Principal / Réhabilitation

Douleur dans l'articulation du pouce

Le pouce sur la main a deux phalanges, ce qui le distingue du reste. Il remplit les fonctions essentielles requises par une personne dans la vie quotidienne. Par exemple, avec le pouce, il est possible de tenir et de transporter divers objets et d’effectuer des activités de travail. Le bon fonctionnement des articulations dans le corps humain est contrôlé par le système nerveux central. L'articulation du pouce sur le bras ne fait pas exception. En raison d'efforts physiques ou de dommages considérables, il peut arriver que l'articulation perde sa force d'origine et s'affaiblisse.

Si votre articulation du pouce fait mal, alors cet article vous sera utile à lire. Il s'agira de déterminer quels facteurs provoquent l'apparition de la douleur, quels symptômes doivent être pris en compte et, plus important encore, comment surmonter les douleurs intra-articulaires et rendre la mobilité du bras sans restrictions.

Caractéristiques de la structure du pouce

Du point de vue de l'anatomie, deux phalanges se distinguent dans le pouce: distal et proximal.

Pour le mouvement du doigt sur le côté et sa liaison avec l'os métacarpien, l'articulation carpienne-métacarpienne est responsable, caractérisée par une forme spécifique ressemblant à une selle.


Le système musculaire du pouce mérite également une attention particulière. Il consiste en un groupe de muscles courts:

  • la flexion;
  • décharge;
  • menant;
  • le pouce opposé au reste.

En règle générale, l'articulation du pouce fait mal à cause de sa grande mobilité et de la charge qui lui est imposée quotidiennement.

Causes des maladies des articulations du pouce

La douleur et la gêne ressenties lors du déménagement peuvent indiquer que vous avez une maladie grave.

Si vous avez mal aux articulations de la cuisse, cela signifie que vous devez être inquiet, dans tous les cas, ne pas laisser la maladie suivre son cours et ne pas se soigner lui-même.

Il est important de noter que les maladies des articulations se présentent sous deux formes: chronique et aiguë.

Si vous sentez pendant longtemps que votre pouce a mal à l'articulation du pouce, les conditions préalables suivantes peuvent être remplies:

  • La polyarthrite infectieuse est une maladie des articulations caractérisée par la défaite de petites articulations, tandis que le processus de dégénérescence du tissu articulaire ne commence pas.
  • l'inflammation de l'articulation du pouce signifie que vous pouvez avoir une maladie auto-immune appelée polyarthrite rhumatoïde;
  • en cas de troubles métaboliques dans le corps, la goutte se développe;
  • La risarthrose, qui survient le plus souvent chez les personnes âgées, se caractérise par la destruction progressive du cartilage;
  • après une ecchymose ou un coup puissant, l'articulation du pouce fait mal, ainsi que le gonflement et le gonflement;
  • prédisposition génétique;
  • mauvaises habitudes et mode de vie inapproprié;
  • changements liés à l'âge dans la structure de l'articulation;
  • inflammation de la bursite liquidienne intra-articulaire.

Chaque maladie nécessite un traitement compétent et qualifié sous la supervision de spécialistes. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter immédiatement un médecin pour traiter l'inflammation de l'articulation du pouce et les autres symptômes associés à la maladie.

Manifestations cliniques de maladies des articulations du pouce


Afin de commencer le traitement de la maladie articulaire à temps, il est nécessaire d’étudier en détail ses manifestations afin que, quand elles se présentent, prendre des mesures opportunes pour les éliminer.

Considérons quelques maladies majeures dans lesquelles les articulations du pouce font mal:

  1. Le syndrome de Raynaud est peut-être la cause la plus courante de douleur dans les pouces. Cette maladie se caractérise par une perte de sensibilité d'un ou de plusieurs doigts des deux mains. Et lorsque vous essayez de bouger un membre engourdi, vous pouvez ressentir une douleur intense. Les causes du syndrome sont la grossesse, l'utilisation de contraceptifs hormonaux, des situations stressantes et la polyarthrite rhumatoïde.
  2. Syndrome du canal carpien. Une autre maladie insidieuse, symptomatique semblable à la précédente. Une surcharge excessive du système musculo-squelettique des membres inférieurs peut provoquer l'apparition de cette maladie. Lorsque cela se produit, la circulation sanguine est perturbée et les terminaisons nerveuses sont comprimées.
  3. La polyarthrite rhumatoïde peut causer une douleur intense et limiter la mobilité articulaire. Les causes de cette maladie peuvent être diverses infections virales, grippe, traumatismes ou fracture d’un bras. Les principaux signes de la polyarthrite rhumatoïde sont les suivants: douleur dans le pouce, gonflement, modification de la forme de l'articulation et apparition de rougeurs. Le plus dangereux est que cette maladie ne soit pas caractérisée par certaines limites d’âge et affecte les personnes des deux sexes.
  4. En règle générale, le rhumatisme psoriasique se développe dans le contexte de la maladie dermatologique sous-jacente, le psoriasis. Les symptômes de cette maladie sont l'apparition sur la peau d'écailles blanches et de douleurs dans les phalanges. Souvent, dans le cas du rhumatisme psoriasique, le médecin prescrit des analgésiques, car la douleur devient insupportable.
  5. En raison de la surcharge des mains sur le lieu de travail, le risque de développer une maladie appelée tenosynovit de Carwin est accru.

Si vous présentez chez vous ou chez vos proches des symptômes similaires aux maladies ci-dessus, vous avez alors intérêt à demander de l'aide à une clinique médicale.

Traitement de l'articulation du pouce

Dans les sections précédentes, nous avons examiné les causes et la description clinique des maladies dans lesquelles l'os du pouce fait mal. Il reste à traiter avec les principales méthodes d’élimination de ces maladies.

Les maladies ci-dessus ont un tableau clinique similaire à bien des égards, vous ne pourrez donc pas déterminer le problème vous-même. Pour commencer, il est nécessaire de passer un examen médical qui vous donnera un diagnostic précis et choisira le traitement approprié.

Pour déterminer la maladie, le patient doit subir une série d'examens médicaux et de tests:

  • test sanguin;
  • analyse d'urine;
  • radiographie;
  • ultrasons (ultrasons);
  • IRM (dans de rares cas).


Indépendamment de la maladie, la phase initiale du traitement est universelle. En règle générale, le médecin traitant prescrit au patient des anti-inflammatoires et des anesthésiques (en cas de douleur intense, des médicaments non stéroïdiens sont utilisés), ainsi que des médicaments dont l’effet est de ramener le pouce à la mobilité. Le traitement thérapeutique des douleurs articulaires fournit également au patient un repos complet et une réduction du nombre de situations stressantes.

Dans certaines situations, lorsque des tissus cartilagineux sont détruits, des chondroprotecteurs et des vitamines sont utilisés pour le traitement.

Le mode de vie devra également être revu et corrigé. En particulier, pour limiter la consommation de boissons alcoolisées, éliminez le tabagisme et évitez de trop manger de votre vie.

Afin de réduire le risque de développer la goutte, des médicaments non stéroïdiens sont utilisés pour réduire le niveau d'acide urique dans le sang.

Le mouvement et une bonne nutrition sont nécessaires pour aider à améliorer le métabolisme et à renforcer l'immunité.

Ainsi, si vos pouces vous font mal, seul un spécialiste expérimenté peut vous conseiller sur la façon de les traiter. Nous ne recommandons pas d'ignorer les symptômes des maladies articulaires, car cela pourrait avoir des conséquences plus graves pour le corps.

Quelles sont les raisons et que faire si l'articulation du pouce sur le bras fait mal?

Les mains jouent un rôle important dans la vie de chaque personne. Le fonctionnement complet n'est possible que lorsque les doigts sont en bonne santé. À la situation où l'articulation du pouce sur le bras fait mal au début, ne faites pas attention. Seuls les changements initiaux permettent d'ignorer l'état et aggravent encore la situation. C'est le pouce qui remplit les fonctions de base de préhension, de maintien, et donc soumis à des charges fréquentes. Souffrez de maladies plus souvent du sexe féminin.

Il existe des causes communes et des conditions dégénératives des articulations.

Causes communes

Lorsque les circonstances peuvent apparaître, la douleur dans le pouce comprend:

  • l'hérédité;
  • blessures, ecchymoses;
  • mode de vie
  • l'âge;

Si la famille a une grand-mère, un grand-père, une mère, un père souffrant de pathologies dégénératives, il pourrait y avoir à l'avenir des problèmes pour la génération future. Habitudes nocives: le tabagisme, l'alcool, une consommation excessive de sel entraînent une diminution du système immunitaire et, par conséquent, des douleurs à la main gauche et à la main droite. Les personnes de plus de 50 ans sont plus susceptibles de souffrir d'arthrite ou d'autres changements dégénératifs.

En conséquence, les articulations des pouces font mal.

Traumatisme

Les blessures, ecchymoses à la phalange sont une autre source d'inconfort. Avec un coup puissant, les pincements autour des tissus articulaires sont écrasés, le sang ne coule pas dans le volume adéquat. L'oreiller peut même gonfler. Si le doigt sur le bras fait mal lors de la flexion, cela signifie que le tissu articulaire pourrait être endommagé et que le malaise ne serait qu'une réaction des terminaisons nerveuses. Symptômes: gonflement dans la zone meurtrie, zone bleue, fièvre.

En cas de fracture, la position non naturelle de l'os, l'hématome, les rougeurs, le cœur chaud, l'incapacité de bouger le membre sont perceptibles.

Nature de la douleur
Lorsque meurtri fort, tirant. Aigu, forte au virage.
Diagnostic et traitement
L'examen est effectué par un traumatologue, un chirurgien. Assurez-vous d’être nommé radiographie, IRM, échographie. Les ecchymoses consistent à prendre des médicaments non stéroïdiens à action analgésique: ibuprofène, indométhacine, nise. Voltaren, diclofénac, pommade d'héparine. Physiothérapie laser, HC, aimant, électrophorèse. Les maisons font du bon travail avec un coup, en appliquant du froid, des vinaigrettes avec des pommes de terre et des oignons. Vous pouvez faire une superposition avec Badagi. La fracture nécessite l'imposition de gypse au doigt.

Un inconfort sévère permet l'utilisation d'analgésiques.

Autres facteurs
Les principales maladies affectant les pouces comprennent:

  • changements dégénératifs;
  • polyarthrite infectieuse allergique;
  • bursite;
  • risarthrose ou arthrose;
  • tenosynovit de Kerven;
  • la goutte;
  • Le syndrome de Raynaud;
  • le rhumatisme psoriasique;

Examinez chaque maladie plus en détail, ainsi que les causes de la douleur, des causes et du traitement.

Changements dégénératifs

La dégénérescence des tissus entraîne la destruction de l'os lui-même. L'arthrite est la cause la plus fréquente de dystrophie. Cela affecte à la fois les jeunes et les personnes âgées. Le surpoids, l’hypothermie, la tuberculose, l’hépatite, la gonorrhée, le lupus érythémateux, les blessures, le tabagisme peuvent le provoquer. Les signaux sont une déformation osseuse, un gonflement, un engourdissement dans la polyarthrite rhumatoïde, une raideur, surtout le matin. En outre, le grincement caractéristique lors de la conduite. Selon l’emplacement, la phalange de la main gauche ou de la main droite peut être douloureuse. La forme aiguë est accompagnée par la température, gonflement de la main entière.

Une phase sévère entraîne une perte totale d’efficacité, les doigts enroulés dans une position non naturelle.

Nature de la douleur
De plus en plus le matin, fort avec le cours chronique.
Diagnostic et traitement
Engagé dans de tels cas arthrologue, rhumatologue. Pour commencer, le patient est envoyé pour des analyses de sang par IRM, par ultrasons, cliniques et biochimiques. Selon les résultats de l'examen, un traitement conservateur est prescrit. L'arthralgie ne peut être guérie complètement, vous ne pouvez qu'améliorer l'état du patient. Les médicaments non hormonaux ou hormonaux, les analgésiques Diclofenac, Ibuprofen, Ketoprofen sont prescrits. Une douleur intense soulage les blocages médicamenteux. La pathologie infectieuse est traitée avec des antibiotiques et des injections en ampoules Ceftriaxone, Meronem. Hondroprotecteurs Hondroksid ou sous forme de piqûres à Roumalon. Décongestionnants crème Voltaren, onguent Vishnevsky. Ultrasonothérapie, électrophorèse, aimant, chauffage, traitement par la boue. Les méthodes traditionnelles comprennent les lotions à la térébenthine, la teinture de feuille de Kalanchoe.

Maladie lancée est traitée avec des endoprothèses.

Polyarthrite infectieuse-allergique

Il ne coule pas dans un doigt, mais dans plusieurs. D'où le préfixe poly. Ce type provoque une forte inflammation autour des tissus articulaires, le fluide accumulé dans ceux-ci contribue à l'hyperémie, à l'épanchement. Staphylococcus, Streptococcus sont la prémisse, pour le système immunitaire, ils sont le plus grand allergène. Qu'est-ce qui cause l'infection? Amygdalite, amygdalite, sinusite, pharyngite récemment transférée. Cependant, tous ne développent pas ce type de polyarthrite. Plus souvent chez les patients allergiques à ces agents pathogènes, faible immunité, perturbations hormonales, prédisposition génétique. L'arthralgie est indiquée par des démangeaisons, un gonflement, une rougeur, de la fièvre.
Nature de la douleur
Modéré, se produit et passe sans traitement. Puis construit à nouveau.
Diagnostic et traitement
La maladie est ruse car même sans traitement approprié, elle peut passer sans laisser de trace. Une polyarthrite totale ne fonctionnera pas et est susceptible de rechuter. Un arthrologue, un rhumatologue, prescrit des analyses de sang et d'urine, une radiographie, une échographie, un réservoir et la culture de tissus biologiques, la gonorrhée, la dysenterie, la brucellose et le contenu synovial. Des antibiotiques du groupe de la pénicilline, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de l'aspirine, du brufène et de l'ibuprofène sont prescrits. Antihistaminique Suprastin, diphenhydramine. En outre, le régime thérapeutique exclut la gamme des produits allergènes. Le régime ne devrait pas inclure du chocolat, de la crème glacée, des légumes et des fruits rouges, des aliments gras. Diathermie présentée, ultraviolets, plateaux avec de la paraffine, thérapie par l'exercice. La durée du traitement est longue, de 2 mois à six mois.

Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas où le contenu du cartilage et des os est gravement touché.

Bursite

Si votre pouce vous fait mal au bras après une blessure, une hypothermie, des infections, des troubles hormonaux, cela peut indiquer une bursite. Grand doigt gonfle, si vous appuyez en place, alors il y a des sensations douloureuses. Le pinceau lui-même acquiert une couleur légèrement différente, devient rouge ou bleuâtre. Il y a un point chaud, les mouvements sont limités. Si la bursite a été causée par une blessure, méfiez-vous du développement d'une bursite purulente. Il se caractérise par des maux de tête, des nausées, un malaise général, des maux des membres.
Nature de la douleur
Fort, surtout si vous appuyez sur le gonflement existant au niveau des articulations de l'articulation.
Diagnostic et traitement
Un chirurgien, un orthopédiste, examine un patient, puis l’envoie pour des radiographies, une tomodensitométrie, une IRM et une ponction de la masse articulaire. Le traitement est utilisé à l’aide de NPVSP Ibuprofen, Indomethacin, Brufen. Crème locale Voltaren. La maladie purulente est arrêtée par les antibiotiques. Magnétothérapie, bains de paraffine, échauffement, UHF, électrophorèse, exercices complexes, gymnastique accélèrent la récupération. Les méthodes traditionnelles recommandent de traiter la douleur dans l'articulation du pouce avec un bandage avec une infusion d'herbes médicinales aux propriétés anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent Melissa, le millepertuis.

Les médecins conseillent de porter un bandage serré pour maintenir le bras dans une position constante.

Rhizarthrose ou arthrose

La rhizarthrose est une évolution chronique de l'arthrose. Les symptômes sont similaires à ceux de l'arthrite. Les deux contribuent aux changements dégénératifs du cartilage. Les causes suivantes: blessures, mauvaise alimentation, obésité, dysplasie congénitale des articulations, insuffisance métabolique. Le manque de traitement conduit à la croissance des ostéophytes, ils interfèrent avec la pleine mobilité de la phalange. Les symptômes de la risarthrose, la chaleur de la région, les rougeurs, l'articulation peut gonfler, un resserrement distinctif lorsqu'il est plié.

Le matin, on remarque des engourdissements, des déformations osseuses, des nodules de Giberden et de Bouchard.

Regarder une vidéo à ce sujet

Nature de la douleur
La manifestation initiale n'est pas marquée par de fortes douleurs, la phase chronique est vive, des sensations aiguës avec un relâchement périodique.
Diagnostic et traitement
Un atrologue, examiné par un rhumatologue, donne au patient les indications pour une radiographie, une IRM, une tomographie par ordinateur, une analyse biochimique et clinique du sang. En excluant les autres affections, les médicaments non stéroïdiens sont prescrits à Meloxicam, Ortofen, Diclofenac, Ketanov, Nimesulide. Pour restaurer le niveau de contenu synovial, les matériaux cartilagineux se voient attribuer des chondroprotecteurs Hondroksid, Glucosamine. Aimant, électrophorèse, bains à la paraffine, bains à l'ozocérite. Régime équilibré obligatoire contenant de nombreuses protéines, magnésium, potassium. Un léger massage par percussion améliorera la circulation dans les membres. Avec la risarthrose, la balnéothérapie et un traitement avec de l'argile et des sangsues sont également recommandés. Dans la dernière étape, l'arthrodèse, l'arthroscopie, les endoprothèses sont nécessaires.

Tenosynovit de Kerven

En médecine, on parle de tendovaginite sténosante. Apparaît en raison de la compression des tendons du ravisseur et de l'extenseur du premier membre. Seuls le pouce et les muscles longs sont touchés. Causes d'ecchymoses, rhumatismes, infections de la région synoviale vaginale de la main, facteurs héréditaires.

Les signes typiques de tendovaginite cliquent en se pliant, rougeurs, hyperémie tissulaire.

Nature de la douleur
Modéré, aggravé en pressant l'articulation contre la paume.
Diagnostic et traitement
L'orthopédiste écoutera attentivement les plaintes du patient. Pour obtenir un tableau clinique complet, des images à rayons X, une IRM, une CM et des analyses de sang sont nécessaires. Les AINS sont prescrits sous forme de pommades, de comprimés, d'injections, ainsi que d'injections d'hormones glucocorticoïdes. Le résultat favorable est obtenu par thérapie magnétique, thérapie par la boue, massage, application d'une orthèse à l'articulation principale, exercices de physiothérapie. À la maison, vous pouvez préparer indépendamment un médicament avec des fleurs de calendula en les mélangeant avec de la vaseline ou de la crème pour bébé. L'outil obtenu est appliqué en place, laissé toute la nuit sous un bandage. Une autre méthode de guérison rhizartroza est l'absinthe.

Bouillon cuit pris à l'intérieur d'une cuillère à soupe. deux fois par jour.

La goutte

La goutte s'appelle dépôt de cristaux d'urine dans les articulations osseuses à droite et à gauche. Cependant, parfois, la pathologie est localisée sur un seul membre. Le groupe à risque comprend les hommes et les femmes après 40 ans. Les régimes héréditaires et malsains, les mauvaises habitudes, les kilos en trop, le diabète sont considérés comme des provocateurs de la goutte. Les différences dans les affections sont une élévation de la température du foyer, des rougeurs, un gonflement et des nœuds sous-cutanés - tophi. Ces derniers sont composés de sels d’urate ou d’acide urique. Joints visuellement visibles.
Nature de la douleur
Les crises convulsives élevées et brûlantes augmentent pendant les exacerbations.

Ils disparaissent pendant un moment, le patient pense avoir récupéré.

Diagnostic et traitement
Le thérapeute, lors de l'examen d'un patient, l'envoie à un spécialiste plus étroit. Pour un rhumatologue, une radiographie, une IRM, une échographie, une tomodensitométrie, des analyses de sang cliniques et biochimiques, une analyse d'urine et des analyses du liquide synovial seront nécessaires. Le traitement implique un groupe de médicaments anti-inflammatoires Phénylbutazone, Naproxen, Indometacin, Colchicine. Urikodepressanty Allopurinol, urikozuricheskie. L'action de ce dernier vise à augmenter la clairance des urates dans les reins. Extérieurement crème, applications avec Dimexide, traitement par la boue, balnéothérapie, alimentation. Une bonne alimentation ne permet pas l'utilisation de viandes grasses, épicées, salées ou fumées.

Syndrome de Raynaud

Nature de la maladie vasopathique. La vasoconstriction affecte les membres inférieurs et supérieurs. La maladie est rare, environ 3-5%, les femmes souffrent davantage. Les facteurs conduisant au syndrome de Raynaud sont les suivants: endocrinien, pathologie professionnelle, pathologie sanguine, vascularite, lupus érythémateux, troubles nerveux, athérosclérose. Ne peut pas être confondu avec les pinceaux de couleur. Le bout des doigts devient blanc ou bleuâtre. La première phase se caractérise par des crises épileptiques une fois par an et un engourdissement dans la zone touchée.

De plus, il existe une réponse inutile aux spasmes musculaires froids.

Nature de la douleur
Picotements, brûlures. Les deuxième et troisième degrés indiquent de fortes sensations douloureuses.
Diagnostic et traitement
Phlébologue étudie l'histoire de la maladie. Un test sanguin clinique biochimique sera nécessaire. Échographie des reins, consultations chez un rhumatologue, un cardiologue, rhéovasographie, pléthysmographie. Le diagnostic du syndrome de Raynaud nécessite la guérison de la source principale, l'utilisation de médicaments dilatant les vaisseaux sanguins et réduisant les caillots sanguins. Ceux-ci incluent la nifédipine, le vazaprostan, le trental et le vérapamil. Classe de médicaments non stéroïdiens Ibuprofène, Butadione, Réopirine, Indométhacine. Les méthodes populaires distinguent les bains aux aiguilles, les bains contrastés alternant eau chaude et eau froide. Compresses d'oignon, applications au jus d'aloès.

Les teintures faites maison avec du piment rouge, de la pommade d'absinthe ont un effet bénéfique sur les progrès futurs.

Arthrite psoriasique

Le rhumatisme psoriasique est souvent une condition préalable à la douleur dans les articulations. Le psoriasis est l’une des raisons de cette arthralgie. Maladie de la peau, envie de partir, stress, peurs, stress émotionnel. Par conséquent, le psoriasis est souvent appelé une maladie psychosomatique. Servir comme coupable peut blessures, médicaments utilisés pour l'hypertension, l'alcool, le tabagisme, l'étiologie virale. Signes classiques d'arthrite psorique de la tumeur, zone rougie, fièvre, douleur, selon la lésion de la main droite ou gauche, raideur matinale, desquamation de la peau, déformation des plaques de l'ongle, démangeaisons.
Nature de la douleur
De légère à aiguë, augmente la nuit.
Diagnostic et traitement
Lorsque vous vous référez à un thérapeute, vous devez consulter le profil étroit des médecins d’un chirurgien orthopédiste, un dermatologue. Un examen du facteur rhumatoïde sera nécessaire pour exclure l'étiologie rhumatoïde, les rayons X et les analyses de sang. Le ventouses est l’adoption du naproxène non stéroïdien, du méloxicam et de l’ibuprofène. Gels contre les réactions cutanées, réduction des plaques squameuses, desquamation, régénération de l'épiderme. Les glucocorticoïdes, comme la prednisolone, minimisent les arthralgies graves. Médicaments réduisant l'activité de production d'immunité Cyclosporine, Métatrexate, Azathioprine, Sulfasalazine. L’impossibilité d’utiliser des immunosuppresseurs classiques implique l’utilisation du nouveau développement, l’Otezy-inhibitor of phosphodisterase. Résultat favorable fournit la photothérapie, chrysothérapie, conseil psychologique. Peut-être que le psychologue jugera nécessaire d’utiliser des antidépresseurs, psychotropes.

Un préalable sera une thérapie par l'exercice, une nutrition adéquate. À la maison, les conifères, les bains de camomille, les enveloppements avec des feuilles de bardane, les feuilles de chou, les revêtements avec des graines de lin contribueront à améliorer l’état de la peau.

Causes situationnelles

On constate souvent un inconfort dans une situation donnée, par exemple en cas de flexion ou de déformation. Lorsque la douleur en flexion se produit en raison de l'arthrose, de l'ostéomyélite, d'un effort physique excessif. Si en même temps le coussinet du pouce sur le bras fait mal en appuyant, un ecchymose, un coup porté à l'os, le pincement des tissus mous est possible. Un schéma typique de malaise dans le pli et l'extension de la phalange est une ligamentite sténotique. C'est une lésion près du tissu articulaire.

Quand est-ce que ça vaut la peine de voir un médecin?

Si vous êtes tombé, examinez d'abord le pinceau. Vous ne bougez pas la phalange, vous ressentez une douleur aiguë, des bouffées de chaleur, une hémorragie?

Ces signaux indiquent une fracture, une fissure.

Tout phénomène associé à la détérioration de la santé du patient, gonflement important, manque d'efficacité nécessite une visite chez le médecin.

Premiers secours

Les sensations d'impact sont éliminées avec une compresse froide. Ibuprofène, Analgin, Naiz. La forme légère nécessite du repos, réduisant le stress. À la maison, des bandages avec Dimexidum seront d'une grande aide. La solution est mélangée dans les proportions souhaitées avec de l'eau. Humidifier une serviette, imposer sur le territoire.

Dans toute maison, il y a du raifort. Pour aider à minimiser les attaques d'arthralgie gruau de racine de raifort. Son finement frotté sur une râpe, appliqué à l'âtre. Si elle commence à cuire de manière insupportable, brûlez, remplacez les racines par des feuilles fraîches de la plante.

Se réchauffer avec des pommes de terre bouillies. Cuire le légume avec la pelure, hacher, mettre sur le site. Couvrir d'une pellicule de plastique. Habituellement, le matin, cela devient beaucoup plus facile.

Les tubercules réchauffent remarquablement la région.

Un excellent résultat a l'huile de sapin. Il est doucement frotté dans la zone de sel marin préchauffée. Le soulagement vient après 1 procédure. Pour corriger l'effet, vous ne devriez pas vous limiter à 1 session, vous aurez besoin d'au moins 3 autres.

Par la suite, les affections sont éliminées par des bains d’extrait d’aiguilles, de camomille, d’herbes médicinales calmantes pour la peau et également bénéfiques pour le psoriasis. Frotter avec du miel, de l'alcool, de la glycérine et de l'iode. Tout est mélangé, il faut frotter chaque jour. Les herboristes conseillent de frotter les membres endoloris avec de l'huile d'olive chélandine. Le mélange est préparé comme suit. La propolis est versé avec de l'huile, mis dans un endroit sombre pendant 14 jours. Appliquer tous les jours.

En conclusion de l'article, je veux dire si le pouce de la main gauche est douloureux et gonflé ou ne tire pas sur une visite chez le médecin. Seul un médecin est en mesure de répondre à la question de savoir comment traiter de tels phénomènes. Choisissez une thérapie compétente et efficace.

L'auto-traitement est interdit afin d'éviter des complications.

Maux de pouce sur le bras dans l'articulation: comment traiter les causes de la douleur au doigt

Le pouce sur la main est séparé des autres et joue un grand rôle dans l'exécution de nombreuses fonctions, par exemple, saisir et tenir des objets. Sur le plan anatomique, il se distingue de ses voisins par la présence de deux phalanges au lieu de trois, mais cela n’affecte pas son importance dans le travail de la main. La charge principale repose sur ce doigt, il y a donc de nombreux cas de blessures et de pathologies de son articulation, inflammatoires et non inflammatoires, ce qui peut entraîner le fait que le pouce sur le bras fait mal quand il est plié ou au repos.

Causes et traitement des pathologies du pouce

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Certains facteurs causatifs sont:

  • maladies dégénératives dystrophiques de l'appareil articulaire;
  • polyarthrite infectieuse et allergique;
  • maladie du sac articulaire;
  • arthrose du pouce avec croissance d'ostéophytes;
  • la maladie de de Kerven, en conséquence de la charge professionnelle;
  • la goutte;
  • des blessures;
  • maladies héréditaires et auto-immunes.

Blessures

La douleur apparaît immédiatement après le traumatisme, en raison d'une entorse ou d'une rupture des ligaments, de dislocations, de fissures et d'os brisés. Il est assez simple de diagnostiquer une blessure - lors d'un examen externe, on note la position non naturelle de l'articulation et la saillie de l'os, un œdème, un hématome et il peut parfois y avoir une hyperémie. La radiographie montre des fractures et des fissures dans l'image. Les blessures peuvent être la cause de complications - infection du sac articulaire et articulaire, qui conduit à l'arthrite et à la bursite, avec un schéma caractéristique d'inflammation - douleur, hyperémie grave, gonflement, accumulation d'exsudat hémorragique ou purulent. L'état général peut en souffrir.

Le traitement d’une blessure typique consiste généralement à immobiliser un doigt ou toute la main, au moyen d’une orthèse, pendant une certaine période, qui dépend de la gravité et de la nature de la blessure. La douleur dans les maladies traumatiques est éliminée en prenant des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas d'infection, un traitement antibiotique peut être prescrit.

Syndrome de tunnel

Syndrome de tunnel, ou syndrome du canal carpien. Presque dans la très grande majorité des cas, ce diagnostic est posé aux patients qui travaillent depuis longtemps devant un ordinateur ou qui utilisent constamment un smartphone. Avec le pouce levé, le travail de routine est effectué pendant une longue période, ce qui perturbe la circulation sanguine dans la main et le trophisme des troncs nerveux, conduisant finalement à une inflammation aseptique et à une douleur dans l'articulation. Un symptôme caractéristique de cette maladie est une perte de sensation dans l'index, le majeur et l'annulaire.

Cette pathologie est traitée en refusant de travailler sur le clavier, pendant la durée du traitement et en prenant des analgésiques, des anti-inflammatoires, et la physiothérapie a également un effet positif.

Syndrome de Raynaud

Selon les manifestations cliniques, la maladie est similaire au syndrome du canal carpien, mais les pathologies ont une étiologie et un développement différents. Le syndrome de Raynaud est également causé par une ischémie de la fibre nerveuse dans la main, mais pour des raisons différentes. Le plus souvent, cette pathologie accompagne les collagénoses - maladies auto-immunes avec des lésions du tissu conjonctif: polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme, lupus érythémateux systémique, dermatomyosite.

Le syndrome de Raynaud se développe en plusieurs étapes:

  • Angiospastique - lorsque l'exposition au froid, le tabagisme et le stress, un engourdissement de la peau apparaît sur les doigts, il devient pâle et froid. L'élimination du facteur provocateur ramène la peau à son état antérieur.
  • Angioparalitique - attaques plus fréquentes de perte de sensibilité et de blanchiment des doigts, quel que soit l'impact du facteur causatif. Les attaques durent plus d'une heure. Après leur cessation, la peau devient bleutée, des changements cyanotiques apparaissent avec le temps, jusqu'à l'apparition d'une rougeur et un léger gonflement de la zone ischémique.
  • Atropoparalytique - changements dystrophiques dans la peau de la main. La peau du pinceau est lâche, pâle et ridée, avec de petites bulles au contenu sanglant ou transparent. Lors de la dissection traumatisante ou spontanée, les bulles laissent de petits ulcères à cicatrisation lente. Dans les cas graves, la profondeur de la lésion peut toucher non seulement la peau, mais également les tissus sous-jacents, jusqu'aux articulations et les os.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le syndrome affecte généralement le pouce, l'index et le milieu, alors qu'il y a une douleur vive et fréquente lors de la flexion, aggravée par le fait de lever les mains.

Le syndrome de Raynaud est traité après l'élimination des facteurs provoquants. Pendant la période des attaques, les mains sont trempées dans de l'eau tiède, pétries intensément, frottées avec un chiffon. Le cours de thérapie comprend la nomination de moyens stimulant la circulation sanguine - Plavix, Actovegin, Vasoprostane, Tiklid, ainsi que des médicaments vasoconstricteurs - Corinfar et Vérapamil. En plus des médicaments, la kinésithérapie est prescrite; on peut montrer une intervention chirurgicale aux stades avancés de la maladie, qui consiste généralement en une sympathectomie - une intervention chirurgicale sur le tronc nerveux pour soulager la tension des vaisseaux sanguins.

Polyarthrose et risarthrose

La polyarthrose est une lésion multiple de nature dégénérative, touchant les articulations de la main entière. La risarthrose est une variété de la maladie - déformation et douleur dans l'articulation du pouce. Cliniquement, la pathologie se manifeste par une douleur dans les articulations et dans la région périarticulaire, une déformation des articulations, qui affecte l'apparence de la main. Les causes de polyarthrose et de risarthrose sont notamment les lésions infectieuses, les maladies auto-immunes, les blessures, le stress prolongé des articulations lors du travail uniforme.

La thérapie est la nomination des AINS, le plus souvent il s’agit de diclofénac et de ses analogues, ces médicaments éliminent l’inflammation et soulagent les douleurs articulaires; Des injections d'hydrocortisone et d'autres hormones sont injectées et les injections sont effectuées directement dans la cavité articulaire pour une plus grande efficacité. Les patients ont également besoin de chondroprotecteurs, par exemple Struktum, Hondrolon, ainsi que de la physiothérapie et des massages. Il est recommandé de porter du ruban adhésif ou de mettre une orthèse sur les doigts.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde des doigts est une maladie auto-immune. La douleur dans les articulations des doigts peut être de haute intensité. Une douleur persistante à long terme indique des modifications caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde. Outre les symptômes douloureux, la maladie se manifeste par un œdème et une hyperémie de la région articulaire, ainsi que par une déformation par subluxation.

Les principes du traitement de la polyarthrite rhumatoïde sont similaires à ceux de la polyarthrose: prise d'AINS, hormonothérapie, physiothérapie et moyens de restaurer le cartilage et le tissu osseux.

Arthrite goutteuse

Dommages aux articulations dus au dépôt de sels d'acide urique en raison d'une altération du métabolisme de la purine. La maladie commence généralement par une inflammation des orteils et souvent les doigts sont impliqués dans le processus. La maladie se caractérise par des attaques de douleur très forte, coupante et insupportable dans l'articulation, un gonflement et une hyperémie de la région articulaire, ainsi que par la formation, au fur et à mesure du développement de la pathologie, de nodules de tophi, typiques de l'arthrite goutteuse dans les tissus périarticulaires.

Le traitement de la goutte consiste en une série de médicaments qui rétablissent les processus métaboliques avec la participation de sels d'acide urique. Par exemple, l'allopurinol et ses analogues sont également prescrits pour soulager la douleur et restaurer la fonction articulaire - anti-inflammatoires et chondroprotecteurs. Une orthèse peut être assignée au pouce.

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’exprimer contre le chaos pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Les phénomènes de douleur dans le pouce peuvent indiquer un assez grand nombre de maladies; ceci doit être pris en compte avant de commencer tout effet thérapeutique afin d'éviter des complications. Avec des crises douloureuses fréquentes, un dysfonctionnement de l'articulation du pouce, des diagnostics professionnels et un traitement approprié sont nécessaires pour restaurer la mobilité du doigt et la capacité d'effectuer les mêmes fonctions.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie pleine
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Pourquoi ton pouce te fait-il mal?

Le pinceau d'une personne est un outil complexe avec lequel un travail nécessitant beaucoup d'effort peut être effectué. Le pouce est opposé au reste. D'une part, cela lui donne une charge supplémentaire, de l'autre - vous permet d'effectuer diverses opérations de saisie. Lorsque l'articulation du pouce au bras fait mal, la fonctionnalité de toute la main est réduite de 50%.

L'inconfort et les différentes forces de la douleur ont de nombreuses raisons:

  • des blessures;
  • l'arthrite;
  • syndromes du canal carpien et autres.

Le traitement dépend en grande partie de la cause de la douleur. Par conséquent, avant de prescrire des médicaments et des pansements, il est nécessaire de prendre des antécédents.

Syndrome du canal carpien

Le problème est plus fréquent chez les personnes qui effectuent un travail monotone au pinceau pendant longtemps. La maladie se retrouve chez ceux qui passent beaucoup de temps sur le clavier de l'ordinateur. Le préalable est une violation de l'apport sanguin aux tissus et aux terminaisons nerveuses. De ce fait, le processus inflammatoire se propage.

Traumatisme

Selon la cause, des entorses et des déchirures des ligaments, des fractures et des fractures osseuses peuvent être détectées. Pour identifier la pathologie apparue, on procède à un examen radiologique sur les résultats duquel l'immobilisation est prescrite.

Syndrome de Raynaud

Si vos doigts vous font mal, cela peut être un signe de maladie auto-immune. Lorsqu'ils sont impliqués dans le processus inflammatoire, les tissus conjonctifs ne reçoivent pas assez de sang. Des exemples de telles pathologies sont:

  • La polyarthrite rhumatoïde. Elle se caractérise par une inflammation du tissu conjonctif à plusieurs endroits à la fois.
  • Lupus érythémateux. Causée par une perturbation des mécanismes immunitaires. La formation d'anticorps dirigés contre ses propres tissus et cellules.
  • Rhumatisme. Maladie systémique du tissu conjonctif avec localisation de la pathologie dans la muqueuse du coeur.
  • Dermatomyosite. Une des maladies progressives les plus graves affectant le tissu conjonctif, les muscles et la peau.

L'arthrite

Se produire sur le fond des infections. Des changements destructeurs se produisent sur la peau et les articulations. Pour cette raison, la douleur apparaît dans le pouce. Le traitement vise à éliminer la maladie sous-jacente et à stimuler le système immunitaire. Il existe plusieurs types d'arthrite:

  • Rhumatoïde. La condition préalable est le rhume sévère, le stress. La douleur dans le pouce est souvent le premier signe.
  • Psoriasique. Des plaques squameuses apparaissent sur la peau. Le doigt lui-même change de forme, devient violet.
  • Gouty. L'arthrite apparaît sur le fond des désordres métaboliques. Les attaques de douleur intense se produisent principalement la nuit.

Bursite

Avec cette pathologie, l'inflammation des poches articulaires et la formation de fluide en elles se produisent. À ce stade, non seulement le pouce fait mal, mais aussi des poches dans cette zone, des rougeurs.

Le symptôme principal de cette maladie est l'apparition d'un gonflement rond. C'est assez doux, mais avec des limites claires. Par conséquent, les médecins font rapidement le diagnostic souhaité.

Rhizarthrose

La manifestation de la maladie est associée à des charges excessives, à une intoxication du corps. Il y a un endroit dans lequel la douleur est localisée. Son renforcement se produit dans toute activité nécessitant la participation du pouce.

Si vous ne commencez pas un traitement, l'articulation devient non naturelle. De ce fait, la capacité à effectuer les actions les plus simples devient impossible.

Quand avez-vous besoin de l'aide d'un médecin?

Parfois, la douleur disparaît rapidement d'elle-même. Dans certains cas, ne pas se passer d’assistance médicale. Ces situations incluent:

  • Fortement blessé aux os du doigt. Il est impossible de se débarrasser de la sensation désagréable avec l'utilisation des analgésiques conventionnels.
  • Après la blessure, en plus de la sensation désagréable, gonflement et déformation de l'articulation jointe.
  • Les symptômes sont une fièvre accrue, des éruptions cutanées.
  • La douleur dans les articulations ne passe pas plus d'une semaine pendant le traitement.

À la réception chez le médecin, en plus de la collecte des antécédents médicaux et de l'examen visuel, des mesures de diagnostic sont effectuées. Une des méthodes efficaces est la radiographie. Avec son aide, étudiez la structure du tissu osseux. L'imagerie par ultrasons est rarement utilisée car, en raison de la densité particulière des os, l'image n'est pas nette.

Si les articulations des pouces des mains vous font mal pendant longtemps, une tomodensitométrie est prescrite. Cela implique l'utilisation de rayons X. Mais les informations obtenues sont traitées sur un ordinateur, ce qui permet d’obtenir plusieurs images en tranches. Actuellement, la technique est la plus informative, utilisée pour identifier toutes les pathologies.

Avant de prescrire un traitement, le médecin rédige et teste:

  • Une analyse d'urine courante est utilisée pour déterminer les formes graves d'arthrite.
  • Déterminer le degré du processus inflammatoire aide à compléter la numération globulaire.
  • La recherche biochimique vise à identifier les niveaux élevés de certains composants qui indiquent la nature de la maladie.

En fonction de la maladie identifiée, le thérapeute peut envoyer à un rhumatologue, un chirurgien, un hématologue, un traumatologue. Ils ont le droit de désigner un re-diagnostic.

Traitement

Si votre pouce vous fait mal à la main droite ou gauche, le schéma thérapeutique comprend:

  • Le rendez-vous de la drogue.
  • Effectuer un massage.
  • Maintenir un régime.

Les méthodes sont appliquées dans un complexe. Si une maladie auto-immune est détectée, l'impact devrait viser à restaurer le bon fonctionnement du système immunitaire.

Une bonne nutrition est l'une des principales directions du traitement.

Les os contiennent une énorme quantité d'oligo-éléments. Parmi eux figurent le calcium, le manganèse, le zinc, le phosphore. Leurs caractéristiques quantitatives et qualitatives dépendent de la nutrition. Avec la prévalence dans le régime alimentaire de produits à faible teneur en tels éléments, les tissus osseux deviennent plus fins et plus fragiles.

Des douleurs articulaires peuvent survenir en raison d'un manque de calcium. On le trouve en grande quantité dans les produits laitiers, le persil, les amandes. Ne vous privez pas de fruits séchés, de tomates, de cacao et de baies. Ils sont une source de potassium. La pénurie de magnésium remplira les légumineuses, le riz.

Lorsque la douleur dans l'articulation est recommandé de manger des muscles. Au cours de sa fabrication, du collagène se forme, ce qui affecte favorablement les os, le cartilage et d'autres tissus. Les médecins recommandent de boire de l'eau minérale. Privilégiez les espèces non gazeuses, car riches en oligo-éléments.

Effets de drogue

Le traitement avec des pilules doit être choisi correctement, car divers médicaments sont prescrits pour l’arthrite, les blessures et les maladies auto-immunes. Si vous avez très mal aux pouces, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont prescrits. Ces derniers sont obligatoirement prescrits, car la douleur est un signe d'inflammation. AINS plus couramment prescrits. Ils soulagent immédiatement et soulagent la douleur.

Les agents antibactériens ne sont efficaces que dans les cas où la cause première est une infection. Des médicaments à action large et étroite peuvent être utilisés pour le traitement. Il est important de suivre strictement les recommandations du médecin.

Si la douleur dans le pouce de la main droite ou gauche est associée à une violation du tissu cartilagineux, l’utilisation de chondroprotecteurs sera efficace. Ils sont chargés d'accélérer sa récupération.

Méthodes d'impact de la médecine traditionnelle

Soulager la douleur aiguë dans l'arthrite peut être une compresse chaude de sel marin. Il est chauffé au four ou au micro-ondes. Puis versé sur un coton. Assurez-vous que la compresse ne brûle pas la peau. Appliquez le bandage obtenu sur l'articulation douloureuse. Propriété utile du sel dure environ une heure. Après cela, l'huile de sapin est appliquée sur la zone traitée.

En cas de douleur lors de la flexion du pouce, faites une pommade à la moutarde. Prendre 200 ml. alcool médical, 50 ml. huile de camphre, 50 g. moutarde sèche et deux écureuils d'œufs. Tous les composants sont bien mélangés, superposés sur une gaze multicouche. Le bandage peut être laissé toute la nuit.

Les compresses suivantes ont également des effets anti-inflammatoires:

  • Miel et sel Les ingrédients sont pris à parts égales. Faites un coton-tige, imbibez-le de la composition obtenue. Attacher à la zone douloureuse. Sécuriser avec un pansement, laisser passer la nuit.
  • Argile Il aide à guérir le syndrome douloureux du pouce. Acheter de l'argile mieux dans la pharmacie. Divorcé selon les instructions. Le pansement est fait pendant plusieurs heures.
  • Craie Il devrait être transformé en poudre, dilué avec du kéfir pour obtenir une boue épaisse. Répartissez le mélange sur la cellophane, attachez-le à l'articulation.

Si l'os fait mal au pouce, vous pouvez préparer une tisane pour le traitement. Un bon effet analgésique a une teinture de racines de pissenlit. Une cuillère à soupe du composant est versé 250 ml. eau chaude L'infusion doit être cuite à la vapeur dans un bain-marie. Les substances actives résultantes dissolvent les sels, restaurent le tissu cartilagineux.

Autres méthodes d'exposition

Le traitement peut également se faire par électrophorèse. La méthode aide bien s'il y a encore un gonflement. En cas de douleur aiguë, abandonnez l'activité physique et la gymnastique, préférant la thérapie physique. L'échographie est également une méthode douce. Il n'a pas de contre-indications, il est donc utilisé pour tous les syndromes du pouce. Cette méthode stimule la circulation sanguine, rétablit rapidement la mobilité articulaire.

En période sans exacerbation, il est recommandé de faire de la gymnastique. Il comprend:

  • serrer la brosse dans un poing
  • toucher les autres doigts avec votre pouce
  • presser une balle de tennis.

Si votre pouce droit vous fait mal en raison d'une lésion du ligament collatéral, des bandages spéciaux sont utilisés. Ils sont choisis en fonction de la gravité de la blessure, de l'intensité de la douleur. Lors de l'étirement acheté un simple bandage en forme de huit sur le doigt et le poignet. En cas de blessures importantes, des moyens couvrant le métacarpe sont appliqués. Ils protègent l'articulation métacarpophalangienne de la flexion excessive.

L'effet complexe le plus efficace sur la cause, qui a entraîné une douleur dans le pouce. Pour éliminer le malaise, laissez-nous reposer vos mains. Si vous souffrez d'arthrite, utilisez des outils spéciaux pour soulager le stress de la zone touchée. Utiles pour les joints sont divers traitements de l'eau.

Pourquoi l'articulation du pouce de la main fait mal - traitement de la maladie révélée

À tout âge, une personne peut ressentir une gêne dans les petites articulations de la main. L'articulation du pouce sur le bras est douloureuse à cause de plusieurs facteurs. Le traitement vise à éliminer la cause principale identifiée lors du diagnostic et à éliminer les conséquences du processus pathologique.

Causes de la douleur dans les articulations du pouce

Souvent, l’inconfort est dû à la répartition inégale de l’activité physique, à l’hypothermie, aux mouvements de brosses monotones et prolongés au cours du travail, des activités en plein air et des séances d’entraînement.

Pourquoi le pouce fait-il mal? Les causes les plus courantes sont:

  • blessure - fracture, luxation, entorse ou rupture de ligaments, tendons;
  • risarthrose;
  • arthrite - rhumatoïde, goutteuse, psoriasique, infectieuse;
  • Le syndrome de Raynaud;
  • syndrome de tunnel;
  • bursite;
  • tenosynovit de Kerven;
  • ligamentite sténotique;
  • maladies endocriniennes;
  • troubles métaboliques.

Outre diverses maladies, la prédisposition génétique aux lésions articulaires, les mauvaises habitudes, la malnutrition et le manque de minéraux ou de vitamines dans le corps peuvent être un facteur provocateur.

Comment diagnostiquer les causes de douleur dans l'articulation du pouce

Demander l'aide d'un thérapeute, chirurgien, rhumatologue ou arthrologue, un neuropathologiste. Pour identifier la cause, une radiographie, une échographie et / ou une tomodensitométrie de la main doivent être réalisées, un test sanguin clinique et biochimique et un test urinaire général.

Si votre doigt vous fait mal ou une autre région du corps suite à une chute, une ecchymose / un choc, vous devez immédiatement consulter un traumatologue. Il diagnostiquera et prescrira un traitement.

Au cours du processus de diagnostic, des analyses supplémentaires de biomatériaux peuvent être nécessaires pour identifier le niveau d'acide urique et de complément, la présence d'antinucléaire, de facteur rhumatoïde, de cellules de lupus et d'antigènes. Il peut être nécessaire de réaliser une électrospondilographie, une discographie de contraste, une ponction pour la collecte de liquide synovial, une biopsie cutanée.

Méthodes de traitement

Le patient doit recevoir une thérapie complexe, éliminer les facteurs qui provoquent la maladie, par exemple, se débarrasser du tabagisme, manger à fond, éviter l'hypothermie. Les médecins recommandent pendant le travail de faire de la gymnastique toutes les 30 à 45 minutes pour les doigts, les paumes des mains et les poignets.

Avec blessures traumatiques

Immédiatement après l’incident, la victime doit recevoir les premiers secours. Tout d’abord, fixez un bandage ou un bras d’attelle de manière à ce que l’avant-bras et la main soient sur la même ligne. Tout mouvement en eux devrait être exclu. Ensuite, un rhume est appliqué sur la zone endommagée, un analgésique est administré au patient (pilule ou injection), la personne est emmenée au service des urgences ou le service «03» est appelé. Le traitement commence après l'examen du médecin, les rayons X, une échographie et l'évaluation de l'étendue des dommages.

  • un bandage de gaze est appliqué sur le bras blessé;
  • prescrire des compresses froides pendant 15 minutes;
  • assurer la paix du membre supérieur;
  • prescrire des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

En cas de lésion ouverte de la peau et / ou des ongles, la personne doit prendre un traitement antibiotique. Pendant la période de rééducation, il est nécessaire de faire des exercices de gymnastique spéciaux pour normaliser la mobilité des articulations de la main.

Lorsque vous tendez des tendons et / ou des ligaments:

  • 7 jours portent un bandage serré sur le bras, facilitant parfois le pétrissage des doigts;
  • lorsque le bandage est appliqué, la brosse est massée avec une pommade chauffante;
  • avant de se coucher, la brosse est abaissée pendant 15 minutes dans un bain avec de la décoction de romarin sauvage ou une compresse de vodka est appliquée la nuit.

En cas de rupture ou de déchirure des ligaments, des tendons, des fractures complexes, une intervention chirurgicale est nécessaire. Pendant la rééducation, la pharmacothérapie, la thérapie physique et la physiothérapie sont prescrites. Les dislocations sont réinitialisées immédiatement, corrigez l'articulation, puis la période de récupération commence par l'utilisation de la fréquence ultra-haute, de la thérapie physique avec des charges de plus en plus lourdes sur la brosse.

Si le diagnostic est risarthrosis

La maladie est un type d'arthrose. Dans cette pathologie, la destruction du cartilage et du tissu osseux se produit lors de l'articulation de la base du pouce sur la main. Les méthodes thérapeutiques dépendent du stade et du degré de dommage.

En cas de risarthrose, un traitement complexe est nécessaire, qui comprend les mesures suivantes:

  • prendre des chondroprotecteurs, des vitamines, des minéraux;
  • utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • un régime avec une quantité accrue de plats avec de la gélatine (viande en gelée, viande en gelée);
  • massage à la brosse à l’huile d’olive ou à la graine de lin et ajout d’huiles aromatiques (lavande, pin ou sauge);
  • gymnastique spéciale pour les mains;
  • l'utilisation de la physiothérapie (saleté, applications de cire noire, UHF, électrophorèse);
  • utilisation locale de pommades (Nikofleks-cream, Espola, Diclofenac).

En cas de deuxième ou troisième degré de la maladie, une intervention chirurgicale est possible, la nomination d'injections intra-articulaires d'hormones glucocorticoïdes. Lorsque risartroza avec la permission d'un médecin applique les méthodes de la médecine traditionnelle - bain avec du sel de mer, compresses utilisant de la gélatine avec du miel, buvant du thé à base de plantes avec de la camomille, du lapacho, de la sauge.

Thérapie contre l'arthrite et la bursite

Dans ces maladies, un processus inflammatoire se développe dans les articulations. Lorsque la bursite affecte le sac périarticulaire - bourse. Avec l'arthrite du pouce, les tissus de l'articulation s'enflamment, recouvrant les autres articulations de la main. Il est nécessaire de traiter ces processus de manière complexe - à l'aide de la thérapie par l'exercice, d'un régime alimentaire, de médicaments, de la physiothérapie.

Toujours prescrit des médicaments pour soulager l'inflammation et la douleur - ibuprofène, aspirine, indométhacine, méloxicam, autres anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Dans le schéma thérapeutique de l’arthrite goutteuse, la colchicine, un régime alimentaire sans produits laitiers et des médicaments réduisant le taux d’acide urique dans le corps sont également inclus. Dans le cas de pathologie de type psoriasique, il est prescrit des hormones topiques et internes, des médicaments anti-puriaires. Dans le cas d'une maladie infectieuse, on utilise également des fongicides, des médicaments antiviraux, des hormones et des antibiotiques.

Dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, les substances médicinales suivantes sont également utilisées:

  • immunosuppresseurs sélectifs;
  • cytostatiques;
  • hormones glucocorticoïdes sous forme d'injections intra-articulaires.

Pour tous les types de maladie, vous pouvez utiliser des tisanes, des remèdes traditionnels pour la thérapie locale - compresses, bains, onguents faits maison contenant de la moutarde, du sel, de la farine d'avoine, de la momie, de l'argile bleue, du jus de bardane et d'autres ingrédients médicinaux.

La physiothérapie pour l'arthrite ou la bursite comprend les procédures suivantes:

  • électrophorèse utilisant des solutions de médicaments anti-inflammatoires, analgésiques ou vasculaires;
  • UHF;
  • OVNI
  • applications de boue, de paraffine, de cire;
  • bains d'oxygène thermiques à l'azote;
  • exposition à des rayons laser;
  • Thérapie d'exercice.

En nutrition avec l'arthrite, limiter l'utilisation de sel, de glucides et de graisses animales. Il est recommandé d'utiliser des fruits frais, des légumes, des baies et de boire du jus de fruits fraîchement pressés, du bouillon d'églantier.

Manières de traiter le syndrome de tunnel

La pathologie survient en raison de la violation du nerf médian dans la région du poignet. Dans le syndrome du tunnel, douleur, perte de sensation, la faiblesse est localisée non dans les articulations de la main, mais dans les muscles, en particulier le pouce.

  • mettre un pneu au poignet;
  • exercices thérapeutiques, massage des mains;
  • l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'injections d'hormones corticostéroïdes;
  • prendre de la vitamine B6 par voie orale ou intramusculaire.

Si ces méthodes échouent, une opération est effectuée. Pendant la période de récupération, on utilise la gymnastique spéciale et le massage thérapeutique de la main, ainsi que la physiothérapie, y compris la thérapie par ultrasons.

Comment traiter le tenosinovit de Kerven

La pathologie se développe en raison de la compression systématique, du pincement du tendon, de l’inflammation du ligament du pouce due à une blessure ou de l’exécution de mouvements monotones uniformes.

Pendant le traitement, ils éliminent le facteur provoquant et réduisent l’effort physique sur le bras. Ensuite, le poignet et le pouce sont fixés pendant deux semaines à l'aide d'une attelle, d'un plâtre ou d'un bandage serré. Pendant le traitement, des blocages de novocaïne, des hormones glucocorticoïdes et de la physiothérapie sont prescrits. Si les méthodes sont inefficaces, l'opération est réalisée sous anesthésie locale.

Traitement de la ligamentite sténotique

Cette maladie, dans laquelle les ligaments sont enflammés, s'appelle également le ressort / claquant du doigt. Il existe une forme de pathologie aiguë, subaiguë et chronique.
Traitement de la ligamentite sténotique:

  • l'utilisation de médicaments - glucocorticoïdes, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • utilisation de méthodes de physiothérapie - bains, compresses de ronidase, phono et électrophorèse avec agents anti-inflammatoires, applications de boue;
  • injections de médicaments hyaluronidazoactifs.

Avec des rechutes fréquentes, exciser le ligament affecté. Après la chirurgie, la fonctionnalité de la brosse est restaurée dans les 30 à 40 jours.

Méthodes de traitement du syndrome de Raynaud

La pathologie se développe sur le fond d'un spasme ou d'un rétrécissement marqué des vaisseaux dans les régions périphériques des membres, y compris les pouces. La douleur est localisée dans la région extraarticulaire. Il y a aussi un engourdissement, une décoloration de la peau des pinceaux.

Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement:

  • antispasmodiques (nifédipine);
  • médicaments pour la circulation sanguine (Vazaprostan, Trental);
  • dilatation des vaisseaux et réduction de la tonicité de leurs parois signifie (nicotinate de xantinol, nicardipine, vérapamil, phentolamine);
  • médicaments anti-inflammatoires topiques sous forme de pommades et de gels (Reopirin, Ibuprofen, Diclofenac).

Dans 85 à 90% des cas, le syndrome de Raynaud est le symptôme d'autres maladies: maladie des vibrations, troubles endocriniens et métaboliques, troubles neurogènes ou vasculaires. Dans ce cas, le traitement doit viser à éliminer la pathologie sous-jacente.

Conclusion

Si l'articulation du pouce sur la main fait mal, les méthodes et la durée du traitement choisissent les raisons respectivement révélées. Pendant le traitement et toute la période de rééducation suivante, il convient de suivre attentivement les recommandations médicales. Cela empêchera les rechutes, accélérera la récupération, aidera à se débarrasser complètement de la maladie.