Principal / Poignet

Comment traiter la névralgie intercostale?

La névralgie intercostale est l'une des maladies les plus courantes du système nerveux humain, caractérisée par une douleur à la poitrine.

Cette maladie n’est pas considérée comme une maladie dangereuse, mais avec l’apparition soudaine de ses symptômes, le patient est couvert d’une terrible panique.

Cette réaction des patients à la survenue de la maladie n’est pas surprenante, car la douleur est très similaire à celle des accompagnements de crises cardiaques.

Le contenu

Qu'est ce que c'est ↑

La névralgie intercostale est la survenue d'une douleur atroce dans la région des nerfs intercostaux.

Des sensations douloureuses apparaissent dans le dos, le long de la colonne vertébrale et du thorax, dans les espaces intercostaux.

Il est provoqué par une inflammation, une compression, des blessures et d’autres effets.

Causes ↑

Divers facteurs conduisent à la névralgie intercostale:

  • Maladies du système nerveux. Ils provoquent plus souvent l'apparition de névralgies intercostales. Par exemple, la sclérose en plaques peut être le moteur du développement de cette maladie.
  • Processus infectieux. Les infections qui affectent négativement le corps peuvent provoquer des symptômes de névralgie. Elle peut être causée par la tuberculose, le lichen ou la grippe. Même le rhume se transforme parfois en une complication grave - une douleur dans les nerfs intercostaux.
  • Médicaments. Les médicaments recommandés pour une utilisation à long terme contribuent à la survenue de complications. Les composants des médicaments, se désintégrant dans le corps, forment des toxines. L'accumulation de substances nocives affecte le système nerveux et provoque des névralgies.
  • Blessures. L'infestation nerveuse résultant de blessures (microtraumatismes, en particulier récurrents, n'est pas une exception), est le début de la névralgie intercostale.
  • Processus de la tumeur. Les tumeurs des vertèbres et des côtes, des articulations et des ligaments de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux sont souvent à l'origine de la maladie.

Symptômes et signes de la maladie ↑

Douleurs douloureuses dans les névralgies intercostales du thorax, acquérant dans certains cas le caractère douloureux, pressant ou piquant - principal symptôme de la maladie.

Cependant, la douleur thoracique n'est pas le seul signe de névralgie intercostale.

Fig.: Compression nerveuse avec névralgie intercostale

La compression des fibres nerveuses intercostales qui se produit avec la névralgie est accompagnée par un certain nombre de caractéristiques.

Au cours des segments douloureux présentant des fibres nerveuses touchées, on observe un engourdissement de la peau, une sensation de picotement et une hyperémie. Les patients ont une respiration superficielle en raison d'une diminution du volume de remplissage des poumons en air.

Cette maladie est caractérisée par deux caractéristiques:

  • En règle générale, la douleur est ressentie le long des nerfs intercostaux affectés (généralement un ou deux), de sorte qu'elle peut acquérir un caractère de zona.
  • Le syndrome de la douleur dans la névralgie est unilatéral. Les symptômes apparaissent soit du côté droit, soit du côté gauche. Cependant, la poitrine est souvent complètement impliquée dans le processus pathologique.

Il existe un lien direct entre l'activité physique et l'apparition du syndrome de la douleur: la douleur augmente au moindre mouvement.

La douleur apparaît dans le contexte du rire ou de la toux, de la respiration profonde ou de la rotation du torse. En même temps, un spasme protecteur se forme dans les muscles de la poitrine, ce qui intensifie la douleur.

Le syndrome de la douleur chez les femmes se rencontre dans la région du cœur et apparaît souvent pendant les périodes ménopausiques et post-ménopausiques parmi les changements hormonaux. Chez les hommes, la douleur est plus souvent localisée du côté gauche, des côtes inférieures.

Chez les enfants, la douleur caractéristique survient en période de croissance intensive, lorsque le squelette se développe rapidement.

Une douleur intense dans les zones touchées et des convulsions sont les principaux symptômes par lesquels ils reconnaissent la névralgie intercostale des enfants.

Des signes supplémentaires incluent une transpiration excessive, une excitabilité accrue, des larmoiements, une insomnie et un bégaiement.

Conséquences ↑

La névralgie intercostale ne pose pas de risque particulier pour la santé ou la vie du patient.

Cependant, elle est déguisée en pathologies graves associées aux organes internes, ou au contraire, ces maladies sont confondues avec une atteinte de névralgie.

La douleur dans l'espace intercostal est souvent confondue avec la colique rénale, la cholécystite, l'angine de poitrine, la pleurésie et un certain nombre d'autres maladies.

Il est important de distinguer les accès de névralgie des manifestations de crise cardiaque et d’angine de poitrine.

Lorsque les crises cardiaques ne sont pas observées, elles sont localisées dans la région rétrosternale. Les crises de douleur dues à l'angine sont éliminées avec de la nitroglycérine.

Lorsque la douleur de nature névralgique de la nitroglycérine est impuissante, elle ne produit aucun effet.

Les sensations douloureuses lors d'une crise cardiaque ont un caractère intense. De plus, au cours de son développement, la peau devient pâle chez les patients, il y a des sueurs collantes et froides, la pression artérielle diminue.

Comment puis-je soulager la douleur? Lire ici

Méthodes de diagnostic ↑

Consultation médicale - la première étape du diagnostic des symptômes de névralgie intercostale. Le médecin étudie les images, prescrit des tests et des examens médicaux.

Prescrit le traitement et dirige la consultation vers les bons spécialistes, généralement un neurologue ou un thérapeute.

Le diagnostic d'épisodes de névralgie couvre un large éventail de directions, mais dans chaque cas, il commence par une collection complète de l'historique de la maladie, alourdissant le patient, identifiant les blessures antérieures, les maladies concomitantes et les opérations.

Il est obligatoire de faire:

  • examen manuel et neurologique permettant de déterminer les causes de la maladie;
  • déterminer la localisation de la douleur, du tonus musculaire;
  • évaluer les troubles de la sensibilité qui se produisent dans les membres.

Si nécessaire, demandez des tests de laboratoire supplémentaires.

Les principales méthodes de diagnostic instrumentales utilisées chez les patients présentant une suspicion de névralgie intercostale sont les suivantes:

  • Échographie. Cette méthode n'est pas utilisée comme méthode principale de diagnostic des névralgies. Le tissu osseux a une densité élevée, ce qui ne permet pas de voir clairement la structure de la colonne vertébrale au moment de l'échographie.
  • Rayons X. Grâce à cette méthode, la structure osseuse est étudiée. Cette technique plutôt informative offre l’occasion de déterminer la présence de violations de nature non traumatique ou traumatique. Les rayons X sont réalisés en projection directe, oblique et latérale.
  • Tomographie assistée par ordinateur Dans cette méthode, les structures osseuses et les tissus mous sont examinés. Comme les images des tissus mous sont floues sur les tomogrammes calculés, la tomodensitométrie est davantage utilisée pour détecter les modifications pathologiques des structures osseuses. La recherche informative devient plus précise si la tomodensitométrie est réalisée en conjonction avec la myélographie.
  • Myélographie: la méthode de recherche consiste à utiliser un agent de contraste injecté dans le canal rachidien. C'est la principale méthode de diagnostic des structures des tissus mous (racines nerveuses et moelle épinière) pénétrant dans le canal rachidien.
  • Discographie de contraste. Basé sur l'introduction d'un agent de contraste dans le disque intervertébral, ce qui permet de diagnostiquer une pathologie.
  • Imagerie par résonance magnétique: il s'agit d'une technique sûre très informative, grâce à laquelle il est possible d'obtenir des images d'organes et de tissus. L'IRM peut détecter des modifications pathologiques dans les structures des tissus mous: tissus nerveux, muscles, ligaments. L'IRM révèle également des modifications dégénératives des disques intervertébraux, de la hernie discale et d'autres conditions pathologiques.
  • Electro spondylographie. À l'aide de cette méthode informatisée de diagnostic fonctionnel, ils évaluent l'état du spondylosystème et de la colonne vertébrale, détectent la maladie à un stade précoce, déterminent l'étendue de la lésion, contrôlent l'évolution de la maladie et la dynamique du traitement.

Traitement ↑

Comment et comment traiter la douleur dans l'espace intercostal?

La tâche principale dans le traitement de cette maladie est d'éliminer les symptômes désagréables de névralgie, des sensations douloureuses et douloureuses.

Au stade initial du traitement complexe de la névralgie intercostale efficace:

  • physiothérapie;
  • acupuncture;
  • thérapie au laser;
  • vitamines (vitamines B1, B6, B12 aident à restaurer les structures nerveuses endommagées).

Au stade aigu sont recommandés:

  • Blocus de Novocainic;
  • électrophorèse;
  • Solux et UHF;
  • injections de sédatifs;
  • repos au lit.

Après le retrait des symptômes aigus, des diagnostics sont réalisés, la cause qui a provoqué l'attaque est trouvée et le traitement de la maladie provoquant la névralgie intercostale est démarré.

S'il s'agit d'une maladie courante (rhume, infection, allergie, dépression, diabète sucré), traitez-la.

Si la névralgie est apparue dans le contexte des affections rachidiennes, il est alors nécessaire de mettre en œuvre la méthode de traitement complexe de la colonne vertébrale touchée.

La colonne vertébrale est restaurée à l'aide d'une thérapie manuelle et d'un massage thérapeutique. En plus de cela, des exercices de restauration sont inclus, qui sont inclus dans les exercices de physiothérapie.

Les névralgies pendant l'allaitement sont mieux traitées avec des méthodes sûres et ne peuvent nuire ni à la mère ni au bébé: massage, chaleur modérée et gymnastique.

Comment et quoi traiter à la maison?

Le traitement à domicile des névralgies comprend trois jours de repos au lit sur une surface dure et plane.

L'application de chaleur sèche et modérée (chauffage électrique, sable chauffé, plâtre à la moutarde ou poivron) aux segments malades est utile. La chaleur sèche soulage et ne nuit pas.

Porter un corset donne d'excellents résultats.

Photo: corset avec névralgie intercostale

Il est nécessaire de pratiquer une gymnastique thérapeutique (recommandée par le médecin) en évitant les virages, les mouvements et les virages brusques.

Il est nécessaire d’exclure la musculation et l’assise prolongée.

Un mélange de glycérine et d'iode aide à soulager la douleur à la maison.

Les substances prennent également, placées dans une fiole de verre foncé, bien agitées. Le tampon est humidifié avec ce mélange et, sans toucher la zone de la colonne vertébrale, lubrifie (plutôt que frotte) tout le dos.

Ils enfilent des sous-vêtements en coton (pas besoin d'envelopper) et vont se coucher. La procédure est effectuée 15 fois par jour.

Massages

Le massage de la névralgie intercostale est un traitement efficace qui donne des résultats étonnants.

Pendant le massage, les muscles se détendent et la douleur diminue.

Le massage soulage le patient.

Pour les massages thérapeutiques, il est conseillé d'utiliser une pommade ou une crème chauffante. Ils renforcent l'effet relaxant.

Le massage thérapeutique doit être effectué en position assise.

Au cours de la procédure, les espaces intercostaux sont frottés et caressés du bout des doigts. En plus de cela, avec les deux mains, pétrir et frotter les muscles du dos. Parfois, les mains sont prises à la "serrure" et se frottent les muscles du dos de la taille aux omoplates.

Acupuncture

Parfois, avec la névralgie intercostale, la technique d’acupuncture devient la plus efficace.

L'acupuncture est une méthode efficace qui élimine rapidement la douleur.

Grâce à elle, ils parviennent à éliminer le déséquilibre musculaire caractéristique des muscles profonds de la colonne vertébrale pendant la période d'exacerbation de la maladie.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle commence après la disparition de la forme exacerbée de névralgie intercostale.

Grâce à cette technique, il est possible d'influencer efficacement les structures vertébrales.

Parfois, ce traitement provoque une exacerbation de la maladie.

Avant le traitement, le médecin établit un diagnostic manuel obligatoire. Il détermine avec précision les segments musculaires spasmodiques, les ligaments surmenés des articulations et les corps de la colonne vertébrale déplacés.

Les techniques manuelles aident à rétablir les rapports costal et intervertébral anatomiquement corrects, à normaliser et à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques

Le diamètre du trou où passe le nerf pincé augmente. En conséquence, la douleur est éliminée, sur les disques intervertébraux le tonus des tissus est restauré.

Le traitement manuel mobilise les ressources des systèmes internes du patient.

Il fournit une assistance efficace dans le traitement de la maladie, élimine le re-développement des crises dans l'espace intercostal.

Si les procédures manuelles sont effectuées par un vertébrologue expérimenté, les complications sont exclues.

Acupressure

Avec un massage ponctuel des doigts, ils appuient sur les points actifs associés à l’un ou l’autre des organes affectés.

L'acupressure est capable de stimuler les défenses cachées dans le corps, d'offrir un confort psychologique, de soulager la douleur.

Traitement de la toxicomanie

Pour les douleurs névralgiques, le traitement médicamenteux est primordial.

En cas de premiers symptômes de névralgie, il est important de consulter un médecin.

Habituellement, lorsque la névralgie est prescrite:

  • Le principal symptôme est la douleur: spazgan, sedalgin ou analgin.
  • Anti-inflammatoires: piroxicam, diclofénac, indométhacine, ibuprofène et voltarène. À l’extérieur, ces médicaments sont utilisés sous forme de pommades, et en interne sous forme de gélules, de comprimés et d’injections.
  • Des médicaments tels que viperalgin, vipratox, apizartron et virapin, contenant du venin d'abeilles et de serpents, facilitent grandement l'état des patients.
  • Relaxants musculaires Sirdalud, baclofène, clonazépam (soulagent l’une des causes de la névralgie - spasme musculaire).
  • Vitamines du groupe B, dont la carence affecte négativement le système nerveux et provoque des névralgies intercostales.
  • Anesthésiques (lidocaïne et novocaïne), qui bloquent en conditions aiguës en les injectant par voie intramusculaire.
  • Des médicaments apaisants sont prescrits pour l'insomnie, provoquée par des douleurs névralgiques atroces.

Photo: drogue médicamenteuse sous forme de comprimés et d'injections.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

L'effet des champs électromagnétiques et magnétiques, des ultrasons, des rayons infrarouges et UV, de l'électrophorèse et d'autres méthodes physiothérapeutiques aide à lutter contre la névralgie intercostale.

Vidéo: exercice

Et grâce à la thérapie physique, le mouvement correct des côtes est restauré, les spasmes musculaires et le tonus sont soulagés.

Banques

Les symptômes de névralgie sont éliminés avec les bidons de massage.

Des boîtes sèches sont réparties sur le dos du dos et le sacrum.

Le traitement des névralgies avec des boîtes de conserve est un moyen inoffensif, simple et efficace de se débarrasser des sensations douloureuses.

La méthode convient à presque tout le monde, il n'a pas de contre-indications.

Pendant la grossesse ↑

Pendant la grossesse, la névralgie intercostale est considérée comme un problème assez grave. Cela nécessite une attention particulière, ce qui aidera à éviter les complications pour les miettes et sa mère.

Le but du traitement pour les femmes enceintes souffrant de névralgies, est la prérogative exclusive du médecin qui est en mesure de sélectionner avec compétence le schéma individuel de traitement complexe destiné aux femmes.

De nombreux patients préfèrent refuser les médicaments afin de ne pas nuire au bébé. Ils se limitent à prendre des vitamines, à utiliser des pommades et à la chaleur sèche, au repos au lit et à des exercices.

La gymnastique avec des douleurs névralgiques chez les femmes enceintes est très efficace. L'exercice ne permet pas au sang de stagner dans les articulations et la colonne vertébrale.

Novocainic blocus des femmes enceintes prescrites avec prudence, dans des cas exceptionnels, lorsque la douleur devient insupportable.

Vidéo: gymnastique pour femmes enceintes

Est-il possible d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens pendant la grossesse pour traiter la névralgie intercostale? Lire à ce sujet ici et ici.

Mesures de prévention ↑

La gymnastique est la principale mesure de prévention de la névralgie intercostale.

Pour ce faire, il est recommandé d'effectuer des exercices favorisant le développement musculaire, le renforcement et la mobilité de la colonne vertébrale. Vous devez éviter l'hypothermie, les courants d'air, les postures inconfortables, un effort physique insuffisant.

Il est important de contrôler la posture, de ne pas soulever de poids excessif, de manger de manière rationnelle et équilibrée, de prendre des vitamines, d'éviter le jeûne et le mono-régime.

Il est nécessaire de s’engager dans le traitement et la prévention des affections conduisant à des névralgies.

Vidéo: quels exercices aident?

Avis de traitement ↑

Les patients qui ont eu une névralgie intercostale au sujet de méthodes de traitement qui ont apporté un soulagement et un soulagement de cette maladie, répondent différemment.

Anatoly, 36 ans:

Olga, 31 ans:

Natalia, 47 ans:

Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de VKontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus, My World ou Twitter.

Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide des boutons du panneau à gauche. Merci beaucoup

Quel est le traitement à domicile pour la névralgie?

Névralgie - atteinte des terminaisons nerveuses, caractérisée par la manifestation d'attaques périodiques de douleur aiguë dans la région du nerf enflammé ou par une violation complète de la sensibilité de cette région. En sachant traiter les névralgies, vous pourrez rapidement vous débarrasser des principaux symptômes de la maladie et améliorer considérablement votre bien-être.

Raisons

La douleur névralgique survient à la suite d'un pincement ou d'une irritation des terminaisons nerveuses. Cela est dû au fait que le processus pathologique est souvent accompagné d'une compression des terminaisons nerveuses. La cause la plus commune de la maladie est:

Une attaque névralgique peut survenir assez brutalement et se manifester sous la forme d'une douleur importante, qui restreint littéralement le mouvement. Le patient gèle littéralement d'une vive crise de douleur et est simplement incapable de bouger pendant un certain temps.

Les symptômes

Dans la névralgie, la plupart des patients sont préoccupés par une douleur importante qui traverse le trajet nerveux. La douleur peut être d'une nature très différente, notamment:

Souvent, les sensations douloureuses sont accompagnées d'une sensation de brûlure et d'une transpiration excessive. Les crises surviennent de manière assez brutale et sont souvent complétées par d’autres symptômes, tels que rougeur de la peau et larmoiement.

La névralgie du nerf trijumeau se manifeste par une douleur intense au visage. Parfois, la douleur augmente progressivement et au cours de la journée, des douleurs mineures à court terme disparaissent d'elles-mêmes. Les sensations douloureuses sont caractérisées par des périodes d'affaissement et d'exacerbations et sont provoquées principalement par le toucher du visage.

La névralgie intercostale apparaît paroxystique ou sous la forme d'une douleur persistante, localisée le long des nerfs intercostaux. Le symptôme principal est la survenue de crises de douleur aiguë. Généralement, ils se produisent lors d’un changement de position du corps, d’un virage serré du corps, d’une toux et peuvent se manifester spontanément.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur la présence de plaintes caractéristiques du patient, ainsi que sur un examen neurologique. Dans certains cas controversés, la tomodensitométrie spinale est réalisée pour éliminer d'autres pathologies. En outre, une radiographie des organes de la colonne vertébrale et du thorax, un électrocardiogramme et une échographie sont effectués.

Également pour déterminer la présence de la pathologie aidera les tests sanguins pour certains anticorps anti-virus de l'herpès.

Traitement de névralgie

De nombreux patients s'intéressent à la façon de traiter les névralgies de manière à éliminer rapidement les manifestations douloureuses. Le traitement peut être conservateur ou chirurgical. Au stade initial, toute forme de maladie peut faire l’objet d’un traitement médicamenteux avec des analgésiques, notamment:

La pommade Ichthyol est utilisée pour l'anesthésie locale et ses effets anti-inflammatoires. La thérapie de vitamine est également montrée avec l'utilisation des vitamines B, en particulier, Milgamma est indiqué. Avec des sensations douloureuses prononcées, le blocage de Novocainic est appliqué.

En cas d'efficacité insuffisante de la thérapie conservatrice, recourir à une intervention chirurgicale. La compression excessive des nerfs est rapidement éliminée, tout en élargissant les passages d'os rétrécis.

Traitement de la névralgie du trijumeau

La névralgie du nerf trijumeau est traitée dans un complexe, en utilisant une variété d'outils et de techniques. La thérapie pour une telle maladie est un processus assez long et laborieux, surtout si le stade avancé du processus pathologique se produit. Un traitement médical est utilisé pour éliminer les spasmes, la douleur et prévenir la récurrence de la maladie afin d’éliminer les principaux signes de la maladie.

Médicaments traditionnellement utilisés de névralgie Tegretol ou Carbamapesin, qui aident à éliminer rapidement la douleur. La posologie doit être augmentée progressivement.

C'est important! Le traitement et le dosage du médicament sont déterminés individuellement par le médecin traitant, en tenant compte des indications disponibles et des contre-indications.

Des injections de glycérol peuvent également être utilisées, lesquelles sont injectées par voie sous-cutanée au point de ramification des terminaisons nerveuses. Si la cause de la névralgie est due à des processus inflammatoires dans le corps et à une tumeur volumineuse, le problème principal doit être éliminé au départ.

Caractéristiques et traitement de la névralgie intercostale

Les gens sont souvent préoccupés par la névralgie intercostale, qui se produit dans la partie gauche du corps. Les signes d'elle plutôt désagréable. Avec l'atteinte du nerf, en passant dans la région des côtes, il y a une vive douleur brûlante. Avec des mouvements brusques, une toux ou un éternuement, la douleur ne fait qu'augmenter de manière significative. La douleur peut être permanente ou périodique.

La névralgie intercostale peut survenir pour diverses raisons. Parmi les principales raisons sont:

  • des charges;
  • le stress;
  • l'hypothermie;
  • hernie vertébrale;
  • ostéochondrose.

Tous ces facteurs ont pour conséquence le déplacement des terminaisons nerveuses situées dans la région de la colonne vertébrale, ce qui provoque l'apparition de sensations douloureuses.

La névralgie intercostale est souvent confondue avec une crise cardiaque. C'est pourquoi vous devez subir un diagnostic approfondi pour déterminer le problème. La thérapie médicamenteuse aide bien lors de l'exécution de la thérapie, qui élimine la douleur et les spasmes. Des analgésiques ou des anesthésiques sont injectés dans la zone touchée.

Dans certains cas, il peut être nécessaire d'effectuer une opération afin de retirer le nerf endommagé. Cela devrait être fait si la zone endommagée commence à cicatriser.

Vous pouvez effectuer un traitement en utilisant des techniques traditionnelles qui aident à éliminer les principaux signes de pathologie. Les compresses ou le plâtre à la moutarde, qui sont appliqués directement sur le point sensible, sont largement utilisés pour le traitement. En guise de compresse, vous pouvez utiliser des feuilles de géranium fraîches que vous devez broyer au préalable, envelopper dans de la gaze et les fixer à la zone endommagée.

Il est utile de frotter le jus de radis noir fraîchement pressé. C'est bon pour la névralgie intercostale et pour pincer le nerf sciatique. Pour obtenir le meilleur résultat, les techniques folkloriques doivent être complétées par un massage. Éliminer les sensations douloureuses aidera à l'exercice modéré, ainsi que la mise en œuvre régulière d'exercices thérapeutiques spéciaux.

C'est important! Toutes les méthodes de thérapie sont sélectionnées strictement individuellement, chaque moyen ayant certaines contre-indications.

Avant d'appliquer la méthodologie de traitement, il est important de consulter votre médecin afin de ne pas aggraver votre santé.

Caractéristiques et traitement de la névralgie occipitale

La névralgie occipitale est caractérisée par le fait que la région occipitale est touchée et, ce faisant, par une douleur même dans les tempes. Les attaques intenses et aiguës se manifestent principalement lors de mouvements brusques et peuvent provoquer des évanouissements et des vomissements. Il convient de noter que les signes peuvent être très différents, tout dépend des caractéristiques de l'évolution de la maladie et du bien-être du patient.

La névralgie occipitale survient pour diverses raisons. L'hypothermie est le principal facteur à l'origine de cette maladie. En outre, il peut provoquer des ecchymoses et des blessures, une fatigue musculaire prolongée et de nombreux autres facteurs. Beaucoup de gens appellent cette maladie névralgie cervicale.

Les principaux signes de la maladie peuvent être:

  • douleur aiguë;
  • douleur dans le cou;
  • inconfort dans les yeux en pleine lumière.

Pour déterminer la présence du processus pathologique, il est important de poser un diagnostic compétent. L'imagerie par résonance magnétique ou numérique peut aider à déterminer la cause sous-jacente des maux de tête fréquents.

Avec la pharmacothérapie, il est démontré que les patients ont une exposition passive au repos, aux massages et à la chaleur à la zone lésée.

Caractéristiques et traitement de la névralgie du nerf sciatique

La névralgie du nerf sciatique est considérée comme une pathologie assez compliquée et douloureuse. Le nom le plus commun pour cette maladie est la sciatique. Le nerf sciatique passe au niveau des reins, ce qui provoque des sensations douloureuses au niveau de la cuisse, des pieds et des jambes.

Lorsque le nerf sciatique est pincé, le patient ressent des sensations douloureuses importantes qui apparaissent périodiquement ou peuvent se transformer en phase chronique. De plus, la sensibilité globale des jambes et de la motricité est altérée. Ces sensations douloureuses apparaissent initialement dans la région lombaire, mais avec le temps, elles peuvent se transformer en plante des pieds.

Un tel état peut conduire à l'incapacité d'une personne et le priver de la capacité d'effectuer des mouvements.

Comme pour les autres types de névralgies, le traitement par pincement du nerf sciatique implique toute une gamme de procédures et d'interventions thérapeutiques. Le traitement conservateur implique l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires qui aident à éliminer les signes de pathologie existants. En outre, les procédures physiothérapeutiques, telles que la magnétothérapie et l’électrophorèse, ont été très demandées. Aussi un bon résultat a la thérapie manuelle.

Dans certains cas, l'utilisation de courroies de fixation spéciales. Après l'élimination des sensations douloureuses, il est démontré que la gymnastique thérapeutique permet de ramener le corps à un état normal et d'améliorer le bien-être. Tous les médicaments et exercices doivent être sélectionnés uniquement par un médecin. Seule une thérapie complexe permettra d'éliminer les principaux signes de sciatique et d'éviter l'apparition de rechutes.

Toutefois, si les méthodes conservatrices n'apportent pas le résultat souhaité et si les problèmes de colonne vertébrale sont considérés comme la cause principale de la maladie, entraînant un pincement des terminaisons nerveuses, une intervention chirurgicale est effectuée.

Névralgie - symptômes, causes, traitement des remèdes populaires.

La névralgie est une maladie courante des nerfs périphériques et ses symptômes sont caractérisés par une douleur intense qui se produit dans la région de l'innervation. La maladie affecte les nerfs qui passent par des ouvertures et des canaux étroits. La maladie évolue sans perturbation des fonctions motrices ni perte de sensibilité. Selon les statistiques, sur 10 patients souffrant de névralgies, seuls trois sont des hommes. Le plus souvent, les personnes de plus de 30 ans sont touchées, même si, à la fin du siècle dernier, la maladie du système nerveux était considérée comme celle des patients âgés.

Comme tout tissu de notre corps, la fibre nerveuse peut être soumise à une surcharge physique et psycho-émotionnelle. Avec les fluctuations brusques de la température quand une personne est dans la rue sans chapeau, le risque de développer une névralgie augmente plusieurs fois. Être dans le domaine du flux d'air froid provenant des climatiseurs, des ventilateurs, être assis dans un courant d'air est également un facteur provocant.

La douleur apparaît à la suite de lésions des nerfs périphériques causées par un apport sanguin insuffisant, une intoxication, une hypothermie, une pression, un traumatisme, une infection, une inflammation et d'autres facteurs. Le signal de la douleur traverse les fibres nerveuses, peut survenir, croître et disparaître soudainement.

Selon la région du système nerveux affecté, la névralgie est divisée en les types suivants:

  • espace intercostal;
  • nerf trijumeau;
  • occipital et facial;
  • nerf sciatique;
  • post-herpétique.

Névralgie - symptômes

Le principal symptôme de la névralgie est une douleur intense qui se produit le long du tronc et des branches nerveuses. La nature de la douleur peut être très différente: aiguë, brûlante, fulgurante, déchirante, parfois elle ne peut pas se calmer du tout Les symptômes apparaissent paroxystique, spontanément, rapidement, sans cause extérieure visible ou au moment de l'effort physique.

Une attaque peut souvent être déclenchée par un stress excessif ou une hypothermie. Après la fin, la douleur disparaît ou son intensité diminue et devient terne. Dans certains cas, l'apparition de la douleur dépend du moment de la journée. En période d'attaque, des troubles autonomes sont possibles.

Les principales raisons du développement de la névralgie:

  • maladies virales, y compris l'herpès;
  • les bactéries;
  • violation des processus métaboliques dans le corps (diabète);
  • composés toxiques entrant dans le corps;
  • blessures de nature différente;
  • les tumeurs;
  • l'hérédité;
  • allergènes et autoantigènes;
  • altération de l'apport sanguin aux tissus;
  • canaux osseux rétrécis;
  • hernie discale intervertébrale.

Traitement de névralgie

La thérapie traditionnelle ne peut que prescrire un neurologue. Le diagnostic de "névralgie primaire (essentielle)" est posé sur la base de symptômes externes lors de l'examen du patient lorsque le médecin ne détecte pas d'autres maladies. Le traitement ne produit d'effet qu'avec une approche intégrée. L’acupuncture, la physiothérapie (faisceau laser, champs magnétiques et électromagnétiques, rayonnements ultraviolets et infrarouges, points pulsés), l’analgésie avec novocaïne, une série d’injections de vitamines B.

Des anticonvulsivants peuvent être prescrits pour la névralgie du trijumeau. Dans les cas graves, lorsque les méthodes conservatrices n’ont pas l’effet recherché, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La névralgie secondaire est associée à la maladie sous-jacente. Dans ce cas, la nomination de la thérapie est effectuée conformément à celle-ci. Les symptômes de la névralgie peuvent être similaires aux signes d'autres maladies, c'est pourquoi il est extrêmement important qu'un médecin expérimenté diagnostique. Un diagnostic opportun et un traitement correctement prescrit aideront à éviter les complications: exacerbation de la maladie et développement de processus pathologiques graves. L'auto-traitement dans ce cas est inacceptable. Plus tôt vous consulterez un neurologue qui vous diagnostiquera, plus tôt le traitement approprié sera effectué.

Prévention des maladies

1) Vous devez éviter l’hypothermie et vous habiller en fonction de la météo.

2) Vous ne devriez pas être dans un courant d'air, particulièrement chaud.

3) Afin de minimiser les risques de blessure, il est nécessaire d’abandonner l’alcool, de maintenir un style de vie malsain et de pratiquer des sports extrêmes.

4) Des examens de routine réguliers chez le médecin aideront à détecter rapidement l'apparition de maladies à l'origine des névralgies, telles que: diabète sucré, herpès, pathologies cardiovasculaires. Les maladies chroniques existantes doivent être traitées à temps.

5) Un régime alimentaire correctement formulé, saturé des substances corporelles nécessaires, notamment des vitamines, des micro et macro éléments, des acides gras polyinsaturés, de la lécithine, des antioxydants, constitue la base de la capacité normale du système nerveux.

Traitement des remèdes populaires de névralgie à la maison

De nombreuses plantes médicinales ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Ils sont le plus souvent prescrits par les guérisseurs de la médecine traditionnelle. Il existe également un certain nombre de produits éprouvés qui aident à atténuer l'évolution de la maladie.

Oeuf de poule Le remède le plus connu pour la névralgie tertiaire. Un œuf dur est nettoyé, coupé avec un couteau en deux moitiés, qui sont immédiatement appliquées sur la zone touchée avec une coupure sur la peau. En plus de laisser les œufs de chaleur, la douleur aiguë disparaît.

Mumie Le frottement d'une solution aqueuse à 10% de la momie aide à se débarrasser de la douleur dans les zones touchées. 10 grammes de poudre de momie sont dissous dans ½ tasse d’eau distillée. La composition est frottée 1 fois par jour pendant 5 minutes sur un point sensible. La durée du traitement est de 3 semaines. La répétition du cours est possible après une pause de dix jours. Le même médicament aide à traiter la radiculite, le lumbago, la neurodermatite.

Compresse acétique. Remède traditionnel éprouvé contre la douleur neurologique. Mélangez 1 oignon, 1 tubercule et 1 concombre mariné (il est préférable d'utiliser un fût) dans un mélangeur. Mélanger les légumes pour 1 litre de vinaigre, insister environ 2 heures en secouant périodiquement la composition. Gruel est utilisé comme une compresse sur les points douloureux.

Jus de radis. Le jus fraîchement pressé a maculé des points douloureux ou a imposé pendant quelques minutes une fine couche de gaze.

Racine de raifort. Le porte-greffe est frotté sur une râpe, fait défiler dans un hachoir à viande ou broyé en utilisant un mélangeur. Sur une grande surface, appliquez une couche épaisse de bouillie, recouverte de cellophane et enveloppée. Les feuilles de raifort vertes peuvent également être utilisées comme compresse.

Géranium. Les composants biologiquement actifs de la plante soulagent l'inflammation et réduisent la douleur. Les feuilles de géranium s'étirent légèrement avec les doigts et sont placées sur une plaie douloureuse. Compressez le changement en frais toutes les 2 heures.

Huile d'ail Le produit est vendu dans les pharmacies homéopathiques. On dilue 15 ml d'huile d'ail dans 0,5 litre de vodka. La teinture obtenue est constituée de points douloureux humides, en particulier de tempes et de front, avec névralgie du trijumeau. La procédure est répétée plusieurs fois par jour. L'essence de l'ail aide à se débarrasser des attaques de la maladie.

Agave. Lorsque l'inflammation du nerf sciatique aide à frotter les feuilles d'agave. Rincer la feuille inférieure de la plante, couper le long de la tige et frotter le point douloureux en deux. Lorsque vous effectuez cette procédure pour la première fois, vous ne devez pas masser pendant plus d'une minute. À l'avenir, s'il n'y a pas d'allergie, la procédure est ajustée à 5 minutes 3 fois par jour. Les points douloureux doivent être gardés au chaud (pantalons en flanelle ou en tricot). Frotter le saindoux améliore l'effet du traitement au jus d'agave.

Sauge Les bains thérapeutiques au sel de mer et à la sauge ont un effet analgésique. 4 cuillères à soupe des cuillères d'herbe versent 0,3 ml d'eau bouillante, infusez pendant environ une heure, filtrez et versez dans le bain. Ajoutez également 5 c. cuillères de sel de mer. Le temps de procédure est de 10 minutes. Répétez tous les jours pendant 10 jours.

Aspen. Une décoction d'écorce de jeune arbre est ajoutée aux bains de guérison. 5 cuillères à soupe à soupe de viande hachée crue, versez 0,5 litre d'eau et faites bouillir à feu doux pendant environ une demi-heure. Le liquide filtré est ajouté au bain. La procédure est effectuée tous les soirs avant le coucher. Cours - au moins 10-12 bains.

Snowdrop (mal de dos). La plante médicinale est réputée pour ses propriétés antimicrobiennes, antiseptiques, antifongiques et antispasmodiques. L'herbe fraîche a les qualités de poison, utilisez donc uniquement sous forme séchée, sans dépasser la dose recommandée. La perfusion de perce-neige est prescrite pour de nombreuses maladies du système nerveux, notamment les névralgies et les névrites. 1 cuillère à thé d'herbes sèches est cuite à la vapeur dans un verre d'eau bouillante, infusée pendant environ 3,5 heures, filtrée et prise 15 ml toutes les 3 heures.

Millefeuille Infusion de millefeuille prendre 15-20 ml 3 fois par jour avant les repas principaux: 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'herbe sèche versez 250 ml d'eau bouillante, couvrez d'un couvercle et enveloppez, laissez infuser pendant 1 heure, égouttez.

Menthe poivrée. La décoction de feuilles de menthe est prescrite dans le traitement complexe de nombreuses maladies neurologiques. Cuillère à soupe de matières premières sèches ou fraîches versez un verre d'eau chaude et protomit dans un bain d'eau pendant 15 minutes, filtrer. Je prends une décoction de ½ tasse avant de me coucher et le matin, juste après le réveil.

Pour renforcer les tissus nerveux et musculo-squelettiques, la ration doit être enrichie en poisson marin, varech, fruits de mer contenant de fortes doses d'iode, de calcium, de phosphore et de vitamines du groupe B - substances indispensables pour lutter contre les douleurs névralgiques. Les bains de mer et la boue ont un bon effet thérapeutique dans le traitement de tous les types de névralgies. Vous bénisse!

Névralgie: types, symptômes et traitement

La névralgie est une affection qui survient lorsqu'un nerf périphérique est endommagé et qui s'accompagne toujours d'une douleur aiguë et soudaine. La maladie est bien étudiée, les médecins savent très bien comment et comment aider le patient - la névralgie nécessite une intervention immédiate de professionnels.

Causes de névralgie

La survenue de névralgies peut être due à plusieurs facteurs:

  • hypothermie régulière;
  • blessures diverses;
  • processus d'intoxication;
  • le stress;
  • tumeurs de nature bénigne et / ou maligne;
  • diverses maladies inflammatoires;
  • processus de démyélinisation.

Types et symptômes de névralgie

En médecine, il existe plusieurs types de névralgies - leur classification dépend du nerf périphérique spécifique affecté.

Névralgie du nerf trijumeau

On pense que la défaite de ce nerf survient le plus souvent et qu’elle procure en fait la sensibilité tactile du visage. Les symptômes de ce type de névralgie sont les suivants:

  1. Douleur aiguë. Il est si tranchant que beaucoup de patients le caractérisent comme "incompatible avec la vie". Il a une localisation claire - le syndrome n'apparaît que d'un côté, seulement de celui où le nerf trijumeau est affecté.
  2. Réactions végétatives. Ils surviennent toujours dans le contexte de douleur intense - par exemple, larmoiement, salivation excessive.

Il est à noter que la douleur lors de l'inflammation du nerf trijumeau peut survenir lors d'une réaction du corps aux mouvements de la mâchoire (même minimes), lors d'une conversation ou d'un rasage.

Faites attention: Si la branche mandibulaire du nerf trijumeau est touchée, diverses perturbations motrices des muscles masticateurs peuvent survenir - par exemple, atrophie, spasmes, contractions musculaires.

La névralgie du trijumeau est généralement longue, avec des périodes d'exacerbation et de rémission souvent changeantes. Il est à noter que dans la plupart des cas, les patients peuvent obtenir une rémission longue et durable.

Névralgie du nerf glossopharyngé

Nerf glossopharyngé fournit la sensibilité des amygdales, la cavité tympanique dans l'oreille, la langue. Le même nerf est responsable de la fonctionnalité normale de la glande parotide et de l'activité motrice des muscles du pharynx.

Faites attention: c'est la névralgie du nerf glossopharyngé qui peut être provoquée par diverses maladies - par exemple, la cause peut être un mal de gorge, une amygdalite (inflammation des amygdales), la grippe.

Le symptôme principal de ce type de névralgie est une douleur avec localisation à l'oreille, au dos de la langue et au palais mou. La douleur est toujours paroxystique, aiguë et courte. Naturellement, un syndrome douloureux puissant s'accompagne toujours de réactions végétatives: dans ce cas, il s'agit d'une perte de sensibilité gustative de la langue, d'un changement fondamental des sensations gustatives (souvent, tous les aliments et même l'eau ordinaire deviennent amers au goût), la gorge sèche.

La névralgie du nerf glossopharyngé peut être déclenchée en parlant, en avalant, en bâillant. Le premier signe de l’état en question peut se produire lorsque vous mangez des aliments trop chauds et / ou trop froids.

Névralgie du nœud du ptérygus

Le plus souvent, ce type de maladie à l'étude apparaît dans le contexte de maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures. Le tout premier symptôme de névralgie de la ptérygopalatomie est, bien sûr, une douleur, mais avec une localisation spécifique - la région orbitale - la racine de la langue - les dents de la mâchoire supérieure. La douleur peut irradier jusqu'aux tempes et au cou, mais le patient indiquera toujours avec précision la zone de propagation du syndrome.

Très souvent, une attaque de douleur dans la névralgie du nœud prylonebique survient la nuit, peut durer plusieurs minutes, mais dure souvent plusieurs heures et même plusieurs jours.

Ce type de maladie à l'étude a toujours une durée plus longue, survient avec un changement des périodes de rémission et d'exacerbation, une autre attaque peut être déclenchée par le surmenage, le rhume et même juste des émotions fortes (positives ou négatives).

Névralgie herpétique

Ce type de maladie à l'étude appartient à la liste des complications possibles dans le contexte de la progression de l'infection herpétique. Très souvent, une telle névralgie est diagnostiquée si l'herpès s'est développé à un âge avancé ou chez des patients présentant un niveau d'immunité réduit.

Une caractéristique caractéristique de la névralgie herpétique - la douleur ne survient que dans les zones touchées par l’infection, et même le syndrome de douleur intense peut durer plusieurs jours et mois (jusqu’à six mois). Les patients caractérisent souvent la douleur de différentes manières en fonction du type de névralgie en question: sourd, coup de couteau, coupure, brûlure, tir, profonde.

Faites attention: une attaque de douleur dans une névralgie herpétique peut survenir même avec un léger contact sur la zone touchée - par exemple, pendant l'habillage.

Névralgie du nerf cutané externe de la cuisse

Ce type de névralgie est également appelé maladie de Roth, caractérisée par des douleurs, des picotements et une sensation de brûlure au devant de la cuisse. Les crises de douleur peuvent être rares et déranger le patient de façon constante.

Les causes du développement de la névralgie du nerf cutané externe de la cuisse peuvent être une grossesse, des blessures à l'aine ou à la hanche, avec un port prolongé du bandage, dans le contexte de maladies des membres inférieurs de nature vasculaire.

Névralgie intercostale

Le symptôme principal est la douleur avec localisation au niveau du nerf intercostal, qui augmente considérablement lors de l'inhalation, de la rotation du corps et de tout mouvement. La toux et les éternuements sont généralement douloureux et les côtes ne peuvent même pas se toucher. Le résultat de cette douleur intense sera la rétention forcée de la respiration et l’immobilité presque complète du patient - ceci est dû à la peur de ressentir une autre «partie» de sensations désagréables.

De nombreux facteurs peuvent provoquer le développement d'une névralgie intercostale:

  • long séjour dans une position inconfortable;
  • toux forte et prolongée;
  • charge excessive;
  • maladies inflammatoires du système respiratoire;
  • pathologie de la colonne thoracique.

Remarque: lorsque des symptômes de névralgie intercostale apparaissent, il est impératif de passer par un médecin - cela permettra d’exclure les maladies présentant des symptômes similaires, notamment la pleurésie, la pneumonie et le pneumothorax. Si la douleur est localisée à gauche, vous devez faire appel à un cardiologue qui effectuera des examens spécifiques (électrocardiogramme) et écartera (ou confirmera) la progression de l'infarctus du myocarde ou de l'angine de poitrine.

Règles pour le traitement de la névralgie à la maison

Il est nécessaire de traiter la maladie sous la supervision de spécialistes - ils effectueront un examen complet du patient et organiseront des rendez-vous compétents, d'autant plus que les médicaments sont sélectionnés sur une base individuelle.

Traitement médicamenteux

Toute névralgie est nécessairement traitée avec l’utilisation de médicaments spécifiques. Bien sûr, les médicaments et les dosages spécifiques doivent être choisis par le médecin, mais il existe également une liste générale des médicaments efficaces prescrits pour diagnostiquer la maladie en question. Ceux-ci comprennent:

  • des relaxants musculaires - sirdalud, mydocalm, baclofen;
  • les médicaments à action anticonvulsive - gabantine, finlepsine, tébantine, carbamazépime;
  • onguents et gels topiques - fastum-gel, dip reelif, apizartron;
  • vitamines de la ligne B - milgamma, néyrurubine, coacarnite.

Rendez-vous en physiothérapie

La physiothérapie joue un rôle important dans la récupération et, dans certains cas, les médecins préfèrent ne pas prescrire de médicaments - par exemple, si le patient affirme que la douleur est non intensive. Les rendez-vous physiothérapeutiques les plus courants sont:

  1. Avec névralgie du trijumeau au stade aigu - rayons infrarouges à faible dose, irradiation avec une lampe Solux, électrophorèse avec anesthésique (novocaïne) et vitamines, échographie avec hydrocortisone dans les zones touchées.
  2. Avec névralgie du trijumeau en rémission - massage de la région de la colonne vertébrale au cou, application de paraffine sur la moitié touchée du visage, bain avec de l'eau de mer ou de sulfure d'hydrogène, acupuncture et réflexologie.

Faites attention: Si les périodes d'exacerbation se produisent trop souvent, il est conseillé de procéder à une imagerie par résonance magnétique de la névralgie du trijumeau (cela aidera à établir des causes plus précises de la maladie) et de privilégier un traitement chirurgical.

  1. En cas de névralgie du nerf glossopharyngé, le médecin vous prescrira une échographie avec analginum, une ponction au laser, un massage des zones cervicale et du col de la colonne vertébrale, une réflexothérapie. Si la douleur dans ce type de névralgie est trop intense et que même les antidouleurs puissants ne la soulagent pas, il serait alors conseillé de traiter la racine de la langue avec du dikain.
  2. Pour les névralgies intercostales, l'irradiation ultraviolette de zones segmentaires, l'électrophorèse avec de la lidocaïne spécifiquement sur les sites douloureux, l'application de boue, les bains de sulfure d'hydrogène, les massages, les bains d'ozocérite et les bains de radon seront efficaces.
  3. En cas de névralgie du nerf fémoral, le médecin recommande de subir une électrophorèse avec novocaïne ou lidocaïne, une magnétothérapie, un massage des membres inférieurs et de la colonne lombaire.

Si la névralgie a été diagnostiquée sur le fond de l'atrophie du tissu musculaire, alors des exercices de physiothérapie, des séances de natation, d'aérobic et des séances de gymnastique seront également prescrits aux patients.

Traitement des remèdes populaires névralgie

Bien entendu, dans la catégorie "médecine traditionnelle", il existe des moyens de soulager la condition du patient atteint de névralgie. Mais faites attention - c'est pour le soulagement, mais pas pour le traitement! Les médecins recommandent l'utilisation d'un traitement traditionnel pendant les périodes de rémission - cela aidera à prolonger cette période ou pour soulager une douleur peu intense.

Méthodes efficaces pour la névralgie de la catégorie de la "médecine traditionnelle":

  1. Préparez une décoction de camomille médicinale selon la recette classique (1 cuillère à soupe par tasse d’eau bouillante, infusez pendant 15 minutes et passez au chinois), prenez une petite somme d’argent dans la bouche et maintenez-la pendant 5 minutes. Cela aide très bien avec la névralgie du trijumeau.
  2. Faites une compresse avec une décoction de racine d’Althea (versez 4 cuillères à soupe de matière première avec un verre d’eau, une infusion de 8 heures infuse) et appliquez une compresse sur le côté douloureux du visage (joue). Il est conseillé de faire cette compresse la nuit pour enlever le matin. Il est conseillé de traiter de cette manière la névralgie du trijumeau.
  3. Pendant la douleur, appliquez de la chaleur sur la zone à problèmes, mais les guérisseurs recommandent d'utiliser un œuf à la coque bouilli pour cela. Il doit être nettoyé de la coquille et coupé, puis appliqué sur la plaie avec le côté du jaune.

Les névralgies, quelles qu'elles soient, constituent un véritable test pour les humains. Par conséquent, vous ne devez pas tenter de soulager vous-même le syndrome de la douleur ni utiliser des analgésiques puissants pour soulager la maladie. Seul un médecin sera en mesure de fournir une aide réelle - il n'est certainement pas nécessaire de retarder une visite dans un établissement médical.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

19,567 vues totales, 3 vues aujourd'hui

Névralgie: symptômes et traitement

Névralgie - les principaux symptômes:

  • Douleur d'oreille
  • Maux de gorge
  • Bouche amère
  • Bouche sèche
  • Brûlure dans le bas du dos
  • Salivation accrue
  • Douleur à la nuque
  • Sensation rampante
  • Douleur au visage
  • Zona douleur
  • Douleur au site de pincement du nerf
  • Douleur dans la nuque
  • Diminution de la sensibilité de la peau au site du nerf pincé
  • Brûlant le long du nerf
  • Les fesses brûlantes
  • Douleur à la racine de la langue

La névralgie est une affection pathologique qui évolue en raison de la défaite de certaines parties des nerfs périphériques. Cette maladie est caractérisée par l'apparition de douleurs aiguës et intenses sur toute la longueur de la fibre nerveuse, ainsi que dans la zone de son innervation. La névralgie peut commencer à se développer chez des personnes de différents groupes d'âge, mais les femmes y sont plus susceptibles après 40 ans.

Les nerfs périphériques ont certains récepteurs qui reprennent toutes les informations sur l'état des organes et des systèmes, puis les transmettent à la moelle épinière et au cerveau. En cas de compression ou d'irritation d'une certaine partie du nerf, cette information est déformée, ce qui entraîne l'apparition d'une douleur. En règle générale, la pathologie progresse dans le contexte du processus pathologique déjà présent dans le corps.

La névralgie musculaire se manifeste souvent dans les parties du corps humain où la fibre nerveuse passe par des canaux étroits. C’est là qu’il y a une forte probabilité de pincement ou pincement. Il est à noter que cette maladie peut affecter n'importe quel nerf. Souvent diagnostiqué avec névralgie du dos, névralgie du nerf sciatique, névralgie du nerf glossopharyngé, ainsi que du trijumeau. Le diagnostic, ainsi que le traitement de la maladie, est effectué par un neurologue.

Beaucoup de gens confondent névralgie et névrite. Mais ce sont deux maladies complètement différentes. Lorsque la névrite est observée inflammation de la fibre nerveuse, manifeste non seulement l'apparition de la douleur, mais aussi une diminution de la sensibilité dans la zone de la peau qui innerve le nerf touché. En cas de signes de névralgie du coeur, du nerf trijumeau, du dos et d'autres organes et tissus, il est important de consulter immédiatement un médecin afin de diagnostiquer et d'élaborer un plan de traitement correct.

Variétés

La névralgie peut «attaquer» n’importe quel nerf, mais le plus souvent, les cliniciens diagnostiqueront ces types de maux:

  • névralgie du nerf facial ou du trijumeau;
  • névralgie du dos;
  • névralgie du nerf sciatique;
  • névralgie du nerf glossopharyngé;
  • névralgie du nerf occipital.

Étiologie

Les causes de la progression de la maladie peuvent différer selon la fibre nerveuse touchée.

Causes des lésions nerveuses occipitales:

  • une tumeur de nature bénigne ou maligne, localisée dans la région des vertèbres cervicales;
  • ostéochondrose;
  • la goutte;
  • traumatisme de la colonne cervicale de gravité variable;
  • refroidissement excessif de la tête.

Étiologie de la névralgie du nerf facial:

  • anévrisme des artères qui alimentent le cerveau;
  • tumeur de nature bénigne et maligne, localisée dans le cerveau;
  • visage d'hypothermie;
  • athérosclérose;
  • processus infectieux chroniques dans la région du visage. Dans ce cas, nous parlons de sinus, caries, pulpitis et ainsi de suite.

Étiologie de la névralgie du nerf sciatique:

  • ostéochondrose;
  • hernie intervertébrale;
  • traumatisme au bas du dos;
  • fracture des os du bassin ou des fémurs;
  • tumeur de nature bénigne ou maligne, localisée au site de passage du nerf;
  • hypothermie de la taille, des hanches et des fesses;
  • augmentation physique charge sur le bas du dos;
  • l'hypodynamie;
  • surpoids;
  • la grossesse
  • la présence de maladies infectieuses ou inflammatoires dans les organes pelviens.

Étiologie de la névralgie du glossopharynx:

  • la présence de maladies infectieuses telles que la tuberculose, la grippe, le parainfluenza, etc.
  • réaction allergique;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication du corps;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées;
  • la sclérose en plaques;
  • diabète sucré.

Symptomatologie

Les symptômes de la névralgie, ainsi que les causes de sa progression, dépendent directement de la fibre nerveuse comprimée ou blessée.

Compression du nerf trijumeau

La névralgie du nerf facial se produit assez souvent. La raison est simple: ce nerf émerge du crâne par une ouverture très étroite et, par conséquent, les tissus adjacents peuvent le comprimer. Ce nerf est responsable de l'innervation du visage.

Habituellement, la maladie commence à progresser de manière aiguë - il y a une douleur intense au visage. C'est paroxystique dans la nature. Les patients notent que ceci est similaire au passage d'un courant électrique. Souvent, ils gèlent et essaient de ne faire aucun mouvement pendant une telle attaque. Sa durée pour chaque personne est différente - pour certains, il ne s'agit que de quelques secondes, et pour d'autres, de quelques minutes. Il est à noter que les attaques peuvent être répétées jusqu'à 300 fois par jour, ce qui est très épuisant pour une personne. Le syndrome douloureux est souvent localisé du côté droit du visage. Rarement quand la névralgie est bilatérale.

Une attaque trijumeau peut commencer à progresser avec un impact physique sur certains points particuliers du visage (ailes du nez, coins des yeux, etc.). Ceci est souvent observé lors de la mastication d'aliments, du brossage des dents, du maquillage ou du rasage.

Constriction du nerf sciatique

La névralgie du nerf sciatique se manifeste par les symptômes suivants:

  • "Tir" douleur le long du nerf;
  • il peut y avoir une sensation de brûlure dans le bas du dos, les fesses;
  • principalement une branche du nerf est touchée;
  • le patient note qu'il a une sensation d'oie rampante du côté affecté.

Compression nerveuse occipitale

  • attaque douloureuse s'empare soudainement d'une personne. Parfois, il peut être précédé d'une légère irritation des nerfs, par exemple, une personne peut simplement se gratter la tête ou la tourner vivement;
  • une douleur intense sous la forme de "lumbago" se produit dans la nuque, le cou ou derrière les oreilles;
  • Le syndrome douloureux est souvent localisé avec seulement une moitié de la tête et du cou, mais des lésions bilatérales sont également possibles.

Névralgie intercostale

  • douleur à la ceinture;
  • L'attaque de la douleur survient spontanément. Mais plus souvent encore, il est précédé par un changement brutal de la position du corps, une respiration profonde, une forte toux;
  • la durée de la douleur varie de quelques heures à plusieurs jours;
  • Au lieu de la localisation de la fibre nerveuse touchée, la sensibilité de la peau peut diminuer.

La défaite du nerf glossopharyngé

Bâiller, manger ou tousser peut provoquer la manifestation des symptômes de la névralgie du nerf pharyngé. En conséquence, le patient ressent une douleur intense à la racine de la langue, à la place des amygdales, du pharynx. Pendant l'attaque, on note la sécheresse de la bouche et, après sa fin, une augmentation de la salivation. Il est à noter que toute la nourriture qu'une personne recevra à ce moment-ci lui semblera amère.

Diagnostics

Si les symptômes indiqués ci-dessus se manifestent, il est nécessaire de contacter un établissement médical le plus tôt possible afin de réaliser un diagnostic complet et d’attribuer un plan de traitement correct. Le médecin peut supposer la présence d'une telle maladie lors de l'examen initial et de l'évaluation des plaintes du patient. Pour confirmer le diagnostic préliminaire du patient est envoyé pour des examens supplémentaires.

Événements médicaux

Il est nécessaire de commencer à traiter les névralgies dès que le diagnostic a été confirmé. Beaucoup pensent que cette condition n'est pas dangereuse pour le corps humain. Ce n’est pas tout à fait la bonne supposition. Comme mentionné ci-dessus, la névralgie progresse à nouveau, ce qui signifie qu'avant sa manifestation dans le corps, tout processus pathologique dangereux avait déjà progressé. Il peut donc constituer une menace sérieuse pour la santé et la vie d'une personne et, en premier lieu, il doit être traité. Les névralgies pendant la grossesse sont particulièrement dangereuses car elles peuvent en aggraver le cours et même provoquer une fausse couche.

Toutes les méthodes de traitement de la névralgie sont divisées en conservateur et chirurgical. Les médecins pratiquent généralement en premier lieu un traitement conservateur, et uniquement en raison de son inefficacité, le recours à des méthodes de traitement chirurgicales.

Méthodes de traitement conservateur:

  • la nomination de produits pharmaceutiques anti-inflammatoires et analgésiques. Il est nécessaire de traiter les névralgies avec de tels agents, car ils contribueront à enrayer le syndrome douloureux et à réduire l'inflammation de la fibre nerveuse touchée. Le plan de traitement peut inclure du baclofène, de l'ibuprofène et d'autres;
  • prendre des vitamines du groupe B. Plus souvent, pour le traitement de maladies, elles sont prescrites sous forme d'injections;
  • l'acupuncture donne de très bons résultats dans le traitement d'une maladie;
  • traitement de physiothérapie. Ils utilisent des champs ultraviolets, laser, magnétiques, etc.

Le traitement peut être complété par un moyen quelconque en fonction du type de maladie diagnostiquée:

  • avec névralgie intercostale, extension de la colonne vertébrale, natation et port de corsets spéciaux. Le plan de traitement comprend également des sédatifs;
  • la compression du nerf trijumeau est traitée avec des anticonvulsivants. Parfois, les médecins ont recours à la destruction chirurgicale d’une partie de la fibre nerveuse touchée;
  • Dans la pathologie du nerf sciatique, on montre le repos au lit, les médicaments anti-inflammatoires, le blocage nerveux et la stimulation électrique.

Avec une attention particulière devrait être traitée névralgie pendant la grossesse. Il est nécessaire de traiter les femmes enceintes uniquement dans des conditions stationnaires afin que les médecins puissent surveiller en permanence l'état de la femme.

Si vous pensez avoir une névralgie et les symptômes caractéristiques de cette maladie, un neurologue peut vous aider.

Nous suggérons également d'utiliser notre service de diagnostic en ligne des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'angine de poitrine catarrhale (amygdalopharyngite aiguë) est un processus pathologique provoqué par la microflore pathogène et qui affecte les couches supérieures de la membrane muqueuse de la gorge. Cette forme, selon la terminologie médicale, est également appelée érythémateuse. Parmi toutes les formes de maux de gorge, celle-ci est considérée comme la plus facile, mais cela ne signifie pas qu'il n'est pas nécessaire de la traiter. Comment traiter correctement l'angine catarrhale ne peut être dit par un médecin qualifié qu'après un diagnostic complet. Il convient également de noter que les médicaments antibactériens ne sont pas toujours nécessaires pour le traitement de la maladie.

La névralgie du nerf occipital est une maladie qui progresse à la suite d'une irritation et d'une compression des fibres du nerf occipital. Cette pathologie peut être soit une unité nosologique indépendante, soit se développer une seconde fois dans le contexte des processus pathologiques déjà présents dans le corps humain. Cette affection ne constitue pas une menace particulière pour la santé et la vie humaines, mais il est impératif de la traiter afin que le processus aigu ne devienne pas chronique.

Dysphonie - une violation de la fonction vocale, qui se manifeste sous la forme d'un enrouement, d'un enrouement, d'une diminution du timbre. Il faut comprendre que ce n'est pas la disparition complète de la voix, mais une disparition partielle, qui s'appelle en médecine aphonie. Cette pathologie est réversible.

L'herpès maux de gorge est une maladie infectieuse aiguë, accompagnée d'un changement soudain de la température corporelle, d'une pharyngite, d'une dysphagie (trouble de la déglutition) et, dans certains cas, de douleurs abdominales, de nausées possibles et de vomissements. Le mal de gorge herpétique, dont les symptômes sont également caractérisés par l'apparition d'éruptions cutanées du voile du palais ou de la paroi pharyngienne postérieure, sujettes aux ulcérations, est principalement diagnostiqué chez les enfants, car on peut à juste titre l'appeler une maladie "infantile".

La parotidite épidémique (ou oreillons) est une maladie virale aiguë qui survient lors d'une exposition à un paramyxovirus. Les oreillons, dont les symptômes se traduisent par de la fièvre, une intoxication générale, ainsi qu'une augmentation des glandes salivaires (une ou plusieurs), affectent fréquemment d'autres organes, ainsi que le système nerveux central.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.