'étendent à la région lombaire, peuvent blesser les jambes.

La douleur de nature faible est souvent appelée physiologique, la plupart des femmes l’ont. La douleur peut être légère à intense.

Ce n'est pas une pathologie, mais vous devez consulter un neurologue pour écarter une pathologie neurologique.

Lorsque les femmes ressentent des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le dos, elles ressentent des douleurs durant la grossesse - un signal alarmant. Il peut être associé à la menace de grossesse, à une fausse couche.

Si, lorsqu’une femme rend visite à un gynécologue, cela n’est pas confirmé et qu’il n’ya pas d’autres pathologies, il est possible que l’estomac lui fasse mal en raison de la charge que lui impose la colonne vertébrale. Le plus souvent, la partie inférieure en souffre - les reins.

Dans ce cas, le médecin recommande l’utilisation d’un massage spécial qui soulage les tensions et la douleur.

La douleur abdominale est caractéristique des annexites (inflammation des appendices). Votre dos pourrait faire mal. Cela peut provoquer une situation stressante, provoquer une infection.

Il peut également apparaître après la chirurgie. Si la maladie devient chronique, des douleurs de caractère terne apparaissent.

La cause de la douleur peut être une maladie infectieuse du système de reproduction de la femme: vulvite, candidose, trichomonase, herpès, blennorragie, colpite.

La douleur se produit au bas de la cavité abdominale, donne le bas du dos. Ici, seul un traitement complexe est présenté: une microflore spéciale antibactérienne et régénérante.

Problèmes urologiques masculins

Comparé à une femme, un homme ne souffre pas souvent de la même intensité de douleur.

Habituellement, lorsque se produit une douleur lombaire qui tire, cède fortement à la jambe, l’homme la justifie par une surcharge au travail ou en soulevant des poids.

Cela fait mal non seulement à l'intérieur, au bas de l'abdomen, mais aussi aux jambes, ce qui est très difficile à supporter.

Cependant, tout n'est pas si inoffensif, surtout si l'on considère le refus des hommes de consulter un médecin et d'être examiné. La douleur a des causes plus graves nécessitant une intervention médicale. Considérez-les.

Prostatite ou inflammation de la prostate. Les symptômes de la maladie sont assez évidents: douleur persistante, problèmes de miction, défécation. La prostatite conduit à l'impuissance, si elle n'est pas traitée, bien sûr.

Traiter les antibiotiques et les phytopreparations. Les antibiotiques frappent toutes les infections d'un coup. Si au moins une bactérie survit après une antibiothérapie, aucun antibiotique ne pourra la tuer.

Dans le traitement de la prostatite est intéressé non seulement un homme, mais aussi une femme. Parce que les maladies féminines telles que la mastopathie, l’endométriose, l’érosion cervicale, les annexites sont directement liées à la puissance masculine.

Si un homme est en bonne santé, la plupart de ces diagnostics sont inconnus d'une femme. Si un homme est porteur d'infections, son partenaire aura des maladies inflammatoires.

Ici, il est important d’aider au traitement en commençant par un examen élémentaire du modèle nutritionnel.

Il est facile pour un homme sans infection génitale de contracter une prostatite chronique en mangeant des débris gastronomiques à l'aide de poisons gastronomiques présentés dans de beaux emballages - sous forme liquide et sèche.

Par conséquent, son compagnon devrait prendre soin de sa santé pour le faire en recourant à la préparation d'aliments sains.

Une autre maladie masculine difficile est l'orchepididymite. Cette maladie est causée par certaines bactéries - gonocoques, chlamydia, entérobactéries.

Cette maladie peut également survenir à la suite d'une blessure. Les principaux symptômes sont la douleur (bas-ventre, bas du dos), les maux de tête. La température augmente en même temps que les frissons. Parfois, peut être accompagné de nausées.

Avec ces maladies purement masculines, le seul moyen de les combattre est de consulter immédiatement l'urologue.

Si ce moment est mis de côté, les conséquences peuvent être désastreuses - un homme peut être insoutenable dans une relation intime en raison d'une impuissance précoce.

Pseudo-maladies

Douleur pelvienne. Il y a des options masculines et féminines. Version féminine: elle dit qu'elle a mal à la femme et que le gynécologue ne trouve rien.

Option masculine: il dit qu'il a tous les symptômes de la prostatite, de la douleur et que l'urologue ne détecte aucune inflammation, aucun grossissement de la prostate. Ensuite, il est judicieux de faire appel à un neurologue chargé des syndromes douloureux chroniques.

La cavité abdominale et la cavité pelvienne sont riches innervées. Il y a beaucoup de contrôleurs - les plexus végétatifs, qui peuvent être affectés dans différentes situations - blessures, intoxication, infections.

Une cavité pelvienne est souvent caractérisée par une infection à l'herpès. La pseudoprostatite, pseudo-annexite, est bien traitée avec des médicaments neurotropes qui affectent la fonction végétative du pelvis et de la cavité abdominale.

Quelle est la difficulté du diagnostic? Le fait est que les diagnostics reposent souvent sur des ultrasons. Mais l'échographie "voit" bien que le devant des organes internes du bassin.

Pour obtenir une image de volume complet, vous devez faire une IRM du bassin.

Lorsque, après une telle étude, aucune formation pathologique n'a été détectée et qu'une personne présente des signes de douleur (sensation de prostatite, maladie de l'appendice), elle doit s'adresser à un neurologue traitant des syndromes douloureux chroniques.

Résumons. La douleur dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos varie en force, en intensité et est associée à différentes causes - nature pathologique et non pathologique.

Et certaines ne sont caractéristiques que pour les femmes, alors que d'autres, pour les hommes.

Toutes les maladies nécessitent une action rapide, car les conséquences peuvent être désastreuses et condamnées à une existence douloureuse, parfois incomplète. Pour éviter cela, seul un traitement par un spécialiste peut aider.

Pourquoi la femme a-t-elle le bas du dos et le bas-ventre?

Chez la femme, le bas du dos et le bas de l'abdomen font plus souvent mal que chez l'homme. Les causes peuvent être très différentes - des problèmes de dos aux infections gynécologiques. Pour prendre soin de votre santé, consultez un médecin - il établira le diagnostic correct.

Menstruation

Si la position de l'utérus est génétiquement légèrement dirigée vers le dos, cela peut exercer une pression sur le tissu nerveux. Il provoque des douleurs abdominales basses et le bas du dos chez les femmes. La menstruation provoque des contractions des muscles utérins. Et beaucoup de femmes sont si sensibles que de telles coupures leur font mal. Au fil des années, le niveau d'hormones sexuelles féminines a diminué et constitue en fait un analgésique naturel. Ainsi, les nerfs réagissent encore plus fortement à la pression et à la contraction musculaire.

Des gémissements dans le bas du dos sont également possibles car le niveau de liquide dans le corps de la femme change. Il ne laisse pas le corps dans le volume requis, de sorte que les tissus gonflent et que leur pression sur les nerfs augmente.

Lorsque la douleur devient trop forte, ou ne donne pas à dormir, provoque des nausées et une perte d'appétit, aller chez le médecin. Le meilleur de ce rôle pour ce rôle est l’endocrinologue et gynécologue.

Il est probable que vous ayez des problèmes de thyroïde, qui cesse de maintenir des hormones normales pour votre âge.

Afin d'éviter les douleurs au bas du dos et à l'estomac pendant les règles, de nombreuses femmes prennent des antispasmodiques et des analgésiques. Mais ce traitement n'est que symptomatique et est-il nécessaire de vous gaver de médicaments inutiles si la douleur dans votre cas est un symptôme normal? Pour décider vous et votre médecin.

Si vous souhaitez éviter les douleurs lors de la prochaine menstruation, prenez des mesures préventives. Passer au préalable toutes les études prescrites par le médecin pour écarter les maladies inflammatoires et infectieuses. La prévention comprend la thérapie par l'exercice, les traitements de massage.

Maladies gynécologiques

Il arrive que cela fasse mal dans la région lombaire et le bas de l'abdomen chez une femme et au-delà du cycle mensuel. Les raisons peuvent être variées et, pour les exclure, vous devrez passer un examen gynécologique:

  • Douleur d'un côté signalant une inflammation ou une rupture de l'ovaire;
  • Foyer inflammatoire dans l'utérus, le vagin, les trompes de Fallope;
  • Si les symptômes apparaissent après un avortement, il est possible que l'utérus n'ait pas été complètement nettoyé.
  • Un kyste ou une tumeur, bénigne ou maligne;
  • MST et inflammations basées sur eux. Un symptôme associé est le sang du vagin après un rapport sexuel;
  • Oncologie utérine.

Vaginisme

C'est une maladie dans laquelle une fille n'est pas capable d'un rapport sexuel. Ses muscles vaginaux et pelviens créent des crampes douloureuses qui affectent le bas du dos et le bas de l'abdomen. En conséquence, l'introduction du pénis est impossible en raison du fait que le vagin devient trop étroit. Le vaginisme se développe généralement avec des accès possibles, et ne torture pas à d'autres moments.

Les causes de la maladie sont les suivantes:

  • Peur des hommes et rapports sexuels;
  • Douleur vaginale;
  • États hystériques;
  • Traumatismes des organes féminins.

La grossesse

  • Risque de fausse couche ou d'accouchement précoce;
  • Maladies du système digestif;
  • Développement d'embryons en dehors de l'utérus.

Mais dans la plupart des cas, ces douleurs ne sont que la conséquence inévitable des changements survenus dans le corps d'une femme enceinte. Les os et les ligaments deviennent mous, s'étirent et l'utérus à croissance rapide exerce une pression sur le sacrum.

Appendicite

Un symptôme tel qu'une douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une appendicite. En outre, dans la plupart des cas, l’inflammation de l’appendice se manifeste comme suit:

  • Ça fait mal beaucoup sur le côté droit sous les côtes;
  • Des spasmes musculaires abdominaux se produisent;
  • Nausées et vomissements sans soulagement;
  • La température augmente;
  • Il y a une transpiration abondante.

L'appendicite chez une femme est plus difficile à diagnostiquer. Les organes gynécologiques sont agencés de sorte qu'un diagnostiqueur expérimenté puisse facilement confondre son syndrome douloureux avec une appendicite.

Il est particulièrement difficile de diagnostiquer une appendicite pendant la grossesse, lorsque tous les organes de la cavité abdominale ont changé de position. Dans le même temps, les futures mères et si souvent se plaignent d'un grand nombre de douleurs différentes, et il n'est pas toujours possible de remarquer immédiatement les symptômes de l'appendicite. Oui, et d'autres manifestations de l'appendicite sont déjà devenues familières pour une femme enceinte - nausée, larmoiement.

Dans le diagnostic d'appendicite dans une telle situation, il ne faut pas se concentrer sur la nature du syndrome douloureux. Faites particulièrement attention aux nausées et aux vomissements. Quand une inflammation de l'appendice, ils vont entrer dans une forme très grave, leur lien avec la prise de nourriture va disparaître.

  • Plus d'informations sur les causes des maux de dos chez les femmes

Inflammation intestinale

Le processus inflammatoire dans la région intestinale chez les femmes se manifeste par des symptômes tels que:

  • Douleur irradiant dans la région lombaire, l'aine ou le pubis;
  • La température augmente;
  • Disparaît l'appétit;
  • Le patient perd rapidement du poids;
  • La formation de gaz augmente;
  • La diarrhée en souffre souvent avec des traces de sang.
  • La formation de fissures anales, douleur au moment de la défécation.

Lorsque les symptômes ne se soignent pas eux-mêmes. Les processus inflammatoires, y compris au niveau de l'abdomen, peuvent se propager et affecter le foie, la colonne vertébrale, l'utérus et d'autres organes féminins.

Pyélonéphrite

Cette maladie à prédominance féminine, telle que la cystite, conduit souvent à un processus inflammatoire dans la région rénale. En raison de la taille réduite des voies urinaires, les organes urologiques de la femme sont plus susceptibles de pénétrer dans des agents pathogènes infectieux.

Si la pyélonéphrite devient une complication de la cystite, la douleur irradie dans le dos et le bas-ventre lombaires. Maux de dos après un effort physique, une fatigue chronique, des mouvements brusques et une levée de poids. De plus, une femme est tourmentée:

  • Frissons dans la région lombaire, frissons partout;
  • Douleur dans la région abdominale d'une femme;
  • Mictions fréquentes, surtout pendant le sommeil;
  • Températures subfébriles le soir;
  • La pression augmente dans les artères, le patient peut décider qu'il a une crise d'hypertension;
  • La femme se sent faible, brisée, on observe de la fatigue;
  • Ça fait mal, parfois étourdi. La conscience peut être confuse;
  • Les mains, les jambes et les joues gonflent - trop de liquide dans le corps à cause des mauvaises performances du système urinaire.

Ostéochondrose

Les modifications dégénératives-dystrophiques des disques intervertébraux sont la cause la plus fréquente de douleur dans la région lombaire. Au cours des dernières décennies, l'ostéochondrose est devenue plus jeune en raison du fait que les gens sont constamment assis devant un ordinateur les jours ouvrables. La posture laisse beaucoup à désirer, la personne est généralement dans une posture très statique. En conséquence, les muscles lombaires s'affaiblissent, la circulation sanguine des disques intervertébraux se détériore. En outre, il y a des kilos en trop, ainsi que le bas du dos.

La douleur dans l'ostéochondrose tourmente de manière chronique ou paroxystique. Les douleurs chroniques ou les pressions sont causées par le séchage des disques, leurs blessures microscopiques et leur contact vertébral. Les attaques, le tir de maux de dos se produisent en raison du clampage de la racine nerveuse. Ils sont accompagnés de spasmes musculaires puissants qui empêchent une femme de se détendre. Les spasmes sont la réponse défensive initiale du corps aux dommages causés au tissu nerveux. Ne les forcez pas à vaincre, mais plutôt à mieux vous détendre, prenez des analgésiques.

L'ostéochondrose est un processus régulier de destruction du tissu cartilagineux associé au vieillissement et à des charges permanentes, des microtraumatismes des disques. Pour le ralentir, il est nécessaire d’améliorer la circulation sanguine des disques et de réduire le stress qui s’exerce sur eux. Exercice, perdre du poids. Ne restez pas assis longtemps et ne pratiquez pas de sport avec du poids, du travail physique pénible.

Maladies infectieuses

Une grande liste d'espèces de bactéries peuvent pénétrer dans les organes internes de la cavité abdominale. Les processus inflammatoires et purulents commencent. Elle souffre de douleurs à la ceinture dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, s'étendant parfois jusqu'à la région pubienne et inguinale. Les masses fécales contiennent en même temps des traces de sang et du mucus. Une contamination étendue peut être une complication, vous devriez donc consulter un médecin dès que possible.

Tire le bas du dos à 39 semaines de grossesse, que faire?

Injections de radiculite

Tire le bas du dos à 40 semaines de grossesse, que faire?

Tire le bas du dos à 8 semaines de grossesse, que faire?

Causes de la douleur dans le bas-ventre

La douleur dans l'abdomen, qui donne au lombaire, peut indiquer de nombreuses pathologies et maladies non seulement du système reproducteur, mais également du système locomoteur. Les facteurs provocateurs de douleur chez les hommes et les femmes de la moitié de la population étant différents, vous ne devez pas les considérer comme un seul groupe.

Dans une telle situation, il est difficile de diagnostiquer la maladie par lui-même et il est impossible de s'auto-traiter - il est recommandé de consulter immédiatement un médecin généraliste qui, après un examen préliminaire, dirigera le patient vers un spécialiste. Cette douleur caractéristique est un symptôme dangereux qui doit être diagnostiqué et traité rapidement. Dans cet article, nous avons déjà discuté en détail de la question de savoir ce qui peut faire mal au côté gauche.

Causes communes

La partie inférieure de l'abdomen est l'endroit où se trouvent de nombreux organes vitaux et il existe donc de nombreuses causes de douleur. Une réponse rapide de la part du patient est requise s’il ya une douleur tirante du côté droit - inflammation de l’annexe - dans cette situation, des soins médicaux immédiats sont nécessaires.

Annexe

L'appendicite est un processus inflammatoire de l'appendice, accompagné d'une symptomatologie prononcée. La douleur peut être administrée dans tout l'abdomen, ainsi que dans le bas du dos. La douleur dans une telle situation est aiguë et de nature terne, parallèlement, le patient peut ressentir une température corporelle élevée, des nausées et un besoin émétique.

L'intestin

Si un inconfort est apparu dans la région intestinale, cela indique alors le développement de maladies et d'infections intestinales. Au début de l'inflammation, une douleur sourde se produit, qui n'a pas l'emplacement exact et se propage dans la cavité abdominale.

Avec le développement de la gêne commence à se concentrer dans le bas de l'abdomen et redonne progressivement vers le bas.

Dans les masses fécales, le patient peut remarquer du mucus et des écoulements sanglants. Dans la plupart des cas, la salmonelle peut déclencher cette exacerbation. Dans une telle situation, l’auto-traitement ne peut que nuire, il nécessite donc une assistance qualifiée et urgente.

Si vous ignorez les symptômes exprimés, vous pouvez provoquer l'apparition d'une septicémie.

Rein

Les reins peuvent se faire sentir dans deux cas:

  1. Maladies infectieuses du système excréteur. Agents pathogènes reconnus microorganismes pathogènes. Si une inflammation de la vessie est diagnostiquée chez le patient, des symptômes tels qu'une émission fréquente d'urine, une gêne et un écoulement sanguinolent dans l'urine.
  2. Urolithiase. Avec cette pathologie, le patient s'inquiète de son inconfort. La douleur peut être présente en permanence ou uniquement lors du déplacement de pierres le long des canaux. La propagation est notée dans tout l'abdomen et le bas du dos.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie grave qui se caractérise par des modifications distinctives des vertèbres d'une section de la colonne vertébrale donnée, qui provoquent le pincement des racines nerveuses, entraînant une violation de l'alimentation des organes en cellules nerveuses. L'inconfort est localisé dans la partie affectée du dos, mais il arrive que des patients se plaignent de l'inconfort dans d'autres parties du corps. Pour le traitement du nerf pincé dans le bas du dos, lisez ici.

La colite

En cas de colite, le patient peut remarquer une augmentation de la température corporelle et des flatulences excessives. Il commence à se développer immédiatement à partir de la forme aiguë, qui évolue progressivement vers une forme chronique. Dans une telle situation, la douleur devient plus sourde que aiguë.

Infection

Une infection qui a pénétré dans l'organisme peut causer des dommages considérables à de nombreux systèmes si elle n'est pas traitée correctement. Les manifestations des pathologies infectieuses ont toujours les mêmes symptômes: douleur sourde à l’abdomen, qui entoure progressivement toute la surface du corps, puis exacerbation et inconfort se déplaçant progressivement vers la partie inférieure - pubis, aine ou le bas du dos. Dans les masses fécales, le patient peut remarquer du mucus et des écoulements sanglants.

Causes de la douleur chez les femmes

Des sensations douloureuses chez la moitié féminine de la population de ce département sont dues à de nombreuses raisons et aux pathologies du système génital et urinaire. Il est presque impossible de diagnostiquer la cause exacte par vous-même. Par conséquent, si vous ressentez les premiers symptômes alarmants, contactez immédiatement un spécialiste.

Menstruation

Algoménorrhée - douleur chez les femmes pendant la menstruation.

Ces douleurs sont de deux types:

  1. Algoménorrhée primaire. Cette pathologie est caractérisée par une gêne pendant la menstruation, qui n'a pas été déclenchée par des changements d'organes ou des maladies. La douleur ressemble à des contractions ou à des pulsations, peut s'étendre au bas du dos et devant les cuisses, se manifeste dès les premières manifestations de la menstruation et ne dure pas plus de deux jours. Le patient peut avoir des nausées, des nausées, des nausées, des troubles intestinaux, des migraines Dans une telle situation, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des contraceptifs sont nécessaires.
  2. Algoménorrhée secondaire. Cette pathologie est caractérisée par une gêne pendant la menstruation, provoquée par des changements d'organes ou des maladies: endométriose, adhésion, fibromes utérins, pathologies congénitales de l'ovaire. Dans la plupart des cas, ces sensations ne sont pas associées à la menstruation. La pathologie nécessite un diagnostic urgent et un traitement de qualité.

En outre, l'inconfort chez les patients peut être provoqué par d'autres facteurs:

  • maladies gynécologiques;
  • la présence de points sensibles spéciaux;
  • troubles psychologiques.

Un inconfort peut survenir pendant l'ovulation, c'est-à-dire au milieu du cycle féminin. Il se produit en raison d'une irritation de la cavité abdominale avec le liquide folliculaire. Si pendant cette période la douleur est intense et prononcée, cela peut indiquer des processus pathologiques de nature gynécologique. Si la colonne vertébrale fait mal au milieu du dos - lisez ici.

Maladies de l'appareil reproducteur

Une gêne abdominale, qui donne au bas du dos, peut indiquer de tels processus pathologiques:

  1. Maladie prémenstruelle. La douleur survient en raison de la spasticité de l'utérus, observée avant ou pendant les premiers jours de la menstruation. Un tel inconfort peut déclencher un processus inflammatoire ou adhésif. Un système hormonal instable peut également être un facteur provoquant.
  2. Courbure de l'utérus. Cette pathologie chez la moitié féminine de la population découle de processus adhésifs déclenchés par diverses causes et pathologies. Dans une telle situation, la douleur tire, ce qui peut donner au bas du dos.
  3. Myome Fait référence à des néoplasmes bénins qui ne provoquent aucun inconfort.
  4. Annexis. Les organismes pathogènes peuvent déclencher une inflammation des ovaires. Il est noté après l'interruption intentionnelle de la grossesse, de l'accouchement ou du sexe pendant la menstruation. Il peut y avoir une forme chronique qui peut s'aggraver avec l'hypothermie ou un système immunitaire affaibli.
  5. Endométriose. Inflammation localisée dans l'utérus et les ovaires. Dans cette situation, la femme note le malaise constant, aggravé pendant la menstruation.
  6. Tordre la base de la formation kystique.
  7. Grossesse en dehors de l'utérus.
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte.
  9. La menace de l'avortement.

Rapports sexuels

La gêne ressentie par le patient peut également survenir après un rapport sexuel. Peut être localisé dans les plis inguinaux, organes du système reproducteur, périnée, lombaire. En outre, ces sensations sont également des signes de rupture ovarienne ou de kystes, de grossesse anormale en dehors de l'utérus ou de fausse couche. En parallèle, il y a un saignement à l'intérieur avec une douleur intense et crampes.

La douleur après le rapport sexuel, qui s'accompagne de saignements à l'intérieur ou à l'extérieur, peut également avoir des signes tels que l'anémie, provoquant:

  • Évanouissement;
  • Rotation de la tête;
  • La fatigue;
  • Trouble du rythme cardiaque;
  • Pression réduite;
  • Perturbation du pouls;
  • Décoloration de la peau du visage;
  • Élimination intense de la sueur.

Cette pathologie et ses symptômes peuvent survenir sans douleur aiguë ni saignement externe, mais il existe également un saignement à l'intérieur.

En outre, la cause des douleurs abdominales après un rapport sexuel peut être une maladie infectieuse ou une maladie inflammatoire des organes génitaux. Très souvent après une relation sexuelle se produit une cervicite ou une vaginite. En outre, une cause fréquente de douleur après le rapport sexuel comprend l’érosion et les polypes, qui peuvent provoquer des saignements des organes génitaux et une douleur, ce qui entraîne le développement de tumeurs malignes nécessitant un traitement immédiat.

Les douleurs abdominales accompagnées de saignements après un rapport sexuel peuvent être provoquées par des raisons telles que:

  1. Pathologie des cellules cervicales.
  2. Oncologie des organes génitaux.

Dans une telle situation, un examen et un traitement immédiats sont nécessaires.

Vaginisme

Vaginisme - une pathologie qui provoque des spasmes du plancher pelvien et du vagin chez les femmes lors des rapports sexuels, qui ne permettent pas de relations sexuelles en raison du fort rétrécissement du vagin, soulignant parallèlement la douleur. Cette maladie peut être permanente, ce qui ne permet pas les rapports sexuels.

Causes du vaginisme:

  • Peur des rapports sexuels;
  • L'insécurité des rapports sexuels;
  • Traumatisme génital;
  • Utilisation de tampons en période de menstruation;
  • Sexe brutal ou privation flagrante de virginité.
  • Maladies gynécologiques qui ont des causes organiques.

Dans la plupart des cas, le vaginisme est provoqué par des maladies gynécologiques. En outre, cette pathologie peut survenir en raison de l'hystérie.

La grossesse

Pendant la grossesse, la douleur n'est pas considérée comme une condition normale.

Ce symptôme peut indiquer de tels troubles:

  1. La menace de l'avortement. Il peut être déclenché par le stress, une infection, un traumatisme ou des anomalies congénitales. Les premiers symptômes de fausse couche sanglante des organes génitaux. Même si la douleur a disparu, vous devez toujours consulter un médecin.
  2. Naissance prématurée. Le sujet peut être provoqué par les mêmes raisons que la fausse couche.
  3. Trouble du tractus gastro-intestinal. Il est considéré comme inoffensif et est dû à la forte pression du fœtus sur le tube digestif. En parallèle, des ballonnements peuvent survenir. Dans cette situation, vous devez ajuster la puissance.
  4. Grossesse extra-utérine. Accompagné d'une douleur intense, qui se produit soit à droite, pour la gauche et ceint la région lombaire. Dans une telle situation, il est urgent de consulter un spécialiste et de se soumettre à une échographie.

En cas de douleur abdominale au cours de la grossesse, que vous pouvez administrer au lombaire, contactez immédiatement un spécialiste ou appelez une ambulance pour éviter les conséquences négatives.

Histoires de nos lecteurs!
"J’ai soigné moi-même mon dos. Cela fait 2 mois que j’avais oublié mon mal de dos. Oh, j’avais tellement souffert, mon dos et mes genoux me faisaient mal, je ne pouvais vraiment pas marcher normalement. Combien de fois je suis allé en polyclinique, mais seuls des comprimés et des onguents coûteux ont été prescrits, et ils ne sont d'aucune utilité.

Et maintenant, la 7ème semaine est passée, les articulations arrière ne sont pas un peu perturbées. En une journée, je vais au travail pour la datcha et je marche à 3 km du bus, alors je vais facilement! Tout cela grâce à cet article. Toute personne qui a mal au dos est une lecture incontournable! "

Causes de la douleur chez l'homme

La douleur dans le bas de l'abdomen, qui donne au lombaire, survient dans la moitié masculine de la population est assez rare. Dans la plupart des cas, les hommes attribuent ce symptôme à la fatigue, à l'exercice ou à une alimentation malsaine.

Mais c’est un signe assez dangereux qui peut indiquer le développement et la présence d’une pathologie grave. De telles maladies sont accompagnées de ces symptômes et ne peuvent se développer que chez l'homme.

Prostatite

La prostatite est un processus inflammatoire et un gonflement de la prostate. Peut survenir à tout âge. Il existe plusieurs types - aiguës, chroniques et infectieuses - dont dépendent les causes d'occurrence.

Cette maladie s'accompagne de symptômes sévères et caractéristiques:

  1. Douleur dans l'abdomen, ce qui peut donner à la lombaire. La douleur peut également être localisée dans le scrotum ou le périnée.
  2. Il y a un désordre d'émission d'urine, surtout la nuit.
  3. Dysfonctionnement sexuel.
  4. Changements dans la qualité et la quantité de sperme sécrété après un rapport sexuel.
  5. Troubles de l'éjaculation.

En outre, cette pathologie sous forme chronique peut survenir pendant une longue période et sans symptômes graves, ce qui constitue un danger de prostatite. Peut survenir à la suite de nombreux facteurs provocants.

Hernie inguinale

Une hernie inguinale n'est pas une maladie courante. Elle se caractérise par une saillie sous la peau et un pincement des muscles des organes internes. Cela peut provoquer une douleur aiguë qui provoque un évanouissement. En outre, en parallèle, des symptômes tels que des nausées et des haut-le-cœur. Nécessite une intervention médicale urgente.

Diagnostics

Dans toutes les situations, lorsque la douleur survient dans le bas de l'abdomen, un examen approfondi est nécessaire pour établir la cause provoquante. Sur la base des résultats de la recherche, un diagnostic clair est établi et un traitement efficace est prescrit. La douleur du zona de l'abdomen et de la colonne lombaire peut être causée par de nombreuses maladies et pathologies différentes chez les femmes et les hommes.

Assurez-vous que le patient est assigné:

  1. Analyse du sang et de l'urine pour la présence d'une infection et le développement d'une inflammation.
  2. Echographie des organes pelviens.
  3. Imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale.
  4. Un test pour les infections sexuellement transmissibles.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Traitement

Dans une telle situation, comme mentionné précédemment, il est impossible de se soigner soi-même, car cela peut avoir de graves conséquences irréversibles, voire la mort.

Il est préférable de consulter immédiatement un spécialiste et de subir un examen approfondi. Le traitement dépendra de la nature de la douleur et de la cause de la douleur. L'automédication peut perturber le tableau clinique et empêcher le diagnostic correct.

Les résultats

La douleur dans le bas de l'abdomen, qui donne au lombaire, peut indiquer des processus graves et mineurs dans le corps. Dans toute situation, nécessite une aide et un traitement professionnels. Il est presque impossible d'identifier la cause par vous-même et l'automédication peut provoquer la mort. Il existe une telle douleur chez les hommes et les femmes pour diverses raisons. Ce fait devrait donc être pris en compte.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Douleurs abdominales et lombaires

La douleur dans le bas-ventre et dans la région lombaire est une chose très désagréable causée par des maladies du système urogénital humain. Les femmes en souffrent beaucoup plus souvent que les hommes. Ils souffrent non seulement à cause de maladies gynécologiques, mais aussi pour un certain nombre d'autres raisons.
La douleur dans cette partie du corps peut être le signe de nombreuses pathologies très dangereuses qui menacent la vie d’une personne. Seul un médecin est en mesure de les diagnostiquer et de déterminer comment guérir la maladie. Il est très déconseillé d’auto-traiter ici. De plus, cela peut mettre la vie en danger.

Diagnostic, symptômes

Tout d'abord, tout médecin demande à un patient qui souffre de douleurs dans le bas de l'abdomen et du bas du dos de la force, de l'intensité de la douleur et de leurs autres caractéristiques. Il s'intéresse particulièrement à:

  • Quelle est la nature de la douleur (crampes aiguës, douleurs).
  • Est-ce que la température du corps change à cause de cela, la personne a-t-elle des frissons, n'a-t-elle pas chaud?
  • Où se trouve exactement la douleur (dans le bas du dos, en bas à droite, en bas à gauche, des deux côtés, au centre).
  • Cela provoque-t-il: vomissements, saignements, fièvre, difficultés à uriner, envie fréquente?

Chez les patients, le médecin demandera si la douleur est liée à la menstruation, une grossesse possible.

Pour diagnostiquer l’origine de la douleur dans le bas de l’abdomen, ainsi que dans le bas du dos, les médecins procèdent comme suit:

  • Effectuer des tests de laboratoire pour la détection possible d'une infection par l'herpès.
  • Faites une numération sanguine complète. Si le test montre une augmentation du nombre de globules blancs, une augmentation de la RSE, la présence d'un processus inflammatoire est évidente.
  • Prenez l'urine pour l'analyse. En cas d'augmentation du nombre de leucocytes ou de globules rouges, des problèmes d'appareil urinaire sont probables.
  • Effectuer une échographie des organes situés dans la région pelvienne. Il est conçu pour que la douleur ne soit pas causée par des maladies du système génito-urinaire.
  • Des diagnostics spéciaux sont effectués pour identifier les maladies pouvant être détectées pendant les rapports sexuels (par exemple, ensemencement avec un antibiogramme).
  • Effectuer une étude aux rayons X des os du bassin et de certaines parties de la colonne vertébrale.
  • La densitométrie d'absorption est réalisée pour éliminer le risque d'ostéoporose.
  • L'irrigation est réalisée ainsi que l'endoscopie de l'estomac, des intestins et de la vessie.

Quelles sont les causes de la douleur abdominale et lombaire inférieure

La douleur peut être causée par diverses causes et maladies. Il est généralement très fort lorsque l’organe à l’intérieur du corps est cassé, qu’une perforation s’est produite et que la personne a des saignements internes.

Dans les inflammations chroniques, les douleurs sont sourdes, tiraillantes et avec une pression intracavitaire, elles ont généralement un caractère pulsatoire.

Voici les principales maladies dont le symptôme peut être une douleur au bas de l'abdomen et au bas du dos:

  • Inflammation de l'appendice (appendicite). La douleur est accompagnée de vomissements, de fièvre. Il est généralement fort, très aigu, mais dans certains cas, il peut être douloureux. Un traitement tardif de l'appendicite peut entraîner sa rupture et le développement d'une maladie mortelle - une septicémie de la cavité abdominale.
  • Infections dans le système d'excrétion des urines, inflammation de la vessie (urétrite, cystite, etc.). En plus des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, ces maladies sont également caractérisées par la présence de caillots sanguins dans les urines.
  • Diverses infections intestinales. La localisation de la douleur se situe généralement dans le bas de l'abdomen, mais elle se produit également dans le bas du dos. Elle a un caractère tirant. Les autres symptômes typiques d'infections intestinales incluent des inclusions de mucus et de sang dans les selles. Vous devez immédiatement consulter un médecin, sinon tout peut aboutir à une complication grave - une septicémie (empoisonnement du sang). La transition soudaine d'une douleur tirante en une douleur de crampes est un signe qu'elle a déjà commencé.
  • Inflammation intestinale. Localisation de la douleur - dans le bas de l'abdomen. Il rappelle également à l'arrière et à l'aine. Si l'inflammation est ignorée, un ulcère du rectum ou du duodénum va bientôt apparaître.
  • La colite En plus de la douleur douloureuse dans la région lombaire, une personne a une augmentation de la température accompagnée de ballonnements. Au début, la douleur est aiguë, mais devient progressivement sourde (lorsque la maladie devient chronique).
  • Hernie inguinale. Lorsque l'organe interne pénètre sous la peau et que ses muscles sont pincés, le bas du dos est si douloureux que la personne peut même perdre conscience. Les autres symptômes courants de la hernie inguinale incluent des vomissements et des nausées. Sans opération, cela ne suffit pas, il faut appeler immédiatement l'ambulance.
  • Urolithiase. La douleur est périodique, sa nature est terne, mais elle peut aussi être aiguë (lorsque la pierre commence à bouger). Localisation dans différents bas-ventre et bas du dos.
  • Ostéochondrose. La destruction des vertèbres lombaires conduit à un pincement des racines nerveuses, à l'apparition d'une douleur tirante. Sa localisation est sur le dos, mais il peut être administré à la fois au bas du dos et au bas de l'abdomen.
  • Néoplasme. Les douleurs abdominales peuvent également signaler un cancer du système digestif et du système génito-urinaire.

Les causes peu fréquentes de douleur intense au bas du ventre et au bas du ventre incluent:

  • arthrose des articulations intervertébrales;
  • arthrite (rhumatoïde);
  • sténose (dans le canal intervertébral);
  • scoliose.

Les sensations douloureuses dans la zone du corps sont également possibles avec un accident vasculaire cérébral.

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

L'apparition de douleur dans les régions inférieures de l'abdomen et dans la région lombaire chez les femmes provoque des maladies sexuelles, mais elles ne sont pas seules. En cas de maladies gynécologiques, la douleur est localisée dans le bas-ventre droit ou gauche, mais recouvre parfois toute la région abdominale et le bas du dos. Elle est un signe d'états et de maux tels que:

  • Syndrome prémenstruel. Accompagné d'une douleur sourde au bas de l'abdomen et au bas du dos. La cause du syndrome est due à des contractions spasmodiques de l'utérus. Ils sont observés avant le début et dans les premiers jours de la menstruation. Le syndrome est causé par des processus inflammatoires ou adhésifs chroniques.
  • Douleurs menstruelles. Pendant la période de menstruation, l'utérus de la femme commence à augmenter, à se contracter, de sorte que le corps se débarrasse plus facilement des caillots sanguins. Des manifestations douloureuses dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la colonne lombaire, sont causées uniquement par ces contractions intenses. La femme a des hormones moins stables, plus les symptômes sont douloureux. Si elle a déjà accouché, de telles manifestations douloureuses parlent de maladies graves.
  • Kyste et autres néoplasmes bénins.
  • Apoplexie de l'ovaire. Cela se produit après un rapport sexuel, un effort physique, lorsque le follicule mature avec l'œuf est brisé. Localisation de la douleur dans les régions inférieures de l'abdomen, mais en même temps, elle est ressentie dans le bas du dos. Son personnage est pointu. Les symptômes associés sont les vertiges, les nausées et une faiblesse générale.
  • Inflammation des trompes de Fallope, du vagin ou de l'utérus. La douleur est forte, vive. Il est impossible de retarder le traitement de ces inflammations.
  • Courbure de l'utérus. Il est causé par des pics, la génétique. Localisation de la douleur - le bas-ventre. Ils ont un caractère tirant.
  • Annexite - les soi-disant processus inflammatoires de l'utérus. La maladie commence généralement après l'accouchement, l'avortement. Au début, la douleur n'est pas forte, leur localisation se situe dans le bas de l'abdomen. Si la maladie n'est pas traitée, une péritonite se développera (inflammation du péritoine du pelvis). Après cela, la douleur deviendra insupportable, sa localisation se déplacera vers l'aine (à droite ou à gauche).
  • Myome Il s'agit d'une tumeur bénigne souvent localisée dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire du corps. Habituellement accompagné de crampes douloureuses.
  • Grossesse extra-utérine. Une fois que l'œuf fécondé a rejoint la trompe de Fallope, il y a des douleurs désagréables à tirer dans les régions inférieures de l'abdomen (droite ou gauche), qui se manifestent dans le bas du dos. Les différentes forces de saignement, perte de conscience sont des symptômes fréquents de cette condition. Les symptômes de la douleur augmentent pendant les mouvements et les selles. Éliminer la grossesse extra-utérine devrait être immédiatement - sinon vous ne pouvez pas éviter la rupture de la trompe de Fallope.
  • Endométriose (inflammation de la région de l'utérus et des ovaires). La douleur en présence de cette maladie est particulièrement forte pendant la menstruation.
  • Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte. Les sensations douloureuses dans le bas-ventre avec cette maladie sont tout simplement insupportables, elles entraînent une perte de conscience. Un patient atteint d'une maladie similaire nécessite une intervention chirurgicale urgente, car le risque d'infection de la cavité abdominale est élevé une fois que du sang y est entré.
  • Exfoliation du placenta avant la fin de la grossesse. Le placenta est séparé des parois de l'utérus avant la naissance du bébé. La maladie s'accompagne de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen. Leur caractère est terne, croissant, paroxystique. Les autres symptômes de la maladie sont des saignements, ainsi que des problèmes d'activité cardiaque fœtale.
  • La menace de fausse couche. La douleur est plus prononcée dans le bas de l'abdomen, mais dans la région lombaire, elle est plus faible.
  • Naissance prématurée. Accompagné de crampes, ainsi que de douleurs tiraillantes dans la région lombaire ou le bas de l'abdomen.

Le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent tomber malades immédiatement après l'avortement. Ici, les sensations douloureuses indiquent que l'avortement a échoué, que l'œuf fécondé n'a été que partiellement retiré. Traitez-le d'urgence, sinon il y aura une septicémie.

Ils ont mal après un rapport sexuel trop violent, après avoir brisé les murs ou un fornix vaginal, avec l'érosion cervicale, ses dommages.

Si, après un rapport sexuel, non seulement la douleur est ressentie, mais le sang est sécrété, la femme est probablement infectée par une infection (généralement la chlamydia).

Les polypes sont une autre raison fréquente de l'apparition d'une douleur dans le bas de l'abdomen après un rapport sexuel. Ils saignent souvent. Les polypes doivent être enlevés, car ils dégénèrent parfois en tumeurs malignes.

Des symptômes douloureux accompagnés de saignements après les rapports sexuels peuvent également être causés par une dysplasie (modifications pathologiques des cellules du col utérin).

En outre, chez les femmes, la douleur dans ces zones de l'abdomen peut être de nature psychogène, provoquée par le stress, la frustration et les troubles dépressifs. Dans un tel cas, la femme a besoin des conseils d'un psychothérapeute ou d'un psychiatre et éventuellement d'une psychopharmacothérapie.

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font-ils mal aux hommes?

Chez les hommes, ils font beaucoup moins mal que chez les femmes. Comme pour les femmes, les principales raisons en sont les maladies de l'appareil reproducteur. Ceux-ci comprennent:

  • Prostatite C'est à cause de lui que de telles sensations douloureuses apparaissent habituellement. La douleur dans le processus d'uriner ou les selles est un autre symptôme fréquent d'inflammation de la prostate.
  • Orchoépididymite. Dans cette maladie, les testicules deviennent enflammés avec leurs appendices. Cela se produit à cause de la chlamydia, des gonocoques et d'autres microbes. La maladie peut aussi être causée par des blessures postopératoires. Les douleurs sont assez sévères. La fièvre, les nausées et la migraine sont d'autres symptômes courants de la maladie.

Comment se débarrasser d'une telle douleur

Il n'est pas recommandé aux médecins de se soigner eux-mêmes, d'essayer de les éliminer vous-même avec l'aide d'analgésiques. La première chose à faire est d'aller chez le médecin, qui diagnostiquera, prescrira un traitement adéquat. Une assistance médicale pour ces douleurs est nécessaire si:

  • Ils durent plus d'une heure.
  • Ils sont renforcés lorsqu'une personne bouge ou tousse.
  • Il n'y a pas de selles plus longues qu'un jour, mais il y a des flatulences.
  • Il y a des caillots de sang dans les selles ou une couleur noire anormale (signe de saignement interne).

Les douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos ont de nombreuses causes et sont dues à la fois à un étirement régulier des muscles pendant l'effort physique et à une maladie redoutable telle que la septicémie, qui survient lorsqu'un organe interne est rompu. Indépendamment ici le diagnostic n'est pas posé, et sans médecin, on ne peut pas faire. Lui seul peut tout expliquer et aider à se débarrasser de la souffrance. Essayer de vous débarrasser de la douleur est une entreprise très dangereuse qui pourrait aboutir à une tragédie. Donc, l'essentiel est de ne pas avoir peur de faire confiance aux médecins, car notre santé et donc notre qualité de vie en dépendent.