Principal / Diagnostics

Que faire si votre côté a mal et abandonne

Les gens peuvent traiter leurs maux différemment. Certains sont habitués à fuir chez le médecin avec la moindre indisposition, tandis que d'autres, même la douleur la plus sévère, ne peuvent obliger à consulter un spécialiste. En attendant, la douleur est toujours le signe de problèmes inquiétants dans votre corps. Par exemple, pourquoi le côté fait-il mal et abandonne-t-il? Savez-vous quoi faire dans ce cas et quelles sont les causes de cette douleur? Bien entendu, le diagnostic final ne peut être obtenu qu'après l'examen. Nous pouvons seulement essayer de décrire une liste approximative de problèmes.

Pourquoi le côté fait-il mal et abandonne-t-il

La douleur dans le côté est un concept extrêmement extensible. Aucun médecin ne peut répondre à la question - pourquoi votre côté fait-il mal? Même pour un diagnostic approximatif, il est très important de connaître avec exactitude la localisation de la douleur: à droite ou à gauche, son emplacement par rapport à des repères tels que le pli inguinal, le nombril, la ligne médiane de l'abdomen, à environ centimètres, vers le haut ou vers le bas, verticalement ou horizontalement. Cela fait mal au ventre, à la surface latérale ou au bas du dos. Enfin, il est très important de savoir si les douleurs latérales surviennent par elles-mêmes ou si elles sont dues à une activité physique, ainsi que la nature de ces douleurs - permanentes, périodiques, coups de couteau, coupures, douleurs, brûlures, etc.

Que faire si vous avez mal au côté? Bien sûr, allez chez le médecin, car la douleur sur le côté peut être un signal très alarmant.

Pourquoi le côté droit fait-il mal?

Les raisons pour lesquelles vous vous êtes blessé au côté droit peuvent être très nombreuses. Dans ce cas, le bol peut avoir une localisation et une nature différentes. Des brûlures, des coups de couteau ou des douleurs aiguës au côté droit sont généralement causés par le processus inflammatoire développé ici, dont les causes sont:

perforation des ulcères gastriques ou duodénaux;

Si la douleur est causée par une lésion du diaphragme, par exemple avec une hernie, elle augmente avec la toux ou l’éternuement, ou avec une respiration profonde, et peut également irradier vers la région de l’épaule.

Lors de la description de la douleur dans le côté droit, sa localisation précise revêt une grande importance.

La douleur dans la partie droite du haut est généralement associée aux maladies suivantes:

  • problèmes d'estomac et duodénal;
  • maladies du pancréas;
  • maladies du rein droit;
  • maladie du foie;
  • maladies des voies biliaires;
  • pneumonie du lobe inférieur droit;
  • une appendicite;
  • infarctus du myocarde abdominal.

Si vous avez une douleur au milieu à droite, cela peut indiquer les problèmes suivants:

  • torsion ou intussusception;
  • inflammation de l'appendice;
  • maladies du rein droit.

Enfin, si vous ressentez une douleur dans la partie inférieure droite, cela peut être:

  • lésions rénales;
  • défaite de l'utérus;
  • maladies de la vessie;
  • une appendicite;
  • hernie inguinale.

Pourquoi le côté fait-il mal et abandonne-t-il

La raison la plus commune qui blesse le côté devant droit et donne à la jambe est une hernie inguinale. Elle se caractérise par une douleur aiguë transitoire, qui apparaît généralement après un effort physique. Souvent, avec cela, vous pouvez remarquer un renflement à la place de la localisation de la douleur, qui disparaît une fois que vous vous êtes couché.

Très souvent, des douleurs pulsatiles dans le bas-ventre surviennent dans le bas-ventre avec une appendicite aiguë.

Si vous avez mal à un côté et que vous abandonnez à la jambe, alors que la douleur est localisée dans le dos, cela peut indiquer la présence des maladies suivantes:

  • névralgie - un symptôme de tension dans le tronc nerveux - généralement avec la douleur augmente, si vous soulevez une jambe redressée;
  • calculs urinaires;
  • saignements intra-abdominaux causés par la perforation d'ulcères gastriques ou duodénaux, grossesse intra-utérine, apoplexie ovarienne, blessure, etc.

Pourquoi le côté fait-il mal à gauche et abandonne-t-il

Les douleurs dans la jambe gauche sont généralement causées par des problèmes d'organes situés ici. Tout d'abord, il s'agit de la rate. Ceux-ci peuvent être:

leucémie lymphoïde ou myéloïde chronique;

hypertrophie de la rate:

Des douleurs dans le côté gauche, s'étendant jusqu'à la jambe, peuvent être causées par diverses maladies du petit ou du gros intestin, ainsi que par le système génito-urinaire.

Pourquoi le côté blessé en bas et abandonne-t-il chez les femmes

Le beau sexe a beaucoup de maladies spécifiques. L'apparition de douleurs palpitantes dans la jambe du côté droit ou du côté gauche d'en bas peut évoquer une pathologie aussi désagréable que des processus purulents se développant dans les appendices utérins, par exemple dans les ovaires. Ils surviennent le plus souvent sous forme de complications après une annexite non traitée - un processus inflammatoire dans les appendices provoqué par une infection.

Côté douloureux et abandonne - que faire

Comme vous avez déjà compris de ce qui précède, il est impossible de donner une réponse sans équivoque à cette question. Par conséquent, si vous ressentez des douleurs régulières ou constantes dans les jambes du côté droit ou gauche, quel que soit leur emplacement exact, vous ne devez pas essayer de poser vous-même un diagnostic. Vous devriez consulter un médecin dès que possible, surtout si la douleur ne disparaît pas, mais augmente. ou accompagné de fièvre. Dans de nombreux cas, cela peut effectivement être une question de vie ou de mort.

Maux gauche abandonne

Aujourd'hui, les cas sont devenus courants lorsqu'une personne a une douleur au côté gauche et provoque un syndrome douloureux à la jambe. Et les raisons de ce symptôme plutôt désagréable peuvent servir à une variété de facteurs, allant de maux légers et mineurs à des pathologies graves voire graves.

Le mécanisme de cette douleur résulte de l'irradiation (propagation) de l'influx nerveux qui se produit lors d'un foyer pathologique, dont le site de localisation est la zone d'innervation des fibres nerveuses qui s'étendent bien au-delà du péritoine.

La douleur du côté gauche avec recul (irradiation) de la jambe ou du bas du dos est caractéristique des formes chroniques ou aiguës de maladies (processus pathologiques) survenant dans les organes internes situés dans la cavité péritonéale ou dans les organes du petit bassin.

En outre, il peut s'agir d'un symptôme et de maladies de nature articulaire ou directement liées aux os de la région pelvienne.

Maladies gynécologiques

En général, la partie féminine des patients se tourne vers le médecin avec des plaintes selon lesquelles le côté gauche inférieur fait souvent mal en abandonnant la douleur. Et c’est généralement le symptôme lumineux qui accompagne une maladie gynécologique.

Ce syndrome douloureux est dû à des maladies des organes féminins du fait que l’irritation nerveuse qui traverse le bas du péritoine interne apparaît en raison de processus pathologiques au niveau des organes génitaux - les ovaires, les trompes de Fallope, l’utérus lui-même.

Mais non seulement ce symptôme indique l'apparition de la maladie. Un tableau clinique complet comprend généralement:

  • Douleur durant l'intimité.
  • La défécation et la miction augmentent la douleur.
  • Les pertes vaginales ont une odeur désagréable, des impuretés sanglantes ou purulentes.
  • Température corporelle subfebrile.

Lorsque la douleur se manifeste à gauche et au-dessous et non seulement abandonne, elle s'accompagne également de spasmes musculaires, d'une faiblesse, d'une faible adrényse, d'une augmentation du rythme cardiaque et de vertiges - dans la plupart des cas, le diagnostic est plutôt désagréable et dangereux - grossesse extra-utérine. De plus, dans une telle clinique, on peut suspecter une hémorragie interne ou une accumulation d'un volume important de sang dans l'espace situé derrière l'utérus, un kyste ovarien ou une apoplexie ovarienne.

Il est impossible d'établir le diagnostic et de tenter un traitement par vous-même. Tous ces signes devraient constituer un signal de réaction rapide - appeler une ambulance et hospitaliser une femme. Alors que l'équipe médicale arrive, un rhume peut être appliqué pour réduire l'intensité des sensations douloureuses.

Si vous ne faites pas appel à un médecin, les conséquences peuvent être très tristes.

Appendicite

Les cas de localisation de l'appendice du côté gauche sont extrêmement rares, mais surviennent toujours. C'est pourquoi, en cas d'inflammation aiguë, la personne aura une douleur au côté gauche, lui donner dans le bas du dos et la jambe.

Un médecin peut suspecter une appendicite avec de tels symptômes:

  • La douleur dans l'abdomen est palpitante.
  • La douleur se propage à travers la cavité abdominale, donne dans la jambe, le bas du dos.
  • La température corporelle augmente.
  • Les selles deviennent liquides.
  • Il y a des nausées qui ne disparaissent pas même après un seul vomissement.
  • L'abdomen est en tension - en forme de plaque.
  • Lorsque vous soulevez la jambe, le syndrome douloureux augmente.

Dans ce cas, il est également nécessaire d'appeler immédiatement le médecin ambulancier, mais il est impossible de prendre des mesures analgésiques avant l'arrivée du médecin (dans des cas exceptionnels, vous pouvez prendre un spasmolytique - Non-shpa, mais assurez-vous de le dire au médecin).

Pathologies ostéoarticulaires

Lorsque le côté gauche de la taille fait mal et abandonne la jambe, on peut suspecter des maladies de l'étymologie ostéo-articulaire.

Les problèmes vertébraux tels que l'ostéochondrose, la sacro-iliite (inflammation de l'articulation sacro-iliaque), la hernie intervertébrale, etc., peuvent causer une douleur d'une nature donnée.

Ce syndrome douloureux est différent en ce sens qu'il est renforcé lors d'efforts physiques, de courbes prononcées ou de torse, ou lors d'un séjour prolongé du corps dans une position inconfortable. En d’autres termes, dans ce symptôme, il existe une dépendance directe à la position du corps du patient. En réalité, c’est ce fait (relation directe) qui aide le médecin à établir le diagnostic correct et exact.

Maladie rénale

Une autre raison pour laquelle le côté gauche peut faire mal et abandonner la région lombaire est la pathologie rénale. Par exemple, dans la lithiase urinaire, lorsque du sable ou des pierres se déplacent le long de l'uretère du côté gauche, le patient ressentira une douleur intense à gauche, plus près du bas. Ces douleurs vont se propager à l'abdomen, à la jambe et au périnée. Mais le diagnostic final ne peut être établi que dans un hôpital et exclusivement par un néphrologue.

Maladies de la rate

Il existe plusieurs maladies spléniques graves en médecine, dont le tableau clinique est caractérisé par une douleur du côté gauche s'étendant à la jambe lombaire et à la jambe gauche.

La plus grave de ces maladies est la leucémie myéloïde ou la leucémie lymphocytaire à évolution chronique. Ces maladies appartiennent à la section de l'oncologie et couvrent non seulement la rate, mais également le foie et les ganglions lymphatiques régionaux.

Dans la première phase de l'évolution de ces maladies, la douleur ne se manifeste pas. Mais dans la deuxième phase progressive du cours, avec la croissance de la tumeur, la douleur augmente du côté gauche. De plus, cette douleur peut être transmise à la région lombaire, au bas de l'abdomen et à la partie fémorale de la jambe.

L'infarctus splénique est une autre maladie dont le type de douleur est le symptôme. Cette crise cardiaque est due au blocage des artérioles et au développement d’une lésion nécrotique située autour du thrombus. La douleur coupante dans l'hypochondre gauche est l'un des principaux signes d'infarctus du splen.

L'inversion de la rate se produit en raison des caractéristiques structurelles individuelles des organes internes d'une personne. Un des signes de cette pathologie est une douleur aiguë au côté gauche, qui s'étend dans l'aine et la cuisse de la jambe gauche.

La dilatation splénique au stade aigu du cours (inflammation et circulation sanguine perturbée dans la veine porte) est également caractérisée et accompagnée de douleur au côté gauche.

Abcès splénique, kyste de l'organe et autres pathologies - elles sont presque toutes accompagnées du syndrome de la douleur du côté droit et sont répandues dans l'estomac, le bas du dos et les jambes.

Maladie de l'intestin

Le côté gauche peut être blessé par des maladies de l'intestin grêle - malabsorption de tout type (congénitale ou acquise) (généralement, incapacité à téter le lait dans l'intestin, moins souvent une malabsorption des fruits), maladie coeliaque (maladie du nouveau-né commençant lorsqu'un enfant passe du lait maternel à une alimentation artificielle) - intolérance sans gluten).

En outre, les pathologies du gros intestin: syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, maladie de Hirschsprung, colite ulcéreuse, diverticulose, polypose, atonie, etc., se manifestent également par des douleurs latérales du côté gauche.

Conclusions

Les conclusions de ce qui précède peuvent être faites comme suit:

  • En cas de douleurs au côté gauche, irradiant à la jambe, au bas de l'abdomen ou au bas du dos, ne prenez pas de pilules contre la douleur afin de ne pas causer de complications irréversibles.
  • Assurez-vous d'appeler une ambulance.
  • Passez un examen médical approfondi en laboratoire pour établir un diagnostic précis.
  • Suivez toutes les instructions du médecin traitant.

C'est le seul moyen d'éviter les conséquences les plus négatives et d'obtenir un soulagement complet de la douleur.

La douleur dans le côté gauche abandonne

Question: Bonjour, je m'appelle Irina. Récemment, des douleurs périodiques au côté gauche, qui ont été abandonnées, ont commencé à me déranger. Quel genre de maladie peut-il être? J'ai 42 ans, aucun diagnostic sérieux n'a été posé.

Réponse: Bonjour, des douleurs dans le côté gauche peuvent se développer pour différentes raisons. Mais puisque vous dites que la nature est douloureuse et dure plusieurs jours, les états aigus peuvent être immédiatement exclus. Il est fort probable que le problème se situe dans un organe interne et que des sensations douloureuses le long des fibres nerveuses irradient vers la jambe. Cela se produit souvent lorsque la douleur est ressentie loin du site même de la blessure.

Voici quelques causes possibles de votre douleur.

  1. Maladies des organes pelviens. Le plus souvent, dans les processus inflammatoires de cette région, les femmes se plaignent souvent que la douleur leur donne aux genoux. Probablement, les varices internes, les inflammations catarrhales, les infections ou les fibromes utérins peuvent être troublants. Référez-vous au gynécologue et passez l'inspection pour exclure la probabilité de ces pathologies. En particulier, cela doit être fait si vous vous sentez mal à l'aise comme une femme.
  2. La maladie de l'intestin donne également souvent un symptôme similaire. La colite et d'autres maladies accompagnées de crampes et de douleurs graves peuvent être diagnostiquées très facilement. Si vous vous sentez en même temps une violation persistante de la digestion et des selles, alors, très probablement, un problème d'intestins.
  3. Maladies des articulations et des os. Ce n'est un secret pour personne qu'avec l'âge, les articulations s'usent et qu'un pourcentage élevé de personnes commence à souffrir de maladies des articulations. Ceci est une explication très rationnelle si vous ne vous inquiétez de la douleur que dans le cas d’un emplacement inconfortable ou de mouvements inconfortables.
  4. Maladies de la rate. Différence dans les douleurs assez fortes qui se développent progressivement. Ils cèdent fortement le bas de l'abdomen et le bas du dos en même temps. Portez un caractère terne et douloureux. Il est conseillé de consulter un médecin dès que possible afin de ne pas retarder le traitement si le diagnostic est confirmé.
  5. Douleur rénale. Comme tous les autres organes, les reins peuvent attraper un rhume et s’enflammer suite à une hypothermie. Dans cette maladie, en plus des symptômes décrits, la douleur pendant la miction et les brûlures dans la vessie vont évidemment déranger.

Il peut y avoir plusieurs raisons, le symptôme est assez courant, et seul un médecin peut vous aider à établir le diagnostic avec précision. Il planifiera les examens appropriés. Dans tous les cas, il est conseillé de le contacter dès que possible et de ne pas prendre d'analgésiques jusqu'à ce que la raison soit clarifiée.

Le côté gauche endolori donne le dos et la jambe

L'intérieur de la cuisse fait mal: les maladies qui causent le plus souvent ce symptôme

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Si une personne a des douleurs à la hanche à la surface interne, cela n’indique pas toujours une pathologie des tissus mous. Ce syndrome se rencontre souvent dans les maladies des organes internes, mais indique le plus souvent des problèmes du système musculo-squelettique. Il y a des cas fréquents où la partie interne de la hanche fait mal pour des raisons physiologiques, comme pendant la grossesse ou pendant la croissance active à l'adolescence. Quelles sont les raisons de la douleur de la hanche dans l'aine, avec quel médecin dois-je contacter? Tout en détail dans cet article.

Contenu de l'article:
Raisons
L'arthrite
Coxarthrose
Diagnostics

Maladies du système musculo-squelettique

La sensibilité de la hanche dans la zone interne se produit pour diverses raisons.

Deux grands groupes se distinguent d'eux:

  1. Lésion de matière inerte;
  2. Maladies de l'appareil spinal et des articulations des jambes.

Le premier groupe comprend:

  • dislocation du fémur de l'articulation;
  • fracture du fémur ou du col fémoral;
  • blessures et blessures aux articulations.

Le deuxième groupe combine les maladies suivantes.

Arthrite de la hanche

L'inflammation se produit dans la cavité articulaire de l'acétabulum, ainsi que sur la tête de l'os. La maladie se caractérise par une douleur à l'aine, s'étendant dans la cuisse, les fesses, l'amplitude de mouvement est limitée, la difficulté à marcher, la démarche devient boiteuse.

  • L'arthrite purulente se développe comme une complication après une blessure, une intervention chirurgicale, lorsque la cavité articulaire est infectée ou, si l'exsudat purulent se sépare de tissus adjacents, tels que l'ostéomyélite ou la cellulite, la cuisse à l'intérieur est douloureuse.
  • L'arthrite aseptique est une complication des lésions psoriasiques, du lupus érythémateux disséminé;
  • le développement de l'arthrite d'étiologie réactive est influencé par la salmonellose, la dysenterie, les infections urogénitales;
  • La polyarthrite rhumatoïde est provoquée par les agents responsables d'herpès simplex, d'oreillons, d'Epstein-Barr, d'hépatite, etc. La douleur survient dans la partie interne de la cuisse et sur toute la surface.

Le groupe à risque comprend les personnes souffrant d'obésité, de mauvaises habitudes, d'hérédité grave, ainsi que de travail physique excessif et d'haltérophilie.

Hanches Sinovit

L'inflammation de la membrane articulaire avec la séparation d'une grande quantité d'exsudat dans la cavité articulaire a une étiologie aseptique ou infectieuse. La maladie peut se développer après une blessure, à la suite d'allergies, d'un dysfonctionnement du système endocrinien, d'un trouble auto-immune du stress. La cause infectieuse est associée à l'entrée de staphylocoques, bacilles tuberculeux et autres bactéries.

L'apparition de la maladie ne se caractérise pas par des symptômes vifs, les principaux symptômes apparaissent plus tard:

  • l'articulation augmente en taille, le mouvement est limité ou devient impossible;
  • des contractions musculaires convulsives se produisent;
  • parfois la température augmente localement;
  • douleur à l'intérieur de la cuisse;
  • l'articulation gonfle, la peau rougit légèrement ou devient pâteuse.

Si la maladie n'est pas détectée à temps, elle devient chronique, le pastoznost observé en permanence.

Coxarthrose

Une violation persistante de l'intégrité de l'articulation due à une défaillance des processus métaboliques provoque une maladie avec une lésion progressive du tissu cartilagineux et une déformation ultérieure, ce qui modifie la fonctionnalité de l'appareil articulaire, la hanche faisant mal à l'intérieur.

Parmi les causes communes peuvent être identifiés:

  • troubles circulatoires;
  • des blessures;
  • charge excessive sur le joint;
  • l'obésité;
  • mode de vie sédentaire;
  • les infections.

La maladie est caractérisée par une douleur intense. Au début, il apparaît uniquement lorsque vous vous déplacez, puis il a un caractère permanent. La raideur et la raideur des membres sont observées après une nuit de sommeil ou après un effort physique.

Avec la déformation de la région pelvienne, la longueur de la jambe change, il y a une atrophie du tissu musculaire, qui se manifeste au stade avancé de la coxarthrose. Une démarche déformée, lors du mouvement, se produit un resserrement prononcé de l'articulation de la hanche.

Bursite de la hanche

L'inflammation qui se produit dans le sac périarticulaire perturbe la dépréciation lors de la marche, les articulations osseuses ne glissent pas bien et les frottements entre elles augmentent. Cela peut entraîner des douleurs à l'intérieur de la cuisse.

Parmi les causes les plus courantes, il y a le manque de mouvement, l'hypothermie, l'obésité, les anomalies congénitales. Les facteurs provocants comprennent les maladies auto-immunes, les dépôts de sel, la formation d'ostéophytes à éperons osseux.

Lorsqu'une personne est intensément engagée dans la course à pied, le cyclisme, monte souvent les escaliers ou reste longtemps dans le sac synovial, sciatique, iliaque, une réaction inflammatoire se développe. Parfois, la survenue d'une bursite contribue à l'endoprothèse, à des dommages au moment de l'impact ou à une chute.

  • il y a douleur, gonflement, gonflement se propage aux tissus voisins;
  • la peau rougit, la température augmente;
  • le patient éprouve un malaise général, l'articulation fonctionne mal.

En raison de la douleur à la hanche, le patient ne dort pas bien, il lui est difficile de monter les escaliers et de s’asseoir. La bursite sciatique se caractérise par une douleur sourde dans la partie supérieure de la cuisse pendant la flexion et l'extension. Une assise prolongée sur des surfaces dures provoque également de la douleur. En entrant dans une forme chronique, la luminosité des symptômes disparaît, une cavité kystique se forme, remplie d'exsudat.

Lorsque le sac synovial devient enflammé à cause de micro-organismes infectieux, un caractère purulent se développe. Le poinçon est une douleur vive lors de la flexion ou du redressement, ainsi que l'enlèvement du côté des extrémités. Une douleur intense empêche une personne de se plier complètement et de plier la hanche, le membre acquiert une position forcée.

Maladie de Perthes

Cette maladie se développe en raison d'un apport sanguin insuffisant dans la région de la hanche, ce qui entraîne une détérioration de l'alimentation de la région, entraînant une nécrose. La maladie survient chez les enfants âgés de 3 à 14 ans. Affecte souvent l'articulation droite, à gauche des modifications mineures.

La condition pour le développement de la maladie les médecins considèrent la myélodysplasie (hypoplasie) du bas du dos, la pathologie passe parfois inaperçue. Les causes provoquantes sont des maladies inflammatoires des articulations ou des blessures mineures conduisant à une compression vasculaire.

Les enfants de petite taille pour leur âge qui sont exposés au même stress physique que leurs pairs courent le plus grand risque. Chez les garçons, la maladie est plus courante mais chez les filles, elle est plus grave. Les enfants à risque de fumeurs passifs, ainsi que ceux qui ont eu le rachitisme et / ou une hypotrophie.

Autres raisons

La douleur à la surface interne de la cuisse dépend parfois de causes infectieuses:

  • la tuberculose, qui affecte la matière osseuse - la granulation se développe et pénètre en profondeur, provoquant une douleur continue, qui donne à l'intérieur des tissus fémoraux;
  • abcès pelvien - l'inflammation étendue se propage rapidement, les organes adjacents et les tissus mous sont touchés, la douleur irradie à l'intérieur de la cuisse.

L'oncologie de la matière osseuse provoque des douleurs à la cuisse:

  • sarcome osseux - il se produit un remplacement complet ou partiel des cellules osseuses par un cancer. Le mouvement devient difficile, la douleur est localisée à l'aine et à l'intérieur de la jambe;
  • métastases aux organes pelviens - les ganglions lymphatiques inguinaux adjacents provoquent des douleurs lors de la marche et des mouvements, la cuisse fait mal à l'intérieur.

Les maladies vasculaires peuvent également causer des douleurs à la hanche de l'intérieur, en particulier au stade progressif:

  • constriction des artères pelviennes - la lumière du vaisseau diminue, la circulation sanguine devient difficile. Le manque de nutrition provoque une douleur à l'intérieur de la cuisse, entraînant une boiterie;
  • occlusion de l'aorte abdominale - dans certaines régions, la circulation sanguine est complètement arrêtée en raison d'une thrombose. Une douleur spasmodique dans le bas de l'abdomen se répand dans l'aine et à l'intérieur de la cuisse.
  • Maladie embolique des vaisseaux rénaux - des crampes sévères et des douleurs dans le bas du dos donne parfois à la cuisse.

Diagnostic de la douleur

En cas de douleur à l'intérieur de la cuisse, une personne doit immédiatement contacter la clinique. Les médecins aideront les spécialités suivantes: thérapeute, traumatologue, chirurgien, orthopédiste. Tout d'abord, vous devriez consulter le médecin de district, qui identifiera les facteurs précédents et les facteurs qui l'accompagnent, la fréquence de la douleur, leur nature.

Lors du diagnostic initial, il est important de faire attention à la mobilité du membre, à la douleur lors du mouvement, à l'irradiation de la douleur. Ces indices sont importants pour déterminer la cause et pour le diagnostic final.

Afin d'identifier avec précision la maladie à l'aide de différents types d'études:

  1. Examen aux rayons X - montrera la densité de l'os, sa position dans l'espace, l'emplacement de l'articulation par rapport à d'autres parties du corps. Une image en deux et trois projections augmente la complétude de l'image, vous permet de déterminer ou d'éliminer la pathologie du système squelettique.
  2. L'échographie des organes pelviens, de la région inguinale - déterminera la hernie inguinale, la pathologie rénale, l'appendicite et d'autres maladies provoquant des douleurs à la surface interne de la cuisse.
  3. Thérapie par résonance magnétique (IRM) - l'étude se déroule sous l'influence d'un champ magnétique, le médecin examine les images reçues dans le contexte avec une précision millimétrique, il est possible d'agrandir et de rapprocher l'image. Pour savoir pourquoi la cuisse fait mal de l'intérieur, un agent de contraste est parfois utilisé.
  4. Tomodensitométrie - Les rayons X sont utilisés à des fins de recherche, mais contrairement aux rayons X traditionnels, il est possible d’examiner la zone touchée dans une section et de déterminer avec précision la pathologie osseuse.

Dans certains cas, les patients doivent réussir la biochimie sanguine. Selon les valeurs numériques des érythrocytes, les leucocytes et autres particules suggèrent un développement ultérieur d'inflammation et d'autres modifications pathologiques qui ont provoqué des douleurs à la hanche.

Guérir l'arthrose sans médicament? C'est possible!

Obtenez un livre gratuit «Plan détaillé pour rétablir la mobilité des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose» et commencez à vous rétablir sans traitement ni opération onéreuse!

La sensation de douleur est le premier signal de la présence d'un foyer pathologique dans notre corps. Une attaque douloureuse est apparue chez chaque personne et il a été provoqué par diverses raisons.

Un symptôme de douleur peut être d'intensité, de durée, de localisation différentes, la douleur peut se transmettre d'elle-même ou se poursuivre de manière permanente dans le contexte d'une maladie ou d'une blessure chronique. Quoi qu’il en soit, nous essayons de mettre fin à ces symptômes désagréables, en oubliant la raison qui les a causés, notamment en ce qui concerne les douleurs à l’abdomen et au dos. En noyant ces sentiments déplaisants, les processus pathologiques qui les provoquent ne passent pas, mais continuent à se développer et à s'aggraver, perturbant ainsi le fonctionnement des organes et des systèmes internes. Pour cette raison, le traitement doit être effectué par des spécialistes, méthodes éprouvées.

Quelles sont les raisons qui peuvent causer une forte douleur au dos, tiraillante et intense au côté gauche? Ces symptômes peuvent être provoqués par un certain nombre de facteurs et de causes pathologiques. Selon le sexe et l'âge, les causes d'une attaque douloureuse peuvent être différentes. Pour commencer, examinons les facteurs communs typiques des hommes et des femmes.

Causes communes

De nombreux facteurs de risque et pathologies affectent quotidiennement notre corps. Certaines ne nous affectent pas, d'autres au contraire affaiblissent notre corps et notre santé. La destruction ne se produit pas immédiatement, mais progressivement, au fil du temps, mais en cas de faiblesse du système immunitaire, le corps échoue précisément à l'endroit qui était le plus sujet aux effets nocifs. Parmi les raisons qui peuvent former un mal de dos à gauche, il y a:

  • La sciatique est la maladie du dos la plus répandue, qui survient à l’âge adulte. La douleur au bas du dos est causée par des modifications inflammatoires situées dans la région gauche des vertèbres. Avec des lésions importantes, il aura un caractère fort, aigu et donnera souvent aux organes et tissus sous-jacents.
  • Vous pouvez également suspecter une hernie discale bombée dans la région gauche de la colonne vertébrale. Une attaque douloureuse se produit à n'importe quel tour du dos et, en fonction de l'emplacement, donne souvent à l'abdomen, à la poitrine, à la ceinture scapulaire et à la ceinture. Par nature, il est fort, aigu et temporairement arrêté en prenant des analgésiques puissants.
  • Les causes communes incluent la tuberculose rachidienne. C'est rare, mais peut causer de la douleur dans le côté gauche derrière. En tout lieu, l'attaque douloureuse s'étend également de plus en plus bas le long de la colonne vertébrale, ce qui met le patient au lit.
  • Ne pas exclure la névralgie intercostale. Une telle douleur dans le côté gauche du dos aura un caractère tirant et se produit avec un mouvement brusque. Renforce à la respiration, à la palpation du thorax, amplifiant dans le champ du centre pathologique.
  • Le mal de dos à gauche peut être un signe d'ostéochondrose.
  • Souvent, une douleur au côté gauche du dos peut indiquer un pincement du nerf sciatique (sciatique). En plus du symptôme douloureux, il y a une sensation d'engourdissement de la jambe du côté affecté, des picotements du bout des doigts et de la peau au-dessus du pied. La douleur sera dans la région des fesses, au-dessus et au-dessous d’eux, peut être transmise à la moitié gauche de l’abdomen.
  • Maladie rénale. La douleur peut migrer au-dessus et au-dessous du rein, mais est le plus souvent transmise aux organes génitaux. Dans la région génitale, il peut y avoir une sensation de brûlure, des crampes et des picotements, en particulier lorsque vous urinez. Entre autres choses, la couleur de l'urine peut changer.
  • Maux de dos sur le côté gauche lors de la formation de formations tumorales.
  • La défaite du système cardiovasculaire. Le plus souvent, dans le cas d’une maladie aussi redoutable qu’un infarctus du myocarde, la douleur ne sera pas seulement rétrosternale, mais elle pourra aussi se faire dans la moitié gauche du corps, au-dessus et au-dessous de la poitrine.
  • Des douleurs au bas du dos peuvent survenir avec une motilité altérée de la moitié gauche de l'intestin. Il ne peut être que dans la région du dos et la région de l'abdomen peut également faire mal, et est maintenu au-dessus et au-dessous.
  • Inflammation du pancréas.

Les symptômes décrits se produisent aussi souvent chez les hommes que chez les femmes dans presque toutes les catégories d'âge. Mais quelles maladies peuvent causer des maux de dos à gauche seulement chez certains sexes?

Chez les hommes

Le corps masculin a beaucoup moins de causes spécifiques et de pathologies pouvant causer une attaque douloureuse dans la moitié gauche du dos. Ces raisons incluent:

  1. Urolithiase. C'est cette pathologie du système urogénital qui provoque souvent des maux de dos chez l'homme. Avec cette pathologie, la douleur est beaucoup plus prononcée et intense, car les urètres et l'urètre chez l'homme sont beaucoup plus longs et plus étroits.
  2. Pathologie de la prostate, située sur son pôle gauche.

Chez les femmes

Des raisons plus spécifiques peuvent provoquer des douleurs du côté gauche du dos uniquement chez les femmes. Parmi eux:

  1. Incidence fœtale. Le mal de dos pendant la grossesse à gauche se produit souvent aux derniers stades. Elle est causée par une surcharge physique constante du corps, due au gain de poids rapide. Et il migrera vers le côté gauche du dos en violation de la posture corporelle et de la surcharge du muscle lombo-iliaque.
  2. L'inflammation des appendices utérins à gauche peut provoquer des accès douloureux à la fois dans le bas de l'abdomen et seulement dans la moitié gauche.
  3. Inflammation de l'ovaire gauche. Outre les attaques douloureuses, une diminution de la pression artérielle, une pâleur de la peau, une augmentation du rythme cardiaque est caractéristique.
  4. Processus inflammatoires dans la trompe de Fallope. Douleur lombaire pendant les règles. Comme toute inflammation des organes génitaux féminins, le processus peut être accompagné de sécrétions anormales et de brûlures dans la région vaginale.
  5. Grossesse extra-utérine. Une attaque douloureuse n'est pas aussi prononcée, mais une gêne apparaît lorsque vous vous déplacez au-dessus et au-dessous de la partie centrale de l'abdomen.

Une perturbation de la fonction menstruelle, la survenue de pertes anormales, une sensation de brûlure dans la région vaginale, des spasmes musculaires dans le bas de l'abdomen, au-dessus de l'articulation pubienne peuvent être ajoutés à des symptômes spécifiques.

Dans tous les cas, si de tels symptômes sont détectés, il est nécessaire de consulter immédiatement un spécialiste. Il est souvent recommandé aux femmes de se faire examiner par un gynécologue et aux hommes de consulter un urologue.

Mesures de diagnostic

Pour établir la cause exacte de l'apparition de la douleur, vous devez subir un examen complet. Il convient de vérifier les structures musculo-squelettiques, les tissus musculaires, les articulations, le système reproducteur. De plus, une consultation auprès de spécialistes spécifiques est nécessaire. Pour des examens rapides et informatifs prescrits:

  • Rayon X des os de la colonne vertébrale et du bassin.
  • Diagnostic échographique des organes abdominaux pour la pathologie et les néoplasmes.
  • Imagerie par résonance magnétique et tomographie par ordinateur.
  • Tests sanguins standard, urines et fèces.

Seulement après avoir vérifié toutes les structures du corps, vous pouvez déterminer avec précision la cause de cette pathologie et commencer un traitement complet et efficace.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

La question de savoir comment bien dormir avec une hernie de la colonne lombaire, à première vue, semble ridicule. En fait, il s’agit d’un problème important, dont la solution aidera un malade à se reposer dans un sommeil normal et à ne pas sauter au milieu de la nuit d’attaques douloureuses. En position couchée avec une colonne vertébrale douloureuse, il est particulièrement important de répartir la charge de manière optimale, c'est-à-dire la position correcte du corps sur le lit la nuit.

L'essence du problème

La pathologie de la colonne vertébrale sous la forme d'une hernie est l'extrusion du disque intervertébral au-delà de la vertèbre. Avec une telle anomalie, tout mouvement des vertèbres les uns par rapport aux autres entraîne une compression du disque en saillie, incl. racines nerveuses, ce qui provoque une douleur d'intensité variable. Si ces fibres sont pincées, une attaque aiguë se développe, ce qui nécessite l'adoption de mesures appropriées.

Pourquoi est-il important d'apprendre à dormir avec une hernie intervertébrale? Le fait est que dans un rêve, une personne (surtout un patient) change souvent de position du corps à la recherche d'une posture confortable, et de tels mouvements incontrôlés entraînent un mouvement de la colonne vertébrale, c'est-à-dire une mobilité des vertèbres dans différentes parties de la colonne vertébrale. Naturellement, de tels mouvements entraînent des douleurs, des troubles du sommeil et parfois des insomnies.

La fréquence et l'amplitude des mouvements instinctifs du corps, en plus de la gravité de la pathologie elle-même, dépendent d'un certain nombre de facteurs:

  • caractéristiques du lit;
  • posture occupée;
  • utilisation d'appareils orthopédiques;
  • activités préparatoires;
  • bonne nutrition au coucher;
  • équilibre psychologique.

La manifestation de la maladie pendant le sommeil dépend de la localisation de la lésion. Le plus souvent, une hernie intervertébrale se développe dans la colonne lombo-sacrée et cervicale. Par conséquent, les facteurs qui provoquent son aggravation ont aussi leurs propres spécificités. Lorsque le centre est situé dans la région lombaire, les caractéristiques du matelas jouent un rôle déterminant et des recommandations pour l'utilisation de matelas orthopédiques sont incluses dans le schéma thérapeutique complexe. Pour une hernie de la colonne cervicale, il est nécessaire de fixer le cou et la région de la tête. Dans ce cas, l'oreiller est important.

Comment préparer un lit

Dans le cas d’une hernie de la colonne lombaire, thoracique ou cervicale, l’un des éléments essentiels du traitement est le choix des paramètres optimaux du lit. Tout d'abord, il faut prendre soin d'acquérir un matelas orthopédique spécial, qui assure une fixation correcte du corps et élimine les mouvements incontrôlés des vertèbres. Sa tâche est de redistribuer uniformément la charge du poids de la personne.

Quel matelas est meilleur (mou ou dur) devrait être décidé avec le docteur.

En cas de hernie quelle que soit la localisation, une rigidité modérée du lit est recommandée. Il est particulièrement important d’exclure la base rigide du cours aggravé de la maladie. Une augmentation de la douceur est nécessaire chez les personnes âgées, mais chez les adolescents et les jeunes, la raideur doit être accrue, mais uniquement lors de la phase de rémission de la pathologie. Dans tous les cas, il est nécessaire d’observer une condition: les parties les plus difficiles du corps ne doivent pas glisser sur le matelas, ce qui confère au corps humain une forme incurvée, c’est-à-dire en position couchée, la ligne droite de la colonne vertébrale doit être maintenue.

L'oreiller peut également être orthopédique, ce qui est particulièrement important en cas de violation de la colonne cervicale. Le bon oreiller est également utile pour d’autres problèmes de la colonne vertébrale, car normalise la circulation sanguine dans le cerveau, ce qui améliore la qualité du sommeil.

En position couchée, le cou et la tête doivent être fixés dans une position neutre, afin d’empêcher les virages incontrôlés et non naturels. L'oreiller élimine le soulèvement excessif de la tête par rapport au plan du matelas. Si la colonne cervicale est affectée, la tête doit être au niveau des épaules, tandis que l'espace entre le cou et le lit est rempli d'une masse élastique qui fixe sa position correcte.

Le coussin orthopédique est sélectionné en fonction de paramètres individuels. Les produits naturels les plus préférés.

L'importance de choisir une pose

Outre la qualité du lit, la position du corps (posture) occupée par une personne sur le lit est un facteur important pour assurer un sommeil normal avec une hernie intervertébrale. Lors de l'examen de la pathologie peut se trouver sur votre dos ou sur le côté. Allongé sur le dos, la sensation douloureuse dans la région lombaire est réduite. Si dans cette position aussi soulever la tête, alors l'oxygène peut être amélioré. Il n'est pas recommandé de s'endormir sur le dos des personnes:

  • avec une tendance à ronfler;
  • en buvant de l'alcool;
  • avec le développement de maladies des voies respiratoires supérieures.

Ne vous mettez pas sur le dos et en présence d'un processus inflammatoire dans la lésion, car Un œdème peut améliorer la compression des terminaisons nerveuses.

Une autre posture utile est le côté avec les jambes pliées. Dans cette position, la douleur dans la région cervicale est réduite. La «posture d'embryon» est généralement considérée comme la position optimale pendant le sommeil. Dans ce cas, la tension des fibres nerveuses diminue, ce qui réduit les manifestations douloureuses dans toute la colonne vertébrale.

Il est assez dangereux de dormir sur l'abdomen avec une hernie de la colonne vertébrale. Dans cette position, la personne est obligée de tourner la tête sur le côté, ce qui peut aggraver la pathologie de la région du cou. Dans le même temps, avec une hernie dans la région lombaire, il est recommandé de poser sur l'abdomen avec une jambe surélevée du côté de la plus grande saillie du disque tout en fixant un léger renversement du corps et, surtout, de la tête.

Une attention particulière au choix de la posture couchée doit être donnée pendant la grossesse. Considérez les recommandations suivantes:

  • 1 trimestre - des restrictions spécifiques ne sont pas proposées;
  • 2 et 3 trimestres: vous ne pouvez pas dormir sur le ventre, ce qui est dangereux pour le développement du fœtus, et sur le dos, car une compression excessive des organes internes se produit;
  • la meilleure option - couché sur le côté gauche;
  • la nuit, il est recommandé de contrôler 4 - 5 fois, changez soigneusement la position.

Quelle position adopter en cas de hernie spinale aiguë? Les experts estiment que la douleur peut être calmée dans cette position sur le lit:

  • la posture est allongée sur le côté et sur le côté de la sensation de douleur maximale;
  • la jambe, qui est apparue en dessous, reste droite, et la jambe, qui est située en haut, est pliée au genou;
  • les bras sont dans cette position: le bras supérieur est allongé le long du corps ou placé à la surface du lit, et le bras inférieur passe sous l'oreiller.

Si, malgré les mesures prises, la hernie s'est manifestée par une attaque douloureuse, vous ne pouvez pas vous lever brusquement. Il est préférable de le faire dans l’ordre suivant:

  • une rotation soignée sur le ventre et une avance en douceur jusqu'au bord du lit;
  • abaissement lent des jambes au sol;
  • le torse se soulève à l'aide du support sur les bras;
  • une position assise est prise sur le bord du lit;
  • se lever avec fixer le dos en position verticale.

La hernie spinale est capable de provoquer une insomnie avec ses manifestations douloureuses, ce qui provoque une complication de la maladie. La capacité de bien dormir aidera au traitement de la pathologie. Pour ce faire, il est nécessaire de préparer correctement le lit et de prendre une position optimale sur le lit.

Douleur au côté gauche, s'étendant au bas du dos et à la jambe

Message d'Olga:

Douleur au côté gauche, s'étendant au bas du dos et à la jambe. Passé tous les médecins, l'échographie de la cavité abdominale, du rein et du petit bassin a été observée par le proctologue, mais la douleur n'a pas disparu. Quel spécialiste puis-je contacter?

Bonjour Olga. Vous avez réussi de nombreux experts et études, j'aimerais connaître leurs résultats. Vous demandez à quel médecin vous adresser, même si vous dites que tous les médecins ont réussi. Dans un tel appel, le désespoir est ressenti.

La douleur du côté gauche peut être causée par diverses maladies. Il est souhaitable que vous décriviez plus précisément le syndrome douloureux. Il peut être en bas, en haut, au milieu.

La nature de la douleur est: aiguë ou douloureuse.

Si vous voulez aider, décrivez plus en détail l'historique, spécifiez les résultats des examens cliniques et instrumentaux, avis d'experts.

J'aimerais aussi savoir quel âge vous avez.

Quand il y a de la douleur dans le côté gauche:

  • Avec gastrite et ulcère gastrique;
  • Pathologie du pancréas et du foie;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal;
  • Troubles dans les ovaires et le système reproducteur.

Si le côté gauche fait mal à l'arrière, il est nécessaire de subir un examen.

Si l'échographie pelvienne n'a montré aucun changement, aucun problème n'a été décelé avec les ovaires. Gynécologue regardé?

La pathologie du pancréas peut également être exclue, car une échographie de la cavité abdominale a été réalisée. De toute évidence, il n'a détecté aucun changement.

La méthode d’exclusion portera sur la pathologie de l’estomac et des intestins. Pour le diagnostic différentiel de la maladie doit être clarifié: si la douleur est liée à la prise de nourriture, y at-il une difficulté avec l'acte de défécation.

En général, pour répondre à votre question, vous avez besoin de plus d'informations. S'il vous plaît décrire plus en détail vos sentiments.

Impulsion de santé

Site sur le traitement et les soins des pieds

Ça fait mal le côté gauche de l'abdomen en bas abandonne

Sévère douleur au côté gauche de l'abdomen: ce qui peut perturber

Blessé à gauche. Si le droit était malade, j'aurais décidé que l'appendicite a commencé. Et si doutes tourment. Quels organes se trouvent dans la partie gauche du péritoine, qui peuvent causer des symptômes désagréables?

Côté gauche Quels organes sont situés dans cette partie de l'abdomen

Apendicitis provoque des douleurs dans le côté gauche.

Le fait que l’appendice se trouve à droite, tout le monde le sait. Mais le fait que dans la partie gauche du péritoine soient concentrés des organes non moins importants, une personne oublie souvent. Ce qui est situé sur le côté gauche du corps:

  • la rate;
  • gros et petit intestin;
  • rein et uretère;
  • ovaire, trompe de Fallope;
  • articulation de la hanche, cartilage, ganglions lymphatiques.

    Les processus pathologiques dans ces organes vont donner des sensations de douleur de différents endroits et intensités.

    Types de douleur et diagnostic présomptif

    Les hémorroïdes peuvent causer une douleur sourde et sourde.

    Avec la défaite de divers organes et systèmes, la nature et le degré d'intensité de la douleur diffèrent. Une description précise du syndrome de la douleur vous permet de poser un diagnostic présomptif.

    La finale aidera à déterminer les symptômes supplémentaires et les méthodes d’examen. Types de douleur dans la nature et degré d'intensité:

  • Le terne, terne - chez les femmes, la pathologie de l'appareil reproducteur, la grossesse extra-utérine, l'endométriose, les processus inflammatoires de la vessie. Dans les deux sexes - les maladies du système lymphatique, les hémorroïdes.
  • Douleur sourde et persistante - accompagne les maladies inflammatoires des organes reproducteurs. C'est épuisant. Le diagnostic préliminaire est constitué par les maladies oncologiques, les processus inflammatoires du scrotum, les organes génitaux externes de l’homme, les atteintes à la hernie vertébrale.
  • Douleurs aiguës - reins, inflammation de l'uretère, passage de calculs, sable à travers l'uretère. De plus, ce caractère est douloureux lors d'une rupture de l'ovaire, de la trompe de Fallope lors de la grossesse extra-utérine.
  • Douleurs à la suture - coliques néphrétiques avec écoulement du tartre, flatulences de l'intestin, processus inflammatoires de l'articulation de la hanche, ligaments.

    Lors du diagnostic, vous devez prêter attention aux autres symptômes qui accompagnent le syndrome douloureux - nausées, vomissements, présence ou non de saignements chez la femme, présence ou non de la grossesse envisagée, nature de la miction et de la défécation.

    L'inversion de la rate peut causer des douleurs au côté gauche de l'abdomen.

    La douleur à l'emplacement du corps, accompagnée de symptômes caractéristiques, est la cause de la pathologie.

    Dans de rares cas, il peut irradier d'autres organes. Maladies de la rate provoquant des douleurs du côté gauche du corps:

  • Pathologie du cancer - la douleur se développe à mesure que la taille de la tumeur augmente. Il peut y avoir une douleur après avoir mangé, en outre le patient ressent une saturation rapide. En outre, le patient se plaint de fatigue, de perte de poids, d’augmentation du nombre de ganglions inguinaux.
  • Infarctus de la rate - la douleur provoque le blocage des vaisseaux sanguins et la formation d'un foyer de nécrose au site du caillot sanguin. La douleur augmente avec le mouvement, la respiration profonde. Une perte de sang massive constitue un danger particulier.
  • Inversion de la rate - dans ce cas, il y a une torsion des vaisseaux qui alimentent cet organe. De plus développer des signes d'abdomen aigu et accompagné de nausées, vomissements, flatulences.
  • Les abcès et les kystes d'organes peuvent provoquer des douleurs.

    Pathologie des reins et des uretères

    L'olithiase provoque des douleurs.

    Le rein est un organe apparié. Par conséquent, les problèmes avec le système urinaire peuvent être bilatéraux et unilatéraux.

    En cas de pathologie de l'un des reins, les symptômes peuvent être masqués ou mal exprimés.

    Par conséquent, la pyélonéphrite se développe rapidement, car deux reins sont impliqués et, par exemple, une pierre ne se manifeste pas longtemps dans l’un d’eux. Causes de la douleur:

    Pathologie du système de reproduction chez la femme

    Les douleurs abdominales dans la belle moitié de l'humanité peuvent indiquer les pathologies suivantes:

    1. Grossesse extra-utérine avec une lésion de la trompe de Fallope gauche. Avec la croissance de l'ovule, le tube s'étire et la douleur augmente. La rupture du tuyau est accompagnée d'une douleur intense. Le traitement est entièrement chirurgical.
    2. Syndrome Allen-Masters - se produit en raison d'une lésion ou d'une rupture des ligaments qui soutiennent l'utérus. C'est le résultat d'une livraison difficile ou rapide. La douleur est crampante dans la nature. À l'examen, le médecin découvre la mobilité de l'utérus.
    3. La croissance de l'endomètre dans divers organes et systèmes - dans les ovaires, le col utérin, le péritoine, le vagin, le rectum. Accompagné de douleur. Symptômes supplémentaires - infertilité, douleur pendant les rapports sexuels, menstruation.

    Pathologie du tube digestif inférieur

    La maladie de Crohn - un processus inflammatoire.

    La douleur dans le bas de l'abdomen peut causer des maladies du gros intestin. Ce qui peut donner des sentiments désagréables:

    • Syndrome du côlon irritable - les causes de la maladie ne sont pas claires. La douleur se produit périodiquement.
    • Maladie de Crohn - caractérisée par l'apparition de nodules dans les intestins et le développement du processus inflammatoire. Un symptôme typique est une douleur dans le quadrant inférieur de l'abdomen gauche.
    • La colite ulcéreuse est un processus inflammatoire d'étiologie inexpliquée dans l'intestin. Les douleurs sont des coliques.
    • Diverticulose - la formation de nodules sur les parois intestinales.
    • Tumeurs intestinales - polypose, carcinomes. Dans ce cas, la douleur se développe progressivement. Avec la croissance de la tumeur, la douleur augmente.
    • Atonia - une diminution de la fonction motrice intestinale.

    Les processus inflammatoires et dystrophiques au niveau des articulations de la hanche provoquent des douleurs au niveau de l'aine. Que peut-on supposer:

  • Arthrose de l'articulation de la hanche. De plus, il y a boiterie et mobilité de l'articulation. La douleur donne au bas ventre.
  • Nécrose aseptique - circulation sanguine altérée et mort du cartilage et des ligaments de l'articulation de la hanche.
  • Processus inflammatoires à caractère infectieux, arthrite goutteuse, maladies rhumatismales. En outre, la température du corps, la douleur dans l'articulation augmente.

    Parfois, une douleur dans le quadrant inférieur droit de l'abdomen provoque un infarctus du myocarde. Ceci est une manifestation rare et difficile à diagnostiquer de cette pathologie. En plus de la douleur, une attention particulière doit être accordée à la détérioration de l'état du patient.

    Vous trouverez des détails sur la douleur dans l'abdomen dans la vidéo:

    Bas de l'abdomen et autres symptômes

    Lors du diagnostic de signes supplémentaires doivent être considérés. La douleur elle-même n'est pas un outil de diagnostic précis. De plus, prescrit une échographie, un scanner ou une IRM, une intervention chirurgicale diagnostique. Seulement 1,5% des cas de douleur abdominale ne sont pas associés à des modifications pathologiques des organes internes.

    Que faire et où courir?

    Pour les douleurs aiguës du côté gauche de l'abdomen, vous devriez consulter un médecin.

    Tout d’abord, écoutez-vous et essayez de prendre une telle position pour atténuer la douleur.

    Ne prenez pas d'analgésiques, car cela pourrait lubrifier d'autres symptômes et rendre le diagnostic difficile.

    Si la douleur est ressentie pour la première fois, appelez une ambulance et discutez avec votre médecin de toutes les causes possibles de la douleur. Si vous avez des doutes sur les causes de la pathologie, parlez-en à votre médecin, ainsi que de tous les autres symptômes.

    Si la douleur est familière mais que l'état de santé s'est légèrement et brièvement aggravé, vous devez contacter l'établissement médical du lieu de résidence. Si la cause du syndrome douloureux est connue, mais que la douleur s'intensifie et que des symptômes supplémentaires apparaissent, vous devez alors appeler les soins d'urgence ou emmener le patient à l'hôpital.

    La douleur est le gardien, le système de signalisation du corps. Pas besoin de le rejeter et de prendre des analgésiques. Oui, ce sera plus facile, mais le problème ne se résoudra pas. Et seulement aggravé.

    Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide de boutons de réseaux sociaux. Merci beaucoup

    Douleur au côté gauche et au bas de l'abdomen

    La littérature médicale décrit la douleur dans le bas-ventre comme une douleur pelvienne. Ils sont caractéristiques des maladies aiguës et / ou chroniques des organes internes, des vaisseaux, des ganglions lymphatiques du pelvis, des articulations et des os de la ceinture pelvienne.

    Douleur pelvienne du côté gauche du corps

    Il s'agit d'un groupe important d'inconfort au niveau de la paroi abdominale et / ou de la cavité abdominale avec une douleur localisée sur:

    face antérieure du corps (sous la ligne du nombril);

    côté arrière du corps (en dessous de la ligne de la taille).

    Le syndrome de douleur abdominale est pertinent pour presque toutes les catégories de patients atteints de maladies gynécologiques, urologiques, gastro-entérologiques, ainsi que de pathologies chirurgicales des organes pelviens.

    Les douleurs abdominales basses du côté gauche conduisent le plus souvent les patients aux services de l'hôpital suivants:

    Au cours de la vie, une douleur sur le bas-ventre gauche apparaît périodiquement chez une personne sur six sur la planète. La médecine associe la douleur pelvienne à des centaines de maladies d'organes et de systèmes internes. Nous avons choisi les causes les plus évidentes et les plus communes de ce problème.

    Dans la partie gauche de la cavité abdominale se trouvent les organes suivants:

    La rate est un organe non apparié qui appartient au système immunitaire. Dans le parenchyme, il se produit la formation de cellules sanguines, leur accumulation et leur utilisation. La rate sert de réserve (dépôt) de sang en raison du système de circulation sanguine porte. L'élimination totale de la rate n'entraîne pas la mort d'une personne, car dans ce cas d'autres organes (ganglions lymphatiques, foie) assument ses fonctions.

    Intestin grêle. Les boucles du jéjunum sont partiellement situées du côté gauche. C'est la deuxième division de l'intestin grêle. Les principales maladies accompagnées de douleur sont les invaginations, les blocages et les processus inflammatoires.

    Gros intestin. La cause de la douleur est une inflammation, une violation des fonctions de sécrétion.

    Le côté gauche du côlon transverse;

    Branche descendante du côlon.

    Organes du système génito-urinaire humain:

    La partie gauche des organes non appariés - l'utérus, le canal de naissance (chez les femmes);

    La partie gauche des organes internes couplés (femme et homme, ainsi que les reins).

    Os du squelette de la ceinture pelvienne, articulation de la hanche gauche, vaisseaux, cartilage, nerfs, ganglions lymphatiques de la ceinture pelvienne. Informations similaires (voir ici).

    La douleur est un processus physiopathologique complexe. Avec la même maladie, il peut se manifester à la fois du côté gauche et du côté droit du corps. La douleur peut migrer vers des zones du corps éloignées du foyer pathologique. Il existe des cas de douleur sans source évidente de pathologie.

    Les causes de la formation du foyer de la douleur sont:

    Circulation sanguine perturbée localement;

    Perturbation du métabolisme cellulaire dans le foyer pathologique;

    Processus inflammatoires et / ou dystrophiques;

    Changements fonctionnels et morphologiques dans les organes internes.

    Le syndrome douloureux est caractérisé par plusieurs stades de développement:

    La première étape. L'apparition de sensations désagréables dans la localisation du foyer pathologique.

    La deuxième étape. L'apparition d'une douleur réfléchie, la formation d'un foyer secondaire de pathologie et la perte d'un lien évident avec le foyer principal.

    La troisième étape. La propagation des troubles trophiques, l'approfondissement des processus pathologiques, l'expansion des centres de l'impulsion douloureuse.

    Causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

    La douleur dans le côté gauche de l'abdomen, associée aux symptômes d'une maladie d'un organe situé sur le même côté, constitue le premier stade de la maladie. Des douleurs irradiantes et réfléchies se forment dans les formes chroniques de maladies impliquant de grandes zones du corps dans la pathogenèse.

    Douleur dans les maladies de la rate

    Dans les premiers stades de la maladie, la douleur est plus susceptible d'être localisée du côté gauche.

    Leucémie lymphatique chronique et myéloïde. Maladie oncologique, accompagnée de lésions des organes hématopoïétiques - rate, foie, ganglions lymphatiques régionaux. La maladie comporte trois phases cliniques: chronique, progressive, crise d'explosion.

    Symptômes de la phase chronique. La douleur peut être absente. Ils apparaissent lorsque la tumeur se développe. Le premier symptôme est une fatigue accrue, une transpiration, une perte d’appétit. Dans certains cas, la maladie s'accompagne d'une perte de poids. L'augmentation de la taille de la rate provoque une douleur après un repas. Beaucoup de patients notent que leur saturation est trop rapide. À un stade précoce, le diagnostic est réalisé à l'aide d'une échographie et de tests sanguins de laboratoire.

    Symptômes de la phase progressive. Ils sont détectés par la méthode physique - palpation externe profonde, qui provoque une douleur accrue dans le bas-ventre à gauche. Il grossit avec la croissance de la rate et des ganglions inguinaux.

    Symptômes de la phase de crise explosive (croissance cellulaire explosive). Au cours de cette période, une douleur douloureuse dans les articulations et les os de la ceinture pelvienne ou à une certaine distance de la localisation de la lésion est caractéristique. La température corporelle augmente et saute. Coagulation sanguine réduite, augmentation rapide du volume de la rate. Le diagnostic de la maladie est réalisé à l'aide d'études de laboratoire instrumentales.

    Crise cardiaque rate. La raison en est le blocage des artérioles, des petites artères du parenchyme de l'organe et le développement d'un foyer de nécrose autour du caillot sanguin du vaisseau. L'infarctus de la rate se confond facilement avec les maladies qui en sont la cause: infections, oncologie, malformations cardiaques et pathologies des vaisseaux sanguins.

    L'infarctus de la rate se manifeste par une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche. Au fur et à mesure que la pathogenèse se développe, la douleur peut descendre dans le bas de l'abdomen. Il est aggravé par une inspiration profonde, la toux et le mouvement. La température corporelle monte à 38.0-39.0 0 C. La maladie est dangereusement une perte de sang massive. Le diagnostic est fait sur la base d'études instrumentales. Traitement - chirurgie, physiothérapie, traitement médicamenteux.

    Inversion de la rate. Torsion partielle ou complète de l’artère splénique, des veines et des faisceaux nerveux autour de son axe. La raison en est les caractéristiques individuelles d'une personne ayant un long ligament mésentérique depuis la naissance, tenant l'organe dans la cavité abdominale ou une lésion de la rate.

    Accompagné de symptômes d'abdomen aigu. Il y a une douleur aiguë dans le côté gauche, puis il commence à tomber en dessous et à donner à l'aine sur la gauche. La douleur est associée à des vomissements, de la constipation et des flatulences. Il y a une nette détérioration de la santé. En cas de torsion incomplète, le patient ne se plaint que de douleurs périodiques au côté gauche, aggravées par un effort physique.

    En ce qui concerne un patient présentant des symptômes d'abdomen aigu, le problème de la chirurgie immédiate est résolu. La douleur lente avec la torsion partielle est une raison pour l'examen clinique immédiat. Une fois le diagnostic clarifié, la question du traitement est résolue, y compris la conduite d’une opération chirurgicale planifiée.

    Hypertrophie aiguë de la rate. L'élargissement de la rate est principalement dû à une altération du flux sanguin dans la veine porte et à une inflammation.

    Violation de la sortie. Douleur sourde paroxystique caractéristique à gauche, dans l'hypochondre, il est possible de migrer vers le bas de l'abdomen. La dilatation aiguë après un blocage veineux (thrombi, conglomérats de parasites, autres) se manifeste par une augmentation significative de l'organe, lissant les arêtes vives de la rate aux ultrasons.

    Inflammation de la rate. Rarement une maladie indépendante, souvent, la pathologie se développe en tant que processus secondaire impliquant la rate dans la pathogenèse, par exemple du foie. Accompagné de symptômes de la maladie sous-jacente. Le corps est beaucoup moins dilaté, la douleur est associée à de la fièvre, des vomissements. Les causes les plus courantes d'inflammation de la rate sont les affections d'organes voisins, y compris le foie: la maladie de Gaucher - une violation du métabolisme des graisses du foie; Maladie de Banti - accompagnée de cirrhose ou de dégénérescence du tissu hépatique; Maladie de Hodgkin - maladie de Hodgkin.

    Abcès splénique. Ceci est le résultat du développement d'une inflammation suppurée limitée dans la capsule ou le parenchyme de la rate. La pathogenèse des petits abcès se termine généralement par une guérison complète. Lors de la formation d'abcès importants ou multiples, en particulier dans la cavité abdominale, l'apparition d'une péritonite est possible. Ses signes sont une douleur sévère renversée, laissant place à la partie gauche et au bas de l'abdomen, une température élevée, une nette détérioration de l'état de santé, une régression de la conscience.

    Kyste de la rate. C'est une cavité faite par une capsule de tissu conjonctif. À l'intérieur, il est rempli de contenu aqueux et visqueux. Un kyste est formé à la suite de la réalisation d'un abcès. Cela peut aussi être dû à une rupture de la rate avec traumatismes. Les petits kystes sont indolores et les gros kystes provoquent une douleur mineure lorsqu’on presse avec un poing dans l’hypochondre gauche. Les patients remarquent également une douleur sourde paroxystique d'intensité faible pendant un effort physique.

    D'autres pathologies, notamment des troubles congénitaux et une atrophie de la rate, surviennent sans douleur intense.

    Douleur dans les maladies de l'intestin grêle

    L'intestin mince est divisé en duodénal, jéjunum et iléon. La douleur dans le côté gauche de l'abdomen est plus susceptible d'être provoquée par une lésion du jéjunum, dont une partie de la boucle est située du côté correspondant du corps humain.

    Malabsorption. Maladie de nature congénitale ou acquise. La base de la pathogénie est l'incapacité des membranes muqueuses de l'intestin grêle d'absorber un ou plusieurs produits alimentaires dans l'intestin, par exemple du lait ou des fruits. La maladie est caractérisée par une défécation fréquente (trois fois ou plus par jour), des selles molles avec une consistance grasse. La douleur est localisée dans le côté gauche et, lorsqu'elle est distendue par les gaz du jéjunum, elle s'accompagne de crises de crampes. Symptômes supplémentaires - grondements dans les intestins, augmentation de la flatulence, goût désagréable dans la bouche. La douleur dans l'estomac s'atténue une fois que les intestins sont vidés et les crampes disparaissent après l'administration de médicaments antispasmodiques (pas de spa, c'est de la drotavérine). Le diagnostic final est effectué sur la base de méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

    Maladie coeliaque Se développe habituellement chez les nouveau-nés, passant du lait maternel à des suppléments de céréales. Il existe des cas de maladie cœliaque chez l'adulte. L'intolérance au gluten est à la base de la maladie. Le gluten est une protéine végétale présente dans les céréales sans gluten. Les symptômes de la maladie ressemblent à bien des égards à la malabsorption, il y a les mêmes douleurs lancinantes dans l'abdomen. En raison de troubles digestifs, l'épuisement se développe rapidement. À l'âge de six mois à un an, l'apparition d'un enfant malade sous traitement inefficace revêt un aspect rachitique: abdomen élargi, retard de croissance et développement, muqueuses vives.

    Douleur dans les maladies du gros intestin

    Le gros intestin comprend l'aveugle, le colon, le sigmoïde et le rectum.

    Le côlon, à son tour, est subdivisé en:

    ascendant - situé à droite;

    décroissant - est situé à gauche;

    transverse - situé horizontalement dans la région épigastrique, partiellement à gauche.

    La douleur du côté gauche de l'abdomen est généralement associée à une lésion du côlon descendant ou transverse:

    Syndrome du côlon irritable. Maladie d'étiologie inconnue. Certains chercheurs laissent la priorité au facteur de stress. Les hommes et les femmes de tous les âges sont malades, mais les deux tiers des patients sont des femmes d'âge moyen. Ils observent une aggravation au cours de leurs cycles mensuels et lors de pics hormonaux. Le syndrome du côlon irritable se manifeste par des douleurs abdominales chroniques, parfois du côté gauche, ainsi que par des flatulences, de la constipation ou de la diarrhée. Une caractéristique distinctive de la maladie est l'absence de changements morphologiques visibles dans les parois intestinales. La maladie s'atténue et se aggrave périodiquement, par exemple après la prise de certains types d'aliments et après le stress. La méthode de traitement principale est un régime spécial et une correction médicamenteuse.

    Maladie de Hirschsprung. Pathologie héréditaire. Les garçons sont principalement malades. La maladie est une conséquence de l'absence congénitale de sites d'innervation dans certaines zones limitées du gros intestin. Les principaux symptômes sont la constipation, les flatulences et une augmentation de la formation de gaz. Le développement de douleurs dans l'abdomen gauche est une conséquence de l'expansion aiguë du gros intestin. La principale méthode de traitement est la chirurgie, à savoir l’élimination des zones de l’intestin qui n’ont pas de terminaison nerveuse.

    La maladie de Crohn. Inflammation nodulaire du tractus gastro-intestinal. Nous considérons l'inflammation isolée du côlon descendant, car elle se caractérise par une douleur dans le bas-ventre à gauche. La cause de la maladie n’est pas complètement établie. La maladie se manifeste par des symptômes courants - fatigue, perte d’appétit, léthargie; ainsi que des signes spécifiques - douleur au côté gauche, diarrhée, vomissements. Si d'autres sections intestinales sont impliquées dans le processus, les symptômes seront plus compliqués. La maladie de Crohn est très difficile à diagnostiquer et est souvent masquée par d'autres pathologies. Lorsque le côté droit de l'intestin est impliqué dans la pathogenèse, les symptômes ressemblent beaucoup à ceux de l'inflammation appendiculaire avec les mêmes manifestations douloureuses lumineuses.

    Colite ulcéreuse non spécifique. Inflammation chronique polyétiologique du gros intestin. Accompagné de changements morphologiques dans les parois intestinales. Des informations précises sur les causes de la maladie ne sont pas, cependant, on croit que les facteurs héréditaires sont combinés, combinés avec un système immunitaire altéré. Il existe des hypothèses médicales sur les effets des allergies et des bactéries. Cliniquement, la NUC se manifeste précisément par des douleurs dans le côté gauche de l'abdomen. La nature de la douleur - coliques paroxystiques d'intensité variable.

    Autres symptômes - douleurs dans les articulations, diarrhée mêlée de sang et de pus, fièvre, à la suite de l'introduction de microbes dans la muqueuse. Le diagnostic final repose sur une étude de la muqueuse intestinale réalisée à l'aide de méthodes instrumentales.

    Diverticulose du gros intestin. La maladie est accompagnée par le développement de diverticules - sacs pathologiques, qui se forment lors de la saillie des parois intestinales. Les personnes âgées sont plus souvent malades. Les diverticules interfèrent avec le péristaltisme normal, ils accumulent des masses fécales, provoquant la stagnation, la fermentation, la formation de gaz et une expansion intestinale. En conclusion, des calculs fécaux denses se forment dans les diverticules. Avec la défaite du côlon descendant, il y a une douleur dans le côté gauche, peut-être dans le bas de l'abdomen, ainsi que la constipation et des selles noires dues à un saignement intestinal. Le diagnostic de la localisation des diverticules est effectué à l'aide de méthodes instrumentales d'examen de l'intestin, la diverticulose n'étant traitée que de manière chirurgicale.

    Polypose du côlon. Maladie multifactorielle, accompagnée de l'apparition sur les muqueuses des formations bénignes du côlon - polypes. La formation de ces polypes est associée à une violation du processus d’absorption de l’eau par le contenu intestinal et à la difficulté d’en faire passer le contenu. En conséquence, la diarrhée est associée à la constipation. Dans les cas graves, une déshydratation dangereuse se développe. La douleur dans le côté gauche se produit lorsque les polypes sont affectés par la partie descendante du côlon.

    Atony du colon. Il se développe avec une diminution de la résistance du corps du patient vis-à-vis de la maladie sous-jacente, par exemple lors d'une immobilisation prolongée pendant la maladie. Atonia est le plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées. Le symptôme clinique principal est le trouble du péristaltisme, la constipation, la distension intestinale, le bruit et le grondement, résultant des processus de fermentation. Les ballonnements provoquent une douleur sourde et arquée. Avec l'accumulation de gaz dans la partie descendante du côlon apparaît une douleur douloureuse du côté gauche de l'abdomen.

    Tumeurs malignes. Le cancer du côlon est le nom générique de plusieurs maladies d'étiologie oncologique. L'une des raisons du développement de tumeurs malignes est la malignité ou la transformation de cellules bénignes en cellules cancéreuses.

    Le syndrome douloureux se développe initialement du côté de la tumeur. Une augmentation de l'intensité des sensations est caractéristique et, avec la nécrose de la tumeur, la douleur s'intensifie et grandit autour du foyer.

    Douleur dans les maladies du système génito-urinaire

    Une partie de la maladie a été évoquée à propos de la défaite du rein droit (voir ici). Dans ce texte, les informations sont complétées.

    Hydroureteronephrose. Ceci est une extension du bassinet du rein. Il se développe en raison d'une sortie insuffisante d'urine par les reins. Causes - lithiase urinaire, rétrécissement ou diverticules de l'uretère. Comme le rein est un organe apparié, une lésion unilatérale prend beaucoup de temps sous-clinique. La dilatation aiguë s'accompagne de douleurs dorsales aiguës, qui peuvent descendre dans le bas de l'abdomen.

    Syndrome d'Allen Masters. Développé en relation avec la rupture des ligaments de l'utérus pendant le travail lourd et l'avortement, ou lors d'un accouchement rapide. Il se manifeste peu après ces pathologies. Le symptôme le plus courant est la douleur causée par des crampes dans le bas de l'abdomen, parfois à gauche ou dans l'anus, en particulier lorsque vous faites des efforts. Une douleur brûlante à l'intérieur de la cavité abdominale irradie dans la région iliaque gauche. Symptômes supplémentaires - fatigue, douleur pendant les rapports sexuels et la menstruation. Le diagnostic repose sur des études physiques: le médecin détecte une mobilité anormale du col de l'utérus, les ligaments cassés ne maintiennent pas l'organe dans une position stable. L'utérus est douloureux lorsqu'il est appuyé sur la paroi abdominale. La rupture du ligament provoque une congestion veineuse dans la région pelvienne.

    Endométriose génitale externe. La douleur se développe avec la prolifération pathologique de cellules du myomètre avec une endométriose externe:

    Ovaire. La clinique ressemble à une grossesse extra-utérine avec une douleur d'intensité variable dans le bas de l'abdomen. La lésion de l'ovaire gauche est accompagnée de douleurs douloureuses du côté correspondant, la douleur s'intensifie pendant la menstruation et pendant les rapports sexuels. La douleur concomitante est associée au développement des adhérences.

    Péritoine. Peut-être asymptomatique, caractérisée par un trouble du cycle menstruel, le développement de l'infertilité, des douleurs pendant les rapports sexuels et des douleurs dans le bas de l'abdomen, souvent à gauche;

    Tubes utérins. Manifesté par la douleur lors de la palpation du col et pendant la menstruation. On observe un développement d'infertilité, parfois une grossesse extra-utérine survient avec la localisation de l'embryon dans les trompes de Fallope;

    Cervix. Caractérisé par une douleur persistante dans la région pelvienne, éventuellement à gauche. Souvent, la douleur descend dans la région rectale et augmente avec les selles et le sexe;

    Vagin et les lèvres. Nodules sanglants détectables visuellement sur la membrane muqueuse du vagin et des lèvres, associés à des sécrétions et à la douleur lors de la palpation. Les relations sexuelles ne sont pas possibles à cause d'une douleur intense et, dans un état calme, des douleurs au bas-ventre.

    Cavité utérine rectale. Avec des palpations rectales sur les parois du rectum près de la cavité utérine, les nodules endométriosiques en forme de chapelet sont palpables. Les patients se plaignent de douleurs tiraillantes dans la région périnéale et le bas de l'abdomen à gauche, avec une lésion prédominante du côté gauche du rectum.

    Douleur dans les maladies de l'articulation de la hanche, du cartilage, des vaisseaux sanguins, des nerfs, des ganglions lymphatiques (voir ici). Les maladies du côté droit de ces structures anatomiques sont identiques à la lésion du côté gauche.

    Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

    La douleur causée par une blessure ou un traumatisme, selon la valeur physiopathologique du corps, est significativement différente de la douleur pelvienne interne. En règle générale, la douleur causée par les blessures doit être immédiatement arrêtée en prenant des analgésiques.

    La douleur causée par des anomalies des organes internes, au contraire, doit être arrêtée avec beaucoup de soin. En cas de douleur interne, l'anesthésie est autorisée en appliquant une compresse froide au centre.

    Douleur sourde et douloureuse du côté gauche

    Ce type de douleur est une plainte fréquente de patients atteints de pathologies gynécologiques unilatérales. Avec une douleur sourde dans le côté gauche du bas-ventre, les femmes sont généralement atteintes de troubles du cycle, pendant les rapports sexuels, d'inflammation des organes génitaux et de maladies non inflammatoires (endométriose). Les pathologies inflammatoires accompagnées de douleur sourde sont généralement associées à de la fièvre, une faiblesse et une fatigue accrue. En plus des maladies gynécologiques, une douleur sourde accompagne les varices des jambes, une expansion aiguë de la vessie, des hémorroïdes. Une douleur sourde et douloureuse se fait sentir avec une inflammation des ganglions lymphatiques du côté gauche du corps.

    Douleur tirante au côté gauche

    Cette douleur est caractéristique des pathologies purulentes des organes pelviens du côté gauche, elle est généralement caractérisée par un parcours débilitant et une faible intensité. La douleur tirante à gauche se fait sentir avec une inflammation du scrotum, des organes génitaux externes de l'homme, ainsi que des hernies étranglées, accompagnées d'une entorse à l'aine. La douleur augmente progressivement avec le cancer en raison de l'irritation des ganglions nerveux par une tumeur en croissance. Dans les pathologies graves, il convient de prendre en compte la présence et l'intensité d'autres symptômes: (fièvre, vomissements, diarrhée, hypertrophie des ganglions lymphatiques).

    Douleur aiguë au côté gauche

    Rezi est accompagné de pathologies associées à des spasmes des organes du bassin lorsque les intestins sont ensemencés de gaz ou a un effet direct sur les terminaisons nerveuses douloureuses. Une douleur aiguë est parfois le signe d'une hypertrophie aiguë de la vessie et du bassinet du rein, d'une inflammation ou d'une rupture des ligaments, d'une rupture de l'ovaire, du passage des uralites par les voies urinaires. Alternativement, dans les cas ci-dessus, il peut y avoir une douleur sourde.

    Douleur lancinante au côté gauche

    Les coliques surviennent généralement lors de maladies des reins et des intestins. Des douleurs piquantes et lancinantes sont possibles avec une ulcération de la membrane muqueuse des uretères et de l'urètre. Une sorte de douleur lancinante qui indique une inflammation du bas du dos, des articulations, du cartilage. La douleur à la couture survient lors de l'expansion intestinale due à la formation accrue de gaz. Après la selle et la miction, la douleur disparaît. La douleur est un symptôme redoutable qui ne doit pas être négligé. Il peut être un précurseur de la rupture du kyste ovarien.

    À de rares exceptions près, la douleur n'est jamais le symptôme principal et accompagne toutes les pathologies graves des organes internes. Les méthodes de diagnostic modernes (tomodensitométrie avec contraste, types d'IRM en spirale, échographie, laparoscopie) élargissent considérablement les possibilités de détection des signes de maladies douloureuses. Seulement 1,5% des cas de douleur dans les organes pelviens ne sont pas accompagnés de changements morphologiques prononcés dans les organes internes. La douleur est souvent associée aux symptômes de la maladie sous-jacente: fièvre, vomissements et autres.

    Sa forte augmentation est la preuve de défaillances graves du corps, notamment:

    nature infectieuse - les maladies infectieuses avec atteinte des organes pelviens sont généralement associées à de la fièvre;

    pathologies inflammatoires des organes internes du petit bassin chez les hommes et les femmes menacés de péritonite;

    lésion traumatique avec la menace de rupture des parois des organes internes.

    La combinaison d'une douleur à droite, moins souvent à gauche, ou d'une localisation peu claire avec fièvre et vomissements est caractéristique de l'appendicite. Dans les manuels de médecine, écrivez que les vomissements avec appendicite sont généralement célibataires, mais en pratique, ils sont différents. Des vomissements répétés et des douleurs dans le bas-ventre à gauche, souvent d'origine zona, se développent également avec une pancréatite et une cholécystite.

    Une vigilance particulière devrait entraîner des nausées et des vomissements persistants et indomptables, associés à une douleur.

    Que se passe-t-il s'il y a une douleur dans le côté gauche?

    L'auteur de l'article: Candidat en sciences médicales Dmitry Sergeevich Volkov, chirurgien

    Manifesté par la douleur, ressemblant à la douleur dans l'appendicite. En marchant, je me suis blessé au côté droit et j'ai donné ma jambe exactement. Ils m'ont mis à l'hôpital avec une appendicite présumée. Douleur, donnez à l'aine. La douleur peut descendre plus bas à l'aine du côté droit.

    Il y a 2 semaines, mon ovaire droit était enflammé. Le soir, je devais aller chez mes parents (en ville), je prenais le train, le matin je venais chez ma famille et ma mère médecin me conduisit chez un chirurgien.

    4 cm, mais les médecins disent qu'elle ne devrait pas être malade. Je suis allé au village pour l'été, il n'y a pas de médecins ici, je crains que l'annexe. Déterminer les causes d'une douleur non spécifique est une tâche ardue pour les neurologues, chirurgiens, obstétriciens, gynécologues, traumatologues, orthopédistes et spécialistes d'autres domaines médicaux. Les maladies accompagnées de douleurs dans le bas de l'abdomen sont difficiles à diagnostiquer et peuvent présenter un risque grave pour la santé du patient.

    La douleur irradiant dans le côté droit, le long de l'abdomen, provenant d'organes anatomiquement non liés aux organes pelviens, n'est pas prise en compte dans ce texte. De telles douleurs, toujours non spécifiques, accompagnent de nombreuses maladies, anomalies physiologiques. La douleur est généralement associée à d'autres symptômes indiquant la cause sous-jacente de la maladie.

    Causes de douleur dans le côté droit, bas de l'abdomen

    Dans la poche du diverticule accumule le contenu de la section intestinale, irritant les terminaisons nerveuses, provoquant des douleurs dans le bas-ventre droit. Dans les cas graves, la pathologie est associée à une intoxication.

    Cela se produit en raison de l'arrêt du flux sanguin, de troubles de l'innervation, des parois intestinales. Hernie inguinale. Pathologie, référée à la catégorie des maladies chirurgicales. La hernie est une combinaison de deux facteurs: la rupture des couches internes de la paroi abdominale; perte de la glande, boucles intestinales dans l'espace sous-cutané. Dans les cas graves, la douleur atroce, l'abdomen inférieur droit, est déterminée par la lésion totale de l'organe (cirrhose) et des voies biliaires (cholécystite).

    En cas de lésion des fibres nerveuses, dans le bas de l'abdomen droit, elles manifestent une douleur dans la zone spécifiée. Douleur dans différentes parties du corps, y compris à droite (avec une lésion du côté droit) dans le bas de l'abdomen. La douleur se développe rapidement. La douleur se développe lorsqu'un obstacle est formé, le long de l'urètre et l'impossibilité d'éliminer l'urine en dehors du corps.

    Les pathologies dans les uretères sont plus souvent détectées chez les femmes, en raison du risque accru d'inflammation des organes génitaux féminins. Attendez-vous à ce que la douleur à l'aine droite soit due à l'arrêt de l'urine dans la partie distale (inférieure) de l'uretère droit.

    Les hommes et les femmes sont malades. La douleur est causée par des processus inflammatoires, des blessures, des infections des organes génitaux. Ceci détermine la manifestation fréquente de douleur, dans la région pelvienne, le bas de l'abdomen, y compris le droit.

    Il y a une augmentation du flux sanguin dans les organes pelviens, puis une stagnation, une accumulation de sang dans l'utérus. La douleur en l'absence de signes d'inflammation est (algoménorrhée primaire). Les douleurs menstruelles peuvent être dues à une inflammation gynécologique, à des infections génitales (algoménorrhée secondaire). Si l'écoulement est irrégulier et accompagné de douleur, cette condition s'appelle algoménorrhée. De telles douleurs ne sont généralement pas intenses ou ne surviennent que périodiquement.

    La douleur est associée à des saignements vaginaux d'intensité variable. Les crampes douloureuses dans le bas de l'abdomen peuvent donner une impulsion vers la droite lors de la stimulation des récepteurs de la douleur correspondants.

    Douleur associée aux manifestations de la toxémie chez une femme enceinte. Afin d'éviter les complications devraient contacter l'hôpital, pour fournir des soins obstétricaux qualifiés. Les douleurs abdominales de l'abdomen, à droite, sont accompagnées de fièvre. Une vésicule se forme sur l'ovaire, remplie d'un contenu transparent et translucide, ce qui entraîne un ovaire agrandi.

    Douleur abdominale basse

    Dans les cas graves, la chirurgie est indiquée. Parfois, la douleur donne à l'anus, le côté droit du bas-ventre ou de la cuisse. L'apoplexie survient généralement pendant l'ovulation. Selon le lieu, la pathologie se développe dans la région génitale ou au-delà, par exemple dans l'intestin. Endométrite. Inflammation des couches superficielles de l'utérus. Dans certains cas, ses couches profondes, l'endomyométrite, sont impliquées dans le processus pathologique.

    Douleur en violation de la formation de l'urine

    Dans les cas graves, peut entraîner une inflammation purulente, une accumulation d'exsudat dans l'utérus (pyomètre). Le système lymphatique exerce des fonctions de protection dans le corps. La lymphadénite est une inflammation du ganglion lymphatique, en l’occurrence inguinal. L'inflammation du côté droit du noeud est accompagnée d'une augmentation du noeud, se traduisant par un gonflement douloureux et sévèrement limité, une douleur du côté droit affecté, dans le bas de l'abdomen.

    Voir aussi: Douleur dans l'hypochondre gauche à l'avant. Douleurs sourdes et douloureuses Dyskinésie des voies biliaires - symptômes, traitement, bouche amère après avoir mangé, tirs dans l'oreille, quoi faire.

    La raison principale est la stase du sang dans les vaisseaux pelviens. Développe avec des changements hormonaux dans le corps, y compris pendant la puberté, la grossesse. Aux premiers stades, il peut être asymptomatique ou douloureux périodique, avant ou après la menstruation.

    Douleur pendant la grossesse. Nous avons fait une échographie et trouvé un kyste. Mais en général, si quelque chose vous fait mal, vous ne devez pas tarder, mais allez à l'hôpital. Il a trouvé une appendicite, j'ai été opéré le matin même, ils ont dit que ce serait un jour et que l'appendice aurait éclaté! La douleur se développe dans les derniers stades de l'inflammation.

    Maux d'estomac et abandonne: causes possibles

    Parfois, les patients du thérapeute se plaignent d'avoir mal au ventre et d'abandonner la jambe, le sacrum ou le bas du dos. Cet inconfort peut indiquer une maladie dangereuse.

    Nous devrions écouter notre corps et, lorsque des symptômes alarmants apparaissent, choisir des mesures efficaces en collaboration avec le médecin et commencer immédiatement le traitement. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez vous aider et vous protéger des complications.

    Douleur abdominale abandonnée à la suite d'une crise d'appendicite aiguë

    Qu'est-ce que vous avez besoin de connaître tout le monde sur l'appendice?

    Si l’estomac fait mal et abandonne, l’un des premiers cas chez le médecin sera probablement une appendicite aiguë. Ce terme fait référence à une inflammation localisée dans un petit appendice du caecum de l'intestin humain. Ce processus, qui constitue la première section du gros intestin, est couramment appelé appendice, le second étant appelé processus vermiforme. Auparavant, on pensait que cette partie du corps est complètement non fonctionnelle et n'affecte pas l'activité vitale, mais des données récentes suggèrent que l'appendice agit comme un élément périphérique intégral du système immunitaire. Cette partie de l'intestin accomplit une tâche importante: elle favorise la reproduction de bactéries bénéfiques, qui servent à la digestion normale des aliments et à l'absorption des nutriments contenus dans les aliments.

    Faits appendicite

    Il est connu que les personnes vivant sans appendice ont des difficultés à rétablir la microflore normale du tractus gastro-intestinal après une antibiothérapie. C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux personnes atteintes d’un appendice éloigné de prendre des préparations bactériennes spéciales en même temps que le traitement des infections aux antibiotiques. Le plus souvent, avec une inflammation de l'annexe, les patients sont hospitalisés de 20 à 40 ans, ce trouble étant plus fréquent chez la femme.

    Caractéristiques douleur abdominale avec appendicite

    En cas d'appendicite aiguë, la douleur est concentrée dans le nombril ou dans le bas de l'abdomen, elle est localisée à droite. Le patient nécessite un examen approfondi par un spécialiste qualifié et l’exclusion d’autres maladies, car souvent l’appendice donne une douleur semblable à celle ressentie par les femmes atteintes de annexite et les hommes souffrant d’inflammation de la vessie. L'irradiation de la douleur peut également être dirigée vers l'aine et le bas du dos.

    Autodiagnostic de l'appendicite avant l'arrivée d'une ambulance

    Une personne peut frapper légèrement sur son Ilium avec ses doigts, avec une appendicite, la douleur surviendra certainement. De telles sensations ne se produisent pas à gauche. Si vous toussez fortement avec une annexe enflammée, la douleur s'intensifie. Il est nécessaire de trouver le point de la douleur la plus intense. Lorsque vous y êtes exposé, l’inconfort s’atténue et, au moment où vous retirez votre main, la douleur augmente. Si, avec le syndrome douloureux et l’inflammation de l’annexe, prenez la position de l’embryon, allongez-vous du côté droit, il ya un soulagement et lorsque vous vous déplacez du côté gauche du corps et redressez les jambes, l’inconfort augmente. De telles manifestations parlent d'appendicite.

    L'estomac a mal et donne à la jambe: le symptôme est caractéristique de l'appendicite, de l'ostéochondrose, de la suppuration de l'utérus, de complications après des opérations dans la cavité abdominale, des hernies inguinale et fémorale

    Douleur dans le bas de l'abdomen et la jambe avec ostéochondrose

    L'ostéochondrose est l'un des diagnostics possibles lorsque les douleurs dans l'estomac dérangent et qu'elles donnent une jambe de temps en temps. Il est nécessaire de décrire en détail vos sentiments au médecin afin qu’il puisse déterminer aussi précisément que possible la cause des affections et prescrire un traitement efficace. Il a été observé qu'avec l'ostéochondrose, des processus destructeurs ont lieu dans les vertèbres humaines, ce qui a pour effet de pincer les racines nerveuses. Avec un tel pincement, le corps échoue inévitablement - l'innervation normale des organes est perturbée. Bien sûr, avec une telle pathologie, les principales sensations de douleur sont localisées précisément dans la zone arrière, mais la pratique montre que des impulsions peuvent apparaître dans la région de la jambe et de l’abdomen plus proche de l’aine.

    Douleur lancinante dans le bas de l'abdomen après la chirurgie

    Malheureusement, parfois après une intervention chirurgicale, le corps humain signale une pathologie. Lorsqu'un fluide pathologique, représenté par du pus, du sang ou ce qu'on appelle un épanchement, s'accumule dans la cavité abdominale, il peut y avoir une douleur dans l'abdomen et la jambe en raison de l'effet de ce fluide sur les fibres nerveuses du membre. Il peut s'agir d'un membre ou d'autres parties du corps, selon l'emplacement du foyer purulent ou des saignements internes.

    Douleurs abdominales pulsatoires irradiant dans la jambe à cause de la suppuration des appendices

    Aujourd'hui, beaucoup ont caché des maux gynécologiques. Si la douleur lancinante est concentrée dans le bas de l'abdomen et laisse clairement la place à la jambe, cette condition peut indiquer une suppuration de l'utérus. Quand une femme trouve de tels problèmes en elle-même, vous devriez consulter un médecin. Dans les cas avancés, le pronostic peut être défavorable. C'est pourquoi, afin de rétablir la santé de l'appareil reproducteur, des mesures doivent être prises le plus tôt possible.

    Douleur abdominale irradiant à la jambe avec une hernie

    Une personne peut ressentir une douleur dans l'abdomen, qui donne fortement dans la jambe, en cas de complications d'une hernie. Il s'agit d'une hernie inguinale ou fémorale. Cette pathologie peut être reconnue par le fait qu'il existe une formation arrondie, douloureuse à la palpation, dans la région de l'aine. Les douleurs dans cette zone sont aggravées au moment de la toux et lors de mouvements brusques. Pincer une hernie est un danger de mort. Si vous soupçonnez cette maladie, vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital.

    Comme nous pouvons le constater ci-dessus, lorsque l’estomac fait mal et abandonne, vous ne devez pas hésiter à visiter l’hôpital, car de graves pathologies peuvent être mises à jour. Dans le pire des cas, outre la douleur à l'abdomen et à la jambe, il existe d'autres symptômes, tels que flatulences et troubles des selles, vertiges, fièvre, nausées, pression artérielle inférieure à 100/60 unités, faiblesse générale, transpiration froide, pouls de 100 battements par seconde). une minute

    Ça fait mal au côté gauche de l'abdomen: quelle est la raison et que faire

    La douleur abdominale pelvienne est un symptôme qui inquiète beaucoup. Cela peut être une douleur ou un inconfort mineur occasionnel qui ne présage rien de grave. Le syndrome de la douleur tangible peut indiquer des maladies aiguës ou chroniques graves, dont il sera question dans l'article.

    Douleur dans le côté gauche de l'abdomen: de quels organes parle-t-on?

    La douleur au côté gauche de l'abdomen peut être perturbée à l'avant, au-dessous de la ligne du nombril et à l'arrière, sous la taille. La douleur dans cette zone se manifeste dans pratiquement toutes les maladies urologiques, gynécologiques et gastro-entérologiques. Selon les données médicales, dans 65 à 90% des cas, ce symptôme indique une pathologie urologique; dans 60 à 70% des cas - pour une maladie gynécologique; dans 50 à 60% des cas - une maladie du tube digestif; dans 7-15% des cas - pathologie orthopédique.

    Selon les statistiques, des douleurs abdominales basses surviennent chez une personne sur six sur la planète. Ce symptôme peut être associé à des dizaines de pathologies différentes, mais nous nous concentrerons uniquement sur les plus courantes.

    Sur le côté gauche se trouvent certains organes, et le plus souvent, la douleur leur est associée:

  • La rate. C'est un organe non apparié qui appartient au système immunitaire humain. Dans les tissus de la rate, la formation de cellules sanguines, leur accumulation et leur destruction. Dans le même temps, la rate sert de réserve de sauvegarde pour le sang en raison du système de circulation sanguine porte. Si la rate est retirée, la personne ne meurt pas, car ses fonctions sont assumées par d'autres organes, à savoir le foie et les ganglions lymphatiques.
  • Gros intestin. Sur le côté gauche se trouve le côté gauche du côlon transverse et la branche descendante du côlon. La cause de la douleur dans le côté gauche de l'abdomen peut être ces parties du côlon.
  • Intestin grêle. Une partie de l'intestin grêle est située sur le côté gauche. En particulier, nous parlons de la deuxième section de l'intestin grêle. L'invagination du jéjunum, l'inflammation et le blocage s'accompagnent généralement de douleur.
  • Organes génito-urinaires. Les processus inflammatoires dans les parties gauches des organes urinaires féminins et masculins sont souvent accompagnés de douleurs dans le côté gauche de l'abdomen.
  • Os pelviens. La douleur du côté gauche peut être causée par des lésions de l'articulation de la hanche gauche, des vaisseaux sanguins, du cartilage, des fibres nerveuses et des ganglions lymphatiques de la ceinture pelvienne.

    Le mécanisme de la douleur pelvienne

    La douleur est un processus assez compliqué, dont la formation est encore mal comprise. La douleur peut migrer d'une région à une autre, donnant de fausses sensations. Il arrive aussi qu'une personne ressente une douleur sans source de pathologie spécifique.

    Les principales causes de douleur sont:

    • Troubles circulatoires locaux et congestion.
    • Perturbation du métabolisme cellulaire dans le site pathologique.
    • Le développement du processus inflammatoire ou dystrophique.
    • Les changements structurels et fonctionnels dans les organes internes, à cause desquels il y a une irritation des terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur.

    La formation de la douleur passe par plusieurs étapes:

  • La première étape. Initialement, une personne ressent une gêne sur le site du foyer pathologique.
  • La deuxième étape. Il y a formation d'un foyer secondaire de pathologie et une perte de communication avec le foyer principal. En d'autres termes, des douleurs réfléchies apparaissent.
  • La troisième étape. Le processus pathologique est aggravé, la propagation des troubles trophiques. La concentration de l'impulsion de douleur augmente, à cause de laquelle le patient ressent l'augmentation de l'intensité de la douleur.

    Les principales causes de douleur dans le côté gauche de l'abdomen

    Le plus souvent, des douleurs dans le bas-ventre du côté gauche sont associées à des processus inflammatoires dans les organes situés dans cette zone. Comme mentionné ci-dessus, il s'agit de la rate, du gros et du petit intestin, des organes du système génito-urinaire chez l'homme et la femme et, dans de rares cas, des os du bassin, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses.

    Douleur pelvienne dans les maladies de la rate

    Certaines maladies de la rate sont accompagnées d'une douleur vive dans le bas de l'abdomen. Parmi eux figurent les pathologies suivantes:

  • Inversion de la rate. L’artère splénique, les veines et les faisceaux nerveux peuvent être partiellement ou complètement tordus. L'inversion de la rate peut se produire pour diverses raisons. En règle générale, la raison réside dans les caractéristiques individuelles d'une personne qui, depuis sa naissance, a de longs ligaments mésentériques qui maintiennent l'organe dans la cavité abdominale. Lorsque les symptômes de torsion accompagnés de signes d'abdomen aigu. Le patient s'inquiète d'une douleur aiguë au côté gauche, qui irradie à l'aine et à la partie supérieure du membre inférieur. La douleur est souvent accompagnée de nausées, de vomissements et de constipation. Le patient a une forte détérioration de sa santé. Dans ce cas, la question de la chirurgie.
  • Rate élargie. Le processus inflammatoire et la violation de la circulation sanguine dans la veine porte peuvent entraîner une hypertrophie de la rate, qui s'accompagne d'une douleur du côté gauche de l'abdomen. En cas de violation de l'écoulement du sang, le patient se plaint d'une douleur sourde qui, du côté gauche, peut migrer dans l'estomac. En échographie, l’expansion de la rate est clairement visible sous la forme d’un lissage des arêtes vives de l’organe. Lorsque l'inflammation de la rate, la douleur s'accompagne généralement de fièvre, de nausées et de vomissements. En règle générale, l'inflammation de la rate n'est pas un caractère indépendant, mais est liée aux pathologies d'autres organes.
  • Abcès splénique. Il s'agit d'une inflammation purulente de la rate, qui peut être compliquée par le développement d'une péritonite - une maladie redoutable nécessitant une intervention chirurgicale immédiate. En règle générale, les petits abcès de la rate se terminent par un rétablissement complet du patient. En ce qui concerne les grands foyers d'inflammation purulente, il existe un risque de complications graves.
  • Kyste de la rate. Un kyste est une cavité constituée d'une capsule dans laquelle se trouve un liquide ou du mucus. En règle générale, un kyste de la rate se forme après un abcès. Habituellement, le kyste est accompagné d'une douleur sourde, parfois de nature paroxystique.
  • Crise cardiaque rate. Cette condition se développe lorsque les artérioles et les petites artères du parenchyme sont bloquées, ce qui entraîne une nécrose autour du caillot sanguin du vaisseau. Un patient souffrant d'une crise cardiaque splénique ressent une vive douleur dans l'hypochondre gauche. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur irradie dans l'abdomen. Avec une respiration profonde, une toux ou des mouvements brusques, la douleur augmente. L'infarctus de la rate s'accompagne également d'une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 38-39 degrés. Cette pathologie est une perte de sang abondante et dangereuse.
  • Leucémie Les leucémies lymphoïdes et myéloïdes chroniques sont accompagnées de lésions des organes hématopoïétiques, notamment de la rate. Avec cette pathologie, la rate augmente de taille, à cause de laquelle le patient ressent de la douleur. Souvent, dans de tels cas, le recours à la splénectomie - l'ablation de la rate.

    Quant aux autres pathologies de la rate, par exemple les troubles congénitaux et l’atrophie de l’organe, elles se manifestent généralement sans syndrome douloureux prononcé.

    Douleur abdominale basse dans les maladies de l'intestin grêle

    La douleur dans le côté gauche de l'abdomen est probablement associée à des maladies de l'intestin grêle. Voici certaines des maladies les plus courantes accompagnées de ce symptôme:

  • Malabsorption. C'est une maladie de nature congénitale ou acquise. L'essence de la maladie réside dans le fait que les membranes muqueuses de l'intestin grêle ne sont pas en mesure d'absorber certains des composants alimentaires contenus dans certains produits. Par exemple, il peut s'agir de lait, de certains fruits et d'autres aliments. La maladie se caractérise par une indigestion, une diarrhée et une douleur du côté gauche. La patiente s'inquiète également des flatulences, accompagnées de crampes. En règle générale, après la vidange de l'intestin, la douleur disparaît.
  • Maladie coeliaque Il s'agit d'une intolérance au gluten - protéine végétale contenue dans le gluten de céréales. Les symptômes de la maladie ressemblent à bien des égards à la malabsorption. Lorsque le gluten pénètre dans l'intestin d'une personne, douleur au bas-ventre, grondements, ballonnements et troubles des selles. Le traitement de la maladie est réduit à l’exclusion complète des produits contenant du gluten.

    Douleur pelvienne dans les maladies du côlon

    Les maladies suivantes du gros intestin peuvent être à l'origine de douleurs dans le bas-ventre gauche du côté gauche:

  • Syndrome du côlon irritable. C'est une maladie d'étiologie inconnue, qui affecte les hommes et les femmes. Les femmes remarquent souvent une exacerbation de la maladie pendant la menstruation ou lors d’une modification du niveau hormonal. Cette pathologie se manifeste par une douleur chronique, parfois du côté gauche. De plus, les flatulences et les selles molles (constipation ou diarrhée) sont caractéristiques du syndrome du côlon irritable. Pour le syndrome du côlon irritable caractérisé par une période d'affaiblissement et d'exacerbation, par exemple après un certain aliment ou sur un fond de stress. À l'aide d'un régime alimentaire et d'un traitement médicamenteux spécialement sélectionnés, les symptômes de la maladie peuvent être considérablement réduits et éliminés.
  • Maladie de Hirschsprung. C'est une maladie héréditaire dont les garçons souffrent le plus souvent. Avec cette maladie, il n’ya pas de site d’innervation dans certaines parties du côlon. Les principaux symptômes de la maladie de Hirschsprung, en plus d'une douleur dans le côté gauche de l'abdomen, sont une constipation, des ballonnements et une augmentation de la formation de gaz. La principale méthode de traitement est la chirurgie, qui consiste essentiellement à enlever les parties du côlon dépourvues de terminaisons nerveuses.
  • La maladie de Crohn. Il s'agit d'une maladie inflammatoire de l'intestin, qui peut être accompagnée d'une douleur dans le bas de l'abdomen du côté gauche, en fonction de la partie de l'intestin qui a subi le processus inflammatoire. La maladie de Crohn est une maladie plutôt compliquée qui nécessite un traitement conservateur et chirurgical. La complexité de cette pathologie réside dans le fait qu’elle est souvent déguisée en une autre maladie, ce qui rend difficile le diagnostic du patient.
  • Colite ulcéreuse non spécifique. Il s'agit d'une maladie étiologique intestinale inflammatoire, caractérisée par des modifications morphologiques de l'intestin. On pense que la raison principale réside dans les facteurs héréditaires et les dysfonctionnements du système immunitaire. En règle générale, la nature de la douleur est paroxystique avec une intensité différente.
  • Deux polypes. Les polypes sont des néoplasmes bénins. En plus de la douleur, les polypes peuvent être accompagnés d'un trouble des selles, dans lequel la constipation peut être remplacée par une diarrhée, ce qui est dangereux pour le développement de la déshydratation. La douleur dans le côté gauche de l'abdomen survient généralement lorsque les polypes sont affectés par la partie descendante du côlon.

    Douleur dans le côté gauche de l'abdomen lors de maladies du système génito-urinaire

    Maladies du système génito-urinaire chez les hommes et les femmes - une cause fréquente de douleurs abdominales basses à gauche et à droite. Ce symptôme peut survenir dans des maladies telles que:

  • Expansion pathologique du pelvis rénal.
  • Urolithiase.
  • Syndrome d'Allen Masters.
  • Endométriose.
  • Autres maladies du système urinaire.
  • Les maladies infectieuses et inflammatoires du système urogénital doivent établir un diagnostic et attribuer un traitement approprié. Dans le cas où la douleur dans le bas de l'abdomen est accompagnée d'un trouble de la miction, des pertes vaginales ou de l'urètre, on peut alors parler très probablement de maladies du système génito-urinaire. Vous devriez consulter un urologue ou un gynécologue pour déterminer la cause de cette affection.