Principal / Diagnostics

Maladies articulaires à la main, traitement de la douleur

L'auteur de l'article: Alexandra Burguta, obstétricienne-gynécologue, formation médicale supérieure diplômée en médecine générale.

L'une des plaintes les plus fréquentes chez les rhumatologues est la phrase suivante: les articulations des mains sont douloureuses. Que faire? En effet, les arthralgies sont souvent tellement prononcées qu’elles violent non seulement les activités professionnelles d’une personne, mais ne lui permettent pas non plus d’exercer des activités ménagères de base. Par exemple, certaines personnes ne peuvent pas prendre une tasse ou un peigne dans leurs mains, fermer des boutons ou ouvrir la porte avec une clé.

Si vous exécutez le problème, vous pouvez obtenir la déformation des brosses

Douleur articulaire comme symptôme

Il convient de noter que la douleur dans les articulations est différente et que souvent, c’est son caractère qui devient le facteur décisif pour le diagnostic correct de la maladie dès le stade de l’examen médical primaire.

Les rhumatologues répartissent les douleurs articulaires en deux grands groupes: mécanique et inflammatoire. La douleur mécanique est caractéristique des maladies dégénératives (par exemple, l'ostéoarthrose). Ces douleurs ne sont pas accompagnées de raideur dans les mouvements du matin, ou la raideur existe, mais ne dure pas plus d'une demi-heure, au repos, l'inconfort diminue.

Les douleurs inflammatoires sont à l'opposé: elles diminuent avec le mouvement, s'accompagnent d'une raideur prolongée des articulations (plus de 30 minutes). Dans le même temps, il y a presque toujours d'autres signes d'inflammation: gonflement, rougeur, diminution des mouvements. Avec une douleur mécanique, les signes d'inflammation locale sont souvent absents ou légèrement exprimés.

Seul un spécialiste peut établir un diagnostic précis et prescrire un traitement adéquat.

Causes de la douleur dans les articulations

Avant de procéder au traitement, il ne serait pas superflu de comprendre pourquoi les articulations des mains font mal.

La pathologie la plus courante qui cause l'arthralgie est l'arthrose, une maladie dégénérative dans laquelle se produisent la destruction du cartilage articulaire et des modifications de la surface articulaire des os. On estime qu'environ 6 à 7% des personnes souffrent d'arthrose accompagnée de douleur. De plus en plus de personnes présentent certains signes et changements caractéristiques de l’arthrose dans le corps, mais au moment de l’examen, elles ne souffrent pas.

La polyarthrite rhumatoïde est une autre cause fréquente de douleur dans les mains. Cette maladie est considérée comme auto-immune, car dans la polyarthrite rhumatoïde, des anticorps dirigés contre ses propres tissus apparaissent dans le corps. Les anticorps endommagent les structures articulaires, provoquant une inflammation prononcée. Dans cette maladie, les pouces et les parties distales des mains (les plus proches du bout des doigts) ne sont jamais touchés et tous les changements (y compris la douleur) sont symétriques: i.e. les zones du même nom font mal simultanément à gauche et à droite. Un symptôme caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde est la rigidité des mouvements, qui atteint son point culminant tôt le matin. En règle générale, la limitation de la mobilité dure de 30 à 120 minutes ou plus, après quoi elle diminue ou passe progressivement. On pense que la polyarthrite rhumatoïde affecte 1% de la population.

La goutte est une autre maladie qui provoque des douleurs articulaires. Selon diverses sources, cette maladie toucherait de 0,1 à 0,8% de la population mondiale (aucune statistique n'est connue en Russie) et la plupart des hommes sont malades. En cas de perturbation de l'échange de purines (substances nécessaires à la création de cellules à ADN et à ARN dans les aliments), le taux d'acide urique dans le sang augmente, ce qui commence à se déposer dans les tissus articulaires et à les endommager. Il y a beaucoup de causes de la goutte. Les principaux médecins appellent hérédité, abus d'alcool et alimentation inadéquate avec un excès de purines (elles se trouvent dans le foie, les reins, la levure, la viande). La douleur de la goutte, le gonflement et la rougeur des articulations des mains surviennent le plus souvent chez les femmes. Le lieu "préféré" de la défaite des mains est les phalanges des doigts et du poignet. Avec cette pathologie, une ou plusieurs articulations peuvent être touchées.

L'inflammation peut être liée au rhumatisme articulaire aigu, à des lésions infectieuses ou traumatiques, et au psoriasis (arthrite psoriasique)...

Ainsi, l'arthralgie est le symptôme d'une maladie des articulations des mains. Chacun d'entre eux nécessite une approche individuelle.

Même une infection respiratoire aiguë non traitée peut causer de la douleur.

Traitement de la toxicomanie

Afin de traiter efficacement la douleur dans les articulations des mains, il est nécessaire de déterminer correctement la cause de leur apparition. Le même symptôme clinique peut entraîner un grand nombre de maladies, qui diffèrent à la fois par leur origine et le mécanisme de développement. En pratique, cela signifie que les mêmes médicaments peuvent être très efficaces dans un cas et totalement inutiles et même nocifs dans un autre.

Cependant, pour les douleurs aux articulations des mains, il existe un traitement qui pourrait être appelé universel (efficace dans la plupart des cas). Ce sont des médicaments symptomatiques. Ils aident à soulager la douleur ou même à les éliminer complètement. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens constituent le groupe de médicaments le plus étendu et le plus utilisé qui entraînent un effet anesthésique prononcé. À une certaine époque, le diclofénac et l’indométacine, qui sont utilisés de nos jours parce qu’ils ont un fort effet anti-inflammatoire et analgésique et sont relativement peu coûteux, ont acquis une popularité et une renommée largement répandues. Cependant, ces produits ont des effets secondaires graves, principalement du tractus gastro-intestinal (le diclofénac et l’indométacine peuvent provoquer des érosions, des ulcères, des saignements, de l’hépatite, etc.).

Actuellement, les anti-inflammatoires non stéroïdiens modernes à action sélective (appelés inhibiteurs de la cyclooxygénase-2) sont utilisés pour soulager la douleur et l'inflammation des articulations. Contrairement aux générations précédentes de médicaments, ils ont des effets minimes sur les intestins, le foie et les reins, qui suppriment la production de substances biologiquement actives qui provoquent une inflammation des tissus articulaires. Ce groupe comprend nimesil, célécoxib.

Pour le soulagement de la douleur causée par des maladies auto-immunes (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde), des hormones glucocorticostéroïdes sont utilisées. Ils ont un puissant effet anti-inflammatoire et conduisent donc à une réduction rapide des symptômes chez ces patients. Dans certains cas (par exemple, pour soulager la douleur et l’inflammation dans l’arthrite goutteuse aiguë ou le rhumatisme psoriasique), des glucocorticoïdes sont également utilisés: dexaméthasone, prednisone, métipred, et autres.

En plus des anti-inflammatoires pour éliminer les arthralgies, un traitement est nécessaire, qui affecterait directement la cause de la maladie. Dans chaque cas, l'ensemble des agents thérapeutiques sera différent.

On utilise des pommades anti-inflammatoires (avec le diclofénac, par exemple), des crèmes, des pommades et des gels avec un effet distrayant et anesthésique (finalgon, etc.) pour réduire la douleur associée à une inflammation modérée ou en association avec un traitement standard.

Lorsque de grandes articulations des mains sont atteintes, des médicaments hormonaux (glucocorticoïdes) peuvent être injectés directement dans la cavité articulaire. Le diprospan et l'hydrocortisone sont le plus souvent utilisés dans une telle situation.

Physiothérapie

En plus des médicaments, il aide à réduire l’inconfort:

  • irradiation ultraviolette à une dose érythémale (c'est-à-dire une dose provoquant des rougeurs);
  • applications de médicaments anti-inflammatoires (par exemple, la dimexidine, diluée 1 à 1 avec de l'eau distillée);
  • courants d'impulsion;
  • Utilisation du champ électrique UHF (électrophorèse avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, phonophorèse avec des hormones glucocorticostéroïdes).

Il est important de noter que les méthodes physiothérapeutiques sont, dans la plupart des cas, auxiliaires et doivent être utilisées en association avec des médicaments, administrées par voie orale ou sous la forme d'applications.

Médecine traditionnelle

Il existe d'innombrables moyens populaires de soulager les arthralgies. De nombreux patients remarquent un effet positif de l'utilisation de la momie, il est recommandé de mélanger 0,5 gramme avec 100 grammes de miel et de l'utiliser en compresse.

De nombreuses recettes de la médecine traditionnelle sont basées sur l’effet de chauffage distrayant et local de certaines substances. Ces méthodes comprennent, par exemple, l'utilisation de compresses avec une feuille de chou chauffée et du miel.

Les herbes qui ont un effet anti-inflammatoire (feuilles et racines de pissenlit, feuilles d’airelle, d’ortie, de plantain) sont également souvent utilisées comme base pour les compresses. Les guérisseurs traditionnels pensent que les substances actives qui pénètrent dans l’articulation suppriment l’inflammation et réduisent ainsi la douleur.

Quoi qu'il en soit, avant l'auto-traitement, vous devez absolument consulter votre médecin sur la sécurité des ingrédients utilisés dans les recettes de médecine traditionnelle. En outre, il est important de comprendre que: les maladies du système ostéo-articulaire nécessitent un traitement complexe complexe prescrit par un rhumatologue, et le refus de ce traitement peut entraîner une progression rapide de la maladie.

Douleur et courbatures - diagnostic et traitement

La myoarthralgie est une pathologie dans laquelle toutes les articulations et les muscles du corps font mal. Ce diagnostic n'est pas une maladie, pour trouver la cause de la douleur, il est nécessaire de passer des tests, de subir des examens instrumentaux. De telles douleurs peuvent se manifester en raison d'une mauvaise posture, de la vieillesse, des effets de maladies virales, du syndrome neurologique ou d'une défaillance hormonale. La maladie est accompagnée d'une fatigue constante, d'une décoloration de la peau, de convulsions, de fièvre et d'autres symptômes.

Pour déterminer la cause de l'état pathologique et commencer le traitement, vous devez consulter un médecin généraliste, un rhumatologue, un neurologue et un spécialiste des maladies infectieuses. Lors de la prescription du traitement, le médecin prend en compte la cause de la douleur. Utilisez des relaxants musculaires, des analgésiques, des vitamines, des anti-inflammatoires et des chondroprotecteurs.

Causes et symptômes

Auparavant, on pensait que la douleur dans les muscles et les articulations était associée à des changements corporels liés au vieillissement, des processus de vieillissement. Cette vue n'est que partiellement vraie. Bien entendu, chez les personnes âgées, ces douleurs peuvent être le résultat d’une détérioration du métabolisme, d’une nutrition insuffisante des tissus et d’une mauvaise régénération. De nos jours, de plus en plus de patients souffrant de douleurs similaires ont entre 30 et 40 ans et il est trop tôt pour parler de problèmes liés à l’âge. Les médecins devaient déterminer quel était le problème de la maladie des jeunes. Ces raisons incluent:

  • Maladies virales. SRAS, grippe, rubéole, virus d'Epstein-Barr. Pourquoi ces pathologies - expliquent les microbiologistes de manière très simple et convaincante: pendant la maladie, des microorganismes pathogènes se propageant dans le sang, et la nature du virus font qu’une fois dans le corps, il modifie la structure de nos cellules et inhibe le système immunitaire.
  • Le syndrome neurologique peut provoquer des douleurs musculaires.
  • Maladies auto-immunes. L'un des domaines les plus difficiles de la médecine. Les facteurs provoquant le développement de maladies de ce groupe ne sont pas encore bien compris. Différents types de rhumatismes, le lupus érythémateux systémique, l’arthrite et d’autres affectent les articulations.
  • Les néoplasmes bénins et malins peuvent également provoquer des douleurs aux articulations et aux muscles.
  • Les troubles métaboliques se manifestent par la goutte, l'ostéoarthrose, etc.
  • Les perturbations hormonales sont souvent la cause de manifestations désagréables.


Nous devrions également considérer la catégorie de patients dont les maladies des muscles et des articulations sont provoquées par une posture incorrecte. Les problèmes de la colonne vertébrale peuvent être le résultat d'un long séjour dans la même posture, qui est associé à une activité professionnelle, à une faiblesse de la structure musculaire du dos due à un mode de vie sédentaire, à une altération du trophisme des tissus osseux, qui a provoqué la destruction des os et des articulations de la colonne vertébrale. Les conditions ci-dessus provoquent une hypertonicité des muscles, une compression des articulations et des os par les fibres musculaires, entraînant une douleur.

Il est important de comprendre que la courbure de la posture peut provoquer des douleurs dans presque toutes les parties du corps, augmenter la charge sur la hanche, les articulations du genou, provoquer un dysfonctionnement, conduire à des problèmes du système musculo-squelettique, des pathologies des organes internes.

Symptômes accompagnant la maladie:

  • fièvre
  • douleur constante ou périodique dans les muscles, dans tout le corps;
  • spasmes des membres (conséquence de la raideur musculaire, du manque de calcium);
  • fatigue constante, fatigue;
  • perte de cheveux (avec dysfonctionnement hormonal);
  • décoloration de la peau;
  • mobilité réduite;
  • perte de poids, perte d'appétit (pour les troubles hormonaux, les processus malins);
  • dépression

Diagnostics


Établir la cause lorsque le patient souffre de douleurs musculaires et articulaires est assez difficile. Nous devrons contacter plus d'un spécialiste. La consultation est nécessaire pour le diagnostic:

  • thérapeute;
  • rhumatologue;
  • un hématologue;
  • un neurologue;
  • oncologue;
  • médecin des maladies infectieuses.

Ce n'est même pas une liste complète des médecins qui devront se déplacer, seuls les principaux sont indiqués.

Tests de laboratoire obligatoires:

  • test sanguin clinique;
  • analyse hormonale;
  • sang pour la biochimie;
  • analyse d'urine et analyse biochimique (non seulement détermine la pathologie des reins, mais révèle également une intoxication par les sels de métaux lourds, pouvant provoquer des douleurs dans tout le corps);
  • Bakposev;
  • ponction.

Aider à trouver la cause de la maladie, études instrumentales:

Traitement


Le traitement de la douleur survenant dans les muscles et les articulations dépend du diagnostic. Dans chaque cas, les médicaments sont prescrits par un médecin selon les indications. Le dysfonctionnement hormonal du patient nécessite l'utilisation de médicaments hormonaux. Ces médicaments sont pris sous la supervision d'un médecin, la posologie est ajustée en fonction d'un test sanguin.

Si la cause de la maladie des articulations du corps réside dans le facteur infectieux, utilisez des antibiotiques. Pré-analyse de la résistance de la microflore pathogène à une sélection de médicaments.

Commun dans la liste des rendez-vous pour le traitement des articulations peuvent être ces groupes de médicaments:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - ont des effets antipyrétiques, analgésiques, anti-inflammatoires;
  • relaxants musculaires - réduire la douleur, éliminer l'hypertonie;
  • chondroprotecteurs - améliorent la régénération de l'appareil articulaire, des structures osseuses;
  • vitamines - ont un effet positif sur le système nerveux central, immunité, augmenter le taux de réparation des tissus.

Le traitement de la douleur en oncologie des articulations est chirurgical. L'opération est effectuée selon les indications, le médecin doit d'abord expliquer au patient tous les risques et les avantages de la chirurgie.

Pour la première fois, face à la douleur dans les articulations, la raideur musculaire, ne surchargez pas le traitement, le diagnostic précoce des modifications du corps aide à vaincre la plupart des maladies du système musculo-squelettique.

Causes de la douleur dans les articulations et les muscles, symptômes et traitement des maladies provoquant la douleur

Il est difficile de rencontrer une personne qui au moins une fois ne ressentirait aucune douleur aux articulations et aux muscles. Il peut s’agir de maladies des articulations ou de leurs tissus mous, ainsi que de symptômes de maladies non directement liées au système musculo-squelettique. Toute articulation est un os et du cartilage, entourée de tendons, de ligaments et de muscles et ne peut fonctionner normalement sans le fonctionnement correct de ces structures. Par conséquent, s'il y a des maladies osseuses, des problèmes aux tendons, aux ligaments et aux muscles, cela se reflète dans le travail de l'articulation.

Parfois, il est difficile de distinguer la douleur musculaire de la douleur dans les articulations. Récemment, les patients se plaignent souvent de douleurs aux articulations et aux muscles, couvrant simultanément tout le corps. En médecine, même est apparu le concept correspondant de myoarthralgie. La myoarthralgie n'est pas une maladie, mais une affection caractérisée par un syndrome douloureux prononcé aux articulations et aux muscles. Les plaintes des patients se résument au fait qu'il leur est difficile de marcher, de se lever le matin, faire de simples tâches ménagères devient un problème. La douleur peut souvent être difficile à localiser, elle se répand dans tout le corps.

Pourquoi les articulations et les muscles peuvent faire mal

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Les causes de la douleur dans les articulations et les muscles sont très diverses. Premièrement, il peut s'agir de maladies du système musculo-squelettique. Très conditionnellement, toutes les maladies peuvent être divisées en maladies inflammatoires et dégénératives. Les changements dégénératifs se produisent généralement chez les patients âgés. Avec l'âge, le tissu cartilagineux devient plus mince, la circulation du sang dans les articulations peut être perturbée, ce qui entraîne un manque de nutrition et une activation des processus de destruction. Un exemple serait une maladie telle que la goutte. Le plus souvent, les maladies dégénératives se retrouvent chez les femmes. Cela est dû aux modifications du corps de la femme qui se produisent pendant la ménopause, période à laquelle les femmes souffrent souvent d'ostéoporose, dans laquelle le calcium est éliminé par lavage des os.

Des processus infectieux dans les articulations sont également possibles, de même qu'une arthrose secondaire, conséquence de blessures antérieures. L'arthrose secondaire touche principalement les sportifs. Les hommes y sont plus souvent malades, car ils sont accros aux sports extrêmes et pratiquent une activité physique intense.

Lorsque les articulations et les muscles de tout le corps sont blessés, on soupçonne la présence de maladies courantes du corps et de ses systèmes. Les maladies systémiques comprennent les rhumatismes, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, le lupus érythémateux disséminé. Ce sont des maladies auto-immunes dans lesquelles se produit la pathologie du tissu conjonctif présent dans tous les organes. Bien que le rhumatisme soit causé par un streptocoque, le processus auto-immun se développe davantage.

En outre, les situations qui provoquent des douleurs dans les muscles et les articulations incluent:

  • krepatura;
  • maladies infectieuses;
  • malformation de la colonne vertébrale;
  • troubles sanguins;
  • processus tumoraux;
  • maladies neurologiques et du système nerveux central;
  • la grossesse

Cette longue liste peut encore être poursuivie, mais elle contient également diverses maladies graves. La première chose à faire est donc de déterminer pourquoi les muscles et les articulations font mal. Pour ce faire, assurez-vous de contacter un spécialiste.

Causes et symptômes

Toute maladie présente un certain ensemble de symptômes. Dans ce cas, le symptôme principal est la douleur et les maladies elles-mêmes sont très différentes. Vous devez donc faire très attention à la description des sensations douloureuses, en notant et en corrigeant toutes ses caractéristiques:

  • caractère douloureux (douleur, coupure, perçage, tiraillement);
  • sites de localisation;
  • se pose dans les mêmes parties du corps ou errant;
  • se produit périodiquement ou est ressenti constamment;
  • l'intensité qui l'affecte;
  • il y a de la faiblesse, de la fatigue, des douleurs dans tout le corps.

Lorsque des douleurs dans les muscles et les articulations sont causées par des maladies courantes, il y aura certainement des symptômes qui le caractérisent.

Le phytothérapeute, homéopathe et nutritionniste Ermolenko Lyudmila vous fera partager ses connaissances sur le sujet:

Surmenage physique ou krepatura - une condition familière à tout le monde. S'il y a eu une interruption de l'entraînement ou un changement de type de charge, un travail physique inhabituel est effectué, les fibres musculaires peuvent se rompre. Il y a des microtraumatismes, l'acide lactique s'accumule dans les lieux de rupture, ce qui provoque des courbatures.

Les maladies infectieuses sont une source fréquente de douleur dans les muscles, les articulations, les os et les courbatures dans tout le corps. Probablement, tout le monde avait mal, douleurs articulaires lors d'infections respiratoires aiguës, infections virales respiratoires aiguës, maux de gorge et grippe. La cause de ces symptômes est l'intoxication du corps. Dans le même temps, on observe généralement de la fièvre, des frissons, une faiblesse générale, des maux de tête. Les complications des infections sont des maladies inflammatoires. Un exemple est la myosite, une douleur localisée dans les membres et le torse et généralement aggravée par le mouvement. Il y a souvent de la fièvre et des frissons, la température corporelle augmente, des rougeurs de la peau, des tensions musculaires. L'infestation de vers peut également causer une myosite.

Les symptômes des maladies auto-immunes incluent: gonflement des articulations, limitation et raideur des mouvements. Fièvre, émaciation, éruptions cutanées, signes de lésions cardiaques et rénales peuvent apparaître. La polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par des douleurs volatiles qui se produisent périodiquement.

En cas de manque de potassium et de calcium, des douleurs et des crampes apparaissent dans les muscles, associées à un déséquilibre des électrolytes dans les tissus. Ces affections sont souvent la cause de l'insomnie et sont appelées fibromyalgie.

Douleur dans les muscles et les articulations caractéristique du syndrome de fatigue chronique associée à l'activité du virus de l'herpès, même si apparemment elle ne se manifeste en aucune manière.

Les maladies du sang, comme la leucémie, peuvent être à l'origine de douleurs dans les articulations et les muscles. Dans ce cas, les symptômes d’une maladie courante sont les suivants:

  • ganglions lymphatiques enflés;
  • ecchymoses à divers endroits;
  • la rate et le foie peuvent être hypertrophiés.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Vous trouverez des informations intéressantes sur le problème dans le récit du neurologue Mikhail Moiseevich Shperling:

Les muscles et les articulations peuvent être douloureux lors de maladies du système nerveux, telles que la polyneuropathie. Les problèmes de localisation les plus fréquents sont les membres inférieurs. Il est observé:

  • engourdissement, chair de poule, sensation de brûlure, sensation de brûlure de la peau;
  • changement de sensibilité;
  • diminution de la sévérité des réflexes.

Avec le stress constant ou la dépression, des spasmes musculaires sont possibles, ce qui perturbe l'irrigation sanguine et la nutrition de l'articulation, provoquant des douleurs.

Diagnostics

Le diagnostic est effectué sur la base des plaintes et de l'examen du patient, des résultats des tests de laboratoire et des méthodes de recherche objectives.

Pour poser un diagnostic, vous devez passer: une analyse sanguine et urinaire complète, une analyse sanguine biochimique. Peut être attribué: radiographie, arthroscopie, IRM, échographie, ponction articulaire.

Il existe un groupe particulier de patients souffrant de douleur intense, allant jusqu’à l’apparition de la dépression. Les muscles et les articulations de tout le corps sont simultanément douloureux avec l'intolérance, mais toutes les études réalisées ne montrent aucune pathologie. Dans ce cas, nous pouvons parler de la maladie du système nerveux central, qui provoque une modification du seuil de sensibilité à la douleur.

En raison de la diversité des maladies dont les symptômes sont la douleur aux muscles et aux articulations, il peut être nécessaire de consulter un rhumatologue, un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un neuropathologiste, un hématologue. Seul un examen complet peut garantir un diagnostic précis.

Traitement

Quelle que soit la cause de la douleur, le traitement commence par l'administration de médicaments contre la douleur, généralement des AINS. Utiliser:

La liste est loin d'être complète, il existe un grand nombre de médicaments similaires.

Si les douleurs sont causées par des maladies des articulations, on prescrit aux chondroprotecteurs (comprimés, gels, injections dans l'articulation), à la physiothérapie, à des exercices thérapeutiques et à des massages. Traiter la douleur résultant de la sciatique, de l’ostéochondrose, des rhumatismes, de l’arthrite peut prendre des médicaments sous forme de pommades, de gels, de baumes.

En cas de douleurs articulaires et musculaires causées par des maladies courantes, il est nécessaire de traiter en premier lieu la maladie sous-jacente. En fonction de la pathologie qui provoque la douleur des muscles, des articulations, des os, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • des antibiotiques;
  • antiparasitaire;
  • antiviral;

Vous pouvez en apprendre plus sur les antiviraux dans la vidéo:

  • désintoxication;
  • cytostatiques et immunosuppresseurs;
  • des relaxants musculaires;
  • antidépresseurs

La durée du traitement dépend de la cause de la douleur et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Parler de termes courants dans ce cas n'a pas de sens.

Si la douleur est causée par une compression, une attention particulière doit être accordée à l'échauffement, au processus de relaxation et à l'étirement des muscles pendant l'entraînement. Pour se débarrasser de la douleur, aidez la douche, les bains chauds. La douleur disparaît généralement après 3-7 jours. Les termes dépendent des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Il convient de noter que la médecine traditionnelle dispose d’un vaste arsenal d’outils efficaces: teintures, frictions, décoctions pour le traitement des douleurs articulaires et musculaires.

Voici deux recettes folkloriques simples mais efficaces:

  1. Dans un verre d'eau bouillie, dissoudre une cuillère à soupe de sel de mer. Faites une compresse sur un point sensible. Répétez au moins 15 jours.
  2. Séchez l'argile au soleil. Dissolvez un morceau d'argile avec de l'eau, étendez-le sur un point sensible, recouvrez-le d'un film, enveloppez-le avec un chiffon qui retient la chaleur. Gardez les minutes 30-40. Répétez jusqu'à un effet positif.

Grossesse et douleurs musculaires

Pendant la grossesse, les jambes sont souvent très douloureuses, elles sont à l'étroit surtout la nuit. C'est parce que pendant la grossesse:

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’exprimer contre le chaos pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

  • augmente la charge sur les articulations;
  • manque de calcium dans le corps;
  • des changements dans la biomécanique du système squelettique se produisent, le centre de gravité se déplace.

Tout cela peut entraîner une perturbation de l'irrigation sanguine des articulations et de leurs processus métaboliques, ce qui peut entraîner la destruction des tissus cartilagineux et la survenue d'une arthrose. Une inflammation peut également se produire, entraînant une arthrite. En cas de douleur dans les membres pendant la grossesse, en aucun cas, ne doit pas les ignorer. Il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct et le choix de la méthode de traitement, en tenant compte de l'état du patient.

Prévention

Malgré les succès de la médecine moderne, il est peu probable qu'un outil magique soit inventé pour soulager tous les problèmes de santé. Le meilleur remède contre la maladie est la prévention. La meilleure recette est un mode de vie sain: alimentation équilibrée, activité physique suffisante, absence de mauvaises habitudes, protection contre les infections et renforcement de l'immunité. Dans ce cas, le risque de maladie est minimisé. Si vous avez des symptômes désagréables, vous devriez rapidement consulter un médecin.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie pleine
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Douleurs musculaires et articulaires

Le corps humain réagit à de nombreux irritants par la douleur. Presque tous les organes internes sont sujets à la douleur, le plus souvent une personne souffre de douleurs aux muscles et aux articulations. Les douleurs articulaires sont des arthralgies et les douleurs musculaires sont des myalgies. Blesser les muscles et les articulations du fait que des modifications pathologiques des structures osseuses provoquent un syndrome de douleur musculaire. Si les myofibres avec ligaments deviennent enflammées ou blessées, le travail des articulations est perturbé. Les personnes âgées souffrent souvent de douleurs aux muscles et aux articulations.

Raisons

Pourquoi les myalgies se développent-elles avec une arthralgie? Les causes de certaines douleurs ne sont pas établies. Les causes les plus courantes de douleur dans les muscles et les articulations:

  • L'impact de microorganismes pathogènes (viraux, bactériens, fongiques), pénétrant dans le flux sanguin dans la cavité articulaire. L'infection à mycoplasmes la plus dangereuse, la rubéole avec l'herpès, le virus Epstein Barra.
  • Les processus de dégénérescence, dégénérescence, inflammation.
  • Changements de déformation de la colonne vertébrale, mauvaise posture, chaussures mal choisies.
  • Pathologie auto-immune (si une personne souffre de sclérodermie, de lupus érythémateux disséminé, de polyarthrite rhumatoïde).
  • Perturbation de la microcirculation, dans laquelle les structures des tissus trophiques sont perturbées.
  • Pathologie endocrinienne.
  • Blessure (avec entorses, contusions, luxations).
  • Processus métaboliques altérés des structures osseuses, manque de composants nutritionnels.
  • Faible développement des muscles.
  • Debout ou assis dans une position.
  • Traitement avec certains médicaments.
  • Dépression, situations stressantes menant à des spasmes musculaires.

Symptômes généraux

Le bon fonctionnement de toutes les articulations n'est possible qu'avec le travail coordonné des tissus musculaires et des tendons. Parfois, une personne ne sait même pas si ses muscles ou ses articulations lui font mal. Avec des arthralgies et des myalgies, des douleurs surviennent, les mouvements sont limités, une personne est affaiblie le matin. De tels symptômes n'apparaissent pas beaucoup, mais ils dérangent souvent le patient. Parfois, les mains et les pieds deviennent engourdis, les articulations gonflent et gonflent.

Au cours d'une inflammation d'origines diverses, on observe parfois des maladies systémiques graves, une hyperthermie, une intoxication générale, des éruptions cutanées et une perte de poids. La sensation douloureuse peut être de nature, de durée et de localisation différentes. La personne sentira que quelque chose est en train de tirer dans la zone touchée, en gémissant. La douleur est constante ou aiguë, une zone peut faire mal ou cela fera mal dans tout le corps. L'articulation blesse un ou tous les tissus articulaires.

Lorsque les fibres musculaires sont touchées, une zone fait mal, si vous appuyez dessus, la douleur s'intensifie. L'intensité du syndrome douloureux dépend de la position du corps, de l'effort physique ou de la température. Les processus de dégénérescence provoquent des douleurs qui disparaissent dans un état calme. Parfois, une personne souffre de douleurs articulaires, d'un syndrome de douleurs musculo-squelettiques symétriques qui se manifeste de manière chronique (fibromyalgie).

Plus souvent, cette maladie est observée chez les femmes. Les tissus musculaires sont touchés, mais en raison du fait que les mouvements sont limités et que la région douloureuse est située près de l'articulation, le patient soupçonne qu'il souffre d'arthralgie. La symptomatologie s'intensifiera dans des conditions stressantes, au travail physique fatigant et au froid.

Douleurs musculaires, articulations des jambes

Les douleurs locales dans les muscles et les articulations des jambes sont provoquées par:

  • Névralgie, névrite.
  • Radiculopathie, athérosclérose.
  • Goutte, varices.

Les douleurs musculaires et articulaires des membres inférieurs sont causées par une inflammation des structures tissulaires périarticulaires, mais le patient sent que ses articulations lui font mal. Ce syndrome douloureux est appelé réfléchi. On l'observe en cas de périarthrites articulaires (douleurs aux genoux, aux articulations de la hanche), aux tendovaginites (inflammation de la gaine interne de la gaine fibreuse du tendon musculaire) et à la bursite (poches articulaires enflammées).

Douleurs articulaires, muscles des bras

Les sensations douloureuses des tissus musculaires et articulaires des mains sont associées à une surcharge physique de la ceinture scapulaire, à une inflammation et à des processus pathologiques auto-immuns. Souvent, les arthralgies, les myalgies de la main droite et de la main gauche sont causées par:

  • Blessure.
  • Tendovaginite.
  • Bursite.
  • La goutte
  • L'arthrite causée par le psoriasis.

Douleur après l'exercice

Le syndrome douloureux de tout le corps après des exercices intensifs est toujours observé. Le corps entier a mal à cause de l'accumulation d'acide lactique dans les tissus musculaires, des microtraumatismes sont apparus (les muscles se sont rompus), les tendons se sont étirés. En règle générale, le syndrome de la douleur dans les myofibres apparaît 12 ou 48 heures après les cours, la douleur disparaît dans 5 ou 7 jours. Les douleurs articulaires après l'exercice ne sont pas naturelles, elles sont dues à des changements pathologiques. Une personne après un entraînement peut endommager l’articulation avec des ligaments en raison d’une surcharge physique. Les coudes et les genoux sont souvent endommagés, ils sont très surchargés.

Pathologies articulaires

Souvent des articulations douloureuses avec des muscles avec une arthrose déformante, la polyarthrite rhumatoïde. Ces maladies sont causées par la défaillance du système immunitaire. Douleur dans les processus d'inflammation, la dégénérescence est localisée dans les articulations, les myalgies se produisent dans de rares cas, se produisent de manière réflexe. Le matin, les articulations sont contractées, raides, si elles se développent, une douleur apparaît, une douleur errante aux articulations et aux muscles est observée.

Les infections

Les microorganismes bactériens et viraux provoquent une réaction inflammatoire qui est neutralisée par les microorganismes pathogènes et les composés toxiques qu’ils synthétisent. Les anticorps sont formés avec des complexes immuns qui détruisent les agents étrangers. L'hyperthermie, l'activation de l'immunité cellulaire, contribue à une augmentation des prostaglandines dans la circulation sanguine et les structures tissulaires.

De telles cytokines anti-inflammatoires sont responsables de la douleur. Par conséquent, les infections virales respiratoires aiguës, d'autres infections sont à l'origine de douleurs migratoires et autres. Le processus infectieux bactérien peut provoquer des troubles auto-immuns, par exemple, une infection à staphylocoques conduit à un rhumatisme, dans lequel une arthralgie survient.

Douleur et grossesse

Beaucoup de femmes dans la position ont également blessé simultanément les muscles et les articulations. Cette condition résulte de la restructuration du corps féminin. Aux derniers stades de la grossesse, le centre de gravité du corps se déplace, ce qui entraîne le chargement de différents groupes musculaires et la douleur des muscles de la colonne vertébrale. L'augmentation du poids surcharge le système musculo-squelettique, les douleurs articulaires de la femme.

Si les muscles du mollet sont douloureux, des convulsions se produisent et le corps de la femme enceinte n'a pas assez de potassium, de magnésium et de calcium. Généralement, le malaise disparaît immédiatement après l'accouchement. Si vous portez votre bébé dans vos bras pendant une très longue période, la douleur peut être perturbée pendant une longue période.

Myalgie et arthralgie chez un enfant

Un enfant a des douleurs de myofibres, tissus articulaires en raison de la croissance intensive du bébé. Les muscles de son mollet sont souvent douloureux et un syndrome convulsif de jambe à court terme peut survenir. Parfois, les douleurs musculaires peuvent être dues à des pathologies graves:

  • La dystrophie musculaire de Duchenne;
  • Dystrophie musculaire de Becker;
  • myalgie épidémique (maladie de Bornholm).

Pathologie sanguine

Souvent, le patient ressentira des douleurs aux os dues à des anomalies du sang. Beaucoup de ces maladies ont un cours malin. Une personne va ressentir une douleur dans tout le corps, a également observé:

  • L'hyperthermie.
  • Les ganglions lymphatiques sont élargis.
  • Hémorragie.
  • Peau pâle.
  • Le foie avec la rate est augmenté.
  • Immunité réduite.

Oncologie

Les muscles avec articulations peuvent être douloureux en raison de néoplasmes malins, dont les symptômes se manifestent par le syndrome pneumoplastique. De telles conditions pathologiques sont dues à une altération du métabolisme, à une défaillance du système immunitaire et à d’autres causes. Arthralgies avec myalgies, les ostéopathies ressemblent aux maladies rhumatologiques. Ces symptômes surviennent avant la détection d'une tumeur. La douleur dans les muscles, les os et les articulations est le résultat du développement de processus cancérogènes.

Le patient peut être observé:

  • Léthargie générale.
  • Poids corporel réduit.
  • Nausée, manque d'appétit.
  • Peau pâle avec une teinte grise, jaune et bleue.
  • L'hyperthermie.
  • État dépressif et irritable.

Troubles neurologiques

Des myalgies et des arthralgies peuvent survenir en raison de troubles du système nerveux central. Des symptômes similaires sont caractéristiques de lésions multiples des nerfs périphériques, se manifestant par une paralysie périphérique, une sensibilité altérée, des troubles végétatifs, vasculaires et trophiques des membres distaux (polyneuropathie). Le patient a l'impression que ses membres sont engourdis, fourmillants, brûlants, rampants. Sensibilité réduite observée, dépression des réflexes, léthargie générale. La peau est éclaircie, sèche, les cheveux tombent.

Diagnostics

Appliquer en laboratoire, des mesures de diagnostic instrumentales:

  • Examen général, bactériologique et biochimique du sang.
  • Examiner l'urine.
  • La moelle osseuse est perforée.
  • Effectuer un scanner, une IRM, une neuromyographie.
  • Échographie du tissu articulaire et musculaire.
  • Navires USDG.
  • Arthroscopie
  • Biopsie.

Traitement

Le traitement est prescrit après la confirmation du diagnostic. Cela dépend de la gravité du processus pathologique, individuellement pour chaque patient. La douleur est causée par une surcharge physique. Si la douleur est observée pendant une longue période, souvent répétée, la personne a besoin d'une aide médicale. En règle générale, le traitement des douleurs articulaires et musculaires dure plusieurs mois. Il est important d'établir la cause de l'état pathologique.

Il est nécessaire de traiter la douleur à l'aide d'analgésiques, d'agents anti-inflammatoires non hormonaux. Les stéroïdes sont utilisés pour les douleurs sévères. En règle générale, ils traitent avec Diclofenac, Ketoprofen, Indomethacin. Également utilisé des moyens externes. En cas de douleur intense des tissus articulaires, le médicament est injecté à l'intérieur de l'articulation. Il est également nécessaire d'éliminer les symptômes à l'aide d'un traitement symptomatique.

Si le processus inflammatoire est causé par des microorganismes bactériens, alors les antibiotiques sont indiqués. Si l'inflammation a une étiologie virale, traiter avec des agents antiviraux. En cas de spasme musculaire, l'hypertonus est traité avec des relaxants musculaires. Les agents chondroprotecteurs sont indiqués pour la restauration des tissus articulaires. Ils vont restaurer le cartilage, composé de collagène, glucosamine, chondroïtine.

Lorsque le syndrome de la douleur doit être effectuée méthodes de physiothérapie d'exposition. L'acupuncture, la magnétothérapie, l'électrophorèse, les procédures à l'eau sont illustrées et un massage avec thérapie physique est également nécessaire. Parfois, des antidépresseurs aideront le patient en cas de douleur due à une raideur due à des problèmes psychologiques. Selon le témoignage assigné cytostatiques avec immunosuppresseurs.

Prévention

Il est nécessaire de manger équilibré, limiter avec du sucre et du sel, gras avec des aliments fumés et frits, des boissons gazéifiées et contenant de la caféine. Débarrassez-vous des addictions. Il faut être une personne physiquement active, ne pas rester longtemps dans la même position, faire de la gymnastique, nager plus souvent, marcher davantage dans la nature. Lorsque des muscles sont nécessaires, des douleurs articulaires sont nécessaires pour éviter une surcharge physique, elles affectent négativement la colonne vertébrale et les articulations.

Dormir mieux sur un matelas orthopédique avec un oreiller, vous devez également contrôler votre posture, la position de votre corps, si vous devez vous asseoir sur une chaise. Éliminer en temps utile les foyers infectieux, traiter la pathologie virale, éviter le froid. Toute personne peut blesser les muscles ou les articulations. Si la douleur dure longtemps, il est urgent de consulter un médecin. Il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter, cela ne fera qu'aggraver le processus pathologique, il y aura des complications difficiles à traiter.

Les muscles et les articulations des bras et des jambes font mal quoi faire

L'arthrose de la hanche, ce que vous devez savoir?

Pendant de nombreuses années, vous avez eu des douleurs aux articulations sans succès?

Le chef de l’Institut: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle vous guérissez vos articulations en prenant 147 roubles par jour.

Un homme grandit, devient plus fort, vieillit. Tout cela se passe avec nos articulations. S'ils ne sont pas correctement soignés, ils peuvent à un moment donné «casser».

Les os de l'articulation se déplacent facilement en raison du cartilage, une sorte d'amortisseur. Qu'il est plus susceptible de s'user. Et lorsque le tissu cartilagineux se fissure et se sépare, les os commencent à se frotter les uns contre les autres tout en causant de la douleur et en empêchant le mouvement. Lorsque cela se produit dans l'articulation de la hanche, il développe une arthrose de l'articulation de la hanche (coxarthrose).

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Rarement, cette maladie fait partie des pathologies dégénératives dystrophiques et porte le nom d'arthrose déformante de la hanche ou de coxarthrose.

Les causes de la maladie

Il y a une arthrose primaire et secondaire de la hanche. Pour quelles raisons le primaire n'est pas complètement connu et, en même temps, le secondaire apparaît dans le contexte d'une maladie.

Cette pathologie provoque:

  • Blessures diverses aux os de la hanche;
  • Plus de 40 ans;
  • L'hérédité;
  • Troubles métaboliques;
  • L'approvisionnement en sang est altéré;
  • La dysplasie;
  • Surpoids;
  • L'arthrite;
  • Troubles de la colonne vertébrale;
  • Pieds plats;
  • Processus inflammatoires.

Le degré de développement et leurs symptômes.

Les symptômes de l'arthrose de la hanche varient selon le degré.

Le premier degré passe presque inaperçu. En effet, dans le tissu cartilagineux, il n’ya pas de terminaison nerveuse et sa destruction n’est pas accompagnée de douleur, mais seulement de raideur vers la fin ou au début de la journée. Peut également être observé à ce stade:

  • clics lents dans l'articulation pendant l'activité motrice.
  • Le syndrome douloureux survient avec une charge excessive ou des mouvements brusques.

Dans l'arthrose de grade 2, il y a des sensations douloureuses dans l'articulation de la hanche. Les principaux symptômes sont:

  • Douleur constante qui peut donner à l'aine ou au genou.
  • Fatigue
  • Difficile de bouger, boiter.
  • Il y a une déformation de l'articulation.

L'arthrose de stade 3 est déjà assez avancée, ce qui donne au patient un inconvénient majeur en matière de soins personnels.

  • Le patient est pratiquement immobilisé. Sans intervention, peut perdre la fonction motrice.
  • Le mouvement n'est possible qu'avec le soutien.
  • Fort resserrement lors du déménagement.
  • Il est très douloureux d’appuyer sur la zone touchée.
  • Déformation.

Si, au premier stade, les symptômes ne sont pas aussi perceptibles, alors une ostéoarthrose à 2 et 3 degrés apporte de grandes souffrances aux malades. L'articulation de la hanche est déformée et il est difficile de retrouver l'ancienne mobilité.

Diagnostic

Au moindre signe, vous devriez consulter un médecin. Il effectuera une inspection et dirigera les examens et les analyses.

Des analyses de sang et d'urine sont effectuées pour exclure les maladies présentant des symptômes similaires. Les tests d'arthrose sont dans les limites de la normale.

L'inspection est faite au moyen d'un roentgen. Cela montre un changement d'articulation. Signes indiquant une arthrose dans la hanche:

  1. La présence d'ostéophytes - croissance osseuse.
  2. L'écart entre les articulations est réduit ou pratiquement absent, selon le degré de la maladie.
  3. L'os est plus dense.

De plus, il peut parfois y avoir des luxations, de l'érosion et des kystes.

Traitement de l'arthrose.

Au cours de la période de traitement, il est nécessaire de réduire au minimum la charge sur l'articulation de la hanche du patient, s'il est nécessaire d'utiliser une canne, des béquilles. Dans l'arthrose de l'articulation droite de la hanche, il est impossible de charger la jambe droite et vice versa.

Le but du docteur est:

  1. Supprimer le syndrome de la douleur.
  2. Renvoyer la mobilité maximale possible de l'articulation.
  3. Éliminer l'inflammation.
  4. Normaliser la circulation sanguine et le métabolisme.

Des analgésiques sont prescrits pour ces anti-inflammatoires non stéroïdiens. Mais ils doivent être pris avec précaution, ils sont préjudiciables au système digestif et au cœur.

Les complexes de vitamines et les biostimulants aideront à améliorer le flux sanguin et le métabolisme.

Les chondroprotecteurs agissent sur le cartilage même. L'outil inhibe sa destruction et aide partiellement à récupérer. Il est pris pendant longtemps et bien sûr, de même que l'effet positif du médicament.

Les compresses à base de Dimexidum sont utilisées comme anesthésiques.

Au grade 3, la physiothérapie est également recommandée: ultrason, laser ou magnétique, etc. Que décide exactement votre médecin traitant.

Dans l'arthrose, des charges modérées sont recommandées.

Le médecin dirige la thérapie physique, mais seulement après que la douleur a disparu.

Quels exercices faire et quelle charge le spécialiste détermine individuellement, en fonction de votre santé. La première fois, vous devez faire des exercices sous observation afin de ne pas vous faire du mal.

Voici quelques exercices qui vous aideront à récupérer du traitement de l’arthrose ou vous pouvez le faire pour la prévention:

  1. Nous nous couchons sur le ventre ventre au sol. Les mains sont le long du corps. Pliez la jambe gauche et soulevez 10 cm du sol. Maintenez la position pendant 30 secondes et plus bas. En même temps, l'articulation de la hanche est tendue, mais nous ne retournons pas le corps. Après le repos, répétez l'exercice avec l'autre jambe. La charge est la même partout.
  2. Nous nous sommes couchés du côté droit, la jambe droite est pliée, la gauche - droite. Soulevez la jambe gauche, maintenez, abaissez. Après le reste, nous répétons la même chose avec l'autre.
  3. Après les exercices, vous pouvez tout compléter avec un massage. Nous nous asseyons et commençons à frotter le devant et le côté de la cuisse du genou à l'aine. Vous pouvez également utiliser une crème chauffante ou de massage.

Il est recommandé de visiter la piscine. Cela aidera à renforcer les muscles et les ligaments. Les traitements à l'eau vont relaxer et soulager les crampes.

Régime alimentaire

La nutrition selon les recommandations du médecin est la suivante.

  • Gras.
  • Doux
  • Salé.
  • Fumé
  • Conservateurs.
  • Produits de boulangerie.
  • Viande maigre
  • Poisson
  • Des fruits.
  • Légumes
  • Pain noir
  • Gelée, brawn, etc.
  • Produits laitiers
  • Kashi.

En outre, l'équilibre de l'eau est important. Il est nécessaire, en plus d'autres liquides, de boire 1,5 litre d'eau.

Dans les cas graves, la chirurgie est nécessaire - endoprothèses. N'ayez pas peur, cela vous aidera à vous débarrasser de la douleur et à reprendre l'activité motrice.

L'articulation est remplacée par une prothèse et après la rééducation, elle ne restreindra pas les mouvements.

Il est difficile d'être malade, encore plus difficile à guérir. Si le temps manque, il est impossible de guérir complètement l'arthrose de la hanche. Par conséquent, si vous êtes inquiet à propos de quelque chose, il est préférable de consulter un médecin et de se faire examiner. Ainsi, vous gagnerez du temps et vous aurez une chance de vous rétablir complètement.

Douleur musculaire au-dessus ou au-dessous du coude

La douleur musculaire est un symptôme des dommages causés aux fibres musculaires. De tels changements peuvent être associés à des blessures mécaniques avec un stress excessif sur les muscles, ainsi qu'à des maladies graves du tissu musculaire. La localisation de la douleur et du mode de vie du patient revêt également une grande importance pour le diagnostic de la cause de la maladie et le choix de la méthode de traitement. Par exemple, si les muscles du bras font mal au-dessus du coude d'un athlète professionnel, nous pouvons supposer le développement de modifications dégénératives des tendons du biceps et du triceps.

Quels muscles peuvent faire mal aux bras

Afin de comprendre la source de la douleur, vous devez connaître l'anatomie des muscles des membres supérieurs. Le système musculaire est responsable du travail des articulations, assure la mobilité des mains. Tous les muscles sont divisés en 3 groupes principaux, en fonction de leur emplacement et des articulations sur lesquelles ils agissent.

Muscles d'épaule

Tous les muscles situés dans l'épaule peuvent être divisés en 2 groupes. Ils sont tous originaires de l'épaule et se terminent au coude. Lorsque les fibres musculaires se contractent, les fléchisseurs entraînent la flexion du bras dans le coude, et les extenseurs font le contraire.

Muscle-fléchisseur situé sur le devant de l'épaule:

  • Muscle coraco-huméral;
  • muscle à deux têtes de l'épaule (biceps);
  • muscle de l'épaule.

Les extenseurs sont les muscles postérieurs de l'épaule:

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

  • triceps du muscle de l'épaule (triceps);
  • muscle du coude.

En cas de lésion des muscles de l'épaule, la douleur se fait sentir au-dessus du coude, ce qui augmente avec le travail des épaules et du coude. Par la nature de la douleur (aiguë, tirant, peut augmenter en mouvement ou en état de repos), ainsi que les résultats d'études supplémentaires, vous pouvez déterminer la cause de votre douleur et commencer le traitement.

Muscles de l'avant-bras

Le muscle le plus gros de l'avant-bras est brachio-céphalique, il plie le bras au niveau du coude. Les muscles restants sont responsables du travail de l'articulation du poignet, assurant sa flexion et son extension.

Les fléchisseurs de poignet sont représentés par un groupe de muscles situés à l'avant de l'avant-bras:

  • fléchisseur radial et ulnaire du poignet;
  • long muscle palmaire.

Les extenseurs du poignet sont un groupe de muscles situés à l'arrière de l'avant-bras:

  • extenseur du poignet;
  • extenseurs radiaux courts et longs du poignet.

Si les muscles de l'avant-bras sont endommagés, la douleur est ressentie sous le coude. De telles violations affectent le travail du coude et du poignet - les mouvements de ces articulations causent de la douleur.

Brosses musculaires

Sur les mains, il y a un grand nombre de petits muscles qui mettent en mouvement toutes les articulations des doigts. Ces muscles peuvent être blessés au quotidien par des mouvements négligents. Dans ce cas, la douleur se fait sentir dans la main ou les doigts, le travail de l'articulation du carpe peut être entravé.

Causes de douleurs musculaires dans les mains

La douleur est un signe d'inflammation ou de changements dystrophiques dans les tissus. La nature des sensations douloureuses peut déterminer la cause de leur apparition.

  • La douleur aiguë est un symptôme d'étirement ou de déchirure des fibres musculaires, d'arthrite, de syndromes neuropathiques et de maladies infectieuses.
  • La douleur musculaire douloureuse accompagne l'ostéochondrose, l'arthrite, l'inflammation musculaire chronique.

Lors du diagnostic d'une maladie, il est important de connaître le type d'activité du patient. L’activité sportive intense et le style de vie sédentaire d’un employé de bureau peuvent provoquer des douleurs dans les muscles des bras, mais la raison de leur survenue sera différente.

Blessures

Le muscle est constitué de fibres individuelles capables de se contracter, mettant le bras en mouvement. Ils sont élastiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent supporter une charge considérable, mais ils peuvent être blessés lors de mouvements négligents ou lors d’exercices complexes. Les blessures les plus courantes sont les entorses et les fractures musculaires.

L'étirement est une pathologie qui survient lorsqu'il y a une charge que le muscle ne peut pas supporter. Le pronostic de ce phénomène est favorable car l'intégrité du muscle n'est pas rompue. L'étirement peut être suspecté par des signes caractéristiques:

  • douleur modérée qui augmente avec le mouvement;
  • faible tonus musculaire.

Les premiers signes se produisent souvent au moment de la blessure. Le patient ressent un spasme qui empêche l'étirement supplémentaire des fibres et leur déchirement. Les symptômes disparaissent en quelques jours. Il est alors recommandé de limiter l'intensité des charges et d'appliquer un bandage élastique sur la zone endommagée. Dans les premiers jours, ils appliquent des compresses froides, puis des pommades chauffantes sont montrées.

Gap est une blessure plus grave, dans laquelle l’intégrité des fibres est brisée. Ils se distinguent par une rupture complète et partielle, lorsque certaines fibres musculaires restent sans dommage.

Les symptômes apparaissent directement à la suite d'une blessure:

  • douleur aiguë à la palpation;
  • diminution de la fonction des membres;
  • grande amplitude de mouvement dans l'articulation;
  • hémorragie dans le tissu sous-cutané;
  • les poches

En cas de rupture complète, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire, au cours de laquelle une suture est appliquée sur le muscle. Si certaines fibres restent intactes, le membre est fixé avec un plâtre. Après son retrait, une période de récupération de 6 à 8 semaines est indiquée. Pendant ce temps, le patient effectue une série d'exercices prescrits par un médecin, porte un bandage élastique et la physiothérapie est également utile.

Myosite

La myosite est un nom générique pour un groupe de muscles inflammatoires. La raison la plus simple pour le développement de l'inflammation est une pression intense sur les muscles non préparés. La myosite survient souvent lors de la fixation à long terme de la main dans une position inconfortable (pendant le sommeil ou sur le lieu de travail). En saison froide, l'hypothermie peut être à l'origine de l'inflammation musculaire. La forme la plus grave de myosite est une maladie infectieuse dans laquelle les bactéries pénètrent dans les fibres par la circulation sanguine et s'y multiplient. Certains parasites peuvent également passer par les stades de développement larvaire des muscles squelettiques des mains.

La myosite se caractérise par un certain nombre de symptômes:

  • douleur intense, qui augmente avec le mouvement, mais reste dans un état de repos;
  • mobilité limitée du muscle affecté, ce qui affecte le travail du membre;
  • palpation ressenti phoque musculaire, l'apparition de tubercules;
  • Avec la myosite chronique à long terme, le muscle affecté devient visuellement plus mince comparé au muscle sain;
  • le processus infectieux est accompagné de fièvre, de faiblesse, de développement d'une inflammation purulente.

Le traitement symptomatique général se déroule en 2 étapes. Au cours des premiers jours, un rhume est signalé sur le site du dommage, de la glace ou des compresses de refroidissement sont utilisées à cet effet. Ensuite, le processus inflammatoire est stimulé par le réchauffement des pommades et le frottement, de sorte qu'il ne passe pas au stade chronique.

Le traitement principal prescrit par le médecin après l'examen du patient. Les maladies infectieuses sont traitées avec des préparations spéciales, elles sont prises systématiquement par voie orale. Les stades larvaires des parasites musculaires ne peuvent souvent être éliminés que par chirurgie. Si la myosite est causée par une lésion mécanique du muscle, un traitement symptomatique local est suffisant.

Rhumatisme musculaire

Sous rhumatisme, comprendre les processus de destruction du tissu musculaire, qui s'accompagnent de douleur et d'inflammation. Les causes de cette pathologie peuvent être des blessures, des maladies infectieuses et métaboliques, des désordres hormonaux et nerveux, ainsi que du stress. Le plus souvent, ces maladies sont diagnostiquées chez les femmes d'âge moyen.

Il existe deux formes de rhumatisme musculaire:

  • Aiguë - commence par une augmentation de la température corporelle, suivie d'une douleur et d'une tension dans les muscles. La douleur peut changer de localisation, c'est-à-dire se manifester alternativement dans différents muscles. Ces symptômes persistent pendant plusieurs jours, puis la maladie peut se transmettre seule ou passer au stade chronique.
  • La forme chronique du rhumatisme dure plusieurs semaines ou mois et peut ensuite accompagner le patient tout au long de sa vie. Les muscles des mains sont douloureux lorsque le climat, la température, l'hypothermie ou le stress changent.

Le traitement de la maladie est complexe. Le traitement commence par la nomination de médicaments antirhumatismaux et anti-inflammatoires. Un bon effet a réchauffement physiothérapie, massage thérapeutique, traitement dans les sanatoriums. Les patients bénéficient d'un soutien psychologique. Le spécialiste leur apprendra à résister au stress et à prêter attention à l'équilibre interne. En outre, le patient sera informé de la nécessité d'une nutrition adéquate pour que toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires soient présents dans le régime alimentaire.

Pathologies articulaires

Les maladies des articulations provoquent des troubles de tout l'appareil moteur des mains. Toutes ces maladies peuvent être divisées en deux groupes principaux:

  • l'arthrite - les pathologies inflammatoires qui se développent avec des blessures, une infection des articulations, des déficits immunitaires et des troubles nerveux;
  • arthrose - modifications de la structure des os et des articulations de nature non inflammatoire, causées par des pathologies métaboliques.

Les dommages mécaniques aux articulations limitent leur mobilité, leur inflammation et leur atrophie musculaire.

Par exemple, après une blessure aux coudes, les muscles de l'avant-bras souffrent et la myosite se développe. Le traitement dans ce cas vise à préserver la fonction de l'articulation. Des pansements de fixation sont utilisés, on prescrit aux patients une série d'exercices thérapeutiques et de médicaments.

L'arthrose peut tomber malade à tout âge, mais les personnes âgées sont à risque. Le plus souvent, affecte les articulations des phalanges des doigts de manière symétrique sur les deux membres. Éliminer complètement les symptômes ne peuvent pas, vous pouvez seulement empêcher le développement de la maladie et soulager la douleur dans les articulations et les muscles. Il est conseillé au patient de se débarrasser de son excès de poids, d’adapter son régime alimentaire, de prescrire des anti-inflammatoires et des analgésiques (analgésiques).

Pathologie du système nerveux

Les extrémités reçoivent l'influx nerveux à travers les nerfs spinaux. Ils proviennent de la première vertèbre cervicale et de la première vertèbre thoracique et atteignent les épaules, les coudes, puis se prolongent jusqu'au bout des doigts. Les nerfs pincés avec ostéochondrose cervicale ou hernies provoquent une sensation de douleur et un engourdissement des mains et leur mobilité diminue.

Le traitement est effectué sous la surveillance d'un médecin. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indiquée, mais le plus souvent, les symptômes peuvent être éliminés à l'aide d'une gymnastique médicale, de médicaments, d'une correction nutritionnelle et d'un mode de vie. Pour soutenir la colonne vertébrale, vous pouvez porter des colliers spéciaux qui fixent les vertèbres, détendent les muscles du cou et empêchent les nerfs de se pincer.

Maladies infectieuses

Les maladies bactériennes (grippe, brucellose) se manifestent souvent par des douleurs musculaires. Ils commencent par une élévation de la température corporelle et une faiblesse générale, puis les symptômes caractéristiques commencent à se développer. Le diagnostic repose sur des tests de laboratoire, après quoi le médecin prescrit des médicaments spéciaux qui détruisent la microflore pathogène. Le traitement a lieu à l'hôpital, puis la période de rééducation permet de restaurer les défenses de l'organisme.

Certains helminthes dans leur cycle de développement ne se limitent pas aux intestins, mais se déposent dans divers organes, y compris le tissu musculaire. Ces maladies incluent la trichinose, la toxoplasmose et la cysticercose. Les parasites se développent dans les muscles, endommagent les fibres, provoquent une inflammation et une douleur. Traitement prescrit par un médecin. Cela peut comprendre des médicaments antiparasitaires, une cure générale de restauration et, dans certains cas, l'ablation chirurgicale des helminthes.

La douleur dans les muscles des mains est un symptôme dangereux qui nécessite un diagnostic supplémentaire de la part d'un médecin. Malgré de nombreuses raisons, les symptômes de nombreuses pathologies peuvent être similaires et le traitement doit être différent. En cas d'initiation tardive du traitement, certaines pathologies risquent de passer au stade chronique, ce qui continuera de perturber le patient pendant longtemps. Même les souches mineures nécessitent des diagnostics et une assistance médicale qualifiée.

Ajouter un commentaire

Mon Spina.ru © 2012—2018. La copie de matériel est possible uniquement en référence à ce site.
ATTENTION! Toutes les informations sur ce site sont pour référence seulement ou populaires. Le diagnostic et la prescription de médicaments nécessitent la connaissance des antécédents médicaux et un examen médical. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de consulter un médecin pour le traitement et le diagnostic, et non pas l'automédication. Accord d'utilisation pour les annonceurs

Tous les muscles et les articulations font mal: que faire?

Très souvent, vous pouvez trouver une situation dans laquelle une personne souffrant de frissons, de fièvre ou de transpiration peut ressentir une douleur qui s'étend à toutes les parties du corps. Si une inflammation persistante est détectée, il est nécessaire de mesurer la température plusieurs fois par jour et de la noter avant l’arrivée du médecin, car diverses fluctuations quotidiennes de la température corporelle peuvent indiquer une maladie particulière.

Tous les muscles et les articulations font mal: que faire?

Les causes les plus fréquentes de douleurs musculaires dans toutes les parties du corps sont les suivantes: surmenage physique, blessures associées à des lésions du système musculo-squelettique ou des organes internes, infections virales respiratoires aiguës, qui sont les agents responsables d'inflammations banales. L'inflammation dans le système musculaire et dans le même temps dans les articulations peut contribuer à la formation de la réponse du corps à la pénétration d'un agent pathogène étranger. Le processus inflammatoire est une réaction de défense, mais il n’est pas rare qu’il soit à l’origine de la faiblesse générale du corps et qu’il commence à faire mal.

Lorsqu'on se promène dans la nature ou tout simplement dans une zone dégagée, une personne n'est pas protégée des contacts avec divers insectes, dont les piqûres peuvent causer beaucoup de problèmes. Les piqûres de tiques peuvent donc provoquer l'apparition de sensations douloureuses localisées sur toutes les parties du corps. Afin d'éliminer le risque de douleur pulmonaire au dos, vous devez regarder autour de vous et réfuter ces manifestations:

  • une éruption cutanée qui ressemble à de petites cloques avec un contenu liquide à l'intérieur;
  • rougeur au site de la morsure ou dans les zones de démangeaisons du corps.

Les maladies malignes qui blessent les muscles, sont des causes assez rares, mais elles ont encore une place. En cas de formation de maladies malignes (leucémie, lymphome, par exemple) ou en cas d'apparition d'une tumeur, une accumulation interne de métabolites nocifs est possible, ce qui irrite les terminaisons nerveuses et provoque des douleurs musculaires dans tout le corps.

Lorsque les muscles sont blessés, l’intensité de l’inconfort peut être différente, ce qui rend parfois difficile un diagnostic correct. Afin de confirmer la présence de cette maladie chez un patient, il est nécessaire de guider la présence des symptômes suivants:

  • les articulations et les tissus qui se trouvent à proximité sont souvent douloureux, surtout le matin. En sortant du lit et lors des premiers mouvements, les muscles peuvent faire plus mal;
  • Quelques dizaines de minutes après le début du mouvement, la douleur diminue ou les muscles cessent complètement de faire mal.

Contrairement à cette maladie, l'otoarthrite ne peut être douloureuse qu'à la fin de la journée de travail.
Assez souvent, les patients dont le corps a été affecté par diverses maladies infectieuses peuvent se plaindre de douleurs dans les muscles de toutes les parties du corps, ainsi que d'un sentiment de faiblesse et d'un sommeil agité. Selon l'évolution de la maladie et son stade de développement, les symptômes et leur gravité peuvent varier.

La situation séparée, qui est une manifestation physiologique normale, est la menstruation chez les femmes. Pendant cette période, le corps fait face à de graves ajustements car il se prépare chaque mois à devenir mère et les perturbations hormonales ne se passent pas sans laisser de traces, mais se manifestent par une faiblesse générale et une douleur pouvant se propager à tout le corps, aux articulations ou au système musculaire.

Causes de douleur dans les membres inférieurs

Les articulations et les muscles des jambes sont le plus souvent touchés, car cette région du corps subit le plus de stress de la journée. Avec des sensations douloureuses aux pieds, aux genoux ou aux articulations de la hanche, il est possible de les transmettre à d’autres parties du corps. En règle générale, lors d'une surcharge physique générale, les sensations douloureuses dans les articulations et les muscles des jambes ne sont que le précurseur de sa propagation.

Les principales raisons pour lesquelles les membres inférieurs sont blessés sont les suivantes:

  • développement de flatfoot. Avec cette pathologie du système osseux du pied, il se produit un changement de forme qui affecte la forme de la voûte plantaire dans une disposition longitudinale et transversale. à la suite du développement de cette maladie, la marche devient un exercice impossible, caractérisé par la sévérité des mouvements. comme les jambes sont remplies de plomb, la douleur peut irradier jusqu'aux genoux. En cas de difficulté à marcher avec la progression de cette maladie, la démarche peut changer, ce qui conduira à la mise en place de mécanismes compensatoires sous forme de couronnement et à la progression ultérieure de la scoliose, qui se manifestera par des douleurs des muscles du dos et des articulations, puis à la ceinture des membres supérieurs;
  • un changement dans le mode de vie d'une personne a conduit à la croissance du culte de l'immobilité et à la conduite du travail, principalement en position assise. La violation des muscles trophiques et des articulations peut entraîner une douleur due à un apport sanguin insuffisant.
  • contrairement à la raison précédente, une tension à long terme peut entraîner une sensation similaire, mais elle se développera en raison de la fatigue musculaire du corps, qui se manifestera sous la forme d'une douleur aux articulations et aux muscles. Cette douleur survient généralement par une ou plusieurs de ces douleurs après une charge lourde ou un entraînement sportif en raison de l'accumulation d'acide lactique dans le corps. Cette substance a tendance à irriter les terminaisons nerveuses qui innervent les structures osseuses et musculaires, formant ainsi des sensations douloureuses. Pour les éliminer, il suffit de prendre un bain ou une douche chaud après une seconde légère échauffement du corps.
  • Les maladies de la colonne vertébrale sont la forme la plus pathologique des pathologies du système squelettique, car elles sont susceptibles d’endommager d’autres parties du corps. Les mouvements et la marche peuvent être déformés en raison d'une redistribution inappropriée du poids, ce qui contribuera à la violation de la position des articulations, et les muscles commenceront à faire mal. En plus du système musculo-squelettique, une scoliose ou une autre courbure de la colonne vertébrale peut contribuer à la formation d'une pression intracrânienne accrue, qui se caractérisera par une douleur systématique et une faiblesse générale du corps.

Causes et traitement

La douleur dans les muscles et les articulations détermine le déroulement du traitement, car, en fonction de la gravité de ces manifestations et de la cause ayant contribué à leur apparition, l'effet thérapeutique sur le corps dépendra.

Le traitement des muscles et des articulations est souvent effectué en prenant en compte une thérapie complexe, car la douleur dans les articulations reste rarement localisée et ne s'étend pas aux tissus et muscles mous voisins. La combinaison de la manifestation de douleurs articulaires et musculaires est le symptôme le plus courant de la polyarthrite rhumatoïde; par conséquent, la préparation d'un plan de traitement doit découler des spécificités du développement et de la progression de cette maladie. Mes patients utilisent un outil éprouvé grâce auquel vous pouvez vous débarrasser de la douleur en deux semaines sans trop d'effort.

Pour que le traitement soit le plus efficace pour le patient et pour la tendance future de la maladie, il est nécessaire de respecter certaines règles tacites:

  • tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la douleur qui accompagne la maladie;
  • l'effet analgésique doit se manifester sur une courte période;
  • les médicaments ayant un effet analgésique doivent être aussi sûrs que possible.

Le traitement de la douleur musculaire peut être dans les étapes suivantes:

  • traitement symptomatique pour arrêter les muscles
  • l'utilisation d'analgésiques variés: anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens;
  • l'action analgésique doit être combinée à l'élimination de l'inflammation, le cas échéant;
  • Pour éliminer les agents pathogènes, un traitement complexe est nécessaire, qui vise à supprimer le développement et la reproduction de virus et de bactéries;
  • Lorsque des infections pénètrent dans le corps du patient, il est conseillé d’utiliser une antibiothérapie;
  • avec la manifestation de convulsions cloniques, la manifestation de relaxants musculaires qui aident à réduire l'hypertonie musculaire est possible.

Le traitement des arthralgies et des myalgies, qui se propagent dans tout le corps, ne devrait être effectué qu'après un examen approfondi du corps par un personnel médical qualifié, car l'automédication ne contribue que rarement à la guérison, sans aggraver l'image de la maladie.