Principal / Poignet

Sternum douleur au milieu rend

Il arrive que la poitrine et le dos fassent mal en même temps. Toute douleur a une cause. En raison du fait que la localisation de la douleur - dans la poitrine, les gens développent souvent une hypocondrie. Ils craignent qu'il s'agisse de problèmes cardiaques. Les causes de la douleur sont très différentes, vous ne devez pas vous inquiéter ni vous effrayer à l’avance, il est préférable de subir un examen.

Raisons

Lors du diagnostic, le médecin peut identifier certaines maladies chez le patient présentant de telles plaintes:

  • Pathologie vertébrale;
  • Maladie cardiaque
  • Maladies du système respiratoire;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal;
  • Blessure à la région;
  • Maladies oncologiques.

Si vous avez des douleurs à la poitrine, au dos, à la ceinture, votre première action sera un rendez-vous chez le médecin. Cela ne dépend pas de l'âge. Quand une personne a le sternum et le mal de dos, il y a souvent des sensations de brûlure et de pincement dont la source est difficile à déterminer. Diverses pathologies cachées se développent. Généralement, cela retarde le traitement.

Pathologies rachidiennes

Si la douleur thoracique est rétablie, 3 états pathologiques caractéristiques peuvent être identifiés: ostéochondrose, scoliose, névralgie intercostale. Une personne peut avoir une de ces maladies, et peut-être plusieurs à la fois.

Ostéochondrose

Si le dos fait mal, alors la probabilité d'ostéochondrose est élevée. Il en existe 3 types: lombaire, thoracique et cervical. Le plus commun lombaire et cervical.

Douleur dans le dos, dans la poitrine peut être un signe d'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique. Les principales causes d'ostéochondrose: sédentarité, charge accrue sur le dos, blessures à la colonne vertébrale. L'ostéochondrose est une pathologie rachidienne. Pourquoi des douleurs à la poitrine se produisent-elles? Oui, car dans cette zone, de nombreux nerfs se croisent, l'un d'eux est endommagé - la douleur s'étend à toute la région. De plus, dans l'ostéochondrose, il existe une usure du disque intervertébral, dont le dernier stade est l'apparition d'une hernie vertébrale. La hernie cause beaucoup d'inconfort, de douleur et de lumbago dans la colonne vertébrale.

Scoliose

Les douleurs thoraciques qui s'étendent au dos peuvent être dues à une pathologie telle que la scoliose. Scoliose - courbure rachidienne, déviation latérale par rapport à la verticale. Il survient généralement pendant l'enfance et peut soit progresser (avec la mauvaise approche des parents), soit disparaître (avec un traitement approprié et opportun).

La scoliose cause beaucoup de désagréments, ne participe normalement pas à certains sports, déforme visuellement la posture et provoque des maux de dos et des douleurs à la poitrine.

Une telle maladie du dos peut-elle être dangereuse? Bien sûr, s’il n’ya pas de traitement opportun et que la scoliose aura 3 ou 4 degrés. Causes de la douleur dans la scoliose: compression des nerfs vertébraux, augmentation de la charge sur certaines parties de la colonne vertébrale.

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale peut causer des douleurs à la poitrine et au dos. Une manifestation caractéristique est une douleur aiguë au milieu de la poitrine. Cette maladie est causée par l'hypothermie, la montée de choses lourdes. La névralgie intercostale est une raison très courante pour laquelle le sternum et le dos sont douloureux. Bien que cela ne soit pas dangereux pour la santé, la douleur ressentie dans la région de la poitrine ne donne pas de repos, vous laisse du temps libre à la recherche d'un traitement.

Maladie cardiaque

Si la douleur dans le sternum au milieu, redonne, il y a un risque de maladie cardiaque:

  • L'angine de poitrine est l'une des maladies les plus prononcées. La douleur brûlante est sensible au milieu de la poitrine, même la colonne lombaire peut ressentir de la douleur.
  • L'infarctus du myocarde est une pathologie très dangereuse, il provoque une douleur intense dans les membres supérieurs, la poitrine et le dos. Les vaisseaux sont comprimés à la suite de la formation de caillots sanguins. Il est nécessaire d'appeler une ambulance si des symptômes apparaissent.
  • La myocardite est une autre raison possible de la douleur thoracique. En plus de la douleur, il existe une faiblesse de tout le corps, une difficulté à respirer. Des douleurs douloureuses percent la poitrine.
  • La péricardite caractérise les douleurs thoraciques à gauche. L'inflammation de la membrane muqueuse du coeur se produit, la température du corps change de façon dramatique.
  • Une des raisons les plus dangereuses pour lesquelles le sternum et le dos font mal est un anévrisme aortique. Des symptômes supplémentaires sont la paralysie, un engourdissement des extrémités et une douleur environnante.

Maladies du système respiratoire

La douleur derrière le sternum au centre est également atténuée en cas de maladie du système respiratoire. Le plus prononcé d'entre eux:

  • La pleurésie est une inflammation de la membrane muqueuse des poumons, provoquant une forte toux. La poitrine fait mal quand vous toussez.
  • La trachéite provoque également beaucoup d'inconfort, notamment la douleur au sternum.
  • La tuberculose est une maladie dangereuse du système respiratoire, même en cas de toux légère, de douleurs à la poitrine et au dos. La toux devient progressivement plus humide et se transforme en expectoration de sang.
  • Bronchite - une maladie des bronches, caractérisée par une forte toux, provoquant des douleurs au milieu de la poitrine.

Pathologie du tractus gastro-intestinal

De nombreux changements pathologiques dans le tractus gastro-intestinal peuvent causer des douleurs au sternum, au dos ou au zona. La liste des plus caractéristiques d'entre eux:

  • Une rupture de l'œsophage est un état pathologique dans lequel la cavité de l'œsophage cesse d'être hermétique et de la nourriture peut tomber dans la poitrine. Cela provoque des douleurs à la poitrine et à l'arrière (du dos).
  • Les brûlures d'estomac sont une maladie qui provoque une douleur intense dans le sternum à la suite d'un déséquilibre acide dans le corps.
  • Pancréatite - provoque une douleur thoracique prolongée et douloureuse.
  • Coliques - une douleur entourant se produit, s'étendant dans le sternum.
  • Ulcère - des fissures dans les parois de l'estomac, caractérisées par des nausées et des douleurs locales du côté droit ou gauche de l'estomac, peuvent donner à la région de la poitrine.
  • Inflammation de la vésicule biliaire - une maladie infectieuse, aggravée par l'ingestion de nourriture. La douleur s'étend à la poitrine.

Blessures

Si une personne fait une chute sur le dos, la colonne vertébrale subit un puissant coup dynamique. Selon l'endroit où le coup est tombé, la douleur peut avoir un caractère différent. Si la région lombaire est touchée, le bas du dos commence généralement à faire très mal, la douleur peut alors se propager le long de la colonne vertébrale, jusqu’à la région de la poitrine. Lorsque le coup est puissant, un engourdissement des membres inférieurs peut survenir. Dans le cas où le coup est tombé sur la poitrine, les côtes peuvent être cassées, cela provoque une très forte douleur lors de la respiration, une douleur constante ou intermittente sous les omoplates.

Maladies oncologiques

Les maladies oncologiques sont une pathologie très terrible. La curabilité du cancer est extrêmement douteuse, seuls quelques-uns peuvent être guéris d'une terrible maladie. Le traitement est extrêmement coûteux et pas abordable pour tout le monde. Si une personne développe soudainement des tumeurs cancéreuses, une douleur intense de divers types commence à le tourmenter sur le site de la pathologie. Le zona apparaît souvent.

Dans le cancer du poumon, il existe une douleur intense dans tout le thorax, aggravée par la toux et la respiration. En plus de la douleur dans la poitrine, tout en étant expectorant, le patient atteint de cancer du sang expectoré. Un autre cancer dangereux chez les femmes est le cancer du sein. Accompagné de terribles douleurs thoraciques, s'étendant également vers le dos.

Identifié à un stade précoce du cancer, il est plus réaliste de guérir que de le négliger. Pour cela, il faut se soumettre à un examen afin de détecter toute suspicion.

Aider une personne souffrant

Que faire avec des douleurs à la poitrine? Beaucoup de gens n'ont pas autant de connaissances et d'expérience de la vie pour pouvoir faire face à de telles douleurs. Même si une personne traverse tout cela, alors elle ne devrait pas s'engager dans l'auto-guérison. La douleur thoracique peut être causée par un grand nombre de maladies de différentes parties du corps, dont certaines peuvent être mortelles.

Avec un traitement opportun pour des soins médicaux qualifiés, une personne réduit plusieurs fois le risque de complications et de conséquences désagréables. Après l'apparition des symptômes, la personne doit contacter le médecin responsable pour un examen plus approfondi. Dans certaines situations où la douleur ne peut même pas marcher ou respirer, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Symptômes et traitement de la sciatique thoracique

Comment faire des injections pour des douleurs dans le dos et le bas du dos?

Comment porter un corset pour la colonne vertébrale

Causes de douleurs à la poitrine et au dos

Presque toutes les maladies de la colonne vertébrale et des organes internes sont concentrées sur le dos. Il est difficile de trouver une maladie qui n’abandonne pas le dos. Cela est dû au grand nombre de plexus nerveux, grands et petits. Les nerfs, provenant de la moelle épinière, se croisent dans les parties vertébrales, puis se ramifient jusque dans toutes les régions de notre corps jusqu'aux extrémités, englobant également les organes. Le dos est un concept plutôt conventionnel: c'est toute la surface du dos de notre corps, de la base du cou à la taille, qui est formée par la poitrine et la colonne vertébrale. Très souvent, des douleurs à la poitrine et au dos surviennent pendant la nuit. Quelles maladies peuvent causer cela?

Quelles sont les causes de douleurs thoraciques et dorsales

Premièrement, nous considérons les maladies du dos dégénératives-dystrophiques proches de notre sujet.

Douleur à la poitrine et au dos avec DDP

La première chose qui me vient à l’esprit est de savoir s’il ne s’agit ni d’une ostéochondrose ni d’une hernie?

En effet, l'ostéochondrose thoracique peut provoquer une douleur persistante sévère avec de telles caractéristiques:

  • Renforcement du syndrome douloureux sur l'haleine
  • Lumbago dans la poitrine, ce qui donne dans la région scapulaire de l'épaule
  • Douleur dans l'hypochondre et entre les côtes, aggravée également par la respiration, la toux et le rire (symptôme de névralgie intercostale)

Habituellement, de tels symptômes jettent une personne dans la panique et il commence à penser qu'il a:

  • Crise cardiaque
  • Blessure à l'épaule ou à l'épaule
  • Fracture des côtes

Mais l'ostéochondrose thoracique est le type le plus rare de tous les possibles, car la colonne vertébrale dans la région thoracique est également renforcée par des côtes, qui sont attachées à la partie arrière des vertèbres et à l'avant du sternum (os plat) forment une cage thoracique.

De plus, l'apparition d'une hernie dans la région thoracique est rare.

Contribuer au développement de processus dégénératifs-dystrophiques dans la région thoracique peut de tels facteurs:

  1. Indifférence constante pour la règle: ne restez pas assis longtemps dans la même posture et si vous êtes assis, assurez-vous de faire une petite séance d’entraînement de 5 à 10 minutes.
  2. Travail physique dur ou sport
  3. Blessures
  4. Âge avancé:
    Plus la personne est âgée, plus le métabolisme est faible dans toutes les cellules, en particulier dans les cellules osseuses. Tous les cartilages du corps, y compris les vertébrés, commencent progressivement à se décomposer.
  5. La présence d'ostéochondrose cervicale ou lombaire:
    L'immobilité du cou ou du bas du dos entraîne inévitablement des tensions musculaires au niveau de la poitrine et, par conséquent, une ostéochondrose englobant cette section.

Courbure de la colonne vertébrale et autres maladies

Le plus souvent, une douleur thoracique survient en raison des pathologies suivantes:

La douleur peut être de nature différente:

  • Réflexe musculaire:
    se produit comme une réaction des muscles essayant de stabiliser la colonne vertébrale
  • Neurovégétatif:
    Peut apparaître en raison de dysfonctionnements des organes internes induits par le déplacement.

Des maladies systémiques telles que la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde peuvent également causer des douleurs chroniques persistantes à la poitrine et au dos.

Il est possible de diagnostiquer toutes ces maladies en utilisant une radiographie, un ordinateur ou une IRM de la colonne vertébrale.

Maladies d'organes et douleurs thoraciques

La région de la poitrine est l’une des plus importantes en raison de son importance, car le cœur, les poumons et le diaphragme sont situés ici. Les patients souffrant d’estomac et de pancréas peuvent également réagir par des douleurs dans la région thoracique inférieure.

Par conséquent, toute douleur à la poitrine - persistante, prolongée, accompagnée de symptômes étranges doit être à la base de toute consultation médicale.

En général, de telles pathologies peuvent causer de la douleur.

  • Infarctus du myocarde, sténocardie
  • Pneumonie, pleurésie, bronchite
  • Hernie diaphragmatique ou abcès
  • Ulcère gastrique, pancréatite, cholécystite
  • Oncologie
  • Lésions thoraciques (fractures des côtes, vertèbres, contusions et entorses des muscles et des ligaments)

Maladie cardiaque

La nature et la localisation de la douleur sont trompeuses:

  • En cas d'infarctus du myocarde, la douleur aiguë ne survient pas dans la poitrine gauche, mais dans la partie centrale du sternum et passe généralement entre les omoplates de l'épaule gauche et le bras, à gauche dans la mâchoire supérieure ou inférieure.
  • En cas d'infarctus du myocarde de la paroi postérieure du ventricule, une douleur est ressentie même au niveau de la région lombaire, de l'hypochondre et de l'abdomen, créant ainsi une sensation de gastrite ou d'ulcère.
  • L'angine de poitrine se manifeste par des douleurs de compression et une sensation de brûlure au sternum et redonne également à la région scapulaire du dos.
  • La péricardite peut provoquer une douleur thoracique associée à une arythmie cardiaque.

Les crises cardiaques sont souvent associées à un essoufflement, à un manque d'air, à un sentiment de peur.

Maladies respiratoires

La douleur dans la pneumonie est causée par une inflammation de la plèvre, puisque les poumons eux-mêmes sont dépourvus de terminaisons nerveuses. C’est une douleur sourde qui cède dans le sternum, l’hypochondre, le côté gauche et le côté droit du dos, en fonction de la partie du poumon touchée. La pneumonie est souvent indolore. Les seuls symptômes peuvent être un essoufflement, une augmentation de la température et une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang.

La douleur pleurale survient principalement lors de l'inhalation. La pleurésie est sèche et exsudative lorsque le liquide s'accumule sous la plèvre. Dans ce cas, les douleurs thoraciques sont ajoutées:

  • sensation de lourdeur
  • renflement de l'hypochondre
  • restriction des mouvements respiratoires

La bronchite, curieusement, donne souvent des manifestations plus douloureuses. Ceci est causé par une toux continue, provoquant un surmenage et un spasme des muscles pectoraux et intercostaux, qui peuvent à leur tour causer une névralgie intercostale avec un tir aigu de la toux, de la respiration et des mouvements.
Les patients associent souvent ces symptômes pour une raison quelconque à la pneumonie.

Les maladies du diaphragme peuvent être transmises à la région du cœur car le diaphragme et la membrane cardiaque sont reliés entre eux par un nerf.

Pour diagnostiquer les organes de la poitrine sont:

  • Radiographie
  • Électrocardiogramme
  • Tests de laboratoire
  • Si nécessaire, une étude plus précise utilisant la tomodensitométrie ou l'IRM

Maladies du tube digestif

  1. Les ulcères gastriques et duodénaux, qui causent principalement des douleurs au milieu de la partie inférieure de la poitrine, sont également donnés à gauche et à droite, peuvent être projetés dans le bas du dos. Lorsque le nerf du diaphragme est connecté, il se produit des fusillades dans la région du cœur, ce qui explique pourquoi un ulcère peut être confondu avec des crampes cardiaques.
  2. La pancréatite peut provoquer des douleurs cinglantes dans l'hypochondre et dans le dos, dans la région thoracique et scapulaire.
  3. La cholécystite se manifeste par une douleur à gauche sous les côtes qui se contracte dans la partie inférieure de la poitrine et dans le bas du dos

Diagnostic des maladies du tube digestif:

  • Pour diagnostiquer un ulcère ou une gastrite, une gastroscopie est réalisée avec une étude de la sécrétion du suc gastrique.
  • Pour l'examen du pancréas, de la vésicule biliaire - échographie, scanner, analyses de sang avec prélèvements d'amylase, de bilirubine, etc.

Maladies oncologiques

Des douleurs chroniques persistantes à la poitrine et au dos peuvent également causer le cancer de tous les organes susmentionnés, y compris les maladies du sang: la leucémie sanguine entraîne une hypertrophie de la rate, pouvant être causée par une douleur au sternum et au dos.

Blessures thoraciques

Dans le cas de lésions de la colonne thoracique, de fractures d’organes causées par des chutes ou d’accidents, il existe une douleur très intense pouvant provoquer un choc douloureux. Dans le même temps, aucun mouvement n'est possible ou, pire, une personne est capable de bouger, mais en raison d'un saignement interne latent, son état devient rapidement critique.

  • Lorsque le cœur se brise, la mort survient instantanément.
  • Lorsque survient une lésion pulmonaire ou un pneumothorax, des douleurs aiguës dans la région de la poitrine, il est très difficile pour une personne de respirer, une insuffisance pulmonaire se développe

Maladies psychosomatiques

La douleur à la poitrine et au dos peut être causée par des maladies psychosomatiques associées à l'état du système nerveux et à la psyché humaine.

La base peut être:

  • Méfiance et anxiété:
    Après avoir lu des ouvrages de référence dans le domaine médical, les personnes suspectes commencent à détecter les symptômes de toutes les maladies. Bientôt, elles ont mal partout.
  • Une maladie grave transférée ou des maladies qui existent depuis longtemps après le rétablissement peuvent laisser une sorte de douleur psychosomatique "fantôme" quand elle commence à faire mal dans la région d’un organe précédemment malade.
  • Toutes sortes de phobies (peurs)
    Les variétés de telles peurs peuvent être:
  • Carcinophobie - peur du cancer
  • Cardiophobie - peur des maux de coeur
  • Phthisiophobia - peur de contracter la tuberculose

Les raisons des phobies peuvent être nombreuses.

Il est préférable de ne jamais faire de diagnostic pour vous-même, mais de vous faire examiner par un médecin et d'essayer de le croire, car l'incrédulité constante face à un diagnostic médical fait également partie des variétés de phobie.

Santé à vous, physique et mental!

Vidéo: Douleur thoracique et cardiaque

Causes de douleurs à la poitrine et au dos

La cage thoracique et la colonne vertébrale sont de vastes régions du corps humain responsables de nombreux processus vitaux. Ils couvrent un grand nombre d'organes et de systèmes internes. Pour cette raison, il est important de déterminer à temps pourquoi la poitrine et le dos sont douloureux. Des sensations désagréables peuvent survenir à n’importe quelle partie de la poitrine et de la colonne vertébrale - au centre, à gauche ou à droite, l’essentiel est de poser le diagnostic le plus tôt possible et de poursuivre le traitement.

Les causes

Les douleurs à la poitrine et au dos sont le résultat du développement de diverses pathologies. Parfois, ils constituent une impulsion sérieuse pour l’apparition de conséquences complexes pour la santé humaine. Par conséquent, la rapidité avec laquelle les causes d'inconfort seront identifiées est vraiment importante. Pour ce faire, avec l'apparition de la douleur, vous devez contacter les spécialistes du domaine de la santé.

Les douleurs dans le dos et la poitrine sont souvent accompagnées d'une variété de symptômes désagréables. Sur cette base, le médecin doit déterminer la cause présumée de la maladie et recommander les procédures de diagnostic nécessaires.

Maladies du système musculo-squelettique

Les douleurs à la poitrine et au dos varient en intensité. Ils peuvent apparaître pour diverses raisons, à la suite desquelles le patient peut contracter une ou plusieurs maladies désagréables du système musculo-squelettique:

  • Scoliose Position asymétrique manifestée des épaules et des omoplates, se baisser. Très souvent, il y a un engourdissement des mains et des pieds. Le patient peut être dérangé par des maux de tête déraisonnables, des vertiges.
  • L'ostéochondrose dans la région thoracique se développe beaucoup moins fréquemment que dans d'autres régions de la colonne vertébrale. Cette maladie peut être accompagnée d'une douleur aiguë dans la région du coeur. Quand elle lève les mains et respire profondément, elle cède dans la direction des omoplates. En outre, avec l'ostéochondrose, il y a souvent une sensation de gêne lors de la flexion du corps.
  • Hernie intervertébrale. La pathologie a des manifestations cliniques sous la forme de douleurs incessantes dans la colonne vertébrale thoracique. La localisation des sensations désagréables dépend de l'emplacement du noyau pulpaire extrudé. Par exemple, si la saillie est dirigée vers le côté gauche, la douleur se manifeste dans cette partie de la poitrine.

Pathologie du système cardiovasculaire

Assez souvent, les douleurs thoraciques et dorsales se développent à la suite d’une perturbation du cœur ou de lésions des muscles cardiaques. Des sensations douloureuses se manifestent au milieu de la poitrine et non à gauche, comme on le croit généralement. Ces pathologies cardiaques incluent:

  • Infarctus du myocarde. Manifesté par une douleur intense et prolongée derrière la paroi frontale de la poitrine. Ils sont localisés dans la région thoracique gauche et sont administrés à la zone scapulaire, ainsi qu’aux bras ou au cou. La patiente a observé des sueurs froides et une peau pâle. Risque d'évanouissement.
  • Athérosclérose Il provoque des douleurs prolongées au niveau de la poitrine gauche, s'étendant au cou, aux bras, au dos et également à la partie supérieure de la cavité abdominale. Les manifestations douloureuses peuvent augmenter ou diminuer de temps en temps.
  • Péricardite. Les symptômes vifs de la pathologie sont des douleurs aiguës dans le côté gauche de la poitrine. Ils peuvent être aggravés par une respiration profonde ou l'exécution de mouvements corporels intenses, ainsi que par le fait que le patient adopte une position couchée. Un soulagement temporaire peut se produire lorsque le torse est avancé dans la pente. Les attaques sont accompagnées de fièvre et d'arythmie.

Maladies pulmonaires

Une douleur à la poitrine et au dos peut être le symptôme d'une des pathologies du système respiratoire. La spécificité de l'apparition de manifestations douloureuses dans ce cas réside souvent dans l'irritation de la membrane muqueuse enflammée des branches tubulaires de la trachée (bronches). Cela peut être dû à une toux associée à un écoulement de crachats. Ces maladies incluent:

  • Tuberculose Cette maladie d'origine infectieuse est accompagnée d'une forte toux accompagnée d'une sécrétion de membrane muqueuse, de fièvre, d'une faiblesse, de douleurs persistantes ou intermittentes dans la région de la poitrine. En outre, la tuberculose est accompagnée de symptômes tels que des douleurs dans la région spinale, irradiant vers les nerfs intercostaux.
  • Pneumonie. La pathologie est caractérisée par la manifestation d'une douleur d'un côté de la poitrine, de la fièvre et d'une toux grasse. Les douleurs donnent à la région droite ou gauche de la région scapulaire et deviennent plus visibles lors des mouvements, et elles diminuent lorsque le patient adopte une position couchée. Pour ce faire, vous devez activer le côté situé du côté de la partie enflammée du poumon.
  • Pleurésie. Le patient éprouve des coups désagréables au centre de la poitrine. Ils sont accompagnés de fièvre et d'essoufflement, ils peuvent s'aggraver lorsqu'ils toussent. Si vous prenez la position de "vous coucher sur le côté", un soulagement temporaire s'ensuit.

Maladies du système digestif

Dans la pratique médicale, il existe des cas où des signes de problèmes dans le tractus gastro-intestinal sont confondus avec des symptômes de troubles du système cardiovasculaire ou de la colonne vertébrale. C'est parce que les sensations douloureuses se produisent dans le côté gauche de la poitrine ou répondent au dos. Cependant, la véritable cause de leur apparition peut être des maladies telles que:

  • Gastrite. En plus des douleurs à la poitrine et à la colonne vertébrale, le patient s'inquiète des nausées, éructations, vomissements et autres sensations désagréables provoquées par les repas. Selon le stade de développement de la pathologie, la gastrite peut être accompagnée de douleurs aiguës ou douloureuses à l'estomac.
  • Pancréatite Les sensations désagréables ont un zona et donnent dans l'hypochondre gauche. Une crise de pancréatite provoque des nausées graves, des vomissements répétés, de la diarrhée et de la fièvre. En cas de douleurs aiguës, le patient peut éprouver un soulagement temporaire en s’allongeant sur le ventre en plaçant un coussin moelleux sous celui-ci.
  • Ulcère peptique et ulcère duodénal. Les douleurs se situent au milieu de la partie inférieure de la poitrine et peuvent donner à la région lombaire à gauche et à droite. Si la pathologie touche le nerf du diaphragme, des tirs se produisent dans la région du cœur.

Méthodes de diagnostic

Un syndrome douloureux touchant le dos et la poitrine peut survenir en raison du développement de nombreuses maladies. Ils provoquent tous un grand nombre de symptômes de gravité variable. Pour cette raison, si vous ressentez de la douleur, vous devriez demander l'aide de professionnels de la santé et, sur la base de leurs recommandations, commencer le traitement. Pour déterminer la cause des symptômes désagréables, les médecins utilisent des méthodes de diagnostic telles que:

  1. Recueillir l'histoire. Le spécialiste découvre la nature des sensations douloureuses, la fréquence de leurs manifestations, comment elles peuvent être provoquées, dans quelles circonstances le soulagement survient.
  2. Inspection. Lorsque cela se produit, écoutez les poumons et le cœur, mesurez la pression artérielle, la température corporelle et le pouls.
  3. Rayons X. L’une des méthodes les plus informatives et les plus accessibles pour déterminer les causes de la douleur à la poitrine et au dos. En utilisant cette méthode de diagnostic, il est possible d'évaluer l'état du cœur, des poumons, de la colonne vertébrale, des côtes.
  4. ECG Cette procédure vous permet d'évaluer l'état du cœur.
  5. La tomodensitométrie révèle les modifications des organes internes manquées par la radiographie.
  6. Fegds - une méthode de diagnostic pour identifier les problèmes dans le tractus gastro-intestinal.

Dans la plupart des cas, il est uniquement possible de déterminer pourquoi les douleurs à la poitrine et au dos se font avec l'aide de spécialistes et de diverses méthodes de diagnostic. Par conséquent, dans l'éventualité de tels symptômes, vous ne devriez pas reporter l'appel à des médecins qualifiés, en particulier dans les situations où le syndrome douloureux est prononcé.

Maux de dos et maux de dos

La douleur au sternum et au dos peut être le symptôme de nombreuses maladies: tractus gastro-intestinal, cœur, système respiratoire, système nerveux central, colonne vertébrale, médiastin.

Les troncs du système nerveux autonome partent de la moelle épinière et innervent les organes internes de l'homme.

Dans la poitrine, le tronc nerveux se divise en organes individuels. Par conséquent, la douleur dans le sternum et le dos peut être le résultat non seulement de maladies cardiaques, mais également de maladies gastriques: dans ce cas, la douleur est transmise au tronc nerveux commun, puis aux autres organes.

Dans les maladies de la colonne vertébrale, les nerfs sensoriels des racines de la colonne vertébrale innervent le système musculo-squelettique du corps. Leurs fibres sont tissées avec les fibres nerveuses du système nerveux autonome. C'est pour cette raison qu'un cœur en parfaite santé peut faire mal.

Avec un stress psycho-émotionnel élevé sur le corps, il existe un dysfonctionnement du système nerveux central - la soi-disant névrose, qui se manifeste par une douleur dans le sternum et dans le dos.

Cependant, certaines douleurs doivent être éliminées immédiatement et la vie humaine peut dépendre de la vitesse de réaction. Pour un diagnostic correct et la détermination du danger de douleurs à la poitrine, un examen médical complet est nécessaire.

Description du symptôme

Une douleur réfléchie au sternum et au dos peut survenir en raison de la défaite d'une maladie d'organe particulière. Dans ce cas, la douleur n'apparaît pas à la place de la projection de cet organe, mais à un endroit complètement différent.

Le développement d'une telle douleur réfléchie peut être un symptôme de deux types de maladies: les maladies de la colonne vertébrale et les maladies du tractus gastro-intestinal.

Ulcère de l'estomac

Le patient croit que la douleur - un symptôme de la maladie cardiaque, commence à prendre des médicaments sans aucun effet thérapeutique.

Seul le domaine de l'examen médical permet de comprendre que le syndrome de la douleur dans le sternum n'était pas du tout un symptôme d'angine de poitrine mais qu'il existait une maladie ulcéreuse.

De telles douleurs sont également dangereuses du fait qu’un médecin qui manque de qualifications et qui risque lui-même de poser un mauvais diagnostic, prescrit le mauvais traitement. Cela menace le développement de l'ulcère peptique au stade avancé, lorsque la cause de la douleur devient clairement compréhensible, mais il est déjà très difficile de la guérir.

Quels sont les symptômes de l’ulcère peptique, similaires aux signes d’angine de poitrine, chez un patient:

  • douleur sourde derrière le sternum dans sa partie gauche, irradiant parfois vers l'omoplate gauche ou l'hypochondre;
  • ordre chaotique d'apparition de la douleur - il ne se manifeste pas seulement après avoir mangé.

Les signes qui ne sont pas typiques de l'angine de poitrine, mais indiquent directement un ulcère de l'estomac:

  • l'état normal du pouls et de la pression;
  • la durée de la douleur - quelques heures (avec l'angine de poitrine - quelques minutes);
  • les médicaments spasmolytiques «enlèvent» parfaitement la douleur, ce qui est impossible avec l’angine de poitrine.

Ostéochondrose de la colonne thoracique

Lorsque l'ostéochondrose atteint le stade auquel la compression de la racine nerveuse apparaît, il se produit des douleurs reflétant une nature neurologique inhabituelle. On pense que la névralgie intercostale est la principale cause de douleur dans le sternum et dans le dos.

Comment se manifeste ce syndrome douloureux:

  • il y a des douleurs caractéristiques dans la région du coeur irradiant vers l'omoplate gauche;
  • la douleur est telle que le patient a l’impression de s’attaquer à une crise cardiaque.

Causes de douleur dans le sternum et le dos

En cas de douleur au sternum et au dos, le premier soupçon tombe sur le cœur - celui-ci se situe dans cette partie du corps. En outre, le syndrome douloureux peut être dû à des maladies de l’œsophage, de la trachée, de l’aorte et de la colonne vertébrale thoracique, situées à proximité du thorax.

Maladies avec douleurs thoraciques:

  1. Angine de poitrine (cardiopathie ischémique). Avec cette maladie, la douleur est douloureuse, terne. Il est localisé dans la plupart des cas sur le côté gauche et irradie vers l'omoplate gauche, la zone sous-costale et l'épaule. Au repos, le syndrome douloureux ne se manifeste pas, mais se manifeste lors de la marche rapide, de la course à pied, des mouvements brusques et autres activités physiques.
  2. Infarctus du myocarde - cette maladie est également un type de maladie coronarienne, la nature du syndrome douloureux est semblable aux symptômes de l’angine de poitrine. Cependant, dans ce cas, la douleur est plus vive et plus vive. Cela se produit non seulement lorsque vous vous déplacez, mais également lorsque le patient est au repos. La maladie peut être exacerbée par la consommation de nitrates. En plus du syndrome douloureux, les patients éprouvent un état de peur, d’anxiété et un état psycho-émotionnel.
  3. Bronchite, trachéite. Ces maladies sont accompagnées d'une forte toux qui provoque des douleurs dans la partie centrale du sternum. Avec le développement de la maladie est la propagation de la douleur. À cause de la toux, le diaphragme et les muscles intercostaux, ainsi que les muscles des fesses situés entre le thorax et les côtes, sont blessés, ce qui provoque une douleur. Pour ces maladies, des médicaments expectorants et anti-inflammatoires qui réduisent la douleur sont prescrits au patient.
  4. Un sternum est cet os plat au centre de la poitrine. Il s'articule avec les côtes et se compose de trois parties: le processus xiphoïde, le manche et le corps. Avec une activité physique excessivement intense, chacune de ces parties peut se déplacer. En conséquence, la douleur survient. Le syndrome de la douleur dans le sternum augmente également avec les traumatismes, les ecchymoses, les fortes pressions, la flexion du corps.

Conclusion

Ainsi, il est possible de distinguer deux types de douleur dans le sternum et le dos, en fonction du type de maladie qui l’entraîne:

  • La douleur directe est causée par une maladie cardiaque. C'est un signe clair de maladie cardiaque, extrêmement dangereux et nécessitant un traitement immédiat.
  • Douleur réfléchie - bien que la région du cœur soit douloureuse, le principal organe humain est en très bonne santé. La douleur réfléchie est une conséquence des maladies du tractus gastro-intestinal, des organes du système respiratoire et de la colonne vertébrale thoracique.

Douleur au dos et à la poitrine en même temps: les raisons de ce qu'il faut faire

Raisons pour lesquelles douleurs au dos et à la poitrine

Les raisons pour lesquelles une personne a des douleurs à la poitrine et au dos sont divisées en deux catégories: celles associées à des problèmes de la colonne vertébrale et celles dues à des maladies des organes internes.

Pathologies et maladies de la colonne vertébrale

Vous trouverez ci-dessous les états pathologiques et les maladies de la colonne vertébrale les plus courants, accompagnés de douleurs au dos et à la poitrine.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose, en particulier au niveau de la poitrine, se caractérise par de fortes douleurs (en particulier par inspiration) et des symptômes tels que des poussées de sueur à l'épaule ou à la région scapulaire, une gêne dans la région des côtes et l'hypochondrie, aggravée par la toux, l'éternuement ou le rire. Les causes de l'ostéochondrose (thoracique, cervicale, lombaire) sont les suivantes: présence constante dans la même position, effort physique grave (travail ou sport), blessure, âge, mode de vie sédentaire.

Névralgie intercostale

Dans la névralgie intercostale, la poitrine et le dos font mal entre les omoplates ou au milieu. La douleur aiguë dans ces zones est un signe caractéristique de névralgie. L'inconfort provoque une hypothermie ou soulève des objets lourds. C’est peut-être la seule maladie qui ne pose pas de danger particulier pour le corps, mais qui provoque un inconfort grave.

Scoliose

La courbure rachidienne due à la scoliose survient le plus souvent pendant l'enfance, à l'âge scolaire, et ne progresse avec le temps que si le traitement n'a pas été commencé à temps. La scoliose rend non seulement notre posture laide, mais crée également un sérieux inconfort. Une douleur thoracique au milieu et au dos apparaît avec 3 ou 4 degrés de scoliose. Les vertèbres et la charge fortement comprimées donnent une douleur vive au sternum ou au dos.

Blessures

Toute blessure (rachidienne, thoracique ou autre partie du corps) est causée par une douleur à la poitrine ou au dos, qui peut apparaître alternativement là-bas, là-bas, ou se dégage simultanément des deux zones. Les blessures sont causées par des accidents, des chutes, des blessures corporelles, etc. Dans ce cas, il est préférable qu'une personne ne bouge pas. Elle ne peut pas être déplacée si cette possibilité se présentait, car le risque de saignement interne est élevé dans le cas de blessures et de blessures graves.

Maladies cardiovasculaires

L’apparition de toute douleur à la poitrine devrait nous alerter, car ce sont nos organes les plus importants - le cœur et les poumons. Selon la maladie, la douleur peut être constante ou intermittente, prolongée ou à court terme, accompagnée d'autres symptômes. En cas de problèmes d'estomac ou de pancréas, la douleur retourne souvent dans la région thoracique inférieure. Le syndrome douloureux survient lors d'un infarctus du myocarde, d'une angine de poitrine, d'une pneumonie, d'une bronchite, d'une hernie du diaphragme, d'un ulcère gastrique, d'oncologie, etc.

Infarctus du myocarde

Avec l'infarctus du myocarde, la poitrine et le dos entre les omoplates commencent à faire mal, et la douleur peut être transmise au bras ou à l'épaule gauche, ainsi qu'à la mâchoire du côté gauche.

Angine de poitrine

Lorsque l'angine apparaît caractéristique douleur et sensation de brûlure de compression dans le sternum, et donne parfois à la région des omoplates.

Péricardite

Manifesté par un changement brusque de la température corporelle, une inflammation du cœur et une douleur du côté gauche de la poitrine.

Myocardite

La maladie se caractérise par des douleurs thoraciques pénétrantes et douloureuses, ainsi que par une faiblesse progressive du corps entier et des difficultés respiratoires.

Maladies respiratoires

Habituellement, dans le cas de pathologies du système respiratoire, une douleur apparaît au milieu de la poitrine, mais peut également être administrée à d’autres régions. Le plus souvent, la douleur est causée par des maladies telles que la pleurésie (inflammation de la membrane muqueuse des poumons), la trachéite, la bronchite et la tuberculose. Toutes les maladies sont unies par un symptôme: une forte toux qui, en règle générale, provoque une douleur lors de chaque crise.

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Tout problème avec le tractus gastro-intestinal peut causer un coup complexe au corps. Dans les maladies du système digestif, la douleur apparaît souvent au milieu de la poitrine, dans le dos, et parfois elle ressemble à l'herpès. Avec les plaintes des patients dans ces domaines, la rupture de l'œsophage, une pancréatite, des coliques, des ulcères, une inflammation de la vésicule biliaire sont souvent diagnostiqués.

Maladies oncologiques

Dans les maladies cancéreuses, les douleurs apparaissent dans différentes zones du corps et peuvent changer de lieu indépendamment du lieu où se trouvent les tumeurs. Habituellement, la douleur apparaît aux stades avancés, lorsque la pathologie s'est largement étendue et a causé un préjudice grave à la personne. Le cancer du poumon peut faire mal à la poitrine et la douleur devient plus grave lorsque l'on tousse ou que l'on respire rapidement. Un autre symptôme du cancer du poumon peut être une toux accompagnée d'une expectoration de sang. Chez les femmes atteintes d'un cancer du sein, il fait mal à la poitrine et donne au dos.

Diagnostics

Les douleurs au dos et à la poitrine pouvant être le signe d’un grand nombre de maladies et de pathologies, un diagnostic précis ne peut être posé qu’après les examens et les tests nécessaires. La liste des mesures de diagnostic est un médecin. Il est impossible d'autodiagnostic et d'auto-médication. Que peut-on inclure dans le diagnostic lors du traitement d'un patient souffrant de telles plaintes:

  • recueillir des informations sur le problème et l'état de santé du patient;
  • l'inspection, qui comprend l'écoute du cœur et des poumons, la mesure de la pression et du pouls;
  • La radiographie, qui permet d’évaluer le travail et l’état du cœur, des poumons, de la colonne vertébrale et des côtes;
  • L'ECG est prescrit pour évaluer le travail du cœur;
  • La tomodensitométrie et l'IRM peuvent clarifier l'état des organes internes et la présence de pathologies;
  • Fegds et gastroscopie prescrits pour des problèmes avec le tractus gastro-intestinal.
Des tests de laboratoire peuvent également être attribués. Un diagnostic précis est établi uniquement par le médecin après un examen complet du patient.

Traitement

Le traitement est choisi en fonction du diagnostic et peut inclure l’utilisation ambulatoire de médicaments et l’hospitalisation chirurgicale. En outre, on peut attribuer au patient un régime alimentaire, des exercices et d’autres mesures pour restaurer, réhabiliter et atténuer les symptômes et soulager la douleur. Le calendrier et le nombre de traitements utilisés sont individuels. Si vous avez mal à la poitrine et au dos, consultez votre médecin. Avec un accès rapide à un neurologue, le problème peut être résolu complètement ou considérablement, réduisant de manière significative le risque de complications et de problèmes de santé supplémentaires.

Ce qui provoque des douleurs thoraciques sévères irradiant dans le dos à droite ou à gauche

L'épine thoracique est composée de 12 vertèbres. À travers eux passent 12 paires de nerfs pectoraux responsables du travail des organes internes de cette partie du corps.

Lorsque la douleur dans le sternum et donne dans le dos au milieu, cela devient une raison sérieuse de consulter le médecin.

Le diagnostic des douleurs au dos dans la poitrine pose certaines difficultés: souvent, le patient ne peut pas déterminer avec précision la localisation de la douleur. Une exacerbation de l'ostéochondrose est prise pour une attaque de sténocardie, la crise cardiaque commençant est pour des problèmes de la colonne vertébrale.

Raisons

La colonne thoracique est la plus immobile par rapport aux cervicales et lombaires. Sa tâche est de créer un support squelette.

De plus, les côtes sont attachées aux côtes, du fait de ce corps de vertèbres thoraciques plus massif et résistant.

Cela explique le fait que les hernies et les saillies se produisent très rarement dans la région thoracique. En outre, les vertèbres thoraciques sont moins sujettes aux blessures.

Des douleurs au dos, à droite ou à gauche, irradiant vers la poitrine se manifestent pour les raisons suivantes:

Ostéochondrose

La maladie la plus commune de la colonne vertébrale. Selon les statistiques, ils représentent près de 70% de la population adulte. La particularité de l'ostéochondrose thoracique réside dans la non-spécificité des symptômes. À un stade précoce, il n'y a pas de manifestations.

Les premiers signes apparaissent lorsque les disques vert-vertébraux sont gravement endommagés et que des terminaisons nerveuses pincées se sont produites. L'ostéochondrose thoracique est souvent appelée «caméléon», car la douleur que l'on ressent à la poitrine, entre les côtes.

Souvent, les patients prennent des symptômes d'ostéochondrose pour la manifestation d'ischémie, d'ulcères d'estomac, de pneumonie. La maladie peut être différenciée par la tension caractéristique des muscles du dos et de la poitrine, qui augmente après une position assise prolongée.

Cyphose

La cyphose est une courbure de la colonne vertébrale derrière. Dans la cyphose thoracique se produit le plus souvent. La courbure de la colonne vertébrale peut être déclenchée par des blessures, des infections ou une posture incorrecte.

Sur le plan externe, la maladie se manifeste par une courbure, un rétrécissement de la poitrine. À long terme, il se produit des déformations en forme de coin de la vertèbre, conduisant à une compression des racines nerveuses. Celles-ci sont causées par une douleur constante, irradiant à la poitrine, à l'épaule.

Scoliose

La scoliose est une courbure de la colonne vertébrale à droite ou à gauche. Les principales causes de la pathologie sont les mêmes que dans la cyphose. Avec la courbure de la colonne vertébrale, les disques sont compressés, leur destruction progressive.

La différence entre la coliose et les troubles posturaux simples réside dans l'apparition d'une torsion (rotation des vertèbres autour de son axe). De ce fait, les nerfs et les vaisseaux sanguins sont endommagés, ce qui se traduit par un syndrome douloureux.

La douleur s'étend à toute la région de la poitrine et est si intense qu'il est difficile pour le patient de respirer, de se pencher, de s'asseoir.

Ecchymoses

Des ecchymoses au dos, des étirements des muscles du dos sont fréquents. Lorsque frappé, un hématome, un gonflement se produit, tandis que l'intégrité du corps vertébral n'est pas cassée.

Cela se manifeste par une douleur au côté gauche de la poitrine et à l'épaule gauche.

La douleur peut aussi être encerclante, aggravée par l'inspiration.

L'étirement des muscles du dos se produit chez les athlètes, les personnes engagées dans un travail physique pénible.

Dans le même temps, des micro-fractures se forment dans les muscles, accompagnées de douleur. Les symptômes sont aggravés par le spasme réflexe des muscles adjacents.

Fracture des côtes

De telles blessures sont dues à un impact important, par exemple, sur le volant d'une voiture lors d'un accident. La fracture des côtes est accompagnée d'une douleur aiguë derrière le sternum qui irradie dans le dos.

Il est difficile pour le patient de respirer, de se pencher, le travail du cœur peut même être perturbé.

Névralgie intercostale

Les nerfs intercostaux partent de la colonne vertébrale, ce qui, lorsqu'il est comprimé, provoque une névralgie intercostale. Cela se produit lorsque ostéochondrose, haute tension, hypothermie. La douleur dans la névralgie est aiguë, brûlante, encerclante, gênant la respiration normale.

Distinguer la maladie de la pathologie cardiaque peut être fondé sur les motifs suivants:

  • Les douleurs cardiaques sont réduites après la prise de nitroglycérine.
  • Avec une attaque d'angine de poitrine, une crise cardiaque après des mouvements, des courbures corporelles, les respirations profondes n'augmentent pas, le patient subit un changement de pression et de rythme cardiaque.
  • Les douleurs névralgiques sont constantes, aggravées par le mouvement, sans affecter le rythme cardiaque.

Spondylose

Dans cette maladie, une destruction chronique des corps vertébraux est observée avec une augmentation simultanée des ostéophytes. Les ostéophytes irritent les terminaisons nerveuses, provoquant des douleurs. La spondylose de la région thoracique est rare, mais son tableau clinique est prononcé: douleur à la gauche de la colonne vertébrale avec une extension dans la région thoracique gauche. Lorsque les vertèbres sont soumises à une pression, les symptômes augmentent.

Les maux de dos qui s'étendent à la poitrine peuvent être causés par des maladies des organes internes.

Les nerfs thoraciques innervent des organes tels que le cœur, les poumons, les bronches, l'estomac, le foie, le pancréas et la rate.

Si le patient a une douleur thoracique qui s'étend vers le dos, cela peut indiquer les pathologies suivantes:

  1. Maladies cardiaques: crise cardiaque, myocardite, angine de poitrine.
  2. Maladies pulmonaires: pleurésie, pneumonie, tuberculose.
  3. Problèmes avec le tube digestif: pancréatite, cholécystite, ulcères.

Maladie cardiaque

Infarctus du myocarde - une forme d'ischémie, accompagnée d'une nécrose du coeur. Dans le même temps, l’approvisionnement en sang du site est complètement perturbé. Infarctus insidieux dans un tableau clinique atypique, surtout si la maladie se développe progressivement. La douleur est localisée dans la main gauche, donne la clavicule, puis se propage à la partie supérieure de l'abdomen.

Le patient ressent une gêne, une sensation de brûlure à la poitrine. On peut suspecter une crise cardiaque due à d'autres signes d'insuffisance cardiaque: essoufflement, chute de pression, pouls filamenteux, peau pâle, sueurs froides.

La myocardite est une lésion inflammatoire du muscle cardiaque. Causes de la maladie - infections virales. Les premiers signes sont une gêne, une douleur thoracique irradiant vers la colonne vertébrale. Ensuite, la température augmente, l'essoufflement, la toux sèche apparaît.

Angine de poitrine Développé avec violation aiguë de l'approvisionnement en sang coronaire. La douleur apparaît soudainement après un effort physique, irradiant entre les omoplates et sur l'épaule gauche. En conséquence, les patients confondent une crise d'angor et une ostéochondrose.

Maladies pulmonaires

Les poumons sont situés dans la partie supérieure de la poitrine, plus près de la colonne vertébrale. Par conséquent, toute lésion du tissu pulmonaire provoque une douleur qui s'étend jusqu'à la colonne vertébrale.

La pneumonie, la pleurésie est une maladie inflammatoire. Dans le premier cas, les olvéoles pulmonaires s'enflamment, dans le second, la membrane séreuse.

Caractéristiques caractéristiques: mal de dos sur le côté de la zone touchée.

La douleur augmente lorsque vous toussez et tapotez dans le dos. La maladie est accompagnée de fièvre, de difficultés respiratoires.

La tuberculose est une maladie infectieuse dont l'agent causal est la baguette de Koch. Les bactéries infectent le tissu pulmonaire, provoquant sa dégradation.

Les symptômes de la tuberculose ne se manifestent que par une forme ouverte: toux, faible fièvre, faible appétit. La douleur à la poitrine et au dos est une manifestation du stade terminal avancé, alors qu'il est déjà impossible d'aider le patient.

Pathologie du tube digestif

Ulcère gastrique, ulcère duodénal. Sous l'influence de l'acide chlorhydrique, la muqueuse gastrique et la couche sous-muqueuse sont détruites. La douleur dans l'épigastre, irradiant entre les omoplates, est un symptôme caractéristique de la maladie. La douleur est directement liée aux repas. Avec un ulcère à l'estomac, ils surviennent après avoir mangé, avec un ulcère duodénal - sur un estomac vide. Pour distinguer les manifestations des ulcères de l'ostéochondrose peut être sur d'autres symptômes spécifiques: brûlures d'estomac, éructations, nausées, goût désagréable dans la bouche.

Pancréatite, pancréatonécrose. Les manifestations d'inflammation et de nécrose du pancréas ressemblent beaucoup à une crise cardiaque puisque le pancréas est situé à gauche. La douleur a la nature du zona, le patient a un changement de fréquence cardiaque, une pâleur de la peau. La pancréatite aiguë est accompagnée de vomissements avec un mélange de bile.

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire qui se présente comme une complication de la maladie des calculs biliaires. En raison de la violation de l'écoulement de la bile, sa stagnation se produit, les parois de la vessie deviennent enflammées, l'organe augmente de taille. La cholécystite catarrhale aiguë se manifeste par des douleurs aiguës et constantes dans l'hypochondre droit, s'étendant jusque dans l'omoplate droite, le bras droit et l'épaule.

Colique hépatique. Se produit lorsque le canal biliaire est obstrué par des calculs. La douleur est aiguë, paroxystique, irradiant du côté droit du dos, de l’épaule droite. Parfois, l’inconfort se propage à la région du cœur, provoquant des palpitations cardiaques. L'attaque commence généralement la nuit et dure de quelques minutes à plusieurs heures. La patiente commence à vomir avec la bile, l’estomac est gonflé. L'urine devient sombre et trouble, les matières fécales s'éclaircissent.

Oncologie

Parfois, la douleur vertébrale est un symptôme du cancer. Une tumeur oncologique ne se forme pas dans la moelle épinière, mais dans d'autres organes et propage des métastases. Le cancer se développe, cellules mutées avec la circulation sanguine à travers le corps. Il y a une introduction de cellules pathologiques dans la membrane nerveuse, ce qui provoque la décompression des nerfs - la cause principale de la douleur. Les métastases dans la colonne vertébrale donnent généralement des tumeurs aux poumons, glandes mammaires.

Les métastases sont de deux types:

  • Ostéolytique. Ils dissolvent le tissu osseux, diminuent la taille et la hauteur des vertèbres.
  • Ostéoblastique. Le tissu osseux se développe de manière incontrôlable, compacté. La radiographie montre une modification du volume et de la forme de l'os.

En outre, une tumeur peut se former directement dans la colonne vertébrale.

Les types de cancer du dos les plus courants:

  • Chondrosarcome. Il affecte principalement la région thoracique.
  • Myélome multiple. Se propage sur les vertèbres et les tissus mous adjacents.
  • Hordoma. Se produit plus fréquemment dans les vertèbres lombaires.

La ruse de la maladie dans son évolution asymptomatique jusqu'au stade 3. Cela est dû à la fréquence élevée des décès.

Les signes de cancer ressemblent aux manifestations d'ostéochondrose ou de hernie. Les patients ne consultent donc pas leur médecin, ce qui retarde l'apparition d'une maladie dangereuse.

À un stade précoce, la douleur se manifeste en tournant, en pliant le corps, en tapotant sur le dos. Ensuite, ils deviennent permanents. En outre, le patient apparaît d'autres symptômes de tumeurs malignes de la colonne vertébrale:

  • Troubles du mouvement. Difficulté à lever les mains, faiblesse musculaire.
  • Une légère température qui ne devient pas fébrile.
  • Faiblesse, fatigue, manque d'appétit.
  • Douleur aiguë dans le dos, s'étendant jusqu'à la poitrine. Les antidouleurs ne stoppent pas le syndrome de la douleur, il se développe dans la position couchée.
  • Détérioration de la sensibilité des membres, perception déformée de la chaleur et du froid.
  • Troubles cognitifs: perte d'attention, mémoire.
  • Augmentation de la pression artérielle, arythmie.

Premiers secours

L'algorithme de premiers secours dépend toujours de la cause de l'inconfort. Si la douleur est causée par des maladies de la colonne vertébrale, l’état du patient peut être soulagé à l’aide de médicaments:

  • Analgésiques (kétorol, Ketanov).
  • Blocus Novocainic. Il est effectué uniquement par un spécialiste qualifié dans un hôpital.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, ibuprofène, Nimesil).
  • Agents chauffants locaux (pommades, emplâtres à la capsaïcine).

Si les symptômes ne s'atténuent pas, consultez un médecin. Avec un léger étirement des muscles du dos, des pommades chauffantes, des massages, des kinésithérapies aident bien.

Les médicaments suivants peuvent soulager l’état du patient lors d’une exacerbation d’un ulcère

  • Antispasmodiques (No-Spa, Drotaverinum).
  • Antiacides (Maalox, Almagel).
  • La réception des antibiotiques doit être coordonnée avec le médecin.

Les douleurs cardiaques sont les signes d'une maladie grave, de sorte que l'automédication est dangereuse. Avant l'arrivée de l'ambulance, vous pouvez donner au patient un comprimé de nitroglycérine. Pleurésie, pneumonie, tuberculose ne sont traités que dans un hôpital.