Principal / Genou

Maux de dos sur le côté gauche derrière

Plaintes adressées au médecin au sujet des maux de dos - phénomène très fréquent chez les patients.

Selon les statistiques, ce sont les symptômes qui viennent en deuxième position après les plaintes de signes de maladie respiratoire. Dans la plupart des cas, les plaintes concernent la douleur du côté gauche du bas du dos, dont les causes peuvent être diverses pathologies associées à une inflammation des organes internes ou à des blessures ordinaires.

Le traitement de tels symptômes suggère l’établissement de la véritable cause du syndrome douloureux, sinon le traitement ne sera tout simplement pas efficace. Pourquoi la longe fait-elle mal du côté gauche derrière? Quelles pourraient être les causes et les complications dans ce cas?

Douleur dans le bas du dos: quelles sont les raisons?

Tout d'abord, rappelez-vous l'anatomie. Au bas du dos, dans la région lombaire, se trouve une série de gros muscles qui jouent un rôle de soutien par rapport à la colonne vertébrale et à tout le corps au moment du mouvement. Dans cette partie du corps, il existe une zone réflexe dans laquelle s’inscrit la douleur associée aux pathologies des organes internes. Par conséquent, le patient peut sentir que le dos est douloureux et donne également sur le côté.

Si le dos est douloureux, à droite ou à gauche, le médecin peut suspecter les maladies suivantes:

  • pathologies chroniques du système urinaire, coliques rénales, formation de calculs;
  • inflammation des poumons du type gauche, où la plèvre est affectée dans le processus de la pathologie;
  • inflammation dans les ovaires ou maladies des glandes génitales dans le cours aigu;
  • constipation chronique, colite, dysfonctionnement gastro-intestinal;
  • processus pathologiques dans le pancréas (pancréatite);
  • maladies du tractus gastro-intestinal (érosion ulcéreuse, gastrite);
  • maladies du système musculo-squelettique, en particulier de la colonne vertébrale, associées à des modifications dystrophiques ou au développement de pathologies cancéreuses.

De plus, les douleurs au dos, à gauche et à l'arrière, sont typiques chez les femmes en période de grossesse, car c'est précisément cette région du dos qui commence à agir lorsque la charge augmente progressivement avec la croissance du fœtus.

Le traitement de ce symptôme dépendra de la pathologie ayant provoqué le syndrome douloureux. Le traitement peut impliquer l'utilisation de médicaments ou la chirurgie.

Mal de dos: pathologie de la colonne vertébrale

Un cas assez fréquent est considéré comme une douleur dans le dos dans le contexte d'un processus inflammatoire dans les muscles ou dans les maladies de la colonne vertébrale. Dans le même temps, les pathologies rachidiennes peuvent être congénitales ou acquises. Les maladies congénitales sont caractérisées par la présence de hernies dans les disques intervertébraux, un développement insuffisant des muscles et diverses anomalies de la colonne vertébrale. Les maladies de type acquis, quant à elles, incluent le plus souvent divers types d'ostéochondroses, de scolioses, de maladies infectieuses et de processus oncologiques.

Si nous parlons de la douleur associée au processus inflammatoire de nature dystrophique, nous parlons ici de l’amincissement des disques intervertébraux, ainsi que de la violation des vaisseaux sanguins et des nerfs. Tout cela provoque une inflammation des racines nerveuses, qui "se développent" à partir de la moelle épinière et, par conséquent, développe un syndrome douloureux.

Dans ce cas, le mal de dos peut revêtir une nature complètement différente: du type aigu et constant au type aigu puis paroxystique. À l'atteinte du nerf du malade ressent non seulement les douleurs dans la taille, mais aussi la contrainte dans les mouvements, ainsi que la détérioration générale dans l'état.

Dans le cas où les nerfs de la partie inférieure du bas du dos ont été endommagés, le patient se plaint de la douleur du caractère terne à l'arrière droit, qui descend dans la région de la fesse et touche également la jambe gauche. Le recours intempestif à un spécialiste peut entraîner une violation de la sensibilité du membre, qui devient par la suite permanente. Ce phénomène est également dangereux et le développement d'une inflammation du nerf sciatique, ce qui peut entraîner la formation de douleurs persistantes et d'autres complications nécessitant une intervention chirurgicale.

Lorsque le corps refroidit excessivement, par exemple, en hiver ou pendant un long séjour dans un courant d'air, cela peut entraîner un processus inflammatoire dans les muscles - la myosite. Cette maladie peut provoquer un effort physique prolongé, ainsi qu'une diminution des fonctions de protection du système immunitaire. Dans la myosite, le patient se plaint de douleurs de type douloureuse qui sont permanentes et s'intensifient même avec une respiration profonde ou une flexion. Dans ce cas, aucun traitement médical spécial n'est requis. Il suffit d'utiliser le frottement, la chaleur et quelques jours de repos de Menovazin. En outre, vous pouvez boire des médicaments pour améliorer l'immunité.

Douleur lombaire à l'origine de pathologies d'organes

Les causes du mal de dos peuvent être des processus inflammatoires et des maladies des organes internes. Ainsi, les processus pathologiques dans les reins provoquent une douleur sourde, permanente et entraînante. Dans la lithiase urinaire, au moment du mouvement des formations rocheuses, la douleur devient coupante, aiguë, il y a violation de l'écoulement de l'urine. Lors du diagnostic, une augmentation de l'organe (rein) peut être remarquée.

Si le patient observe que le rein du côté droit et du côté gauche est douloureux, il est fort probable qu'il s'agisse d'une pneumonie du côté gauche. Il est à noter qu'avec cette pathologie, une augmentation de la température centrale du corps et une légère toux sont associées aux principaux symptômes.

La douleur dans la région lombaire peut parler de maladies du pancréas, en particulier de pancréatite. Le syndrome douloureux est localisé dans le bas du dos, fait mal, mais pas intense. Au fil du temps, la douleur dans le bas du dos gauche derrière le dos acquiert un caractère cinglant et commence à être accompagnée de constipation. Il a été noté qu’après avoir mangé des aliments trop épicés, salés ou acides, le syndrome douloureux était complété par le développement de nausées et la détérioration de l’état général du patient.

Diverses maladies du tractus gastro-intestinal, notamment les lésions ulcéreuses et la gastrite, peuvent également provoquer l'apparition de douleurs dans la région lombaire (dos et gauche), mais dans le contexte d'une obstruction intestinale ou d'autres troubles. La douleur dans la région lombaire peut indiquer des pathologies de la rate et son augmentation. En plus de la douleur, la maladie s'accompagne de modifications pathologiques des tissus du foie, de jaunissement de la peau, d'une augmentation de la température centrale du corps et d'un malaise général.

Il est fréquent que des douleurs au dos et au dos affectent les femmes pendant la grossesse et qu’elles acquièrent une intensité particulière à la fin du deuxième semestre. Ce phénomène est associé à une augmentation de la pression à l'intérieur du péritoine, due à la croissance de l'utérus. La pression passe à la colonne vertébrale et, par conséquent, la douleur se développe. Dans ce cas, la douleur peut être légère et permanente. Dans ce cas, tout traitement médicamenteux doit être administré exclusivement sur les conseils d'un médecin. Le plus souvent, ils portent un bandage spécial qui soulage considérablement la colonne vertébrale, ce qui soulage la douleur.

Comment traiter les douleurs lombaires?

Comme mentionné ci-dessus, le traitement de ce symptôme ne doit être instauré qu’après avoir établi la cause, à savoir la maladie qui l’a provoqué. Il est fortement déconseillé de commencer l’auto-traitement avec l’utilisation de divers onguents ou compresses après avoir constaté que le dos est douloureux. Étant donné que de nombreuses pathologies peuvent causer une telle douleur, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin généraliste. Le spécialiste effectuera une inspection visuelle, collectera une anamnèse et prescrira la liste des études nécessaires, après quoi vous pourrez rediriger le patient vers un médecin spécialisé.

Douleur au bas du dos

Résumé: La douleur dans le dos peut parfois être ressentie d’un seul côté, qu’il s’agisse d’une douleur constante ou d’exacerbations périodiques qui apparaissent pendant un certain temps puis disparaissent. La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë, perçante et peut être sourde, mais constante. Parfois, la douleur dans le bas du dos peut s’affaiblir ou s’aggraver avec certains mouvements et peut également être sensible à la pression.

Mots clés: douleur au bas du dos

Causes courantes de douleur au bas du dos

En règle générale, les douleurs au bas du dos sont causées par l'une des raisons suivantes:

  • dommages aux tissus mous qui soutiennent la colonne vertébrale et / ou à certaines structures vertébrales telles que muscles, ligaments, articulations;
  • hernie intervertébrale ou saillie du disque intervertébral lorsque le contenu du disque est déplacé vers la gauche paramédian ou foraminale sont les causes les plus courantes de douleur au dos ou à la jambe à gauche.
  • problèmes avec des organes internes situés au niveau de la partie centrale du dos, dans les zones abdominale ou pelvienne, par exemple avec les reins, les organes de reproduction, les intestins.

D'autres cas de maux de dos peuvent être un signe de problèmes aux organes abdominaux ou même être le symptôme de problèmes plus graves, tels que la fibromyalgie ou la spondylarthrite ankylosante.

Comprendre les causes possibles du mal de dos à gauche, ainsi que ses caractéristiques et symptômes typiques, peut aider les patients qui se rendent chez le médecin à obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si le mal de dos gauche peut être traité avec des analgésiques en vente libre (pas plus de 1 à 2 jours), l'application de compresses froides ou chaudes et l'affaiblissement lorsque le niveau d'activité change, une aide médicale peut ne pas être nécessaire. En règle générale, une visite chez le médecin est recommandée dans les cas où la douleur apparaît après une blessure (chute, blessure sportive, accident de voiture), lorsque la douleur ne diminue pas d'elle-même, s’aggrave ou gêne l’accomplissement des activités habituelles telles que rester debout, marcher ou dormir. situations où la douleur est accompagnée d'autres symptômes gênants ou progressifs.

Parfois, le mal de dos à gauche peut être le signe d’une pathologie grave et nécessite des soins médicaux immédiats. Par exemple, les symptômes suivants accompagnant les maux de dos peuvent parler d'une pathologie grave:

  • maux de dos intenses ou soudains qui ne disparaissent pas au repos;
  • douleur extrême et persistante dans le bas du dos et / ou dans la région abdominale;
  • vertiges, confusion, essoufflement;
  • forte fièvre constante ou sporadique, frissons;
  • nausée, vomissement;
  • miction douloureuse ou sang dans les urines;
  • difficulté à contrôler la miction et / ou la défécation;
  • faiblesse grave, engourdissement ou fourmillements dans le bas du corps;
  • perte de poids inexpliquée et significative.

N'importe lequel de ces symptômes peut être le signe d'une maladie grave et constituer une raison d'hospitalisation urgente.

Étirement des muscles du bas du dos

L'entorse lombaire du côté gauche est une cause fréquente de douleurs lombaires à court terme. L'étirement des muscles qui entourent et soutiennent la colonne vertébrale peut être le résultat d'une surcharge ou de blessures mineures, telles qu'une position anormale pendant le sommeil ou une position debout ou assise prolongée.

Les symptômes d'étirement des muscles du bas du dos incluent généralement:

  • douleur au côté gauche de la taille avec une localisation claire;
  • la douleur peut être aiguë et assez grave;
  • douleur qui augmente avec le mouvement musculaire;
  • douleur au toucher;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur diminue au repos, par exemple, lorsque vous êtes assis dans une position inclinée avec un support.

Les douleurs au bas du dos peuvent aussi être causées par des problèmes de structures vertébrales telles que les articulations argilaires et les disques intervertébraux.

De telles conditions se produisent souvent des deux côtés de la colonne vertébrale et, en règle générale, provoquent une douleur au bas du dos centrée. Cependant, il est possible que la douleur causée par des problèmes d’épine dorsale soit davantage ressentie du côté gauche.

Si le mal de dos dure plus de 3 jours ou ne s'atténue pas lors de l'utilisation de méthodes de traitement simples (repos au lit pendant 1 à 2 jours, prise d'analgésiques en vente libre, application de glace et / ou de coussins chauffants), vous devez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Problèmes de dos

Comme mentionné ci-dessus, les douleurs dans le bas du dos peuvent également être causées par des lésions ou des lésions des structures de la colonne vertébrale, notamment des vertèbres, des articulations vertébrales et du tissu conjonctif. Les problèmes les plus courants avec la colonne vertébrale incluent:

Hernie intervertébrale ou protrusion discale intervertébrale

Une partie du matériau du disque intervertébral peut être comprimée du côté gauche du segment rachidien, ce qui provoque une douleur sourde au dos et une douleur vive et perçante qui traverse la cuisse gauche et descend le long de la surface arrière de la jambe gauche. Le plus souvent, la douleur dans la jambe gauche sera plus forte que le mal de dos. Les douleurs dans le bas du dos et les jambes peuvent augmenter après une longue position assise. En règle générale, les hernies intervertébrales ou les saillies de la colonne lombaire ne surviennent pas de manière aiguë sans facteur traumatique préalable et sont le résultat du développement à long terme de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Le fait que la douleur au bas du dos soit associée à une pathologie discogène de la colonne vertébrale peut indiquer des épisodes de douleur plus précoce dans le bas du dos, une douleur allant jusqu'au pied, un engourdissement ou une paresthésie sous forme de chair de poule dans le bas du dos et du pied jusqu'aux orteils.

Problèmes avec les articulations arquées (spondylarthrose)

La spondyloarthrose de la colonne vertébrale est une autre complication de l'ostéochondrose. En effet, lorsque la distance intervertébrale diminue, la charge sur les articulations gingivales arquées augmente plusieurs fois, ce qui entraîne une raideur, un inconfort et une douleur dans le dos. Les excroissances osseuses (spondylose) du côté gauche de la colonne lombaire peuvent provoquer une irritation des racines nerveuses, entraînant l'apparition de douleurs fulgurantes traversant la cuisse gauche et descendant dans la jambe gauche;

En règle générale, toutes les complications de l'ostéochondrose se développent en parallèle, ce qui aggrave considérablement l'état de la colonne vertébrale et nécessite des mesures précoces de prévention ou de traitement de l'ostéochondrose développée.

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

Un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et dans la région pelvienne d'un ou des deux côtés du corps si sa mobilité devient restreinte. Des mouvements excessifs de l'articulation peuvent provoquer des maux de dos et / ou de la hanche pouvant se propager à l'aine. Une mobilité insuffisante provoque généralement des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers la fesse et le long de la jambe. La spondylarthrite ankylosante commence souvent par une douleur à l'articulation sacro-iliaque.

En général, pour les problèmes de colonne vertébrale, le traitement initial est non chirurgical et peut inclure un massage, de la physiothérapie, de la physiothérapie, une traction de la colonne vertébrale sans charge et de l’hirudothérapie. Le traitement médicamenteux contre la hernie discale ou la protrusion est extrêmement inefficace et a une gamme étroite d’effets sur le lien pathologique. Le choix des traitements varie en fonction de l’état et des symptômes ressentis par le patient. Une intervention chirurgicale peut être envisagée dans ces cas si la douleur devient chronique ou si grave qu’elle empêche une personne de mener une vie normale.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Parmi les autres affections qui provoquent des douleurs au dos à gauche, on peut citer des problèmes de colonne vertébrale locaux ou des affections pouvant entraîner des conséquences graves pour l’ensemble du système musculo-squelettique, par exemple:

Spondylolisthésis dégénératif

Dans les spondylolisthésis dégénératifs, une vertèbre glisse vers l’avant par rapport à la basse, en raison du développement de l’ostéochondrose de la colonne vertébrale. Cette affection provoque souvent une douleur radiculaire d'un côté du bas du dos, car ce processus est généralement associé à d'autres complications de l'ostéochondrose, évoquées précédemment.

Syndromes douloureux chroniques

Les syndromes douloureux chroniques tels que la fibromyalgie et le syndrome douloureux myofascial provoquent des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, une faiblesse et une sensibilité dans certaines zones, appelées points déclencheurs.

Les autres causes possibles de douleur au bas du dos, telles qu'une tumeur dans la colonne vertébrale, une fracture et une infection de la colonne lombaire, sont relativement rares.

Douleur au bas du dos due à des problèmes d'organes internes.

La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë et perçante, et peut être sourde et chronique. Il est assez difficile de déterminer la différence entre les douleurs dorsales causées par des problèmes directement avec les tissus présentant des structures du dos ou de la colonne vertébrale et les douleurs dorsales causées par des problèmes d'organes internes. Les douleurs dans le bas du dos, en particulier dans le bas du dos, peuvent être causées par des problèmes touchant un ou plusieurs organes, notamment les reins et le gros intestin.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos causées par des problèmes d'organes internes:

Calculs rénaux

Des douleurs dans le bas du dos provenant de la pierre au rein peuvent être ressenties lorsque la pierre se déplace dans le rein gauche ou passe à travers les uretères, de minces tubes reliant les reins à la vessie. Les autres symptômes incluent: douleur à la miction, difficulté à uriner, malgré le désir constant de vider la vessie, présence de sang dans les urines, nausées et / ou vomissements;

Infection rénale

Une infection du rein gauche peut provoquer une douleur intense ou mate dans le dos à gauche. L’infection commence généralement par l’urètre et la vessie et se propage ensuite aux reins, provoquant une inflammation et une douleur locales. De la fièvre, des nausées et / ou des vomissements sont également présents, ainsi que des mictions douloureuses ou brûlantes. La douleur est généralement ressentie au-dessus de l'aine, près de la colonne vertébrale et est généralement aggravée lors des mouvements ou des pressions;

Problèmes gynécologiques

Les fibromes utérins et l'endométriose, deux maladies courantes chez les femmes, peuvent causer des douleurs au bas du dos. La douleur de l'endométriose est généralement sporadique, aiguë et perçante. Elle est causée par une prolifération de tissus utérins en dehors de l'utérus. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, de la fatigue et une douleur intense pendant la menstruation. Les fibromes utérins - généralement des tumeurs bénignes se développant dans l'utérus - peuvent provoquer des douleurs au dos à gauche, ainsi que diverses irrégularités menstruelles, des mictions fréquentes et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse se réfère à la maladie inflammatoire de l'intestin et est exprimée dans l'inflammation constante, pour la plupart, du côlon. L'inflammation provoque généralement une diarrhée chronique, des douleurs rectales et une perte de poids. Les spasmes et les douleurs abdominales sont des symptômes courants de la colite ulcéreuse, qui peut provoquer de graves douleurs au dos, unilatérales ou bilatérales;

La grossesse

Un mal de dos unilatéral peut survenir pendant la grossesse lorsque le corps de la mère s'adapte à la croissance du bébé dans l'utérus. La douleur peut aller de sourde et chronique à aiguë et piercing. L'exercice, le repos fréquent et certaines techniques utilisées en thérapie complémentaire peuvent aider à soulager la douleur;

Pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas qui peut provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen et se propager au quadrant inférieur gauche du dos. Les patients peuvent décrire cette douleur comme étant sourde et douloureuse, aggravée par l’alimentation, en particulier grasse.

Pour établir la cause exacte de la douleur au bas du dos, un examen approfondi doit être effectué. Parfois, un médecin peut recommander une radiographie, une IRM, un scanner ou des analyses de sang. Dans certains cas, il est important de commencer le diagnostic et, en conséquence, le traitement, dès que possible.

Article ajouté à Yandex Webmaster le 2017-10-27, 15:59.

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

  • 1) Un lien hypertexte peut renvoyer au domaine www.spinabezboli.ru ou à la page à partir de laquelle vous avez copié nos documents (à votre discrétion);
  • 2) Un lien hypertexte vers notre site www.spinabezboli.ru doit figurer sur chaque page de votre site où sont publiés nos documents.
  • 3) il ne devrait pas être interdit aux hyperliens d'être indexés par les moteurs de recherche (en utilisant "noindex", "nofollow" ou tout autre moyen);
  • 4) Si vous avez copié plus de 5 documents (c’est-à-dire que votre site contient plus de 5 pages avec notre matériel, vous devez mettre des hyperliens vers tous les articles des auteurs). En outre, vous devez également mettre un lien vers notre site www.spinabezboli.ru, sur la page principale de votre site.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Ça fait mal dans le côté gauche du dos

Douleur dans le côté gauche du dos - un symptôme alarmant qui nécessite une attention particulière. Beaucoup de gens croient à tort que de telles douleurs ne causent que des maladies associées au dos. N'attachez pas d'importance, ne les attendez pas et, pire encore, ne prenez pas de médicaments. À gauche, de nombreux organes vitaux. La douleur peut donc provoquer des maladies des organes internes. Retard dans le traitement, le diagnostic tardif est très dangereux pour la santé.

La sélection des schémas thérapeutiques et de la thérapie diffère en fonction de la complexité du cours et des complications associées. Lorsque la douleur ne cesse pas, est trop intense ou revient souvent, vous devrez consulter un médecin pour diagnostiquer. Outre l'examen par un spécialiste, des procédures et des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic.

Pourquoi ça fait mal

Le mal de dos à gauche se produit aux moments les plus différents de la journée, diminuant progressivement ou augmentant. Pour soulager l'inconfort, vous devez comprendre la cause de leur apparition.

Long séjour dans le froid et le projet affecte négativement la santé. En raison de l'inflammation des muscles, des crampes et des douleurs apparaissent. Le traitement nécessitera un réchauffement spécial de la zone touchée, un massage thérapeutique et du repos.

L'ostéochondrose, la névralgie intercostale, le pincement de la vertèbre sont caractérisés par l'apparition d'une douleur dans le dos. La consultation d'un spécialiste sera nécessaire pour établir un diagnostic et choisir le schéma de traitement requis.

  • Conditions douloureuses des organes internes

À gauche, organes du tractus gastro-intestinal, rate, rein gauche, pancréas et glandes sexuelles. Les changements pathologiques dans le travail de ces organes peuvent être compliqués par l'apparition de douleurs.

En outre, la douleur dans le côté gauche derrière le dos signale le travail pathologique des systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Lorsque le côté gauche du dos est douloureux et qu'il existe des troubles respiratoires ou du rythme cardiaque, une hospitalisation immédiate et un appel à l'ambulance sont requis. Un retard peut entraîner la mort du patient.

Pour déterminer le diagnostic exact, il est nécessaire de décrire à un spécialiste la nature, la force et la durée de la douleur émergente, le lieu de leur luxation. Il est important d'identifier clairement les zones dans lesquelles le syndrome douloureux se manifeste.

De l'arrière dans la région lombaire et sous les côtes

En règle générale, une telle douleur nécessite l'intervention d'un chirurgien ou d'un orthopédiste: le plus souvent, la douleur est associée à des pathologies de la colonne vertébrale. Mais lorsque les symptômes sont plus larges et que le syndrome douloureux se manifeste non seulement à gauche du dos, il est nécessaire d’exclure d’autres pathologies. Les principales raisons si la douleur localisée dans le côté gauche dans le bas du dos.

En cas de modifications pathologiques du tissu musculo-squelettique de la colonne lombaire, un diagnostic est nécessaire pour identifier l'emplacement exact du pincement ou de l'inflammation. Si la colonne vertébrale est malade, vous avez besoin d'une série d'exercices spéciaux, de massages et d'un traitement symptomatique.

  • Maladies des reins et des organes urinaires

La maladie rénale est souvent accompagnée de douleurs prolongées aux côtés droit et gauche du dos, gonflement des jambes, fièvre, faiblesse. La douleur au bas du dos du côté gauche peut partiellement céder sous les côtes ou vers le bas.

Mictions douloureuses fréquentes parlent d'une maladie urinaire, le plus souvent se manifeste par une cystite ou une lithiase urinaire.

  • Maladies du tube digestif

Si la douleur du côté gauche du dos est compliquée par des nausées, des vomissements, une faiblesse générale, des troubles digestifs, cela indique une violation du tractus gastro-intestinal. Dans la cholécystite aiguë, la douleur peut se propager à droite, sous la côte et même plus haut, dans la pancréatite, le syndrome douloureux se propage et donne à tout l'hypochondre gauche. La colique intestinale est souvent une douleur dans le dos. Mais si la douleur commence à faire mal au côté gauche et au bas du dos la nuit ou l'estomac vide, il s'agit d'un des symptômes de la gastrite, d'un ulcère de l'estomac ou de douze ulcères duodénal.

  • Maladies de la rate

Pour les blessures et les affections douloureuses de la rate, une douleur sourde et sourde est caractéristique, elle commence à gauche et dans le bas du dos et s’étend progressivement au milieu. La douleur augmente avec l'inspiration et tout changement de position du corps. En cas de suspicion d'hémorragie interne et de rupture de la rate, un appel médical urgent est nécessaire.

Hypochondre gauche et au-dessus

Les douleurs les plus dangereuses au dos sont celles qui se trouvent en haut, près du cœur et des poumons. Les raisons pour lesquelles il y a une douleur dans le haut du dos à gauche.

  • Maladies du système respiratoire

Ils se caractérisent par des sensations douloureuses aiguës et palpitantes au sommet, aggravées par l'inspiration, avec une amélioration à court terme à l'expiration. Souvent compliqué de fièvre et de faiblesse générale. Les symptômes peuvent indiquer une pneumonie, une pleurésie, des néoplasmes de la cavité thoracique et d'autres pathologies des poumons et des bronches.

  • Maladies du système cardiovasculaire

Douleur brûlante à la poitrine à gauche, tir dans le dos, le cou, les bras, l'omoplate. Ces douleurs sont l’un des principaux symptômes de l’infarctus du myocarde, de l’angine de poitrine, de l’anévrisme aortique et d’autres maladies cardiaques. Souvent accompagné de faiblesse générale, de troubles du rythme cardiaque et du système respiratoire, de confusion ou de perte de conscience. Nécessite une hospitalisation immédiate.

  • Ostéochondrose de la colonne thoracique

De fortes douleurs lancinantes dans la poitrine, du côté gauche du dos, apparaissant après un travail monotone au milieu de la journée, peuvent indiquer le développement d'une ostéochondrose. En même temps, il peut y avoir une douleur légère mais prolongée dans la colonne vertébrale. Les douleurs s'intensifient la nuit et se font sentir plus fort lors de l'expiration. Passez après une courte promenade et une autre activité physique.

Douleurs brûlantes et constantes dans la poitrine, aggravées par une profonde respiration et l'expiration, tout effort physique ou un changement de la position du corps. La douleur augmente à la palpation, il est possible de suivre sa direction le long du nerf enflammé. En général, la nature de la douleur ressemble beaucoup à une douleur cardiaque, mais ne s'accompagne pas de troubles du rythme cardiaque ou de pression.

Les douleurs dans la névralgie intercostale et la maladie cardiaque sont très similaires. Sans l'expérience nécessaire, il est difficile de distinguer les uns des autres et, par conséquent, pour tout accès de douleur au cœur, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de poser rapidement le diagnostic.

Arrière gauche et en bas

  • Processus inflammatoires des organes internes

Lorsque la douleur dans le côté gauche du dos et en dessous, il est nécessaire d'éliminer immédiatement la pathologie du système reproducteur. Ainsi, les femmes avec l'apparence de douleurs tirantes et douloureuses en dessous doivent paraître gynécologues, les hommes à l'urologue. En règle générale, la douleur lancinante s'accompagne d'échecs du cycle menstruel, moins souvent de fièvre et de frissons. L'urine, le sang, la culture et l'échographie des organes abdominaux seront nécessaires. L'incapacité à diagnostiquer l'inflammation et à retarder le traitement conduit à une évolution chronique des états douloureux et des complications associées.

Une grande partie de la probabilité que cela cause des douleurs dans les maladies des reins et du système urinaire. Et si la douleur est accompagnée par une indigestion, des maladies du gros intestin peuvent se manifester.

Dans les cas où le côté gauche fait mal, mais aucune pathologie des organes internes n'est détectée, la colonne vertébrale est examinée pour la présence d'ostéochondrose ou de myosite.

Premiers secours

Il est important de comprendre quelle maladie a causé une douleur dans le dos gauche. L'automédication et l'autodiagnostic ne peuvent que nuire ou aggraver votre état.

Auto-massage

En cas de maladie de la colonne vertébrale, le massage peut aider à soulager la douleur. Un remède universel pour réduire les spasmes musculaires, réchauffer et éliminer les irritations des fibres nerveuses - massage. Elle doit être effectuée par un spécialiste et avec l’autorisation d’un médecin. Commencer le massage thérapeutique dans la région lombaire, en se déplaçant progressivement dans la région cervicale le long de la colonne vertébrale. Les mouvements sont doux et lisses au début, seulement après avoir réchauffé les muscles, l’intensité est ajoutée.

Préparations

Le traitement symptomatique pendant la douleur est la nomination d'analgésiques: analgine, nurofène, kétorol. Si la douleur est apparue après une blessure ou un effort physique, avant de consulter un médecin, vous pouvez soulager temporairement la douleur en utilisant des analgésiques. Avant l'arrivée de l'ambulance, le patient reçoit de la nitroglycérine sous la langue pour soutenir le muscle cardiaque.

Chez les femmes, il est souvent douloureux du côté gauche du dos avant la menstruation. Si la douleur est causée par l'état spasmodique des organes internes, ceux-ci sont stoppés par l'utilisation d'antispasmodiques. Par exemple, pas de shpa 2 comprimés par jour. No-shpa soulage la douleur pendant la menstruation, les maladies inflammatoires des reins, des voies urinaires et des organes de l'appareil digestif.

Il est important de se rappeler que de tels médicaments ne guérissent pas, mais ne font cesser les symptômes que si le côté gauche du dos fait mal. Et, par conséquent, la visite chez le médecin ne peut toujours pas être évitée.

Même si la personne malade pense que l'attaque est passée, ce n'est pas une raison pour reporter le traitement à la clinique. Dans tous les cas, il est important de diagnostiquer pourquoi le dos gauche fait mal. Cela aidera à éviter d'autres complications. Le traitement ne peut être prescrit qu’après avoir effectué les mesures de diagnostic et déterminé la cause de la douleur.

Lorsque le dos à gauche fait mal après un entraînement ou un travail physique pénible, cela indique une fatigue et un manque de préparation importants. Il est nécessaire de réduire l'intensité de la charge à un niveau approprié.

Une série d'exercices pour le soulagement de la douleur:

  1. Aplatir et diluer les omoplates;
  2. Poignée dans le dos;
  3. Mouvement circulaire avec des pagaies.

Si vous avez mal au dos, vous devez vous mettre à quatre pattes et vous pencher au sol sans faire de mouvements brusques. Ensuite, arrondissez et pliez le dos en tirant les bras vers l’avant. L'entraînement est répété 2 ou 3 fois. Prenez soin de vous du surmenage et de la charge excessive, cela nuit à la santé du système musculo-squelettique et conduit à diverses maladies de la colonne vertébrale.

Symptômes et traitement de la sciatique thoracique

Comment faire des injections pour des douleurs dans le dos et le bas du dos?

Comment porter un corset pour la colonne vertébrale

Qu'est-ce que la douleur dans le bas du dos indique?

Un effort physique excessif, des problèmes de dos et d'autres pathologies peuvent causer des douleurs au côté gauche de la taille. Très souvent, les sensations désagréables se développent en manifestations plus sérieuses, lorsque tout mouvement provoque une douleur intense. Dans certains cas, il peut être difficile de déterminer exactement la cause de l'apparition d'une gêne sur le côté gauche de la taille; il est donc utile de prendre en compte toutes les causes possibles. Nous découvrirons plus tard quels sont les facteurs et les types de douleur provoqués par la douleur au bas du dos de gauche à gauche et quelles en sont les raisons.

Raisons

Si la douleur est localisée directement dans le bas du dos, cela peut souvent indiquer une maladie de la colonne vertébrale. Mais peu de gens savent que c'est la zone lombaire qui contient un grand nombre de gros nerfs et qui est également responsable de la projection de douleurs dans les reins, les intestins et les ovaires. Parmi les causes les plus innocentes de maux de dos à gauche, on peut identifier les suivantes:

  • effort musculaire physique;
  • inflammation musculaire causée par l'hypothermie;
  • manque d'activité physique et mode de vie sédentaire.

Autres causes associées à la présence de pathologies, voir ci-dessous.

Troubles du système urinaire

Ce groupe comprend des maladies telles que:

  1. Pyélonéphrite du rein gauche - déclenchée par un processus inflammatoire qui affecte les tissus parenchymateux et le pelvis rénal, l'empêchant ainsi de s'acquitter pleinement de ses fonctions excrétrices.
  2. La glomérulonéphrite est une maladie inflammatoire de nature immunitaire qui affecte les glomérules rénaux, ce qui la rend non viable.
  3. L’urolithiase (DCI) est déterminée par la forte teneur en sels de l’urine, qui forme des calculs qui peuvent encrasser les uretères.
  4. Cystite - inflammation de la vessie, au cours de laquelle l'infection peut provenir à la fois du canal urinaire et de la vessie elle-même.

Toutes ces maladies peuvent causer des douleurs au côté gauche à l'arrière du dos, alors ne tardez pas avec leur diagnostic et leur traitement.

Genre de douleur
Il existe différentes manifestations pour chaque maladie. Dans la cystite, la douleur est au centre de l'aine et le niveau du côté gauche du bas du dos est la zone d'irradiation, où la douleur se manifeste. La pyélonéphrite et la gloméronéphrite sont déterminées par la présence de douleurs spasmodiques et cambrées sur le côté gauche (si le centre de l'inflammation tombe sur le rein gauche) du bas du dos, accentué par les plus petits gestes. L'urolithiase, qui se caractérise par la présence de pierres, déplaçant et bloquant la lumière des canaux, est une douleur aiguë, coupante et poignante.

Comme symptômes supplémentaires, on peut distinguer la présence d’un œdème sur la peau, de problèmes de miction et d’une augmentation de la température corporelle, caractéristique de la présence du processus inflammatoire.

Localisation
La douleur est localisée dans la partie supérieure de la colonne lombaire et s'étend au côté gauche du dos et à la région fessière.
Diagnostics
Les maladies du rein et du système urinaire sont généralement diagnostiquées comme suit:

  1. Analyse d'urine et analyses de sang - aide à identifier la présence d'inflammation (augmentation du nombre de globules blancs), ainsi qu'une forte teneur en sel.
  2. Échographie des reins - montre leur état, la présence de néoplasmes et de calculs, ainsi que leur capacité à remplir leurs fonctions.
  3. Palpation et tapotement de la localisation des reins - si cela provoque une augmentation de la douleur, le diagnostic est correct.
  4. Instantané aux rayons X - aide à déterminer la présence et la taille des calculs.

Traitement
Étant donné que, dans la plupart des cas, les maladies sont provoquées par le développement d'une microflore pathogène, le traitement utilise des antibiotiques généralisés: Ceftriaxone, Cefix, Fagotsef, Flamyfix. Pour normaliser l'écoulement de l'urine et réduire les poches, des diurétiques sont utilisés: Veroshpiron, Aldacton, Sorbitol, Ionic. Les médicaments auxiliaires capables de normaliser le travail du système urinaire sont:

  • sorbants: Polysorb, charbon actif, lactofiltrum;
  • veinotoniques: héparine, troxérutine;
  • antispasmodiques: No-shpa, papaverine;
  • médicaments antifongiques;
  • lactobacilles: Bifiform, Linex, Laktiale.

Toutes ces maladies, en l'absence de traitement rapide, peuvent se transformer en une forme chronique, privant une personne de la vie.

Puisque nous parlons du système excréteur, n'ignorez pas l'apparition de maux de dos dans la région lombaire.

Maladies respiratoires

Les douleurs à gauche peuvent être causées par des maladies telles que:

  1. La pneumonie du côté gauche est un processus inflammatoire du poumon gauche, causé par la présence de pneumocoques, de staphylocoques et de bâtons hémophiles.
  2. Pleuropneumonie - le processus inflammatoire est localisé dans la partie inférieure du poumon gauche, capturant une partie de la plèvre (la pleurésie se développe en parallèle).

Le traitement de ces maladies est assez long et les conséquences peuvent être les plus déplorables, voire fatales.

Genre de douleur
En présence de ces maladies, des tirs dans le bas du dos et sur le côté gauche se produisent. En cas d'inhalation, les sensations désagréables peuvent augmenter, avec des fourmillements dans l'hypochondre gauche. Aux stades avancés des maladies pulmonaires, la douleur peut être encerclante et virulente, donnant sur le côté gauche et le bas des lombaires.
Localisation
Les sensations désagréables augmentent dans le sternum, donnant le bas du dos. Si la cause n'est pas associée à des pathologies du poumon gauche, la respiration rapide, les lèvres bleues et l'augmentation de la température ne sont pas observées.
Diagnostics
En règle générale, la douleur dans le bas du dos en présence d'une maladie pulmonaire est considérée comme un symptôme supplémentaire apparaissant lors de l'examen initial du patient. Des diagnostics supplémentaires peuvent inclure des moyens tels que:

  1. Rayon X des poumons - montre la présence de foyers du processus inflammatoire.
  2. Numération sanguine complète, analyse d'urine.
  3. L'analyse des expectorations pour identifier le type d'agent pathogène aide à choisir les meilleures options de traitement.
  4. IRM thoracique - utilisé dans les cas particulièrement avancés où la maladie a affecté plus de 50% du volume pulmonaire.

La consultation de l'ENT et du pneumologue est requise.
Traitement
Dans ce cas, à propos de tout auto-traitement, et en particulier avec l'utilisation de la médecine alternative, nous ne pouvons pas parler. Seuls les diagnostics complexes avec placement sous la supervision de spécialistes, associés au traitement approprié, peuvent montrer une dynamique positive du traitement.

La tâche principale du traitement consiste à éliminer le foyer de l’inflammation et à réduire la douleur. Pour ce faire, utilisez des groupes de médicaments tels que:

  1. Antibiotiques tétracyclines.
  2. Antipyrétiques et analgésiques qui soulagent les manifestations symptomatiques de la maladie.
  3. Mucolytiques et médicaments qui diluent les expectorations et accélèrent leur décharge.
  4. Vitamine C, renforçant le système immunitaire.
  5. Expectorants.

Il est important de boire de grandes quantités de boissons chaudes, ce qui vous permettra d'éliminer rapidement les microbes en train de mourir, ce qui l'aidera à faire face rapidement au processus inflammatoire.

Inflammation de l'ovaire

L'ophorite, qui est une conséquence de la salpingite, est caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire dans l'ovaire, dans lequel le rein du côté gauche fait mal. La microflore pathogène qui pénètre dans le corps de l'ovaire par la trompe de Fallope se reproduit activement dans un environnement favorable et une femme peut ressentir des manifestations désagréables, telles que:

  • écoulement de l'appareil génital;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • menstruations douloureuses;
  • échec de cycle.

Genre de douleur
La douleur est vive, tire, se transforme en douleur.
Localisation
La douleur aiguë est localisée dans le bas de l'abdomen et s'étend à la région lombaire du côté gauche.
Diagnostics
Si vous avez des douleurs persistantes et douloureuses au bas de l'abdomen et au bas du dos, vous devrez consulter un gynécologue, qui effectuera les mesures de diagnostic suivantes:

  • examen sur la chaire gynécologique;
  • frottis sur microflore pathogène;
  • Échographie des organes pelviens;
  • laparoscopie.

Traitement
Les maux de dos dans la région lombaire, directement liés à d’autres problèmes gynécologiques, ne disparaîtront que lorsque sa cause sera éliminée. En guise de traitement, l'oophorite est utilisée:

  1. Traitement antibactérien - lutte contre l'agent causal du processus inflammatoire.
  2. Traitement de la douleur - soulage la douleur et les manifestations désagréables de la maladie.
  3. Antispasmodiques - élimine les spasmes musculaires.
  4. Immunomodulateurs et vitamines qui contribuent à la restauration et au renforcement des propriétés protectrices naturelles du corps.

La grossesse

Au moment de la gestation, en particulier au troisième trimestre, le corps est soumis à un stress accru. Une augmentation constante du poids du bébé, ainsi que de ses dimensions, conduit à ce que l'utérus exerce une pression sur les tissus et organes voisins. Cela peut provoquer une gêne lorsque le côté gauche de la taille fait mal, tire dans le côté, provoquant une sensation de fatigue.

De telles manifestations ne sont pas associées à une pathologie et se transmettent après l'accouchement.

Genre de douleur
Doulant, terne, le zona. Il augmente avec le mouvement, disparaît de lui-même après un bon repos.
Localisation
Il fait mal dans la région lombaire, en donnant à l'aine et à l'entrejambe.
Diagnostics
Les mesures diagnostiques reposent sur un examen de la femme enceinte et une échographie du fœtus.
Traitement
En l'absence de pathologies visibles, il est recommandé aux femmes de faire de la gymnastique pour les femmes enceintes, ce qui renforcera les muscles du dos et du bas du dos, ainsi que la détente et l'air frais.

Processus inflammatoires dans l'intestin

L'entérite, la colite, l'entérocolite et la duodénite sont des maladies de l'intestin, caractérisées par la présence d'un processus inflammatoire. Tous ont une incidence sur différentes parties de l'intestin, ce qui provoque une gêne et des problèmes de digestibilité des aliments. Ces maladies peuvent causer des douleurs non seulement à la place de leur position anatomique, mais aussi pour donner au dos.

Cela fait mal au dos dans la région lombaire à gauche, la température augmente et il y a des problèmes avec la chaise.

Genre de douleur
Douleur aiguë, lancinante, qui survient principalement 15 à 20 minutes après un repas.
Localisation
Des douleurs désagréables et spastiques sont localisées dans le nombril, irradiant vers le bas du dos.
Diagnostics
Si le thérapeute soupçonne une pathologie intestinale lors de l'entretien du patient, le diagnostic suivant est prescrit:

  1. Analyse d'urine, de sang et de selles.
  2. Endoscopie de l'estomac et des intestins, biopsie.
  3. La coloscopie, qui permet d'évaluer l'état des intestins et d'identifier l'emplacement du processus inflammatoire.

Traitement
Le traitement dépend entièrement de ce qui est devenu la cause première de la maladie. Utilisez habituellement un traitement antibactérien et symptomatique pour aider à détruire les agents pathogènes, ainsi que pour éliminer les douleurs désagréables. Une partie intégrante est la nutrition.

Le respect d'un régime strict accélérera plusieurs fois le processus de régénération des parties endommagées de l'intestin.

Pancréatite

Si le côté gauche de la taille fait mal, il n'y a pas d'appétit, il y a des vomissements et des douleurs dans l'hypochondre gauche, cela peut indiquer la présence d'une pancréatite - un processus inflammatoire du pancréas. Il se développe en raison de la malnutrition, où prédominent les aliments gras et sucrés, l'alcoolisme et le contact avec des substances hautement toxiques.
Genre de douleur
La douleur est vive, lancinante, très semblable à la sciatique. Le pic de douleur survient au moment de manger.
Localisation
La douleur survient dans l'hypochondre gauche, donnant à la colonne lombaire. Ce peut être un zona.
Diagnostics
Utilisez des méthodes de diagnostic telles que:

  1. Analyse d'urine, de sang et de selles.
  2. Échographie du pancréas.
  3. Oesophagogastroduodenoscopy.
  4. Palpation de la ligne de gauche.

Traitement
Dans les 2-3 premiers jours qui suivent l'exacerbation de la pancréatite, une personne est traitée selon le principe «Faim. Chill Reste Vous ne pouvez pas manger et boire, ce qui peut encore plus irriter le pancréas. Un rhume sur la région localisée réduira la douleur et le repos aidera le corps à se mettre au diapason pour un prompt rétablissement. Pour le traitement de l'utilisation de tels groupes de préparations médicales:

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire lorsque les zones endommagées de la glande sont excisées et retirées.

Il est important de suivre un régime alimentaire strict, en éliminant les aliments gras et frits, ainsi que tous les aliments qui exercent une charge accrue sur le pancréas.

Pathologie de la rate

Cet important organe hématopoïétique, situé dans l'hypochondre gauche, peut grossir, s'allonger et se déformer s'il a un effet tiers. En conséquence, la rate cesse de remplir pleinement ses fonctions et son corps élargi exerce une pression sur les organes voisins.
Genre de douleur
La douleur est constante, tirant, faisant mal, le zona.
Localisation
La douleur se forme dans l'hypochondre gauche, puis se répand dans la région lombaire pour la recouvrir complètement.
Diagnostics
Seul un spécialiste est en mesure de déterminer la présence de pathologies de la rate après avoir effectué plusieurs études, notamment:

  1. Test de sang et d'urine.
  2. Échographie des organes abdominaux.
  3. Étude aux rayons x.
  4. IRM
  5. Palpation de l'hypochondre gauche.

Traitement
Le choix du traitement le plus approprié dépend directement du stade de la pathologie, de sa cause fondamentale et de l'état de santé général du patient. Il n'y a pas de traitement spécifique pour la rate. Le médecin examine les résultats de la recherche, après quoi il prescrit certains médicaments.

Dans le cas d'une course à pied, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Maladies d'estomac

L'ulcère et la gastrite sont les pathologies les plus courantes de l'estomac, dans lesquelles le côté gauche du dos fait mal. Ils sont principalement provoqués par la bactérie Helicobacter, qui est attachée à la muqueuse gastrique et ronge progressivement. Des ulcères et des cicatrices de saignement se forment, ce qui affecte le processus de digestion.
Genre de douleur
Dans les cas d’ulcère chronique ou de gastrite au stade aigu, la douleur est aiguë.
Localisation
À partir du milieu de la partie épigastrique de l'abdomen, la douleur a tendance à descendre, ceinturant la personne et capturant la région lombaire.
Diagnostics
Pour identifier l'utilisation de la maladie:

  1. Gastroscopie.
  2. Instantané aux rayons X.
  3. Prise de sang et fèces.

Traitement
On utilise un traitement antibactérien qui combat la microflore pathogène dans l'estomac.

En complément, on utilise des médicaments qui régulent l’acidité du suc gastrique, des antispasmodiques et des analgésiques qui éliminent le syndrome de la douleur.

Cardiopathie ischémique

L'ischémie est déterminée par le manque d'oxygène dans le cœur. C'est pourquoi ses cellules meurent ou sont remplacées par d'autres. En conséquence, une angine de poitrine, une arythmie, un infarctus du myocarde et une mort subite peuvent survenir. Le cœur étant situé du côté gauche du sternum, une partie de ses pathologies peut provoquer des douleurs dans le bas du dos gauche.
Genre de douleur
La douleur est aiguë, spontanée. Combiné avec une fréquence cardiaque accrue.
Localisation
Le pic de douleur se situe dans la région du cœur, irradiant dans le bas du dos (région lombaire gauche).
Diagnostics
Pour faire un diagnostic il vous faut:

  1. Donner de l'urine et du sang.
  2. Mesurer la pression artérielle et le pouls.
  3. Faites un ECG au repos et avec une charge.
  4. Angiographie coronaire.

Traitement
Dans le cas où le bas du dos fait mal et que le cœur en est la cause, un traitement complexe est prescrit, qui consiste à ce qui suit:

  1. Pontage artériel coronaire.
  2. Thérapie de soutien de drogue.
  3. Élimination des effets pathogènes sur le coeur.
  4. Paix et promenades fréquentes au grand air.

Inflammation de la masse musculaire de la partie lombaire gauche

La myosite est une inflammation du tissu musculaire de la région lombaire, qui se développe pendant l'hypothermie. Tous les mouvements du corps provoquent des sensations désagréables et douloureuses.
Genre de douleur
Douleur aiguë, traversante et constrictive, aggravée par une respiration profonde, une toux et des éternuements.
Localisation
Région lombaire arrière.
Diagnostics
Une consultation avec un médecin généraliste, un chirurgien et un neuropathologiste est nécessaire. La palpation de la zone touchée est réalisée et les autres pathologies possibles sont exclues.
Traitement
Utilisation d'un traitement médicamenteux complexe avec l'utilisation de médicaments tels que:

La thérapie physique, le massage et la thérapie par l'exercice contribueront également à accélérer le processus de guérison.

Pathologies rachidiennes

L'ostéochondrose, la spondylose, la cyphose, la lordose et d'autres maladies de la colonne vertébrale font que le squelette perd ses fonctions et toute activité physique provoque une douleur insupportable qui s'étend à tout le dos et au bas du dos.
Genre de douleur
Dépend de quelle pathologie est déterminée. Avec la radiculite, la douleur se contracte et traverse, et avec la spondylose, elle est douloureuse et constante. La douleur modérée est caractéristique de l'ostéochondrose et, avec le prolapsus du disque intervertébral, la douleur est si intense qu'elle peut déclencher un choc douloureux.
Localisation
La région lombaire et tout le dos peuvent faire mal.
Diagnostics
Les problèmes de la colonne vertébrale sont déterminés par des radiographies et des examens IRM.
Traitement
Le traitement dépend du type de maladie et de sa forme.

Le blocage de Novocainic peut être utilisé pour soulager la douleur.

Quand ai-je besoin d'une aide immédiate d'un médecin?

Il existe un certain nombre de situations dans lesquelles vous ne pouvez pas tolérer les maux de dos et vous devez immédiatement faire appel à un spécialiste:

  1. Maintient une température corporelle élevée.
  2. Il y a des nausées et des vomissements, un manque d'appétit.
  3. La douleur empêche complètement le mouvement.
  4. Il y a une perte de conscience et une douleur intense à l'abdomen.

Ces symptômes peuvent indiquer la présence de pathologies qui se développent rapidement et, en l'absence de soins médicaux, peuvent provoquer une issue fatale.

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante

Premiers secours

Avant l'arrivée du médecin, il est nécessaire de coucher le patient, de le calmer et de lui apporter du repos. Vous ne devez pas donner d'analgésiques, car ils peuvent lubrifier le tableau clinique de la maladie, ce qui compliquera son diagnostic initial.

Ainsi, les causes des maux de dos peuvent être très diverses, notamment les pathologies du tube digestif, du système cardiovasculaire et du système musculo-squelettique. Ne vous soignez pas vous-même, car cela peut mettre votre vie en danger.

La douleur est toujours une raison de consulter un médecin. Pas besoin de l'éliminer, vous devriez combattre sa cause.